Rejoignez-nous

Emissions

Retour en photos sur le début du Comptoir Suisse 2017

Publié

,

le

À l'occasion de l'ouverture au public de l'édition 2017 du Comptoir Suisse, LFM a organisé une émission spéciale de 16h à 20h avec trois groupes romands qui se sont relayés sur la scène de LFM on Stage. Retour en photo sur une après-midi sous le soleil de Beaulieu.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

C'est par là

Level 42, lessons in love et leçon de slap

Publié

le

Andrew Hurley

7 ans, c’est le temps qu’il a fallu à Level 42 pour décrocher un succès planétaire.

Avec le titre Lessons in love, en 1986, la planète découvre ce que veut dire ce nom mystérieux, Level 42. Un nom inspiré du best seller le Guide du voyageur galactique de Douglas Adams, dans lequel le chiffre 42 correspond à la grande question sur la vie, l'univers et le reste.
Autant dire que les membres de ce groupe de rock britannique emmené par Mark King Phil Gould et Mike Lindup aiment plus les questions que les réponses, c’est valable aussi pour leur musique qui ne cesse d’évoluer au fil des années. Ce qui va faire le son du groupe, c’est le slap du bassiste Mark King.

Le slapping, c’est pour certains une façon de torturer les cordes, pour d’autres et selon la définition, un style qui consiste à frapper les cordes de l’instrument en utilisant le pouce et l’index pour créer un effet percussif.
Le jeu du bassiste est donc la marque de fabrique du groupe, au point qu’au coeur des années 80, la maison de disques du groupe avait assuré le pouce de Mark King pour trois millions de livres sterling.

 

La deuxième de Level 42
Mark King quittera le groupe dans les années 90, avant de revenir en tant que boss: Level 42 sera son groupe puisqu’il rachètera les droits du nom Level 42 pour monter une nouvelle formation et l’emmener sur les scènes internationales.

Continuer la lecture

Morax sur LFM

Les militants du climat sont finalement condamnés

Publié

le

Une cinquantaine de sympathisants ont apporté leur soutien aux douze activistes du collectif Lausanne Action Climat lors de l'ouverture du procès mardi au Tribunal à Renens. (©KEYSTONE/JCB)

Pas d'acquittement, cette fois! La justice vaudoise a condamné les activistes du climat pour leur partie de tennis sauvage dans une succursale de Credit Suisse. On revient sur ce jugement avec Xavier de Haller, avocat au Barreau et conseiller communal PLR. Rendez-vous ce vendredi 25 septembre à 7h20.

Contrairement au juge de première instance, la Cour d’appel a estimé  que les 12 activistes n’avaient pas agi en état de nécessité. L'urgence climatique est certes reconnue par les juges, mais ces derniers estiment qu’il existe des moyens licites pour agir. La plupart des militants ont reçu des peines pécuniaires avec sursis. L'affaire devrait être portée devant le Tribunal fédéral et éventuellement devant la Cour européenne des droits de l'homme.

Mercredi, nous avons entendu les arguments de l'avocat et député vert Raphaël Mahaim qui a plaidé en faveur des militants. Ce vendredi, nous accueillerons un avocat et élu PLR qui nous expliquera pourquoi le deuxième verdict lui semble plus juste.

Continuer la lecture

Tous en Ligne

Pourquoi l'UFC-Que Choisir est en procès contre Nintendo?

Publié

le

Image d'illustration (©UNSPLASH/ENRIQUE VIDAL FLORES)

Il y a déjà le recours collectif américain contre Nintendo USA lancé en juillet 2019, il y a maintenant aussi le procès français de l'UFC-Que Choisir contre Nintendo France. Le sujet de ces plaintes: Le Joy-Con Drift.

C'est par là - Tous en ligne
Joy-Con Drift, le procès de l'UFC contre Nintendo France - 23 septembre 2020
C'est par là - Tous en ligne Joy-Con Drift, le procès de l'UFC contre Nintendo France - 23 septembre 2020

Joy-Con Drift

(JCD pour les amis)

C’est le terme, bientôt scientifique, qu’a donné la communauté de joueurs de la console Nintendo Switch pour désigner le phénomène qui intervient quand la manette de la console (souvent celle de gauche) devient défectueuse. Presque sans faute, cette petite manette s'abîme de l’intérieur et enregistre des mouvements fantômes qui empêche de jouer correctement. Même si on ne touche pas le joystick analogique gauche, la manette enregistre des mouvements parasites.

Un défaut de conception

C'est l'avis de l’association française UFC-Que Choisir. Une usure prématurée des circuits imprimés et un défaut d’étanchéité. Résultat: beaucoup de poussières et de débris peuvent entrer dans la manette et donc l'abîmer. D’après l'enquête de l’association, 65% des victimes de «Joy-Con Drift» ont constaté ce défaut moins d’un an après l’achat de la manette. Un défaut qui ne serait pas lié à comment on utilise la console, puisque joueurs jeunes ou adultes, intensifs ou occasionnels ont connu l'exact même problème.

Obsolescence programmée

C'est l'accusation de l'association. Déjà interpellé par UFC-que choisir en janvier 2020, le directeur général de Nintendo France, Philippe Lavoué, s’était engagé à réparer les manettes défectueuses, même si elles sont hors-garantie. Mais cela n’a pas suffit pour l’association.

