Rejoignez-nous

Vaud

L’examen du budget 2019 a débuté

Publié

,

le

Les députés vaudois ont débuté l’examen du budget 2019 de l’Etat de Vaud. Ils ont voté mardi l’entrée en matière par 117 voix contre 3 et 5 abstentions.

Comme attendu, la plupart des groupes politiques ont salué un résultat équilibré. Le projet de budget affiche un excédent de revenus de 110’500 francs. Il est dans les chiffres noirs pour la 13e année consécutive. La droite regrette toutefois une nouvelle progression des charges. Ce budget est aussi celui de la mise en œuvre de la RIE 3 vaudoise. La présidente du gouvernement cantonal, Nuria Gorrite  :

Nuria Gorrite
Présidente du Conseil d'Etat VD
Nuria Gorrite Présidente du Conseil d'Etat VD

Comme chaque année, les plus critiques se situent du côté du groupe Ensemble à Gauche, qui ne soutiendra pas le budget. L’examen des députés reprend ce matin (mercredi), avant de se poursuivre la semaine prochaine.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lausanne

Un 1er Comptoir helvétique en demi-teinte

Publié

le

Des vaches étaient présentes pour cette première édition du Comptoir helvétique. (©KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Le Comptoir helvétique, né des décombres du Comptoir suisse, se termine dimanche sur un bilan en demi-teinte. Environ 40’000 personnes ont visité les halles nord de Beaulieu, à Lausanne. Des enseignements seront tirés pour la deuxième édition à Fribourg en 2020.

Les organisateurs espéraient entre 75’000 et 100’000 visiteurs. Ils visaient les 50’000 pour atteindre l’équilibre et, finalement, 40’000 visiteurs ont répondu présents à cette édition 001. « Il est vrai que nous espérions une meilleure affluence, mais c’était une première et nous partions sur des chiffres imprécis », a expliqué dimanche David Chassot à Keystone-ATS.

Au-delà de l’affluence, le directeur opérationnel voit plusieurs signaux encourageants: la majorité des exposants sont satisfaits et veulent revenir l’an prochain à Fribourg. « Les exposants auxquels j’ai parlé me disent qu’ils ont fait des affaires », note M. Chassot.

Note prometteuse

Un public diversifié s’est déplacé à Beaulieu et les Jeunesses vaudoises ont perpétué la tradition de visiter le Comptoir durant le week-end du Jeune, qui est férié dans le canton de Vaud. Globalement, cette première édition se termine sur une note « prometteuse », explique un communiqué de presse.

Pour la suite, les organisateurs entendent tirer profit des propositions d’amélioration des exposants et des visiteurs. Pour rappel, il est prévu que la manifestation fasse la navette entre Lausanne et Fribourg. En 2020, elle se tiendra à Forum Fribourg du 13 au 22 novembre. Un retour est prévu à Beaulieu en 2021.

Les organisateurs, la société Chassotconcept des frères Chassot, espèrent pouvoir compter sur les organisations économiques – banques, assurances ou encore institutions cantonales – des deux cantons. Elles n’étaient pas présentes à Lausanne pour cette première édition organisée dans l’urgence. « Elles nous ont dit qu’elles viendront à la prochaine édition », ajoute M. Chassot.

Faible affluence en soirée

Parmi les points négatifs, qui restent à corriger, figurent la faible affluence en soirée: « On a été pris de court « , reconnaît-il. Il promet un programme du soir « fort et attractif » en 2020. Les horaires seront revus, avec une ouverture probable dès 11h00.

Le budget global se situe en peu au-dessous du million de francs. L’exercice devrait se solder sur un léger déficit, de l’ordre de 5 à 10%. « Nous n’avons pas de chiffre précis. Nous pensons que nous n’arriverons pas à couvrir nos dépenses. Mais on savait qu’on n’allait pas gagner de l’argent la première année », dit-il.

Continuer la lecture

Vaud

Pas d’ouverture prolongée le samedi à Nyon

Publié

le

Les Nyonnais ne veulent pas d'une extension des heures d'ouverture des magasins le samedi (archives). (©KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Les magasins ne resteront pas ouverts une heure plus tard le samedi à Nyon. Les électeurs ont refusé dimanche à 52% des voix une extension à 19h00.

