Rejoignez-nous

Emmenez-moi

Les poèmes du 26 au 29 mars

Publié

,

le

Lundi - extrait du livre "Du Bonheur"

" Qu'on atteigne ou non ses buts n'est pas l'essentiel. Nous n'allons pas attendre d'avoir atteint tous nos objectifs pour commencer à être heureux. La voie compte plus que le but : le bonheur vient en cheminant. mais le voyage nous rend d'autant plus heureux que nous avons plaisir à progresser, que la destination vers laquelle nous allons est identifiée et qu'elle répond aux aspirations les plus profondes de notre être. "

-Frédéric Lenoir


Mardi - extrait du livre "Se changer, changer le monde"

L'altruisme est le fil d'Ariane qui permet de réconcilier ces trois temps. voir plus de considération pour les autres dans le court terme, cela veut dire ne plus jouer au casino avec l'épargne des gens qui ont fait confiance aux banques et aux investisseurs, c'est assurer à tous une qualité de vie décente qui leur permet de s'épanouir dans l'existence, et c'est ne pas saboter la planète que nous livrons aux générations futures.

Il faut, pour ce faire, respecter et protéger les droits au bien-être de tous les êtres vivants et s'épanouir dans une sobriété heureuse, libre des affres créées par la soif de consommation sans limites. Il faut préserver le lien à l'essentiel. L'antidote, c'est aussi de mettre fin aux clivages, comprendre l'unité de la réalité et toutes les interdépendances au niveau écologique. Comprendre enfin que l'espèce humaine est une et indivisible, en dépit de nos apparences. Nous avons une profonde identité commune.

Dans tous les cas, il ne pourra y avoir de changements de société sans le changement humain puisque c'est nous qui organisons la société selon notre manière de voir.

- Ilios Kotsou


Mercredi - Pistes d'action pour être présents à nos vies

La détox digitale

Que peut-on faire pour améliorer cette présence à notre vie ? Pour nous affranchir, par exemple, des dépendances digitales ?

-> Faire en sorte que notre premier geste de la journée ne soit pas d'allumer notre ordinateur et de consulter nos mails ou notre mur Facebook, mais de nous asseoir, de respirer, de méditer.

-> Prendre la décision, plusieurs fois par jour, de ne pas répondre au téléphone ou à nos mails et de simplement nous concentrer sur ce que nous sommes en train de faire au travail, avec nos proches.

-> Alors, avant de vouloir changer le monde, avant même de vouloir nous changer nous-mêmes, nous ferions peut-être mieux de commencer par revenir à notre intériorité, à observer ce qui s'y passe, à choisir de nous en occuper et, à partir de là, de reprendre le cours de nos existences à partir de là, de reprendre le cours de nos existences, en étant conscients et attentifs des choix que nous avons à faire.

C'est là que les changements commencent. En prenant seuls la décision de se rendre davantage présents à notre vie, nous nous rendons également plus présents pour nos proches, et c'est extrêmement contagieux.

Cultiver la gratitude, la générosité

Chaque jour de notre vie, nous rappeler que tous nos bonheurs viennent de ce qui nous entoure : gratitude ! Alors, chaque jour :

-> faire quelque chose pour un autre humain (un sourire, un réconfort, un don, une aide, une prière) ;

-> et quelque chose pour la Terre (l'admirer, la remercier, la protéger) ;

-> puis, ne pas oublier de faire quelque chose pour nous (nous accorder un moment de plaisir, de tranquilité, de sens, en pleine conscience) !

Aimez tout : la vie est belle ! Et donnez beaucoup : elle est encore plus belle lorsqu'on partage !

- Christophe André


Jeudi - Conseil pratique pour se réconcilier avec la nature

L'amour pour changer le monde

Si l'on part du principe qu'il ne peut y avoir de changement de société sans changement humain, le travail que chacun peut accomplir est celui qu'il fait soi-même, sur sa propre transformation. Et un travail important à mes yeux consiste en l'incarnation de l'amour dans sa relation avec ses semblables, même si c'est difficile. Je pense également qu'il faut être tolérant à l'égard des individus et ne pas juger trop vite les personnes, parce qu'elles sont probablement en voie de transformation. Par contre, je suis intransigeant et dans une protestation sans appel contre ce qui outrage le caractère sacré de la vie.

