Rejoignez-nous

People

Charlize Theron défend son désir de célibat

L'actrice insiste sur le fait qu'elle ne "manque rien" en restant célibataire et se sent très heureuse sans partenaire.

Publié

,

le

Charlize Theron est célibataire et elle adore ça.

La star a insisté sur le fait que son célibat ne veut en rien dire qu'elle ne s'amuse plus, critiquant la société actuelle qui ne peut toujours pas imaginer qu'une femme soit heureuse sans partenaire.

Elle a confié à E! : "Je pense vraiment que les femmes peuvent faire énormément de choses toutes seules. Et je pense que l'idée d'une relation est parfois... la société affirme que c'est quelque chose que l'on devrait vouloir et dont on a absolument besoin, mais ça n'a pas été le cas pour moi. Je n'ai pas l'impression de manquer quoique ce soit dans la vie parce que je suis célibataire, ça n'est tout simplement pas ce que je recherche en ce moment. Le moment viendra."

Et si jamais elle souhaite trouver un partenaire, Charlize espère marcher dans les pas de Gwyneth Paltrow et Brad Falchuck, qui ont continué de vivre séparément même après leur mariage.

Elle a ajouté: "Je pense que si je rencontrais l'amour de ma vie, on achèterait une maison en bas de ma rue. Je me souviens que Gwyneth Paltrow a épousé Brad et qu'ils ont ensuite vécu dans deux maisons différentes, et les gens étaient tellement choqués. Moi j'ai pensé "C'est ça mon genre de relation!"."

Parmi les anciennes conquêtes de la belle Charlize se trouve Sean Penn, avec lequel elle est sortie en 2013. Toutefois, l'actrice a récemment insisté sur le fait qu'ils n'avaient jamais été fiancés et que l'acteur ne lui avait jamais demandé de l'épouser.

Interrogée à ce sujet, Charlize a répondu: "Ça n'est pas vrai. Non. Je ne me suis pas fiancé à Sean. Ce sont des mensonges. On est sortis en semble, c'est tout. C'était une vraie relation, évidemment. Notre relation était absolument exclusive, mais ça n'a même pas duré un an. On n'a jamais emménagé ensemble. Je n'ai jamais pensé à l'épouser. Ça n'était pas comme ça entre nous."

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

People

Gigi Hadid et Zayn Malik révèlent enfin le prénom de leur fille

Les deux stars ont enfin partagé le sobriquet de leur premier enfant.

Publié

le

De

Gigi Hadid et Zayn Malik étaient restés très discrets sur le prénom de leur fille depuis la naissance de celle-ci il y a quatre mois, toutefois ils ont enfin vendu la mèche!

Annonçant cela de façon très subtile, Gigi a tout simplement changé sa bio Instagram en écrivant : "La maman de Khai".

Les deux stars ont donc choisi de prénommer leur fille Khai, un nom très original qui a beaucoup plu sur la toile.

Par ailleurs, Gigi a récemment confié avoir appris qu'elle était enceinte quelques minutes avant de faire un défilé pour Tom Ford.

Elle a confié sur Twitter : "Je l'ai appris un jour avant de défiler pour Tom Ford. J'avais la nausée dans les coulisses mais j'ai compris que je pouvais contrôler ça si je mangeais sans arrêt, donc ma mère me préparait tout le temps des repas avant chaque show."

Il y a quelques semaines, Gigi a écrit une lettre de remerciement adressée à ses fans afin de les remercier de leur soutien après son accouchement.

La star a écrit: "Je suis touchée par toutes les belles choses que ce petit bout de chou a déjà reçu de la part de personnes que j'aime - et je vais vous les montrer petit à petit. MAIS des cartes des remerciements sont en chemin - si je vous ai pas remercié directement, ce n'est pas par manque de gratitude. Je suis juste une nouvelle maman qui essaie de tout régler pendant qu'elle fait la sieste!!! Tellement d'amour, tellement de gratitude. Nous sommes bénis. Si vous avez envoyé quelque chose, même un message, merci. Je vous aime."

Continuer la lecture

People

Framing Britney : ce documentaire sur Britney Spears qu'il ne faudra pas rater

Il évoquera le passé de la star mais aussi sa lutte pour devenir indépendante.