Parce que l’obsolescence programmée, depuis 2015, est un délit en France. 2 ans d’emprisonnement, 300’000 euros d’amende, voire jusqu’à 5% du chiffre d’affaires annuel de l’entreprise! Pour le moment la plainte vient d’être déposée hier, 22 septembre. Donc on attend des nouvelles de nos amis français qui pourraient avoir des conséquences sur les manettes autour du globe.

Et si on en est victime?

Faites valoir la garantie! Même si tout cela se passe en France et ne s’applique à priori pas chez nous, ça peut, peut-être, marcher. Mais n’attendez pas avant d’aller rapporter votre manette, dès les premiers signes de défaut, allez-y!

Image d'illustration (©UNSPLASH/ENRIQUE VIDAL FLORES)

Continuer la lecture

Tous en Ligne

Microsoft projet Natick: Un serveur en pleine mer d'Écosse

Publié

le

(©MICROSOFT'S PROJECT NATICK)

Un data-center c’est en général un grand entrepôt dans lequel il y a plusieurs milliers d’ordinateur avec des disques durs qui stockent les sites internets que l’on consulte mais aussi les fichiers qui se trouvent dans nos Dropbox et Google Drive.

C'est par là - Tous en ligne
Le projet Natick de Microsoft - 22 septembre 2020
C'est par là - Tous en ligne Le projet Natick de Microsoft - 22 septembre 2020

Bien qu'absolument nécessaires, ils posent 3 problèmes majeurs.

La place, l’électricité et la chaleur.

Ces centres sont gigantesques et on aime bien les mettre à l’écart des villes. En pleine place Chauderon à Lausanne ça fait désordre... Donc la construction de ces data-center signifie bétonner de l’espace vert. Ils consomment énormément d’électricité. Imaginez une centaine d’ordinateurs qui tournent à plein régime nuit et jour. Et ils chauffent évidemment. Votre macbook, sur lequel vous êtes peut-être en train de travailler, chauffe lui aussi. Donc imaginez une armoire de mille disques durs.

Project Natick, Inverness at Nigg Energy Park - Opening vessel and analysising data, 20-23 July 2020 (©MICROSOFT/JONATHAN BANKS)

Que peut-on faire?

Pour la place on ne peut rien faire. Si on veut pouvoir s’envoyer des whatsapp, il faut des serveurs. Pour l’électricité, de plus en plus de centres utilisent de l’électricité verte. Ça aide déjà. C’est le cas du Suisse Infomaniak qui utilise 60% d’énergie d’origine hydraulique et 40% d’énergie Naturemade Star, certifiée renouvelable, pour ses solutions de stockage. Et pour la chaleur, il y a des solutions originales qui arrivent. Pour éviter les gros climatiseurs, des entreprises sont en train de migrer leurs serveurs vers le Nord. Pays scandinaves, carrément sur la banquise et même… dans la mer.

Le projet Natick de Microsoft

Le géant américain a plongé un data-center dans la Mer d’Écosse il y a un an. Le choix de l’Écosse ne s’est pas fait au hasard puisque la région accueillait aussi le projet d’un centre en énergie renouvelable. Le data-center immergé n’a donc rien consommé question électricité. Une fois tiré de l'eau, l'équipe était unanime: l'opération a été un vrai succès.

(©MICROSOFT/JONATHAN BANKS)

Réchauffer nos mers

Mais est-ce que ça va pas être comme l’inverse d’un glaçon dans la mer et finir par la réchauffer ?

Finalement, est-ce qu'un gros cube d'acier chaud ne va pas produire l'inverse d'un glaçon dans un mojito et réchauffer la mer? Oui, mais encore une fois, tant qu’on veut avoir un ordinateur dans la poche et s’envoyer des Whatsapp avec des photos de chat, on n’a pas le choix.

Le data-center produira de toute manière de la chaleur. Que ce soit sur terre, dans la glace ou dans la mer. Par contre, si on dépense moins d’énergie pour le refroidir en utilisant les conditions météo du milieu dans lequel il se trouve, on réduit l’impact sur l’environnement. Et c’est toujours moins débile qu’une piste de ski dans un centre commercial de Dubaï.

Project Natick, Vessel retrieval Stromness, Orkney. Microsoft - Tuesday 7th to Wednesday 15th of July 2020 (©MICROSOFT/JONATHAN BANKS)

Continuer la lecture

Carnet de Route

Le Musée de l'Elysée à Lausanne fête ses cartons

Publié

le

De

Avant son déménagement à Plateforme 10 à Lausanne, le Musée de l'Elysée organise une grande "dépendaison" de crémaillère ce samedi 26 et ce dimanche 27 septembre.

Après 35 ans et plus de 400 expositions, il est l'heure pour le Musée de l'Elysée de quitter sa maison de maître. Le dernier week-end sera festif avec des concerts d'étudiants de l'EJMA, des visites guidées musicales improvisées.

La photographie sera évidemment au centre des attentions avec un atelier "cache-cache" qui permettra à tout un chacun de se dissimuler dans une œuvre au point de (presque) disparaître et de repartir avec un cliché unique.

L'entrée est gratuite mais l'inscription aux différentes activités est obligatoire sur elysee.ch

Continuer la lecture

C'était quoi ce titre ?

Les 2 derniers titres

Horoscope du jour

Balance

Même dans les situations les plus dures, il est important de persévérer… Rome ne s’est pas bâtie en un jour !!!

Publicité

Les Sujets à la Une

X