C'est à partir de nos microcosmes que l'on construira l'apaisement planétaire, en élaborant une harmonie toujours plus grande dans nos familles et dans nos couples. Chacun de nous dispose d'une espace dans lequel il est souverain et où son libre arbitre peut s'exercer pleinement. Il n'est pas d'autre force capable de donner à la vie sa plénitude et son sens que l'amour. Rappelons-nous cette évidence.

- Pierre Rabhi

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Emmenez-moi

Les ateliers éco-créa de Marie

Publié

le

Marie Journot à 34 ans et un chemin de vie authentique et touchant.

Sans renier ses activités professionnelles d'avant (elle possède un Master en management des hommes et des organisations et a travaillé 10 ans comme acheteuse dans l'industrie et les service), Marie Journot nous parle de son parcours, de ses questionnements qui l'ont porté aujourd'hui à proposer les ateliersecocrea.

Marie propose ainsi des ateliers d'éco-consommation et de retour à la nature, aux groupes ou aux particuliers, pour les adultes et enfants des 8 ans.

Marie suit également une formation d'éducation à l'environnement par la nature à la fondation Silviva. L’éducation à l’environnement est à la fois le chemin et l’aboutissement d’un développement conscient et inconscient de compétences qui permettent à l’être humain de gérer les exigences de la vie sur un plan personnel et collectif, et d’endosser une responsabilité partagée envers son environnement social, naturel et construit.

L'objectif de Marie Journot apprendre toujours plus sur ce qui nous entoure et acquérir des méthodes d’animations pour vous aider à passer un bon moment avec les Ateliers EcoCréa!

Marie Journot
Ateliersecocrea.ch
Marie Journot Ateliersecocrea.ch

Continuer la lecture

Emmenez-moi

Tous à Lutry pour la 3ème édition du Festi'Lu !

Publié

le

La troisième édition Lavaux du Festi’Lu aura lieu du jeudi 20 au samedi 22 Février 2020 à Lutry.

Une édition inédite, « by night », de 15h à 22h, accompagnés d’une ballade lumineuse en ville, d’animations et de spectacles de 2 ans à 102 ans et de la traditionnelle Mini Run, phosphorescente pour l’occasion!

Le coup de coeur de la programmation, le groupe Mamoot, samedi 22 Février à 18h30, au retour des vacances, pour une 1ère en Suisse, un show visuel qui décoiffe avec concert live de rock alternatif pour enfant dès 6 ans, ça déménage! (Tarif Découverte pour tous : 11.-) Les talentueux musiciens seront là dès le vendredi 21 pour 3 ateliers ados musique, photo, vidéo DIY à ne pas louper!

Découvrez la programmation du Festi'Lu et réserver votre pass gratuit 

Cet événement est organisé par l’association “J’aime Lutry” dédiée à favoriser le développement d’activités sociales et culturelles.

Emilie Hassenstein - 1/4
Festilu.ch
Emilie Hassenstein - 1/4 Festilu.ch

Emilie Hassenstein - 2/4
Festilu.ch
Emilie Hassenstein - 2/4 Festilu.ch

Emilie Hassenstein
La programmation de Festi'Lu 3/4
Emilie Hassenstein  La programmation de Festi'Lu 3/4

Emilie Hassenstein - 4/4
Emilie Hassenstein - 4/4

 

Continuer la lecture

Emmenez-moi

"Le petit chaman maladroit" de Cédric Monod

Publié

le

Cédric Monod vit en Suisse, près de Morges. En chaise roulante depuis sa naissance et dépendant d'autrui, il vit sa liberté à travers ses histoires…

Le petit chaman maladroit part à l’aventure avec son maître, à la recherche du parchemin jaunâtre convoité par beaucoup d’autres chamans.

