Rejoignez-nous

Morax dans la radio

Il faut sauver les abeilles

Publié

,

le

Que faire pour sauver les abeilles? Les causes du déclin de la petite butineuse sont nombreuses. La responsabilité humaine ne fait aucun doute. Et si on n'arrivait pas à stopper l'hécatombe? Peut-on vivre dans un monde sans abeille? À cette question la réponse d'un certain Albert Einstein fait froid dans le dos: "si l'abeille disparaissait du globe, l'homme n'aurait plus que quatre années à vivre". On en parle à 7h avec l'apiculteur Gilbert Dey de l'association Espace abeille à Cernier.

Et que peut-on faire pour sauver le Comptoir Suisse? Nous parlerons de l'avenir de la plus grande foire du canton dès 8h. La 99e édition ouvre ses portes le 14 septembre à Lausanne dans un contexte difficile. Il est impératif que le modèle évolue pour toucher une nouvelle clientèle. Est-ce que la 100e édition pourra voir le jour? On en parle avec son directeur ad interim Cédric Eggen et David Granite concepteur du Lab (ou architecte d'émotions, comme il dit!).

Saluons le premier invité du matin: Isidore Raposo sera derrière le micro dès 6h20 pour nous donner des nouvelles du journal La Région Nord vaudois. Enfin, le président du Paillote Festival David Busset présentera cette 11e édition à 6h35 dans "Faites-nous rêver".

 

 

 

 

Continuer la lecture
1 commentaire

1 commentaire

  1. Le Pere Kermade

    9 septembre 2018 à 23:35

    Les abeilles sont les troupes en 1re ligne de notre biodiversité. A nous de leur garantir la sérennité . L'abeille noire assure en plus de la biodiversité, sa propre diversité.
    Soutenons L'abeille noire! Ici et Ailleurs !... Le Pere Kermade lance la 1re plateforme de soutien participatif dédié à l'abeille noire, via http://www.littlefrenchie.fr #biodiversité #abeillenoire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Morax dans la radio

Une étude dénonce la banalisation de l'alcool auprès des jeunes

Publié

le

Les jeunes restent une cible privilégiée du marketing en matière d'alcool, car ils sont les clients de demain. C'est ce que rappelle Addiction Suisse dans sa nouvelle étude.

Toutes les 5 minutes, les jeunes sont exposés à des stimuli en lien avec de l'alcool. Une étude d'Addiction Suisse dénonce une normalité effrayante. On en parle avec le directeur Grégoire Vittoz. Rendez-vous ce mercredi 12 mai à 7h20.

Une étude pilote s'est intéressée aux trajets effectués par des jeunes entre 16 et 19 ans et le nombre d'incitations rencontrées. Les itinéraires des 5 plus grandes villes de Suisse, dont Lausanne, ont été analysés. Résultat: les participantes et participants ont été confrontés, en moyenne, toutes les 5 minutes à un stimulus. L'alcool est également omniprésent sur les réseaux sociaux.

Conclusion d'Addiction Suisse: une société qui banalise l'alcool protège mal ses jeunes... on en parle avec notre invité.

 

 

Continuer la lecture

Morax dans la radio

Luna Park version 2021

Publié

le

L'édition 2020 avait été repoussée de mai à septembre avec le port du masque obligatoire.

Le Luna Park revient à Lausanne du 12 mai au 6 juin. Une édition, une fois de plus, particulière à cause des mesures sanitaires renforcées. On en parle avec Jesse Secco Bergdorf. Rendez-vous ce mardi 11 mai à 7h20.

Les attractions envahiront la place Bellerive dès mercredi. Dans quelles conditions? Pour rappel, l'édition 2020 avait été annulée au printemps et repoussée en septembre. Le masque était obligatoire pour les plus de 12 ans.

Qu'en est-il pour 2021? Quelles sont les mesures? Et quelles conséquences pour les forains et le public? On fait le point un jour avant les festivités!

 

 

Continuer la lecture

Morax dans la radio

Le certificat Covid bientôt disponible

Publié

le

Le certificat Covid sera réalisé par l'administration fédérale (archives).

Le certificat Covid sera disponible fin juin! La nouvelle est tombée de nulle part en fin de semaine dernière. On en parle avec Samia Hurst, vice-présidente de la task force Covid. Rendez-vous ce lundi 10 mai 7h20.

Au final, ce ne seront pas les privés, mais bien l'Etat qui en prendra le contrôle. C'est ce qui a été annoncé par communiqué vendredi dernier. L'Office fédéral de l'informatique et de la télécommunication se chargera de programmer la base du fameux sésame. Il sera réservé à toutes les personnes vaccinées, guéries ou avec un test négatif récent.

Que permettra ce certificat? Pour quelle durée? Qu'en est-il des risques de surveillance des citoyennes et citoyens? Et est-ce que la protection des données est garantie? On fait le point avec notre invitée qui est également directrice de l’Institut Ethique, Histoire, Humanités et du Département de Santé et Médecine Communautaire à la Faculté de médecine de Genève.

Continuer la lecture

Morax dans la radio

Pour ou contre un don d'organes facilité?

Publié

le

Des chirurgiens et des infirmiers procèdent à une transplantation d'organe dans un bloc opératoire du CHUV. (KEYSTONE/Leandre Duggan)

La Suisse fait un pas vers le consentement présumé. Chaque personne deviendrait alors une donneuse potentielle. On en parle avec Pierre-Yves Maillard, ex-président du conseil de fondation de Swisstransplant. Rendez-vous ce vendredi 7 mai à 7h20.

C'est un vrai changement de paradigme à Berne. Mercredi, le Conseil national a accepté de justesse de faciliter le don d'organes. Actuellement, le donneur et la donneuse doivent le spécifier explicitement de leur vivant. Avec le vote du National, tout le monde deviendrait donneur, à moins d'un refus explicite.

En matière de don d'organes, la Suisse a passablement de retard sur de nombreux pays européens. Chaque semaine, deux personnes trouvent la mort par manque d'organes. Est-ce que le consentement présumé est LA réponse pour sauver davantage de vies? Et est-ce la population est prête à faire ce changement majeur? On en parle ce vendredi matin.

 

 

Continuer la lecture

Morax dans la radio

Faut-il célébrer Napoléon?

Publié

le

Napoléon Bonaparte est mort en exil, le 5 mai 1821. La commémoration du bicentenaire de sa disparition ravive les controverses autour de ce personnage complexe.

Faut-il commémorer les 200 ans de la mort de Napoléon? On en parle avec l'historien Dominique Dirlewanger. Rendez-vous ce jeudi 6 mai à 7h20.

En France comme en Suisse, Napoléon Bonaparte est un personnage historique ambivalent. Son Acte de médiation de 1803 a permis de pacifier un pays au bord de la guerre civile, mais les guerres napoléoniennes ont un coût humain et économique très élevés.

A quoi ressemblerait la Suisse sans l'influence de Napoléon? Quel est son héritage? Petit retour dans le passé avec notre machine à remonter dans le temps...

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X