Rejoignez-nous

Karmacadabra

Les poèmes de Karmacadabra – du 14 au 18 mai

Publié

,

le

Lundi – L’écho de nos silences

On s’enverra des cœurs
A remplir nos solitudes
Et des tulipes de couleurs
Comme on n’a plus l’habitude

On se réchauffera l’âme
Depuis longtemps délaissée
On s’attribuera des Palmes
Pour chacune de nos qualités

Dans le désert bleu ciel
Nos sourires en souffrances
Combleront de plus belle
L’écho de nos silences

– Thomas Chaline, 2016


Mardi – Dis Quand Reviendras-tu ?

Voilà combien de jours, voilà combien de nuits,
Voilà combien de temps que tu es reparti,
Tu m’as dit cette fois, c’est le dernier voyage,
Pour nos cœurs déchirés c’est le dernier naufrage,
Au printemps tu verras, je serai de retour,
printemps c’est joli pour se parler d’amour,
Nous irons voir ensemble les jardins refleuris,
Et déambulerons dans les rues de Paris,

Le printemps s’est enfui depuis longtemps déjà,
Craquent les feuilles mortes, brûlent les feux de bois,
A voir Paris si beau dans cette fin d’automne,
Soudain je m’alanguis, je rêve, je frissonne,
Je tangue, je chavire, comme la rengaine,
Je vais, je viens, je vire, je tourne, je me traîne,
Ton image me hante, je te parle tout bas,
Et j’ai le mal d’amour et j’ai le mal de toi,

J’ai beau t’aimer encore, j’ai beau t’aimer toujours,
J’ai beau n’aimer que toi, j’ai beau t’aimer d’amour,
Si tu ne comprends pas qu’il te faut revenir,
Je ferais de nous deux mes plus beaux souvenirs,
Je reprendrais ma route, le monde m’émerveille,
J’irais me réchauffer à un autre soleil,
Je ne suis pas de ceux qui meurent de chagrin,
Je n’ai pas la vertu des femmes de marin.

– Barbara


Mercredi – Le désir de partir

Le soleil est entré par ma fenêtre :
il a tout illuminé par sa gaieté.
Un chien aboie, et un oiseau fait couler
à flots de subtiles harmonies.

Sur le dos, dans mon lit, je ressens un vague

désir d’adorer les lointains,
de me perdre dans la brume des lacs,
de m’éblouir aux feux de l’allégresse;
d’aller en chantant sur les chemins champêtres,
en sentant sur moi la douceur des soirs,
et le cœur empli de la céleste
flamme de l’amour qui brûle au long des chemins.

– Pablo Neruda


Jeudi – Le dormeur du val

C’est un trou de verdure où chante une rivière,
Accrochant follement aux herbes des haillons
D’argent ; où le soleil, de la montagne fière,
Luit : c’est un petit val qui mousse de rayons.

Un soldat jeune, bouche ouverte, tête nue,
Et la nuque baignant dans le frais cresson bleu,
Dort ; il est étendu dans l’herbe, sous la nue,
Pâle dans son lit vert où la lumière pleut.

Les pieds dans les glaïeuls, il dort. Souriant comme
Sourirait un enfant malade, il fait un somme :
Nature, berce-le chaudement : il a froid.

Les parfums ne font pas frissonner sa narine ;
Il dort dans le soleil, la main sur sa poitrine,
Tranquille. Il a deux trous rouges au côté droit.

– Arthur Rimbaud


Vendredi – La puissance de la joie 

Dans son livre Frédéric Lenoir définit l’amour vrai ainsi :

« À quoi reconnait-on l’amour véritable ? Aux mêmes signes que philia : la joie que réveille en nous la présence de l’autre, tel qu’il est, dans son authenticité, avec le plaisir que celle-ci nous procure. Au désir que nous éprouvons de le mettre en joie, de le voir grandir, être pleinement lui-même. Aimer une personne ne consiste pas à la posséder mais, au contraire, à la laisser respirer. Aimer, ce n’est pas accaparer l’autre, encore moins le rendre dépendant de soi, bien au contraire, c’est vouloir son autonomie. La jalousie, la possessivité, la peur de perdre l’autre sont des passions qui parasitent, voire détruisent la relation de couple. L’amour véritable ne retient pas, il libère. Il n’étouffe pas l’autre, il lui apprend à mieux respirer. Il sait que l’autre ne lui appartient pas, mais qu’il se donne librement. Il recherche sa présence, mais il aime aussi la solitude et les temps de séparation, car il sait que ce sont eux qui lui feront mieux encore goûter la présence de l’être aimé. Dans sa forme la plus authentique, l’amour relie deux êtres autonomes,  indépendants, libres de leurs désirs et de leurs engagements. »

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Karmacadabra

La vie communautaire à la ferme associative du Petit-Bochet

Publié

le

Nous recevons ce soir Simon Noble, il nous présente la ferme du Petit Bochet.