Ainsi, durant son voyage, il fait la rencontre d’une jeune fille aussi maladroite que lui. Ensemble, avec les jeunes de la tribu de la jeune fille, ils partent dans un voyage initiatique. Plein d'apprentissages et d’aventures incroyables les attendent.

Cédric Monod
Le petit chaman maladroit - chez Edilivre
Cédric Monod Le petit chaman maladroit - chez Edilivre

Continuer la lecture

Emmenez-moi

Espace Proches : informer, orienter, soutenir les proches et proches aidants

Publié

le

Jusqu'à dimanche et grâce à ciné doc les proches aidants sont à l’honneur dans le cadre de la projection du documentaire « Pour Toujours » réalisé par Fanny Bräuning.

Les séances de ce bouleversant documentaire seront accompagnées de discussions en collaboration avec des professionnels de la santé.

Un proche aidant est une personne qui consacre régulièrement de son temps pour aider un proche de tout âge atteint dans sa santé ou son autonomie. Avec son soutien, la personne accompagnée peut préserver un contact social avec son entourage.

Accompagner son ou ses parents, son enfant, son conjoint, son frère ou sa sœur est un véritable marathon jour après jour ! Un proche aidant ne peut pas faire tout faire, tout seul et tout le temps.

Dans cette idée "Espace Proches" apporte écoute, soutien et conseil à toute personne se considérant comme proche aidant.

Pour nous en parler Mercedes Puteo, directrice d’Espace proche.

Mercedes Puteo
Espace Proches
Mercedes Puteo Espace Proches

Pour Toujours - Fanny Bräuning

Annette est artiste, Niggi photographe et ils sont en couple depuis toujours. Vers l’âge de 30 ans, Annette apprend qu’elle a la sclérose en plaques. Aujourd’hui, tout son corps est paralysé et Niggi s’occupe d’elle avec dévouement. Mais la vie continue : épris d’aventure, ils adaptent un camping car et embarquent pour la Grèce. La réalisatrice – leur fille – offre un portrait émouvant de ce couple extraordinaire mué par une volonté inébranlable d’affronter ensemble les épreuves de la vie avec courage et autodérision.

PRIX DE SOLEURE LAUREAT 2019

Continuer la lecture

Emmenez-moi

Association Paires, pour l'inclusion des personnes issues de la migration

Publié

le

Le projet « PAIRES », Parrainage pour l’Aide à l’Intégration des Réfugiés En Suisse, a été créé en octobre 2017 par 3 jeunes étudiants des régions de Lausanne et Yverdon-les-Bains. Il est constitué de 11 jeunes bénévoles et vise à créer des Tandem entre une personne habitant en Suisse - désigné comme binôme d’ici et binôme d’ailleurs - et une personne issue de la migration.

Le but de l’association est de favoriser l’intégration sociale des personnes migrantes en Suisse pour qui il est, malheureusement, très difficile de nouer des relations avec des locaux.

Ce sont en effet deux mondes différents qui vivent en parallèle dans la même ville mais qui ne se croisent jamais. Le projet « PAIRES » vise à rendre possible la rencontre de ces deux mondes afin de partager une belle expérience humaine et culturelle.

Pour les binômes d’ici, c’est une occasion d’élargir ses horizons, d’utiliser son temps pour faire de nouvelles rencontres et de répondre à la migration de manière originale et dans un esprit d’ouverture.

Pour les personnes issues de la migration, le but de ces rencontres est de découvrir la culture suisse à travers une personne leur correspondant, de mieux comprendre les codes sociaux suisses, de pratiquer le français, d’élargir leur cercle d’amitié, et donc de favoriser leur intégration sur le long terme.

Estelle
Projet PAIRES
Estelle  Projet PAIRES

Continuer la lecture

C'était quoi ce titre ?

Les 2 derniers titres

Horoscope du jour

Scorpion

Madame, envie d'une déclaration, bien que votre homme soit peu habile à débiter des tirades. Monsieur, vous vous éclaircissez la voix…

Publicité

Les Sujets à la Une

X