Rejoignez-nous

People

Elle Fanning reconnaît ses collègues à leur odeur!

La jeune actrice a confié reconnaître ses co-stars en se souvenant de leurs odeurs respectives.

Publié

,

le

Elle Fanning peut identifier ses collègues grâce à leurs odeurs!

L'actrice de 21 ans a partagé avec le magazine Glamour: "Depuis que je joue la comédie, j'ai réalisé que chaque tournage a une odeur particulière. J'ai aussi travaillé avec beaucoup d'actrices qui avaient chacune un parfum particulier. Je pouvais identifier Patricia Clarkson, Nicole Kidman et Angelina Jolie rien que grâce à leurs parfums. Dès que je sens ces parfums, ça me ramène sur ces tournages."

Par ailleurs, la star se souvient de deux odeurs distinctes qui lui rappellent son enfance.

Elle a partagé: "Mon enfance avait deux odeurs distinctes: la cuisine de ma grand-mère et la crème solaire. J'ai toujours été pâle et étant petite sous le soleil brulant de Los Angeles, ma mère nous tartinait toujours de crème soleil ma soeur et moi."

Par ailleurs, Elle confiait récemment combien il est important de parler ouvertement du deuil et de la douleur.

Actuellement à l'affiche du film 'Tous nos jours parfaits', dans lequel une adolescente a du mal à surmonter le décès de sa soeur, l'actrice a déclaré à Collider: "Surmonter le deuil et la douleur sont des choses dont il est difficile de parler."

Le film s'inspire d'un roman écrit par Jennifer Nivel, et Elle espère que cette adaptation satisfera les gens qui sont fans du livre. Elle pense aussi que 'Tous nos jours parfaits' pourra aider ceux qui font face à une situation similaire à celle de son personnage.

L'actrice poursuit: "La trajectoire de Violet et la façon dont elle fait son deuil, ce sont des choses qui devaient rester authentiques. Tout le monde a un procédé différent, mais c'est la vie. C'est aussi l'histoire de Jennifer Niven. Ça n'est pas fictif. Ça lui est vraiment arrivé quand elle était plus jeune. C'est arrivé à son petit ami."

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

People

Billie Eilish est fière de son succès

La jeune star a avoué qu'elle est en train d'apprendre à être fière de ses exploits après un appel encourageant de la part d'Alicia Keys.

Publié

le

De

Billie Eilish a appris à être fière de son succès.

La chanteuse de 18 ans a préféré rester humble aux Grammy Awards en début d'année lorsqu'elle est devenue la plus jeune artiste à gagner des trophées dans quatre catégories distinctes, étant convaincue que les autres chanteurs nommés auraient dû les remporter à sa place. Toutefois, la jeune femme est désormais prête à être fière de son propre succès après avoir reçu un appel on ne peut plus encourageant de la part d'Alicia Keys.

Elle a expliqué au magazine GQ: "Je suis fière de moi parfois. D'ailleurs, hier, Alicia Keys m'a appelée et m'a dit "Je veux juste te dire de ne pas avoir honte du fait que tu es géniale. J'étais comme toi et je te conseille d'en profiter." Ce qui était adorable. Donc je suis allé chez mon frère et on a célébré ça discrètement."

Par ailleurs la star a aussi évoqué la vidéo qu'elle a récemment partagé dans laquelle elle réagissait aux commentaires de détracteurs concernant son corps, admettant: "Mon souhait ce n'était pas de dire, 'Oh mon Dieu, j'ai 18 ans maintenant et donc j'aime mon corps'. Je suis toujours complexée par mon corps. Parfois, je m'habille comme un garçon. Parfois je m'habille comme une fille qui a la classe. Et parfois je me sens piégée par le personnage que j'ai créé car, parfois, je crois que les gens pensent que je ne suis pas une femme. D'où la vidéo. J'essaie de dire : écoute, il y a un corps sous ces vêtements mais vous ne pouvez pas le voir. N'est-ce pas dommage ? Mais mon corps, c'est le mien et vous faites ce que vous voulez du votre. Nos corps reflètent notre personnalité. Je viens de le comprendre et je montre mon corps quand j'en ai envie."

Continuer la lecture

People

Lea Michele: une autre actrice l'accuse d'avoir été horrible sur un tournage

Après Samantha Ware, une autre actrice a accusé Lea Michele d'avoir mené la vie dure à ses collègues alors qu'elle n'avait que 12 ans.

