Rejoignez-nous

Morax sur LFM

France Gall nous a quittés, des suites d’un cancer.

Publié

,

le

La chanteuse française, morte à l’âge de 70 ans. Hospitalisée depuis mi-décembre, la chanteuse France Gall s’est éteinte ce dimanche matin 7 janvier. Depuis deux ans, elle luttait contre la récidive d’un cancer. Elle laisse derrière elle des dizaines de tubes connus de tous. Ses chansons ont bercé plusieurs générations. De Poupée de cire, poupée de son à Résiste en passant par Si Maman, si, les tubes de France Gall ont accompagné la vie du public. Morte à l’âge de  70 ans des suites d’un cancer ce dimanche 7 janvier, la chanteuse, à qui Serge Gainsbourg et Michel Berger composèrent les plus grands succès, a laissé son empreinte dans quelques unes des plus belles pages du patrimoine musical français. Elle n’a que 18 ans quand elle chante ce tube en direct de Naples devant 150 millions de téléspectateurs dans le cadre de l’Eurovision. Sous les couleurs du Luxembourg, France Gall remporte le concours grâce à ce titre signé Serge Gainsbourg. Elle l’interprétera en six langues dont le japonais. C’est à nouveau Serge Gainsbourg qui lui offre un nouveau tube avec les célèbres Sucettes. Sa rencontre avec Michel Berger reste un tournant dans sa vie professionnelle et personnelle. Pour son album éponyme sorti en 1976, le titre La Déclaration d’amour marque les esprits et relance sa carrière. Année au cours de laquelle les deux artistes se marient. En 1980, il jouait du piano debout morceau écrit par Michel Berger en hommage au chanteur-pianiste américain de rock, Jerry Lee Lewis. 1981 Résiste C’est une des chansons les plus emblématiques pour toute une génération militante et à la recherche de plus de solidarité, avec notamment les chanteurs pour l’Éthiopie ou encore la création des Restos du Coeur. En 2015, France Gall donne le nom de cette chanson à sa comédie musicale, hommage à Michel Berger. 1987 Ella, Elle l’a Ecrite par Michel Berger, c’est un hommage à la grande chanteuse de jazz Ella Fitzgerald. Extraite de l’album Babacar, elle restera, avec son refrain inoubliable, l’un des plus gros succès de France Gall. En 1987 Evidemment « On danse encore sur les accords qu’on aimait tant… ».

France Gall – Poupée de cire, poupée de son (1965)

Les Sucettes / France Gall (1966)

Il jouait du piano debout-France Gall(1980)

France Gall – Ella elle l’a – (1987)

France Gall – Evidemment – (1987)

 

 

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Morax sur LFM

Libérer les lignes de guidage blanches est un acte de respect

Publié

le

De

À l’occasion de la Journée internationale de la canne blanche, des personnes atteintes d’un handicap visuel descendront demain dans la rue. A l’aide de diverses actions dans plusieurs grandes villes de Suisse – dont Lausanne -, elles sensibiliseront le public à l’importance de laisser libres les lignes de guidage blanches dans les gares et sur les trottoirs. Perceptibles avec la canne blanche ou du bout des pieds, ces lignes de guidage servent d’aide à l’orientation pour les piétons aveugles et malvoyants. Problème, il arrive fréquemment que des personnes ou objets bloquent ces lignes. Une situation qui peut dans certains cas causer des accidents.

Vice-présidente de la section vaudoise de la Fédération suisse des aveugles et malvoyants, Anne Perrier sera l’invitée de la rédaction ce mardi à 7h35 pour parler de ce sujet et de la manifestation qui est prévue demain à Lausanne de 10h à 16h30.

Continuer la lecture

Morax sur LFM

Octobre Rose avec Fanny Leeb et la Ligue vaudoise contre le cancer

Publié

le

De

En Suisse, on dénombre chaque année environ 6000 nouveaux cas de cancer du sein chez la femme. 50 chez les hommes. Ce type de cancer représente un tiers de tous les diagnostics de cancer chez la femme. Et même si les risques sont accrus après 50 ans, la maladie touche aussi les femmes plus jeunes, environ 20% des diagnostics.