Publié

le

De

Un documentaire sur Britney Spears verra bientôt le jour et évoquera les débuts de la star mais aussi son combat encore en cours pour devenir une femme indépendante. L'interprète de "Toxic" est encore sous la tutelle de son père, un système mis en place en 2008 lorsqu'elle a été victime d'une fameuse crise de nerfs très médiatisée, et cette série documentaire intitulé 'Framing Britney' retracera le parcours à la fois glorieux et mouvementé de la chanteuse sans aucune retenue. Les fans de Britney pourront en apprendre un peu plus sur la star et ses proches grâce à six épisodes remplis d'interviews et de détails inédits.

Par ailleurs, le père de Britney a récemment affirmé qu'il n'avait plus parlé à sa fille depuis août 2020.

Il a déclaré à CNN ; "J'aime ma fille et elle me manque beaucoup. Quand un membre de votre famille a besoin d'être protégé, vous devez faire ce qu'il faut, tout comme je le fais depuis plus de 12 ans, en la protégeant et en l'aimant inconditionnellement. Je continuerai à faire preuve de mon amour et de la protéger contre les profiteurs et ceux qui comptent la blesser ou bien blesser ma famille."

Quant aux fans de la star qui ont lancé un hashtag #FreeBritney ces dernières années, Jamie a récemment déclaré qu'il trouvait ce mouvement ridicule.

"Ce mouvement sur les réseaux sociaux", a-t-il confié, "Ça a absolument compliqué les choses. Des gens sont tapis dans l'ombre avec de mauvaises intentions. Je ne peux pas vous dire qui, mais ça nuit à Britney, c'est la seule personne à laquelle tout cela nuit. Britney est sous tutelle pour une bonne raison mais la majorité des personnes qui font partie de ce mouvement ne connaissent rien à la loi."

Continuer la lecture

People

Nabilla répond enfin aux rumeurs de chirurgie concernant ses fesses

La star a mis les points sur les i sur ce sujet qui revient sans cesse dans la bouche de ses fans.

Publié

le

De

Nabilla a-t-elle eu recours à la chirurgie esthétique pour avoir des fesses de star ? La belle brune a mis les choses au clair à ce sujet sur son compte Snapchat, insistant sur le fait qu'il n'y a pas du tout de prothèses dans cette partie de son corps.

Exaspérée par ces dires, la maman de Milann a déclaré : "J'ai vu des commentaires sur mes fesses tout à l'heure. Je me suis dit que les gens ne voulaient vraiment pas se mêler de leur cul. C'est épuisant. Pour la quarantième millième fois, je n'ai pas mis de prothèses dans mes fesses. Je trouve ça moche. C'est personnel. Il y a des trucs que je trouve très beau en chirurgie. Quand c'est subtil, quand c'est pour arranger quelque chose. J'aime avoir de la poitrine, c'est mon choix. Il y en a qui aiment les petits seins d'autres les grosses poitrines. Chacun fait ce qu'il veut. Mais arrêtez de dire ça."

Misant sur l'honnêteté, Nabilla a toutefois reconnu qu'elle a bel et bien légèrement modifié ses fesses avec la chirurgie, insistant cependant sur le fait que cela a eu lieu il y a plusieurs années.

"Je vous ai déjà dit que j'avais fait des injections il y a trois ou quatre ans" a-t-elle ajouté. "C'est tout ! Depuis ça n'a rien changé donc je ne comprends pas pourquoi vous faites les choqués. Ce n'est pas méchant mais avec l'argent que j'ai, si je voulais faire plus d'injections ou mettre des prothèses, je pourrais le faire. Les médecins peuvent carrément se déplacer chez moi. Mais je n'ai pas envie. Je trouve que je suis très bien comme ça. Je me sens bien dans ma peau, je n'ai pas du tout envie de plus."

Voilà qui est dit.

Continuer la lecture

People

Lupin : l'effet inattendu de la série Netflix sur le monde de la littérature

Grâce à la série, les ventes des romans de Maurice Leblanc ont monté en flèche.