Publié

le

De

L'actrice de 'Glee' Samantha Ware a récemment partagé son expérience atroce sur le plateau de la série à succès de Ryan Murphy, expliquant que Lea Michele avait fait de sa vie un enfer en lui lançant des insultes racistes et en la rabaissant tout au long du tournage. Et bien que Lea s'est empressée de présenter ses excuses sur ses réseaux sociaux, déclarant combien elle est prête à réfléchir à ses actions passées et à travailler sur elle-même, les internautes ont eu du mal à croire en sa sincérité. Des doutes que renforceront certainement les propos d'une nouvelle actrice dont le travail a été rendu difficile par la star.

Elizabeth Aldrich, qui jouait dans la comédie musicale "Ragtime" aux côtés de Lea Michele dans les années 90, a effectivement affirmé que celle-ci l'avait menacée de renvoi alors qu'elle était à peine adolescente.

Sur Twitter, Elizabeth a écrit: "J'étais la doublure de Lea dans "Ragtime". Elle était horrible envers moi et envers le reste de l'équipe. Elle rabaissait les gens et les menaçait de renvoi si quelque chose ne lui convenait pas. Je pleurais toutes les nuits à cause des choses méchantes et manipulatrices qu'elle me faisait endurer. Elle avait 12 ans. Elle était terrifiante."

Avec ces déclarations, Elizabeth espère que Lea réfléchira longuement à son attitude et essaiera de devenir une meilleure personne.

"Évidemment, je n'avais que 10 ans" a-t-elle ajouté "Mais même mes amis qui ont travaillé avec elle sur 'Spring Awakening' ont eu peur d'en parler. Les acteurs sont souvent réduits au silence, mais je suis contente que ses actions ont été dévoilées, et j'espère qu'elle réfléchira à ce qu'elle a fait et décidera de changer."

Lea n'a pas encore répondu aux accusations d'Elizabeth, mais cela ne saurait plus tarder.

Pour rappel, cette polémique a commencé il y a quelques jours sur Twitter lorsque Samantha Ware, qui a incarné le rôle de Jane durant la sixième saison de 'Glee', a révélé que Lea avait fait de sa vie un calvaire sur le plateau de la série musicale.

Elle a écrit: "Tu te souviens quand tu as fait de mon premier emploi à la télévision un enfer? Parce que je ne l'oublierai jamais. Je crois que tu as dit à tout le monde que si tu en avais l'opportunité, tu 'chierais dans ma perruque'. Ce n'est qu'une des nombreuses micro-agressions traumatisantes qui m'ont fait remettre en question une carrière à Hollywood."

Continuer la lecture

People

Anne-Marie a failli arrêter la musique pour protéger sa santé mentale

La star a avoué avoir songé à tout arrêter afin de préserver son bien-être mental.

Publié

le

De

Anne-Marie a admis avoir envisagé de quitter la musique à plusieurs reprises afin de protéger sa santé mentale.

L'interprète de 'Birthday' ne cache pas avoir lutté contre la dépression et l'anxiété au cours de sa carrière, un mal-être qui l'a fréquemment fait douter de sa voie professionnelle

Elle a partagé avec le magazine Gay Times: "J'ai dû en discuter avec mon équipe et ma famille à plusieurs reprises et je finis toujours par changer d'avis. Je repense à la petite fille que j'étais, assise dans sa chambre, et ça me fait oublier le reste. Je suis évidemment si chanceuse de pouvoir faire ce métier. Je me déteste parfois car tellement de gens aimeraient faire ce que je fais et être qui je suis. Je me sens mal car je n'en profite pas assez. Je me demande "Pourquoi je vole cette opportunité à quelqu'un qui adorerait vivre cette vie? Donc c'est une lutte contre moi-même."

La chanteuse a confié avoir essayé différentes thérapies et groupes de soutien afin de surmonter ces difficultés, poursuivant: "Je suis allée en thérapie et j'ai participé à de nombreux groupes de soutien. J'essaie simplement d'en apprendre un peu plus sur moi-même chaque jour."

Par ailleurs, la star de 29 ans a évoqué la peur qu'elle ressent à chaque fois qu'elle monte sur scène, admettant: "Je déteste qu'on me regarde et mon métier consiste à être sur scène devant des gens. Quand je suis sur scène, dans le moment présent, l'adrénaline est là et j'oublie le reste, et ça n'est que quand je quitte la scène que ça me tombe dessus. C'est étrange car tout le monde me dit que j'ai confiance en moi et j'ai envie de leur dire "Tu devrais me voir dans ma chambre parce que je suis une personne complètement différente.""

