Rejoignez-nous

Vaud

Vers la réalisation du Goldenpass Express

Publié

,

le

Les voyageurs qui empruntent le MOB pourront, dès le 13 décembre 2020, prendre le train à Montreux (VD) et rejoindre Interlaken (BE) sans devoir changer à Zweisimmen grâce à une rampe d'écartement. Ce système présenté mercredi permet de passer de la (©KEYSTONE/ANTHONY ANEX)

Les voyageurs pourront bientôt emprunter le Montreux Oberland bernois (MOB) sans devoir changer de train à Zweisimmen (BE) grâce à des voitures à écartement variable. Le coût du projet Goldenpass Express s’élève à 76 millions de francs.

Il sera donc possible de relier sans changement Montreux (VD) et Interlaken (BE). En vue de sa mise en service le 13 décembre 2020, le Goldenpass Express est entré dans la phase de réalisation. Une étape cruciale a été franchie avec les tests de bogies d’un genre révolutionnaire, a annoncé mercredi la compagnie du MOB.

Pour la première fois, un train est passé de la voie métrique à une voie normale en quelques secondes. Cette prouesse technique a été rendue possible grâce à de nouveaux bogies, ces chariots amovibles qui guident les voitures, à écartement variable produits par l’entreprise Alstom.

Jamais un tel écartement, de 1 à 1,43 mètre, n’avait été effectué en si peu de temps, a souligné le MOB. Les passages ont été effectués sur une rampe d’écartement réalisée à Zweisimmen. Ce projet est mené de concert avec la compagnie bernoise du BLS qui exploite le tronçon entre Zweisimmen et Interlaken.

Ce projet est innovant pour le paysage ferroviaire. Il supprime en effet la barrière entre la voie métrique et la voie normale. La mise en place du Goldenpass Express permettra d’augmenter l’offre d’environ 15%. Les pendulaires en retireront des avantages au niveau de la cadence.

Impulsion au tourisme

Sur le plan touristique, le Goldenpass Express permettra de relier trois pôles touristiques majeurs sans changer de train: Montreux, Gstaad et Interlaken. La station située sur les rives du lac Léman se rapprochera ainsi de la Jungfrau et de Lucerne.

L’idée de relier par chemin de fer le lac Léman, Gstaad et les lacs de Thoune et de Brienz remonte à 1873. Il s’agissait d’unir des régions touristiques. Mais les voies ont été construites de manière différente: métrique (1 mètre) entre Montreux et Zweisimmen mais normale (1,435 mètre) entre Zweisimmen et Interlaken.

Dans les années 1930, on songeait à construire un troisième rail. A la fin des années 2000, le MOB part sur un concept différent. Plutôt que de changer les rails, il choisit de modifier les bogies.

(KEYSTONE-ATS)

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vaud

Vernis Claessens ferme son usine de peinture à Renens

Publié

le

Vernis Claessens arrête la production de peinture à Renens, 11 personnes licenciées (photo d'illustration). CREDIT: KEYSTONE/GAETAN BALLY
La société Vernis Claessens a décidé de cesser la production de peinture à Renens (VD) à la fin de l’année. Onze collaborateurs sont licenciés. Une procédure de consultation a été ouverte jusqu’au 9 mars.

Le développement résidentiel aux abords de l’usine de Renens oblige l’entreprise à se conformer à des contraintes réglementaires « de plus en plus strictes », explique-t-elle lundi dans un communiqué. Ne souhaitant pas procéder à de nouveaux investissements, le groupe français Cromology – la maison mère de Vernis Claessens -, souhaite donc transférer ses activités de l’Ouest lausannois vers l’une de ses usines en France.

Le magasin de peinture Vernis Claessens de Renens, comme le service d’assistance technique, vont eux continuer leur activité avec l’ensemble des collaborateurs. De même, les douze autres magasins de Suisse romande et du Tessin ne sont pas impactés par la fermeture de la production à Renens.

 

Continuer la lecture

Vaud

Montreux: chute mortelle dans une rivière

Publié

le

Une femme de 62 ans a perdu la vie en tombant dans la rivière la Baye près de Montreux (photo d'illustration). (©KEYSTONE/ANTHONY ANEX)

Une femme de 62 ans a chuté lundi vers 10h45 d’environ 50 mètres dans la rivière la Baye de Montreux (VD). Malgré l’intervention rapide des secours, la victime est décédée sur place.

Le drame s’est produit sur le chemin qui mène aux gorges du Chauderon, a indiqué une porte-parole de la police cantonale lundi à Keystone-ATS. A ce stade de l’enquête, la piste d’un accident est privilégiée.

Une instruction pénale a été ouverte par la procureure de service. Les investigations doivent permettre d’établir les causes et les circonstances de ce drame.

Continuer la lecture

Lausanne

Mobilisation contre de nouvelles jonctions autoroutières

Publié

le

Des associations vaudoise et des individus ont écrit à la présidente de la Confédération Simonetta Sommaruga pour lui demander l'abandon des nouvelles jonctions autoroutières dans l'Ouest lausannois (photo d'illustration).
Un groupe d’associations vaudoises et d’individus veut l’abandon des projets de nouvelles jonctions autoroutières dans l’Ouest lausannois, ainsi que la requalification en route nationale du tronçon d’autoroute entre Ecublens et la Maladière. Il a écrit en ce sens à la présidente de la Confédération Simonetta Sommaruga.

