Rejoignez-nous

Vaud

Une étude pour comprendre la transmission du coronavirus

Publié

,

le

L'Etat de Vaud lance une étude pour mieux comprendre la transmission du coronavirus au sein de la population et le développement des anticorps. Image prétexte. (KEYSTONE/PETER KLAUNZER)
Mieux comprendre la transmission du coronavirus au sein de la population. C’est l’objectif de l’étude SérocoViD lancée par le Département vaudois de la santé et de l’action sociale.

Réalisée par Unisanté, le Centre universitaire de médecine générale, la recherche s’articulera autour de trois volets. La professeure Valérie D’Acremont d’Unisanté :

Prof. Valérie D'Acremont
Unisanté
Prof. Valérie D'Acremont Unisanté

L'étude va se pencher sur plus de 6000 personnes du canton de Vaud. Un accent sera mis sur les premiers malades et leurs proches, les populations les plus exposées au virus mais aussi et surtout sur les jeunes, notamment les moins de 20 ans et les enfants :

Prof. Valérie D'Acremont
Unisanté
Prof. Valérie D'Acremont Unisanté

La sélection des participants se fait sur la base de critères scientifiques et non sur une base volontaire. Une lettre a ainsi été envoyée à des personnes tirées au sort par l'Office fédéral de la statistique :

Prof. Valérie D'Acremont
Unisanté
Prof. Valérie D'Acremont Unisanté

Outre la transmission, l'étude vise aussi à comprendre comment la population et certains groupes développent des anticorps. Elle doit ainsi apporter des réponses à la question de l’immunité face au virus.

Prof. Valérie D'Acremont
Unisanté
Prof. Valérie D'Acremont Unisanté

Les premiers résultats seront transmis en temps réel au canton, dès la fin du mois de mai ou au début du mois de juin. Ils permettront notamment de guider l'action politique.

 

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vaud

Le CHUV suspend toutes les visites aux patients hospitalisés

Publié

le

Le CHUV à Lausanne prend des mesures immédiates pour lutter contre la deuxième vague du coronavirus. (©KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Le CHUV à Lausanne suspend toutes les visites aux patients hospitalisés dès ce jeudi en raison de la deuxième vague de coronavirus, a-t-il indiqué sur son site. Dans le cas de situations particulières, certaines exceptions peuvent être envisagées au cas par cas, précise-t-il.

Il s'agit de protéger au mieux les patients ainsi que les collaborateurs, ajoute la direction de l'établissement.

A partir de ce même jour, le CHUV réduit aussi son activité programmée dans le but de traiter l'afflux de patients atteints du Covid-19. Toutes les interventions chirurgicales et médicales non urgentes, les hospitalisations et les consultations ambulatoires dont le report n'influe pas sur la santé des patients sont reportées, annonce le Centre hospitalier universitaire.

En raison de l'augmentation rapide des admissions dans les hôpitaux vaudois de patients positifs au Covid-19, le canton de Vaud avait pris mardi des mesures immédiates pour augmenter les capacités de soins intensifs dans tous ses hôpitaux. Les interventions électives non urgentes sont repoussées non seulement au CHUV mais aussi dans les hôpitaux de la Fédération des hôpitaux vaudois (FHV).

Le canton comptait mardi matin 34 patients Covid aux soins intensifs. Les hospitalisations s'accélèrent et les évaluations actuelles tablent sur 80 patients aux soins intensifs à la fin de la semaine, avec un potentiel doublement à la fin de la semaine prochaine, selon le Département de la santé et de l'action sociale (DSAS).

Continuer la lecture

Lausanne

Une ancienne école transformée en appartements

Publié

le

La transformation de l'ancienne Ecole Piotet à Lausanne a permis la création de quatre appartements. (PHOTO PRETEXTE - ©KEYSTONE/URS FLUEELER)

L'ancienne Ecole Piotet à Lausanne a été transformée en appartements. Acquis en 2000 par la Ville, l'immeuble de la rue de la Pontaise 15 était initialement voué à l'installation d’un centre d'enseignement, avant que la construction de quatre logements ne soit préférée. Ceux-ci seront inaugurés samedi.

Le bâtiment rénové affiche une consommation énergétique trois fois plus faible qu'avant travaux et 20% inférieure à un objet neuf respectant les dernières normes en vigueur, relève mercredi la capitale vaudoise dans un communiqué. Elle ajoute que ces travaux de réaménagement et la suppression d'un parking couvert ont aussi permis la création d'un nouveau parc public.

Continuer la lecture

Culture

Beausobre: Souchon, Sardou, Lambiel et autre Lhermitte en vedette

Publié

le

Yann Lambiel ouvrira les feux avec son spectacle "Multiple". (©KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Le Théâtre de Beausobre à Morges (VD) a dévoilé mercredi le programme de sa prochaine saison. Elle démarrera plus tard que d'habitude, le 4 février, en raison des travaux de rénovation en cours sur le site.

C'est l'humoriste Yann Lambiel, établi de longue date à Morges, qui ouvrira les feux avec son spectacle "Multiple". Suivront plusieurs pièces montées à Paris dans lesquelles jouent notamment Laetitia Casta, Clémentine Célarié, Daniel Auteuil, Thierry Lhermitte, Michel Sardou ou Patrick Chesnais.

