Rejoignez-nous

Morax sur LFM

Âge tendre et mauvaise langue ce vendredi sur LFM

Publié

,

le

On va faire les mauvaises langues ce vendredi avec nos invités ! Thomas Wiesel et Blaise Bersinger seront des nôtres pour présenter leur émission. Un tout nouveau programme de divertissement sur RTSun .

« Mauvaise langue », c’est le titre de ce nouveau divertissement sur le petit écran dont le premier épisode sera diffusé le vendredi 23 février prochain aux alentours de 22h. Objectif : décortiquer l’actualité à la manière des « late night shows » américains. On y retrouvera Thomas Wiesel avec son binôme Blaise Bersinger entourés de leurs potes du stand-up comme Nathanaël Rochat. Un défi de plus pour l’humoriste lausannois qui s’essaie à cette expérience télévisuelle. Il, nous en dirons plus ce vendredi à 8h dans l’émission « Morax sur LFM »!

Et comme tous les vendredis, c’est Pierre Naftule et Jean-Charles Simon qui présenteront leur revue de presse décalée. Mieux vous dire que cette émission va tourner en un joyeux bordel !

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Morax sur LFM

L’info trafiquée de Yann Lambiel : SEMAINE 37 (best-of)

Publié

le

Continuer la lecture

Morax sur LFM

Le verdict sur le congé paternité en question

Publié

le

De

Après le Conseil des Etats, le Conseil National a soutenu hier un congé paternité de dix jours à prendre dans les six mois suivant la naissance de l’enfant. Le texte a reçu l’appui unanime de la gauche et du centre, et majoritaire du PLR, et a même convaincu quelques élus UDC, romands pour la plupart. Il fait office de contre-projet à une initiative demandant 20 jours de congé, portée par des dizaines d’organisations. Après ce verdict, certains évoquent un jour historique, d’autres un pas qui n’est largement pas suffisant.

Le peuple ne se prononcera sur le congé de paternité de deux semaines que s’il est attaqué par référendum. Quant à l’initiative, ses auteurs doivent encore décider s’ils la lui soumettront ou non.

Demain matin à 7h35, Julien Dura, porte-parole du Mouvement de la Condition Paternelle Vaud, sera l’invité de la rédaction pour réagir à cette nouvelle étape vers un congé paternité.

Continuer la lecture

Morax sur LFM

Les femmes au centre de la 250e collecte de la Chaîne du Bonheur

Publié

le

De

À l’occasion de sa 250e collecte, la Chaîne du Bonheur a décidé de sensibiliser le public à aux réalités méconnues des crises oubliées en mettant tout particulièrement les femmes en lumière. (Photo : UNICEF/Siegfried Modola)

Du 12 au 19 septembre prochain, la Chaîne du Bonheur lancera son 250e appel aux dons en faveur des personnes en détresse. Une nouvelle étape est ainsi franchie pour la Fondation qui, en 73 ans d’existence, a collecté plus de 1,8 milliard de francs de dons et soutenu plus de 4’000 projets de ses ONG partenaires en Suisse et à l’étranger. Cette collecte, forte en symboles, permettra de venir en aide aux femmes dans les crises oubliées. Des femmes qui ne peuvent compter que sur elles-mêmes et doivent assumer de lourdes tâches pour garantir la cohésion et la sécurité du foyer ainsi que subvenir aux besoins de la famille. Ces femmes sont fréquemment exposées à des risques de harcèlement sexuel, de viol, de traite humaine ou encore de violence domestique.

Pour parler de cette 250e collecte, nous recevrons demain à 7h35 Catherine Baud-Lavigne, directrice adjointe de la Chaîne du Bonheur.

Plus d’informations et dons sur bonheur.ch

Continuer la lecture

Morax sur LFM

En 50 ans, l’EPFL a acquis une réputation internationale

Publié

le

De

En mars dernier, Martin Vetterli, président de l'EPFL, - entouré (de g. à d.) de Patrick Aebischer, président de l'EPFL de 2000 à 2016, Dieter Dietz, professeur à l'EPFL qui a mené le projet de l'agora, Patrick Odier, associé-gérant chez Lombard Odier et Jean-Claude Badoux, président de l'EPFL de 1992 à 2000 - a dévoilé la nouvelle identité visuelle de l'EPFL. (Photo : D.R.)

Il y a 50 ans, l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne voyait le jour. Si son histoire remonte à 1853, c’est bien en 1969 que l’école cantonale est devenue une Ecole polytechnique fédérale. C’est Maurice Cosandey, premier président de l’EPFL, qui en a fait une école d’excellence à la limite de l’enseignement, de la recherche et de la pratique professionnalisante.

En 50 ans, l’EPFL a bien grandi avec ses plus de 15’000 étudiants et employés de plus de 116 nationalités, sa soixantaine de bâtiments et ses 357 laboratoires. A titre d’exemple, la souris informatique, un des premiers ordinateurs personnels ou encore un appareil de radiologie tout-terrain y ont été créés.

Président de l’EPFL, Martin Vetterli sera l’invité de la rédaction à 7h35 sur LFM. Ensemble, nous évoquerons l’évolution de cette école à la réputation internationale, ses défis futurs et les portes-ouvertes qui sont organisées pour cet anniversaire les 14 et 15 septembre.

Continuer la lecture

Morax sur LFM

Reconnaître la langue des signes pour plus d’égalité des chances

Publié

le

De

Le 19 juin dernier, les conseillers nationaux Christian Lohr (PDC/TG), Marco Romano (PDC/TI), Regula Rytz (Verts/BE), Mathias Reynard (PS/VS) et Barbara Gysi (PS/SG) se sont fait le relai au Parlement d’un texte de la Fédération suisse des sourds. Ils ont déposé un postulat pour la reconnaissance officielle de la langue des signes. Plus précisément, des trois langues des signes utilisées en Suisse. Officialiser leur statut est une question d’égalité, pointe la Fédération suisse des sourds.

Le texte demande des mesures concrètes afin de promouvoir la langue des signes et la culture des sourds et de parvenir à une intégration entière des personnes sourdes et malentendantes. Le Conseil fédéral devra aussi répondre à plusieurs questions, notamment sur leur participation au marché du travail et à l’accès aux soins de santé. Précisons ce chiffre : 10’000 sourds et un million de malentendants vivent en Suisse.

Pour parler de ce postulat qui veut que les trois langues des signes pratiquées en Suisse soient reconnues, de ce qu’une telle reconnaissance pourrait changer et de la réalité quotidienne des personnes sourdes et malentendantes, nous recevons Sandrine Burger, porte-parole de la Fédération suisse des sourds.

 

  • A 6h35. Dans Faîtes-Nous-Rêver : Francine Dupuis, vous présentera « La Vigne du Monde » et la 22e édition de la fête du raisin de Féchy.
  • A 8h00. Tous à Morges pour le 11e Paillote festival avec René Muller, fondateur de l’événement, suivi du showcase de Borderline que vous retrouverez en concert au Paillote le 14 septembre à 20h15 .

Continuer la lecture

C'était quoi ce titre ?

Les 2 derniers titres

Horoscope du jour

Poisson

La Lune rejoint Lilith et Neptune dans votre ciel au carré de Jupiter… Attention ! La vaisselle risque de voler bas à la maison ce soir !!!

Publicité

Les Sujets à la Une

X