La municipalité a pris acte « avec regret » de l’issue du scrutin. Le nouveau règlement – désormais recalé – avait été assez largement approuvé par le Conseil communal en avril. Il répondait à une demande de la SIC, la Société industrielle et commerciale de Nyon. Sa présidente, Marisa Benedetto, fait part de sa déception et accuse le coup :

Marisa Benedetto
Présidente de la SIC
Marisa Benedetto Présidente de la SIC

Mécontent du texte, le comité « Touche pas à mon samedi », composé de représentants du syndicat Unia, du personnel de vente, du PS, des Verts et du POP, avait lancé un référendum. Membre de ce comité, le député socialiste Alexandre Démétriadès

Alexandre Démétriadès
Député socialiste, membre du comité
Alexandre Démétriadès Député socialiste, membre du comité

« Ce non est une défaite du dialogue, un résultat qui risque malheureusement de cristalliser les positions », a déclaré le syndic, Daniel Rossellat, cité dans un communiqué. Pour Alexandre Démétriadès, c’est avant tout la défaite de la municipalité.

Alexandre Démétriadès
Député socialiste, membre du comité
Alexandre Démétriadès Député socialiste, membre du comité

Parmi ces défis, le tourisme d’achat et le commerce en ligne. Pour les référendaires, les solutions à adopter ne doivent pas consister uniquement à étendre les horaires. Pour la présidente de la Société industrielle et commerciale de Nyon, c’était un début de réponse :

Marisa Benedetto
Présidente de la SIC
Marisa Benedetto Présidente de la SIC

La municipalité a demandé aux partenaires sociaux de renouer le dialogue dans les meilleurs délais, et a proposé ses bons offices. À noter que la participation a atteint 36%.

Continuer la lecture

Vaud

Nyon vote ce dimanche sur l’extension des horaires des commerces

Publié

le

Faut-il prolonger l’ouverture des commerces le samedi en Ville de Nyon? C’est la question à laquelle doivent répondre les habitants ce dimanche.

Ils doivent se prononcer sur le nouveau Règlement sur les jours et heures d’ouverture des commerces, accepté au printemps dernier par le Conseil communal, mais combattu par un référendum populaire lancé par la gauche et le syndicat UNIA.

Le texte en votation propose d’autoriser les magasins à ouvrir leurs portes jusqu’à 19h00 le samedi, au lieu de 18h00 actuellement. En clair de s’aligner aux pratiques déjà en vigueur en périphérie nyonnaise.

Une mesure qui émane et qui est fermement demandée par la SIC, la Société industrielle et commerciale de Nyon et environs, qui regroupe près de 200 membres.

Il en va de la survie à long terme des enseignes du centre-ville.

Sa Présidente, Marisa Benedetto :

Marisa Benedetto
Présidente, SIC
Marisa Benedetto Présidente, SIC

Malgré des négociations et des compensations proposées aux employés, la mesure n’a pas plus à la gauche et aux syndicats qui ont lancé le référendum. Prolonger l’ouverture d’une heure n’est pas nécessaire.

Ecoutez Komla Kpogli, secrétaire syndical à UNIA Vaud :

Komla Kpogli
Secrétaire syndical, UNIA
Komla Kpogli Secrétaire syndical, UNIA

Les habitants de Nyon diront ce dimanche s’ils acceptent de prolonger l’ouverture des commerces de 18h00 à 19h00 le samedi en Ville de Nyon.

Continuer la lecture

Vaud

Une initiative pour mieux protéger la jeunesse

Publié

le

Des lois et des structures adaptées. C’est ce que réclame l’initiative populaire lancée par le Collectif pour une meilleure protection des jeunes vaudois. L’association s’est créée dans le sillage des dysfonctionnements signalés l’an dernier au SPJ après l’affaire du père abuseur d’Yverdon.