La lettre ouverte envoyée le 13 février demande à la cheffe du Département fédéral de l’environnement, des transports, de l’énergie et de la communication des mesures fortes en matière de transports, l’un des leviers principaux pour agir en faveur du climat. Cela passe notamment par l’arrêt du développement des autoroutes, relèvent les signataires lundi dans leur communiqué.

En vue d’une politique des transports zéro carbone, les signataires demandent l’abandon des projets de nouvelles jonctions dans l’Ouest lausannois et la requalification en route nationale de 3e classe du tronçon entre Ecublens et la Maladière. Ce dernier, conséquence d’un projet avorté d’autoroute au sud de Lausanne, détruit actuellement le tissu urbain des communes traversées et empêchent toute amélioration de la mobilité, estiment-ils.

Les projets actuels sont particulièrement coûteux et gourmands en espace. Ils amèneront aussi une demande induite qui pourra causer une augmentation importante du trafic autoroutier et des nuisances liées.

Les signataires demandent que les erreurs du passé ne soient pas répétées par le maintien d’une vision et d’un projet tous deux inscrits dans les années septante. Parmi eux, figurent notamment l’Association bien vivre Chavannes, Pro Natura Vaud, le WWF Vaud Grands-Parents pour le climat.

Des personnalités telles que Dominique Bourg, Jacques Neirynck et Jean-Bernard Racine, tous professeurs honoraires à l’Université de Lausanne, Marc Atallah, directeur de la Maison d’ailleurs ou encore Philippe Roch, ancien directeur de l’Office fédéral de l’environnement ont également paraphé la lettre.

D’autres voix s’élèvent contre ces aménagements routiers. Récemment, l’ATE Vaud a également proposé de déclasser le cul-de-sac de l’A1 à Lausanne-Maladière.

Continuer la lecture

Lausanne

Le PLR Pierre-Antoine Hildbrand souhaite rempiler

Publié

le

Le municipal lausannois Pierre-Antoine Hildbrand, en charge notamment de la sécurité, est candidat à sa réélection.
Le municipal PLR Pierre-Antoine Hildbrand, 43 ans, est candidat à sa réélection à l’exécutif lausannois en 2021. Ayant « éprouvé de grandes joies dans cette fonction », il a envie « de continuer à agir » et espère être rejoint par un deuxième PLR.

« Mon unique ambition est de servir les Lausannois », indique le municipal en charge de la sécurité et de l’économie lundi dans une interview accordée au quotidien « 24 Heures ». Interrogé sur son intérêt éventuel pour le Conseil d’Etat, Pierre-Antoine Hildbrand dit se concentrer sur la Ville.

« J’ose croire que j’ai un rôle actif au sein de la Municipalité », souligne celui qui est le seul représentant de la droite au sein de l’exécutif, évoquant les « sujets tout de même assez clivants » dont il s’occupe: le trafic de drogue, la mendicité, les manifestations, les conditions pour les commerces, les taxis.

Pour mener une politique de droite, « il faut voir ce qu’il est possible d’obtenir et donc c’est un équilibre à reconstruire tout le temps. La force des services protège aussi le minoritaire. Chacun peut d’ailleurs l’être, sur un thème ou lors d’une crise », ajoute le municipal.

Classe moyenne

Avoir deux PLR à la Municipalité « serait plus équilibré et […] permettrait d’avancer dans un certain nombre de dossiers où les préoccupations d’une partie de la classe moyenne ne sont pas toujours prises en compte », relève-t-il encore.

Revenant sur les réalisations concrètes de la législature, il estime que « l’effort sur la sécurité et l’eau potable ont pris passablement de temps, d’énergie et de budget. Et la Municipalité a aussi pris des décisions courageuses, par exemple en refusant la nationalité à des personnes qui manifestaient leur refus de l’égalité hommes-femmes. »

Quant à ses relations avec ses collègues, « les divergences d’opinions sont évidemment présentes, chacun doit faire un bout de compromis », note-t-il.

Continuer la lecture

Vaud

Montreux: le Volley Masters disparaît

Publié

le

Une scène du match Thaïlande - Italie en mai 2019 (©KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

C’est fini pour le Volley Masters de Montreux. Le tournoi international, qui se déroulait depuis 1984, n’existera plus. L’Association du Montreux Volley Masters a voté sa dissolution vendredi soir.

Le tournoi 2020 avait préalablement déjà été annulé en décembre 2019 en raison de l’indisponibilité des meilleures nations de la planète, notamment asiatiques et sud-américaines, qui préparent les Jeux olympiques de Tokyo. Selon les organisateurs, les conditions sportives et financières, actuelles et dans un futur proche, ne permettent plus d’organiser le tournoi qui accueillait des équipes féminines de très haut niveau. Il n’y aura donc pas de 35e édition sur la Riviera vaudoise.

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X