Continuer la lecture

People

Demi Lovato: nous pouvons tous changer les choses à notre façon

La star a rappelé aux gens qu'ils peuvent tous contribuer au changement de différentes manières.

Publié

le

De

Demi Lovato pense qu'il est essentiel de se souvenir que "nous pouvons tous changer les choses à notre façon."

Suite aux manifestations anti-racisme qui ont succédé à la mort de George Floyd ces derniers jours, la star de 27 ans s'est rendue sur Instagram pour reposter une image qui suggère un rôle pour chacun dans une société idéale, écrivant en légende: "Mon amie @laurenjauregui vient de publier cela... (...) je trouve cela très utile, surtout pendant une période durant laquelle nous nous demandons tous comment changer les choses et quel est notre rôle dans ce combat. Il est essentiel de se souvenir que nous pouvons tous changer les choses à notre façon, du moment que nous faisons de notre mieux. Voici quelque chose qui vous aidera à trouver votre rôle dans tout ça. #blacklivesmatter."

L'ancienne chanteuse des Fifth Harmony, Lauren Jauregui, n'a pas hésité à soutenir les manifestants après la mort de George Floyd, toutefois elle a récemment annoncé sur Instagram qu'elle comptait s'éloigner temporairement de la plateforme de partage afin de trouver une façon plus "efficace" de se battre pour la justice.

Elle a expliqué: "Je vais m'éloigner un peu des réseaux sociaux afin de mettre quelque chose en place dans la vraie vie et trouver mon rôle dans cette lutte."

Et bien que l'enthousiasme de Lauren pour cette cause demeure aussi fort qu'auparavant, la jeune femme pense que le temps est venu pour elle de ne plus être autant en ligne.

Elle a ajouté: "Je ne vais pas disparaître, je ne vais pas tout arrêter, je m'éloigne juste un moment pour retrouver un certain équilibre dans ma vie et trouver une façon efficace de faire les choses sans avoir à venir ici frustrée et en colère. Je vous aime tous et j'espère que vous trouverez aussi votre équilibre et trouverez une façon de protéger votre santé mentale en ces temps difficiles."

Continuer la lecture

People

Leonardo DiCaprio promet d'aider la population afro-américaine

L'acteur s'est engagé à aider de multiples associations dans leur lutte contre le racisme systémique.

Publié

le

De

Leonardo DiCaprio a apporté son soutien au mouvement "Black Lives Matter" et a promis de participer activement à la lutte contre le racisme systémique en commençant pas faire plusieurs dons à diverses associations qui mènent déjà ce combat difficile.

L'acteur s'est effectivement engagé à faire des dons aux organismes suivants: "Color of Change", "Fair Fight Action", "The NAACP" et "Equal Justice Initiative".

Il a écrit: "Je m'engage à écouter, apprendre, et agir. Je suis déterminé à mettre fin à la privation de droits de l'Amérique noire. Elle est présente depuis trop longtemps. Je soutiendrai les individus, les organisations. Mais aussi les coalitions qui se sont engagés à apporter un changement à long terme. Je ferai un don personnel à chacune des organisations suivantes. Veuillez vous joindre à moi pour suivre. Et apprendre des organisations ci dessous."

Et Leo n'est pas la seule star a avoir exprimé son soutien envers le mouvement Black Lives Matter. Ryan Reynolds et Blake Lively ont récemment fait don de 200 000 dollars au NAACP afin de contribuer à la lutte contre le racisme systémique aux États-Unis. Pour rappel, le NAACP (National Association for the Advancement of Colored People, soit l'association nationale pour l'avancement des gens de couleur) est une organisation caritative qui vise à défendre les droits civiques d'individus non-blancs aux États-Unis, une oeuvre qui se retrouve amplement sollicitée ces derniers jours après que le meurtre de George Floyd par un officier de police dans le Minnesota a mené la population américaine à protester en masse contre la violence policière dans de nombreuses villes du pays.

Afin de contribuer à cette cause, Ryan et Blake ont fait don de 200 000 dollars (environ 180 000 euros) à l'association, déclarant qu'ils avaient "honte d'avoir été si peu informé sur combien le racisme est systémique".

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X