La ferme associative du Petit Bochet est un lieu de vie communautaire destiné à expérimenter de nouveaux modes de vie, basés sur le respect du vivant, de l’autre, et de la terre.

Fraîchement installée à Gimel (Suisse), elle se veut ouverte à l’accueil ainsi qu’à l’échange avec l’extérieur. Toute personne intéressée peut venir y passer une heure, un jour, ou plus selon ses envies.

Ni figée ni dogmatique, la Ferme du Petit Bochet est un projet qui se construit et se questionne en permanence.

Au départ, les quatre piliers fondateurs furent énoncés à travers les mots-clés suivants : agro-écologie, vie communautaire, accueil social et spiritualité/philosophie.

Régulièrement, la ferme du Petit Bochet organise des chantiers participatifs durant lesquels les volontaires s’investissent dans les tâches de leur choix, échangent leurs connaissances, apprennent à se connaître et partagent un moment de convivialité autour de la table.

Si vous êtes intéressé-e-s à y participer, consulter les dates sur leur calendrier et annoncez votre venue en leur écrivant ici.

Simon Noble - Partie 1
Ferme du Petit Bochet
Simon Noble - Partie 1 Ferme du Petit Bochet

Simon Noble - Partie 2
Ferme du Petit Bochet
Simon Noble - Partie 2 Ferme du Petit Bochet

Continuer la lecture

Karmacadabra

« Le point d’eau » à Lausanne offre soins et écoutes aux démunis

Publié

le

Nous recevons ce soir, François Chéraz, le directeur de la fondation Point d’eau à Lausanne.

La fondation Point d’Eau Lausanne, déclarée d’utilité publique, a pour but d’accueillir des personnes démunies ou défavorisées, sans distinction d’âge, de nationalité, de religion, de sexe, ou de statut légal en Suisse.

Il leur est proposé des prestations dans les domaines de l’hygiène, lavage du linge et coiffure, dans le domaine de la santé, des soins infirmiers et si nécessaire médicaux, des soins dentaires. Ainsi que d’ostéopathie, de podologie, des massages thérapeutiques, des accompagnements psychologiques mais aussi dans le domaine de l’orientation et des conseils sociaux.

Dès son origine, le Point d’Eau a veillé à accueillir les personnes qui frappent à sa porte dans un esprit de respect, d’écoute, d’empathie et d’humanité.

Constamment à la recherche de fond pour faire fonctionner la fondation correctement, il est possible de faire un don ici. Il est également possible de devenir bénévole en choisissant ses horaires et ses jours, ici.

François Chéraz - Partie 1
Directeur de la Fondation Point d'Eau
François Chéraz - Partie 1 Directeur de la Fondation Point d'Eau

François Chéraz - Partie 2
Directeur de la Fondation Point d'Eau
François Chéraz - Partie 2 Directeur de la Fondation Point d'Eau

Continuer la lecture

Karmacadabra

SOS Méditerranée continue son action!

Publié

le

© Laura Schmid / SOS Méditerranée

Ce soir, nous avons reçu Caroline Abu Sa’da, directrice de l’association SOS Méditerranée suisse. Celle-ci fait partie du réseau international de SOS Méditerranée.

Leurs objectifs sont clairs: sauver des vies humaines, protéger et accompagner les migrants et finalement témoigner sur les réalités et les visages de la migration. Ils font notamment des opérations de sauvetage en mer et des soins d’urgence.

Leur rôle est également de sensibiliser l’opinion publique quant à la situation des migrants en mer Méditerranée.

Toutes leurs opérations de sauvetage se font sous la houlette du centre de coordination des sauvetages maritimes et ils travaillent en collaboration avec Médecins sans frontières dans l’aide aux rescapés.

En Suisse, l’association existe depuis août 2017. Elle comporte cinq antennes de bénévoles qui sont réparties en suisse romande. Les buts de ces antennes sont de sensibiliser les citoyens et témoigner du drame qui se déroule en Méditerranée ainsi que de collecter des fonds pour affréter un nouveau navire. Car, oui, la fin de l’Aquarius ne signifie pas la fin de SOS Méditerranée. Comme ils le soulignent sur leur site, « soutenir l’association est aujourd’hui plus que jamais crucial afin de trouver un nouveau navire pour reprendre la mer au plus vite ».

Dans cette optique, SOS Méditerranée Suisse organise deux événements très prochainement. Pour commencer, il y aura, le 20 janvier, à Delémont, un gala de soutien avec Thomas Wiesel, Blaise Bersinger, Yoann Provenzano et Jacques Bonvin. Vous pouvez obtenir votre billet ici.

Et puis, le 10 février, aux Docks à Lausanne, un concert sera organisé avec The TWO, Rootwords et Mark Kelly. Vous pouvez obtenir votre billet .