En ce mois d’Octobre Rose, mois de sensibilisation à la maladie et de soutien aux personnes touchées, la matinale vous propose une émission spéciale. L’artiste Fanny Leeb, en rémission d’un cancer du sein, et la directrice de la Ligue vaudoise contre le cancer Chantal Diserens seront les invitées de ce lundi 14 octobre. Entre témoignage et recommandations, nous parlerons de la maladie, de prévention, mais aussi de retour au travail.

Un album en forme de renaissance

Le 4 décembre 2018, Fanny Leeb apprend qu’elle est atteinte d’un cancer du sein. Elle a 32 ans. Aujourd’hui, la voici guérie et fière de présenter son troisième album, The Awakening (l’éveil) où sont recensées certaines émotions éprouvées au fil de cette épreuve. Mais pas que… L’album parle aussi de la femme qu’elle était avant et celle qu’elle est devenue après. A propos de The Awakening, Fanny Leeb parle d’une«mise à nue», symbolisée par la photo du single Fearless où elle apparaît le crâne glabre après une chimiothérapie.

Pour en savoir plus sur le cancer du sein: ici.

Continuer la lecture

Morax sur LFM

L’info trafiquée de Yann Lambiel : SEMAINE 41 (best-of)

Publié

le

Continuer la lecture

Morax sur LFM

Les ambitions du Centre de Performance ASF du Team Vaud

Publié

le

De

(ProStudio22.ch/lausanne-sport.ch)

Depuis l’entame de la saison 2017-2018, le département technique de l’Association Suisse de Football (ASF) attribue un label de qualité « Centre de Performance ASF/SFL » aux clubs de la SFL qui sont organisés en partenariats et qui proposent une structure de formation complète. Ensemble, le FC Lausanne-Sport et l’Association du Team Vaud Foot Espoir ont mis les moyens financiers et humains de remplir l’ensemble des critères fixées par l’ASF. Grâce à cela, le Team Vaud est désormais officiellement certifié « Centre de Performance ».

Directeur technique du Team Vaud, Thierry Cotting sera l’invité de la rédaction demain à 7h35. Il nous expliquera les critères à remplir pour obtenir le label, ce qu’il représente pour la relève vaudoise, ainsi que les ambitions du Team Vaud.

Continuer la lecture

Morax sur LFM

Challenge Victoria : 42km avec le diabète

Publié

le

De

Victoria Chmielewski (au centre), diabétique de type 1, s'est lancée l'an passé dans la course à pied avec pour objectif de boucler le Marathon de New York. Elle veut sensibiliser et informer sur le diabète en partageant son expérience. (Photo : DR)

La Fondation pour la Recherche sur le Diabète poursuit son encouragement à l’activité physique et continue de sensibiliser à la maladie : après l’ascension du Mont-Blanc par Myriam Zimmermann, jeune diabétique de type 1, en 2014, la traversée non stop du lac Léman (80 km à la nage) par Jaime Caballero en 2016, c’est Victoria Chmielewski qui cette année relève un défi sportif avec le Marathon de New-York. Directrice de la Fondation, Victoria Chmielewski, diabétique de type 1, s’est lancée l’an passé dans la course à pied avec pour objectif de boucler le mythique marathon en novembre prochain. En chemin vers ce défi, elle espère sensibiliser et informer sur le diabète en partageant son expérience sur les réseaux sociaux. Ce challenge est une nouvelle occasion pour la Fondation de sensibiliser à la maladie, c’est également pour Victoria un moyen de lutter contre les idées reçues sur le diabète de type 1.

A moins d’un mois du grand jour, elle ajoute à ce défi personnel un défi collectif : collecter des fonds pour la recherche. Pour cela, elle a décidé de monter une cagnotte Héroslocaux dont les fonds récoltés seront intégralement reversés à la Fondation pour la Recherche sur le Diabète.

Victoria Chmielewski sera l’invitée de la rédaction ce jeudi 10 octobre à 7h35.

Continuer la lecture

C'était quoi ce titre ?

Les 2 derniers titres

Horoscope du jour

Poisson

Ne laissez pas votre pessimisme gâcher l’ambiance sympathique de cette journée. Vos blocages sont imaginaires.

Publicité

Les Sujets à la Une

X