« Il faut un coup de sac » au SPJ. Propos tenus en conférence de presse par Véronique Hurni, ancienne députée vaudoise et ancienne juge au Tribunal des mineurs. « Nos enfants, les familles et professionnels du Canton de Vaud ont besoin de lois et de structures adaptées », c’est le titre complet de cette initiative publiée ce vendredi dans la feuille des avis officiels. Selon les initiants, se basant sur divers témoignages, le risque existe que des dysfonctionnements comme ceux relevés au sein du SPJ l’an dernier se reproduisent. Ils souhaitent les éviter. Pour ce faire, le comité d’initiative demande une entière révision et adaptation de la loi sur la protection des mineurs. Il souhaite que l’Etat s’entoure des professionnels dans ce processus. Mais le comité ne liste pas de revendication précise pour cette réforme. Sa porte-parole, Sandra Pernet :

Sandra Pernet
Porte-parole, comité d'initiative
Sandra Pernet Porte-parole, comité d'initiative

Pour régler les cas de conflits, les initiants réclame par contre la création d’un tribunal de la famille afin d’accélérer les procédures judiciaires :

Sandra Pernet
Porte-parole, comité d'initiative
Sandra Pernet Porte-parole, comité d'initiative

Autre point de l’initiative, la constitution d’une commission neutre pour recevoir et traiter les plaintes qui concernent la prise en charge des mineurs par les structures de l’Etat. Selon les initiants, l’Etat est aujourd’hui juge et partie :

Sandra Pernet
Porte-parole, comité d'initiative
Sandra Pernet Porte-parole, comité d'initiative

Au-delà de la loi, l’initiative demande aussi l’adaptation des structures d’accueil. Le comité dénonce la situation observée aujourd’hui dans certains foyers :

Sandra Pernet
Porte-parole, comité d'initiative
Sandra Pernet Porte-parole, comité d'initiative

Dernier point de l’initiative, que l’aide sociale et éducative hors-murs soit renforcée dans les villes avec le soutien de l’Etat.

Le texte a jusqu’à fin janvier pour récolter 12’000 signatures. À noter qu’une manifestation de soutien se déroulera samedi 28 septembre à 11h à Lausanne.

 

Continuer la lecture

Vaud

Le Vacherin nouveau est arrivé

Publié

le

La saison du Vacherin Mont-d'Or s'étend de septembre à avril. (Photo : capture d'écran/myvalleedejoux.ch)

C’est l’un des événements de l’année à la Vallée de Joux : la Fête du Vacherin Mont-d’Or. La 23ème édition aura lieu ce samedi 21 septembre 2019, dès 9 heures, aux Charbonnières, berceau de ce fromage emblématique.

La manifestation marque le lancement du produit pour la saison 2019-2020. Elle coïncide aussi avec la désalpe des troupeaux.

De quoi en faire une grande fête avec un programme copieux.

Cédric Paillard, Directeur de l’Office du Tourisme de la Vallée de Joux :

Cédric Paillard
Directeur, Office du Tourisme de la Vallée de Joux
Cédric Paillard Directeur, Office du Tourisme de la Vallée de Joux

Premier fromage à avoir obtenu le label AOP en Suisse, le Vacherin Mont-d’Or est un fromage à pâte molle de production saisonnière. Il est toujours accompagné de sa boîte en épicéa. On le mange cru ou cuit au four. Selon les documents d’archives, les premiers Vacherins Mont-d’Or ont été produits aux Charbonnières autour de 1845.

Quoi qu’il en soit, aujourd’hui, c’est un moteur économique pour la Vallée de Joux et sa région.

Cédric Paillard :

Cédric Paillard
Directeur, Office du Tourisme de la Vallée de Joux
Cédric Paillard Directeur, Office du Tourisme de la Vallée de Joux

Au total, 9 fromagers produisent du Vacherin Mont-d’Or labellisé. Et 3 les affinent. À la Vallée de Joux, mais pas que…

Cédric Paillard, Directeur de l’Office du Tourisme de la Vallée de Joux :

Cédric Paillard
Directeur, Office du Tourisme de la Vallée de Joux
Cédric Paillard Directeur, Office du Tourisme de la Vallée de Joux

Et l’interprofession du Vacherin Mont-d’Or confirme : près de 600 tonnes sont produites chaque année.

La Fête du Vacherin Mont-d’Or, 23ème édition, c’est ce samedi dès 09h00 à la Vallée de Joux, aux Charbonnières.

Continuer la lecture

C'était quoi ce titre ?

Les 2 derniers titres

Horoscope du jour

Sagittaire

L’efficace Jupiter vous attire de jolies rentrées financières… Toutefois, attention Neptune, en carré, pourrait vous pousser à des erreurs…

Publicité

Les Sujets à la Une

X