Rejoignez-nous

Morax dans la radio

Qui sauvera la Galère des flots ?

Publié

,

le

Le naufrage guette ! Faute de ponton, la Galère "La Liberté" a dû quitter Morges, la commune qui l’a pourtant vu naître. Quels sont les défis à relever pour arriver enfin à bon port ? On en parle ce mercredi à 7 h 25 avec nos invités dans l'émission “Morax sur LFM”.

Ça rame pour la Galère ! Plusieurs défis de taille l'attendent avant de sortir de la tempête. D'abord, il faut trouver une commune du Léman d’accord de l’accueillir. Ensuite, il faut proposer un projet clair et viable pour son exploitation à long terme. Enfin, il faut un financement pour assurer les travaux indispensables pour naviguer à nouveau.

Où en sont les discussions ? Quels contacts ont été pris ? Que se passera-t-il s’il n’y a plus aucun capitaine à la barre ? Et combien de temps a l’équipage à disposition ? On en parle avec Eric Voruz vice-président de l’association lémanique Galère “La Liberté” ainsi que Oscar Cherbuin directeur de l’ARCAM (l’Association de la région de Cossonay-Aubonne-Morges).

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Morax dans la radio

Le Conseil fédéral lâche un peu la bride

Publié

le

Il sera possible de boire une bière sur une terrasse à partir du 19 avril (archives).

Quelques assouplissements sont annoncés pour lundi prochain. Mais quid des secteurs qui ne sont toujours pas autorisés à travailler? On en parle avec la présidente de la Fédération Suisse des Professionnels de l'Evénementiel, Miriam Wolf. Rendez-vous ce jeudi 15 avril à 7h20.

Terrasses, cinémas, fitness, théâtres ou stades pourront retrouver leur public dès le 19 avril, sous conditions. Le Conseil fédéral a jugé cette prise de risque raisonnable par rapport à la situation sanitaire. Pour d'autres secteurs, il faudra encore ronger son frein.

C'est le cas pour les professionnels de l'événementiel, réunis depuis décembre sous la bannière FSPE (Fédération Suisse des Professionnels de l'Evénementiel). Depuis 11 mois, toutes leurs activités sont interdites. On en parle ce jeudi matin avec notre invitée.

Continuer la lecture

Morax dans la radio

L'UDC en mode provoc

Publié

le

Kevin Grangier, président de l'UDC Vaud. (archive)

L'UDC continue ses attaques et provocations contre les membres du Conseil fédéral. On en parle avec le président de l'UDC Vaud, Kevin Grangier. Rendez-vous ce mercredi 14 avril à 7h20.

A la veille de nouvelles annonces concernant les mesures anti-covid, la pression monte encore d'un cran sur le Conseil fédéral. Les 7 sages annonceront leur décision dans quelques heures, avant de les soumettre aux cantons. De son côté, l'UDC fait également pression sur son allié historique, le PLR, pour qu'il défende ces assouplissements, au risque de ne plus soutenir son deuxième siège lors des prochaines élections fédérales. Des menaces que la présidente du PLR Petra Gössi n'a pas apprécié, suggérant à l'UDC de quitter le gouvernement.

Nous demanderons à notre invité de justifier la stratégie de son parti. Est-ce digne d'un parti gouvernemental? Le plus grand parti de Suisse va-t-il trop loin? Profite-t-il de la fatigue de la population pour affaiblir le Conseil fédéral? Avec le risque d'affaiblir par la même occasion son conseiller fédéral et président de la Confédération, Guy Parmelin? Eléments de réponse ce mercredi matin.

Continuer la lecture

Morax dans la radio

Le gel fait transpirer les producteurs

Publié

le

Début avril, un front froid a entrainé des précipitations et de la neige jusqu'en plaine.

Le gel menace les arbres fruitiers! Certains producteurs luttent parfois toute la nuit pour sauver leurs vergers. On en parle avec Pascal Chollet du domaine de la Petite Lignière à Gland. Rendez-vous ce mardi 13 avril à 7h20.

Rien d'anormal à avoir un coup de froid en mars et avril. Le problème, c'est quand le mois de février a été particulièrement doux et que les arbres sont déjà en fleurs. C'est le cas, cette année. Et les producteurs ne sont pas tous égaux face au gel! Les situations diffèrent selon plusieurs critères.

Comment lutter contre la météo? Dans quelle mesure les températures glaciales ont déjà gâté la production? Y a-t-il des leçons à prendre des producteurs valaisans? On en parle ce mardi matin.

Continuer la lecture

Morax dans la radio

On teste les autotests

Publié

le

Christophe Berger, président de la Société Vaudoise de pharmacie (SVPH), présente un sachet contenant un autotest pour le dépistage du Coronavirus. (KEYSTONE/Jean-Christophe Bott)

Les autotests, bonne ou mauvaise stratégie? Certains experts en doutent, d'autres sont plus enthousiastes. On en parle avec notre invité: Christophe Berger, président de la Société Vaudoise de Pharmacie (SVPH). Rendez-vous ce lundi 12 avril à 7h20.

Depuis le mercredi 7 avril, chaque citoyen et citoyenne disposent de cinq autotests gratuits par mois à retirer en pharmacie. Des tests rapides à effectuer chez soi, seulement en cas d'absence de symptôme.

Bonne ou mauvaise idée? Est-ce que ce nouvel outil offert par la Confédération a convaincu la population? Dans quelle mesure ces tests sont-ils vraiment fiables? N'induisent-ils pas un faux sentiment de sécurité? Eléments de réponse ce lundi matin.

Continuer la lecture

Morax dans la radio

Montreux Jazz maintient son édition

Publié

le

Une édition insouciante du Montreux Jazz Festival, bien avant le séisme de la pandémie du Covid-19. (Photo: Emilien Itim)

Malgré le Covid, le Montreux Jazz promet un rendez-vous estival. Pas question de renoncer à une deuxième édition. Comment déjouer les pièges de la pandémie? On en parle avec son directeur, Mathieu Jaton. Rendez-vous ce jeudi 1er avril à 7h20. 

Alors que Paléo annule une nouvelle fois, le Montreux Jazz maintient son édition 2021. La formule sera inédite pour faire face aux nombreuses incertitudes liées au Covid. Le festival se déploiera du 2 au 17 juillet dans quatre lieux différents, dont deux gratuits, et aux capacités fortement réduites. La scène principale sera installée sur le lac à 25 mètres du bord. Face à elle, des gradins pouvant accueillir jusqu'à 600 spectateurs. Un dispositif modulable prêt à s'adapter aux contraintes de la pandémie.

On se laisse surprendre à rêver d'un été "presque" normal avec notre invité... Et ce ne sera pas un poisson d'avril!

 

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X