Publié

le

De

La série Lupin n'est disponible sur Netflix que depuis quelques jours mais a déjà eu l'effet d'une bombe dans le monde des livres : les ventes des romans éponymes de Maurice Leblanc, dont la série s'inspire librement, ont effectivement monté en flèche avec 5.700 exemplaires écoulés en l'espace de trois jours selon Le Parisien. Il semblerait donc que cette série portée par Omar Sy ait donné à une toute nouvelle génération de lecteurs l'envie de redécouvrir ces classiques de la littérature française.

Aux anges, la directrice d'Hachette Livre a déclaré : "Nous venons de relancer une quatrième réimpression de 30.000 livres, c'est énorme. Nous en sommes à 70.000 exemplaires et nous avons dû trouver un deuxième imprimeur."

Par ailleurs, Omar Sy s'est récemment confié à Première sur ce nouveau rôle, partageant sur les coulisses de la série : "J’ai fait pas mal de retour sur ce que les auteurs proposaient. J’ai sans doute influencé la tonalité de la série et j’ai insisté très vite sur le fait qu’à mon avis il fallait un personnage encore plus fan de Lupin que Lupin lui-même. Quelqu’un qui soit obsédé par le mythe, par cette légende. Assane au fond, fait de Lupin un idéal, et il modèle sa façon de vivre sur ce personnage. Je crois que, avec cette idée, je cherchais aussi à donner au Lupin du livre une place dans l’histoire."

En plus d'avoir lieu de nos jours et non pendant la Belle Époque, "Lupin" offre pour la toute première fois une interprétation du roman de Maurice Leblanc dans laquelle Arsène est un homme noir, un fait dont Omar est très fier.

Le journaliste de Première comparant alors ce grand changement à la saga James Bond (dont beaucoup espère qu'elle accueillera bientôt son premier 007 noir) l'acteur a rétorqué : "C’est vrai, Lupin c’est notre James Bond, et je suis super fier d’être le Lupin d’aujourd’hui. Faut qu’Idriss Elba se dépêche, maintenant."

Continuer la lecture

People

Alyssa Milano se considère chanceuse d'avoir contracté le Covid-19

La star a admis qu'elle se sentait "bénie" d'avoir contracté la maladie.

Publié

le

De

Alyssa Milano a contracté le coronavirus en août 2020, et l'ancienne star de "Charmed" a confié dans l'émission américaine "Extra" qu'elle se considérait désormais très chanceuse d'avoir attrapé la maladie l'année dernière. Bien qu'elle souffre encore de séquelles causées par le virus, l'actrice américaine pense en effet qu'avoir vécu cette expérience lui a donné l'opportunité d'éduquer d'autres personnes sur le sujet.

Elle a expliqué : "En attrapant la maladie, je me sens presque bénie d'une certaine manière. Je suis une militante... J'ai toutes les occasions de sensibiliser les gens et de les informer de ce qui se passe."

Par ailleurs, Alyssa a récemment admis qu'elle craignait que le virus ne la tue lorsqu'elle a commencé à en subir les symptômes.

À côté d'une photo la montrant en train de porter un nébuliseur, ainsi qu'une capture d'écran de ses résultats, elle a écrit sur son compte Instagram: "Me voilà le 2 avril dernier, alors que j'étais malade depuis deux semaines. Je n'avais jamais été aussi malade. Tout me faisait mal. J'avais perdu mon odorat. J'avais l'impression qu'un éléphant était assis sur mon torse. Je ne pouvais plus respirer. Je ne pouvais pas digérer le moindre aliment. J'étais confuse. J'avais de la fièvre et les maux de tête étaient affreux. J'avais pratiquement tous les symptômes du covid."

Parmi les symptômes en question, Alyssa a déclaré avoir souffert de "vertige, de problèmes digestifs, de menstruations irrégulières, de palpitations cardiaques, d'essoufflement, d'absence totale de mémoire à court terme, et d'un mal-être général.

" Insatisfaite par ses premiers résultats, Alyssa a éventuellement été testé positive pour les anticorps du virus et a confirmé qu'elle avait bien contracté la maladie.

Continuer la lecture

C'était quoi ce titre ?

Les 2 derniers titres

Horoscope du jour

Poisson

Vous êtes guidé dans la bonne direction. Votre instinct est sûr car il s'allie à du bon sens. A vous de faire !

Publicité

Les Sujets à la Une

X