Rejoignez-nous

Morax sur LFM

Morges-sous-Rire et Maxi-Rires, une amitié productive

Publié

,

le

Depuis l’an passé, Morges-sous-Rire et Maxi-Rires ont décidé d’officialiser leur collaboration, tout en précisant que les deux festivals d’humour – l’un vaudois, l’autre valaisan – conserveraient leur indépendance financière et leur propre identité. C’est donc ensemble que les deux rendez-vous humoristiques du printemps ont présenté leur programmation 2018 la semaine dernière et c’est ensemble que Roxane Aybek, programmatrice de Morges-sous-Rire, et Matthieu Exhenry, programmateur de Maxi-Rires, seront sur LFM ce mardi 12 décembre dès 8h pour parler du cru 2018.

Du 9 au 16 juin, le festival d’humour Morges-sous-Rire donne rendez-vous à tous les amateurs de rire, de culture et de bonne humeur pour sa 30e édition. En cette édition anniversaire, l’événement promet encore plus de spectacles, d’artistes, de découvertes et de public. Pour sa trentième édition, ce ne sont pas moins de soixante artistes qui fouleront les scènes du Théâtre, du Chapiteau et du Café-Théâtre afin de présenter plus d’une trentaine de spectacles en huit jours, dont trois galas et un télévisé. La programmation 2018 réunit les grands noms de l’humour parmi lesquels, par exemple, Michel Boujenah, Yann Lambiel & Marc Donnet-Monay, Laurent Gerra, Jeff Panacloc ou encore Olivier de Benoist. Les humoristes plus confidentiels, mais plus que prometteurs, trouveront également leur place lors de ce rendez-vous du rire.

Avec 16 spectacles dont son traditionnel gala d’ouverture qui sera mené par Olivier de Benoist, le Maxi-Rires Festival de Champéry propose une riche programmation mêlant les générations d’humoristes pour sa 11e édition, qui se tiendra du 29 mai au 2 juin. Fidèle à sa réputation, le festival accueillera les grands noms de l’humour francophone au Palladium et la nouvelle vague de l’humour romand à l’Open Stage du Ziggy’s Bar de Champéry. Côté noms, citons, par exemple, Issa Doumbia, Les Chevaliers du Fiel, Manu Payet, Claudia Tagbo, Chantal Ladesou ou encore Vincent Kucholl et Vincent Veillon.

Programme de Morges-sous-Rire : www.morges-sous-rire.ch

Programme Maxi-Rires : www.maxi-rires.ch

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Morax sur LFM

L’USS lance une initiative pour une 13e rente AVS

Publié

le

De

La Suisse a un problème de pouvoir d’achat. Cette affirmation en fin de semaine dernière de l’Union syndicale suisse (USS) s’accompagnait de 10 mesures pour y remédier et faire de la Suisse un pays plus social. Parmi ces 10 points, l’USS propose de renforcer les assurances sociales par l’introduction d’une 13e rente AVS annuelle. Et pour la financer ? L’USS veut un mécanisme d’alimentation du fonds AVS par les excédents de la Banque nationale suisse. Une initiative pour cette treizième rente AVS a donc été lancée vendredi à Berne. La date du début de récolte des signatures n’a pas encore été définie.

Pour parler de cette proposition, nous recevons Pierre-Yves Maillard, président de l’Union syndicale suisse, demain dès 7h20.

Continuer la lecture

Morax sur LFM

Suisse Tourisme veut développer le tourisme médical

Publié

le

De

La Klinik Gut de St-Moritz fait partie des cliniques partenaires. (Photo : Suisse Tourisme)

Suisse Tourisme annonçait il y a quelques temps conclure un accord de partenariat avec près d’une vingtaine d’hôpitaux et cliniques pour développer le tourisme médical en Suisse. L’objectif est de promouvoir la qualité des soins, des infrastructures et de l’environnement que ces établissements offrent aux patients. La finalité est de positionner la Suisse parmi les destinations leaders dans le domaine du tourisme de santé au plan mondial.

Responsable du domaine Tourisme Médical chez Suisse Tourisme, Letizia Elia sera l’invitée qui fait l’actu ce lundi dès 7h20. Pourquoi développer le tourisme médical ? Quel est le potentiel ? Est-ce une démarche éthique ? Voici quelques-unes des questions que nous aborderons ensemble.

Continuer la lecture

Morax sur LFM

L’info trafiquée de Yann Lambiel : SEMAINE 45 (best-of)

Publié

le

Continuer la lecture

Morax sur LFM

Quand la basket devient un objet de musée

Publié

le

De

Le Musée de design et d’arts appliqués contemporains de Lausanne (Mudac) a fait de la basket – ou sneaker – la star de sa dernière exposition. Visible jusqu’au 26 janvier 2020, « Sneaker Collab » a l’ambition de témoigner, de manière globale et immersive, de la puissance positive du phénomène sneaker, en évoquant aussi bien son émergence dès les années 1980 avec l’arrivée de la marque Jordan, que les collaborations et projets plus récents. « Sneaker Collab » veut démontrer comment la basket, véritable culture et art de vivre, a déclenché une onde de choc atteignant la mode, la musique, l’image et finalement toutes les strates de la création contemporaine et de la culture urbaine.

Conservateur du Mudac et co-commissaire de l’exposition avec les membres de l’association Swisssneaks, Marco Costantini sera l’invité de la matinale demain dès 7h20.

Continuer la lecture

Morax sur LFM

Depuis 60 ans au service des Vaudois diabétiques

Publié

le

C’est en 1959 qu’est née l’association vaudoise du diabète. Il y a 60 ans, sous l’impulsion de Bernard Curchod, médecin diabétologue, et de diabétiques de type 1, un premier groupe de malades se réunissait pour échanger leurs expériences et ne plus être seuls à lutter contre la maladie. A cette époque, faire entendre leurs droits incluait le droit essentiel d’accéder à un traitement.

En 60 ans, le paysage de la santé a bien changé et la mission de diabètevaud a évolué avec. Mauvaise alimentation, sédentarité, surpoids, tabagisme, l’évolution des modes de vie a progressivement conduit à l’accroissement des maladies chroniques. Parmi celles-ci, le diabète de type 2, qui concerne 9 cas de diabète sur 10, constitue un des défis actuels de santé publique. Si diabètevaud continue à œuvrer pour la défense des intérêts et le soutien des diabétiques de type 1, elle a développé diverses actions pour sensibiliser la population à cette « épidémie » silencieuse (1 diabétique sur 3 ignore qu’il est malade) et inciter les personnes touchées à agir dès que possible pour éviter les complications.

L’Association saisit l’occasion de ses 60 ans pour lancer plusieurs actions en faveur des patients dont la création d’une commission de patients, d’une campagne de dépistage « Diabétiques : prenez vos pieds en main » et du site « Je me bouge pour ma santé ».

Secrétaire générale de diabètevaud, Léonie Chinet sera l’invitée qui fait l’actu demain dès 7h20.

Plus d’informations sur www.diabetevaud.ch

Continuer la lecture

C'était quoi ce titre ?

Les 2 derniers titres

Horoscope du jour

Gémeaux

Vous vivez un quotidien plus harmonieux. Le bien-être est enfin de retour ! Faites-en quelque chose de durable !

Publicité

Les Sujets à la Une

X