L’association est également en quête de nouveaux bénévoles. Vous pouvez vous inscrire en vous rendant sur leur page internet : https://sosmediterranee.ch

Caroline Abu Sa'da - Partie 1
SOS Méditerranée
Caroline Abu Sa'da - Partie 1 SOS Méditerranée

Caroline Abu Sa'da - Partie 2
SOS Méditerranée
Caroline Abu Sa'da - Partie 2 SOS Méditerranée

Continuer la lecture

Karmacadabra

The green wave, le premier festival éco-responsable à Fribourg

Publié

le

© Stéphane Schmutz / STEMUTZ.COM

Estelle et Éléonore sont nos invitées ce soir.

Le premier éco-festival the green wave en ville de Fribourg aura lieu le samedi 13 et le dimanche 14 avril 2019 sur le site de blueFACTORY.

The green wave réunit un ensemble d’initiatives locales du canton de Fribourg œuvrant à leur échelle pour un avenir durable et un mode de vie éco-responsable. Le festival a pour ambition de sensibiliser toutes les générations à l’importance de réduire son empreinte écologique et de leur offrir des solutions concrètes et applicables. Les enfants et les familles sont mis à l’honneur: une programmation adaptée et riche en activités pratiques. Un lieu de partage pour créer un véritable mouvement citoyen.

La réduction des déchets et le gaspillage alimentaire sont les thèmes principaux de cette première édition. D’autres thèmes comme l’agriculture bio, l’alimentation durable, la mode éthique, la santé et le bien-être, la beauté et l’hygiène au naturel, l’habitat, la mobilité douce et les énergies renouvelables forment la programmation.

Au programme: une exposition variée avec des stands d’initiatives locales, des conférences enrichissantes, des ateliers participatifs, des activités familiales, des projections cinématographiques, un espace restauration et une scène culturelle avec des performances musicales et artistiques.

Le premier éco-festival the green wave à Fribourg a besoin de vous pour initier une vague de changement! Pour les aider, un don sur leur page wemakeit est possible!

Estelle et Eléonore - partie 1
The-green-wave.ch
Estelle et Eléonore - partie 1 The-green-wave.ch

Estelle et Eléonore - partie 2
The-green-wave.ch
Estelle et Eléonore - partie 2 The-green-wave.ch

Continuer la lecture

Karmacadabra

Naissance d’un père, avant-première d’une série de court-métrages

Publié

le

Gilles Crettenand est notre invité ce soir.

Chef de projet pour la Haute Ecole de Santé Vaud et actif dans l’association mencare.swiss, Gilles nous parle de cette série de courts métrages « Naissance d’un père », projetée au cinéma Bellevaux jeudi 10 janvier à 19h (entrée libre)

Cette soirée vise une plus grande reconnaissance du rôle des pères, une amélioration de leur préparation à la paternité ainsi que la promotion du bien-être et de la santé des jeunes familles.

Les témoignages recueillis forment une série de 5 épisodes intitulée « La naissance d’un père ».

Les études scientifiques montrent que l’engagement des hommes avant, pendant et après la naissance améliore la santé de toute la famille à court, moyen et long terme.

A l’inverse, leur isolement, le manque d’information et de prévention, ainsi que l’absence d’outils pratiques comptent parmi les principaux problèmes d’adaptation, entraînant dépression et difficultés d’attachement avec l’enfant.

Afin de répondre à ce constat, une équipe de recherche menée par deux sages-femmes de HESAV et le responsable MenCare de l’association Männer.ch s’est intéressée au point de vue masculin dans les différentes étapes de la paternité. En leur donnant la parole, l’objectif était d’ouvrir le dialogue et saisir les émotions et le vécu, souvent tus, de ces hommes qui deviennent pères.

Dix-huit pères reflétant la réalité multiculturelle de Suisse romande, et 14 professionnel·le·s représentatif·ve·s des professions de la périnatalité ont participé à ce projet. Les interviews filmées ont abouti à la création de ressources vidéos retraçant la diversité des réalités et les besoins spécifiquement masculins.

Pour les responsables du projet, cette série de films est également destinée à sensibiliser les professionnel·le·s sur la place du père comme acteur essentiel de la santé de la famille. Ils espèrent également amener à une meilleure intégration des pères dans les différentes étapes du processus de naissance.

Gilles Crettenand - Partie 1
Chef de projet pour la Haute Ecole de Santé Vaud
Gilles Crettenand - Partie 1 Chef de projet pour la Haute Ecole de Santé Vaud

Gilles Crettenand - Partie 2
Chef de projet pour la Haute Ecole de Santé Vaud
Gilles Crettenand - Partie 2 Chef de projet pour la Haute Ecole de Santé Vaud

Continuer la lecture

C'était quoi ce titre ?

Les 2 derniers titres

Horoscope du jour

Balance

Vous avez du pain sur planche, ce qui est loin de vous déplaire. Vous retroussez vos manches et vous vous concentrez sur vos tâches.

Publicité

Les Sujets à la Une

X