Rejoignez-nous

Morax dans la radio

Pourquoi offre-t-on des fleurs à la Saint-Valentin ?

Publié

,

le

La tradition veut qu'à la fête de la Saint-Valentin, le bien-aimé offre à son âme sœur un joli bouquet de fleurs. Mais d'où vient cette habitude ? Si le côté esthétique joue évidemment, il y a une autre partie beaucoup plus spirituelle... Aphrodite, déesse de l'amour, ayant pour fleur préférée la rose, a alimenté la tradition d'offrir un bouquet à la Saint-Valentin. Cela est devenu tellement banal que l'on ne cherche même plus la signification : pourquoi avons-nous l'habitude d'offrir des fleurs à notre bien-aimée le jour de la Saint-Valentin ? La fleur est-elle le reflet de l'âme d'un point de vue spirituel ? Réponse peut-être ce mercredi 14 février, dans l'émission "Morax sur LFM " à 6h35. Écoutez "Faites Nous Rêver" et Françoise Miauton de la boutique de spécialités florales à Crissier "Le Jardin d'Amandine". Vous saurez sur l'origine de la Saint-Valentin et surtout elle vous donnera les astuces pour réussir votre fête des amoureux.

 

https://www.lejardindamandine.ch

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Morax dans la radio

Des élections communales pas comme les autres

Publié

le

Premier tour des élections communales vaudoises le dimanche 7 mars. Ici des affiches de candidat(e)s lausannois(es). (©Keystone/LAURENT GILLIERON)

C'est ce dimanche 7 mars que les Vaudoises et les Vaudois éliront leurs représentant(e)s dans les communes. Une élection très particulière due à la pandémie. A qui va profiter le Covid? Réponse avec notre invité: le politologue René Knüsel. Rendez-vous ce jeudi 4 mars à 7h20.

Les élections communales 2021 resteront dans les mémoires, peut-être moins pour les résultats que pour les campagnes électorales. Les règles sanitaires liées aux Covid-19 ont demandé aux candidat(e)s de se réinventer et de chercher d'autres biais pour toucher la population. C'est donc sur les réseaux sociaux que les partis se sont donné rendez-vous.

A quoi faut-il donc s'attendre lors du premier tour ce dimanche? Qui profitera de ce contexte tout à fait inhabituel? Est-ce que les électrices et électeurs seront au rendez-vous? Est-ce que la démocratie sera pénalisée par la pandémie? On en parle ce jeudi matin avec notre invité.

Continuer la lecture

Morax dans la radio

Dernier tour de piste pour l'élue Isabelle Chevalley

Publié

le

La conseillère nationale Isabelle Chevalley se retirera de la vie politique avant la fin de l'année. Prochain défi: recyclage des déchets en Afrique. (©KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

La conseillère nationale vert'libérale se retire de la vie politique. L'occasion de faire un bilan de ses nombreuses années d'engagement et des exigences demandées aux élu(e)s. Rendez-vous ce mercredi 3 mars à 7h20.

Elle aura passé 11 ans sous la Coupole. Les premières années, c'est même la seule représentante romande au sein de son parti aux chambres fédérales. Avant cela, elle a été députée et a participé à la création du parti vert'libéral vaudois. Après des années d'engagements politiques, Isabelle Chevalley préfère aujourd'hui se retirer. Elle quittera ses fonctions avant la fin de l'année.

Elle nous expliquera son choix et ses futurs projets en Afrique. Nous parlera également de ses plus belles victoires et de ses regrets. A l'heure de nouvelles élections communales, l'occasion d'évoquer enfin les compétences requises aujourd'hui pour les élu(e)s.

Continuer la lecture

Morax dans la radio

La grosse déprime des restaurateurs

Publié

le

La situation ne fait qu'empirer pour les restaurateurs vaudois, selon un sondage de GastroVaud (archives).

Comment s'armer encore de patience, après une année de Covid, de fermetures à répétition et d'aides qui tardent à venir? On en parle avec Gilles Meystre, président de GastroVaud. Rendez-vous ce mardi 2 mars à 7h20.

Les magasins dit "non essentiels" ont pu rouvrir ce lundi 1er mars, avec les musées et les zoos. Pour les restaurateurs, il faudra encore attendre le 22 mars, pour autant que la situation épidémiologique le permette. En parallèle, le Conseil fédéral a annoncé vouloir relever à 10 milliards de francs le programme d'aide aux cas de rigueur.

Des annonces qui n'ont pas apaisé l'entier de la population. Des restaurateurs et autres mécontents ont manifestés à plusieurs reprises ces dernières semaines notamment à Neuchâtel et Genève. Certains seraient tentés par la désobéissance civile. Faut-il craindre l'escalade? On fait le point avec notre invité.

Continuer la lecture

Morax dans la radio

Une année de Covid

Publié

le

Un panneau d'information installé à la gare de Genève Cornavin, le 21 novembre 2020. (KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi)

Il y a pile une année, arrivait le coronavirus en Suisse. Où en est-on douze mois plus tard? Connaissances scientifiques, mesures barrières, vaccins, santé mentale de la population... On fait le point avec Valérie D'Acremont, infectiologue à Unisanté et professeure à l'UNIL. Rendez-vous ce lundi 1er mars à 7h20.

Le 24 février 2020, le premier cas de Covid-19 était confirmé au Tessin. Un an plus tard, la Suisse a dépassé les 551'000 infections et compte plus de 9000 décès.

Si la découverte de vaccins s'est fait en un temps record, il reste néanmoins beaucoup de questions sur le virus, sa transmission et ses séquelles. Quelles sont les avancées scientifiques dans ces domaines? Quelles mesures ont un réel impact sur les chaînes de transmission? Et qu'en est-il de l'état psychologique de la population? Est-il pris assez en compte par les autorités? On fait le point ce lundi matin avec notre invitée.

Continuer la lecture

Morax dans la radio

Pierre Maudet devant ses juges

Publié

le

Avec le procès de Pierre Maudet, c'est la première fois qu'un conseiller d'Etat en fonction en Suisse se retrouve sur le banc des accusés. (Photo d'illustration: ©KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

On fait le point sur le procès de Pierre Maudet à Genève. Les paris sont ouverts: sera-t-il condamné? Et quel sera l'impact du verdict sur ses chances de réélection? On en parle avec le journaliste Raphaël Leroy de la RTS.

Y a-t-il eu acceptation d'avantages? Est-ce que le conseiller d'Etat a pris le risque d'être redevable? Avec son voyage à Abu Dhabi et puis, avec le sondage payé par des tiers? Le Tribunal de police de Genève est sur le point de rendre son verdict, après une semaine de procès. Pour le procureur, pas de doute, Pierre Maudet a franchi la ligne rouge. Il demande 14 mois avec sursis.

L'autre volet de cette affaire concerne l'éventuelle réélection de Pierre Maudet au Conseil d'Etat, le 7 mars prochain. Cette fois, c'est la population genevoise la seule juge. On saura enfin ce qu'elle pense. Est-elle prête à refaire confiance au politicien, malgré tous ses mensonges? On entendra l'analyse de notre invité.

 

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X