Côté musique, plusieurs concerts sont programmés avec notamment Alain Souchon, Yannick Noah, Avishai Cohen, les Soeurs Berthollet et I Muvrini. Deux spectacles musicaux, ceux de Michaël Gregorio et The Opera Locos, sont aussi proposés, de même que des représentations de danse et de cirque.

Outre Yann Lambiel, l'humour romand sera à l'honneur avec Brigitte Rosset et Simon Romang. D'autres spectacles suisses sont prévus avec notamment les pièces "Le Journal d’Anne Frank" et "Un fil à la patte". La saison se terminera le 3 juin avec le concert de la famille Oesch's die Dritten.

Optimisme

Face à la crise du coronavirus, le Théâtre de Beausobre se veut optimiste et dit "croire en un avenir sanitaire meilleur pour 2021", dans lequel les spectacles pourront avoir lieu. "L’envie est aussi de faire oublier un instant l'ambiance actuelle en proposant au public de se projeter dans l'avenir avec des spectacles qui sauront les faire rire, rêver et s'émouvoir", poursuit-il dans son communiqué.

Pour mémoire, le chantier à Beausobre a démarré il y a une année. Les travaux de rénovation de la salle et du hall du théâtre doivent se terminer début 2021. Quant à la création d'un nouveau bâtiment, baptisé Beausobre V, elle devrait s'étendre jusqu'à l'automne 2021.

Continuer la lecture

Vaud

Mobilisation du personnel de santé, l'Etat dit être à l'écoute

Publié

le

Les syndicats et associations professionnelles annoncent une journée de mobilisation dans les établissements et une manifestation à 18 h à Lausanne.(Image d'archives ©KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Semaine cruciale pour le personnel de santé en Suisse. Plusieurs mobilisations ont lieu depuis le début de la semaine dans les différents cantons. Les autorités vaudoises disent être à l'écoute.

Lundi à Neuchâtel, mardi à Genève et ce mercredi à Lausanne, où un rassemblement aura lieu en fin de journée, partout le personnel soignant appelle à la mobilisation. Après les efforts consentis lors de la première vague de coronavirus, les syndicats et associations du personnel de santé demandent une meilleure reconnaissance. Cela passe selon eux par une meilleure dotation en personnel et une revalorisation salariale. Avec l’arrivée de la seconde vague et la pression qui s’accentue à nouveau sur le système hospitalier, ces demandes reviennent avec insistance. Elles sont entendues par la conseillère d’Etat vaudoise en charge de la santé qui assure que les autorités ne restent pas inactives:

Rebecca Ruiz
Conseillère d'Etat, VD
Rebecca Ruiz Conseillère d'Etat, VD

Samedi, la mobilisation du personnel soignant convergera vers Berne où un rassemblement est prévu sur la Place fédérale, dans le respect des mesures sanitaires.

Continuer la lecture

Vaud

L'école vaudoise se prépare pour la deuxième vague

Publié

le

La Conseillère d'Etat Cesla Amarelle s'exprimait à propos de la rentrée scolaire.
La conseillère d'Etat Cesla Amarelle a présenté ce mardi le nouveau dispositif d'enseignement à distance. (KEYSTONE/CYRIL ZINGARO)

L’école vaudoise est prête pour un nouveau déploiement de l’enseignement à distance. Le canton a tiré le bilan de l’expérience vécue ce printemps lors de la première vague de coronavirus et se dit prêt à réactiver le dispositif.

Différentes études ont détaillé le ressenti des élèves, des enseignants et des parents. Elles relèvent notamment que les inégalités entre élèves se sont creusées, même si le taux de décrochage des élèves a pu être limité à environ 5%. Dans le détail, l'enquête menée par l'Unité de recherche pour le pilotage des systèmes pédagogiques (URSP) auprès de 4461 élèves montre que le degré d'engagement dans l'EàD a été "moyen". C'est avant tout la perte ou le manque de motivation qui est très largement invoqué pour expliquer ces décrochages partiels ou entiers, loin devant les difficultés familiales ou le manque d'équipement informatique.Un tiers des élèves ont néanmoins estimé que les conditions de travail à domicile étaient peu ou pas du tout satisfaisantes. Une des raisons d'insatisfaction est le manque d'outils nécessaires tels qu'un ordinateur ou une imprimante ainsi qu'un endroit approprié pour travailler. La conseillère d’Etat vaudoise en charge de la formation, Cesla Amarelle:

Cesla Amarelle
Conseillère d'Etat, VD
Cesla Amarelle Conseillère d'Etat, VD

Ces nouvelles mesures doivent permettre de faire face à la deuxième vague de la pandémie et à un éventuel nouveau semi-confinement:

Cesla Amarelle
Conseillère d'Etat, VD
Cesla Amarelle Conseillère d'Etat, VD

Tous les élèves dès la 7e jusqu'à la fin de l'école professionnelle ou du gymnase sont en outre maintenant équipés d'une adresse email pour faciliter les échanges avec leurs enseignants. L’enseignement à distance s’appliquera toutefois selon certains critères bien précis:

Cesla Amarelle
Conseillère d'Etat, VD
Cesla Amarelle Conseillère d'Etat, VD

Avec Keystone-ATS

Continuer la lecture

C'était quoi ce titre ?

Les 2 derniers titres

Horoscope du jour

Cancer

Certains voient enfin se réaliser les entreprises qui leur tiennent le plus à cœur. Qu’ils avancent même si des efforts supplémentaires leur seront demandés !

Publicité

Les Sujets à la Une

X