Rejoignez-nous

People

Jennifer Lawrence critique Harvey Weinstein

Jennifer Lawrence a critiqué Harvey Weinstein, qui s'est servi de son nom, pour se défendre lors de son procès.

Publié

,

le

Le producteur de 65 ans - qui a été accusé de harcèlement sexuel par de nombreuses employées sur une période de 30 ans - est revenu sur le fait que Jennifer ait affirmé qu'il "avait toujours été gentil avec elle" dans ses documents de défense.

Et après la publication de ces documents, l'actrice de 'Red Sparrow' a critiqué Weinstein, déclarant que ses commentaires avaient été pris "hors contexte".

Dans un communiqué datant de jeudi (22.02.18), elle affirme: "Harvey Weinstein et sa compagnie continuent de faire ce qu'ils ont toujours fait, prendre les choses hors contexte et les utiliser pour leurs propres bénéfices. C'est ce que font les prédateurs, et ça doit s'arrêter. Et pour être claire, même si je n'ai pas été une victime personnellement de Harvey Weinstein, je suis derrière les femmes qui ont survécu à ces terribles abus et je les applaudis, en utilisant tous les moyens pour que justice soit faite, que ce soit une justice criminelle ou des actions civiles. Time's up."

Weinstein a cité Jennifer, dans ses documents de défense, ainsi que Meryl Streep, car les deux femmes ont déclaré ne jamais avoir eu de problème avec Weinstein.

Dans ces documents on peut dire: "Des femmes dont Jennifer Lawrence, qui a dit à Oprah qu'elle connaissait Weinstein depuis l'âge de 20 ans, et affirmé qu'il avait toujours été gentil avec elle', et Meryl Streep, qui a déclaré publiquement que Weinstein avait toujours été respectueux envers elle dans leur relation."

Tout comme Jennifer, Meryl a préféré s'exprimer après la publication des documents.

La légende du cinéma a déclaré: "Les avocats de Harvey Weinstein ont utilisé mes vrais propos - disant qu'il ne m'avait jamais harcelé sexuellement lors de notre relation professionnelle - pour prouver qu'il n'a pas harcelé les autres femmes, c'est pathétique et exploitant."

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

People

Jodie Comer quitte les réseaux sociaux

La star de "Killing Eve" a décidé de quitter temporairement Instagram car elle avoue "chercher des commentaires négatifs" à son sujet.

Publié

le

De

Jodie Comer a décidé de quitter temporairement Instagram.

L'actrice de "Killing Eve", qui a déjà désactivé son Twitter en début d'année, a désormais supprimé temporairement son compte Instagram, avouant qu'elle recherche elle-même des commentaires négatifs écrits à son sujet et ne sait pas comment contrôler cette mauvaise habitude.

La star britannique a partagé avec le magazine OK!: "Jusqu'à ce que je parvienne à me contrôler et à ne pas chercher des commentaires négatifs sur les réseaux sociaux à mon sujet, je pense qu'il est préférable que je m'en éloigne pendant un temps. J'essaie surtout de bien utiliser les réseaux sociaux ces temps-ci. Je n'ai pas l'impression qu'il est juste de ma part de me promouvoir moi-même en ce moment, donc j'essaie de prendre conscience de cela, tout en continuant à communiquer avec les gens."

Par ailleurs, l'interprète de Villanelle a récemment évoqué sa relation complexe avec la célébrité, expliquant que la notoriété lui demandait de naviguer deux univers distincts, devant la caméra ainsi que dans les coulisses.

Elle a confié: "Le boulot que je fais ne s'arrête pas lorsque les caméras s'éteignent. Il y a un tout autre monde."

Admettant avoir lu les commentaires YouTube d'un talk show dont elle était l'invitée, la star a ajouté: "Je sais que les gens qui commentent les vidéos YouTube sont des aliens de toute façon, mais je parlais normalement et ils disaient que j'avais perdu mon accent. Je m'étais un peu adaptée car c'était un public américain, et beaucoup de gens disaient: "Qu'est-ce qu'elle dit?" C'est un tout autre monde pour moi. Cet aspect est difficile à gérer. Je ne veux pas faire semblant d'être quelqu'un que je ne suis pas, mais j'ai parfois j'ai peur d'avoir l'air perdue."

Continuer la lecture

People

Megan Thee Stallion: 'Je dirai toujours ce que je pense'

La rappeuse n'a pas l'intention de mâcher ses mots sur les causes qui lui sont chères, peu importe ce qu'en disent les gens.

Publié

le

De

Megan Thee Stallion refuse de garder le silence sur les sujets qui lui tiennent à coeur.

L'interprète de "Girls in The Hood" a fait de nombreux dons envers la cause "Black Lives Matter" ces derniers mois, partageant également des informations sur les manifestations anti-racisme sur ses réseaux sociaux, et l'artiste confie aujourd'hui qu'elle ne veut pas être une de ces célébrités qui ont "peur de dire ce qu'il ne faut pas" car elle est déterminée à toujours exprimer le fond de sa pensée.

Elle a déclaré au magazine NME: "Lorsqu'on est une personnalité publique, on a parfois peur de dire ce qu'il ne faut pas dire car on ne veut pas faire d'erreur ou avoir l'air trop buté. Mais je dirai toujours ce que je pense. Je ne parlerai pas de sujets sur lesquels je ne sais rien, et je ne parlerai pas de causes auxquelles je ne crois pas."

En plus de soutenir le mouvement Black Lives Matter, Megan revendique aussi la diversité des corps car elle a grandi en voyant les femmes de sa famille avoir confiance en elles peu importe leurs physiques.

Elle a ajouté: "Quand j'étais petite, j'ai vu ma mère, ma grand-mère, ma tante, avoir tellement confiance en elle, et je les trouvais si belles. J'avais des femmes exemplaires dans ma vie et elles me disaient toujours "Megan, tu es géniale... ce que tu fais est super." Mon père me disait ça aussi. Je n'ai rien connu d'autre depuis ma naissance. Maintenant je suis une adulte et personne ne peut me critiquer. Je sais déjà que je suis de la bombe donc si vous dites le contraire, vous êtes fou car ma maman m'a dit que je suis très belle! Donc je le suis!"

Continuer la lecture

People

Chris Evans: libéré de Captain America, il a hâte d'explorer de nouveaux horizons

L'acteur a admis être excité à l'idée de se glisser dans de nouveaux rôles maintenant qu'il n'incarne plus le fameux justicier.

Publié

le

De

Chris Evans a joué Captain America pendant près de dix ans, et maintenant que Steve Roger a pris sa retraite à la fin de "Avengers: Endgame", l'acteur a hâte de pouvoir s'attaquer à de nouveaux rôles très différents.

Chris, qui a déjà brillé sur nos écrans dans "À Couteaux Tirés" en début d'année, a déclaré au magazine Backstage: "J'ai adoré travailler avec Marvel. Ça me manque déjà, mais je ne peux pas nier que j'ai hâte d'avoir la liberté de laisser libre cours à mon appétit créatif."

La star a aussi admis avoir subi beaucoup de pression lorsqu'il incarnait le super-héros, poursuivant:

"Il y avait de grandes attentes pour ce rôle car les gens savaient déjà ce qu'ils voulaient voir en ce personnage, et il fallait respecter ça.

La vision du public a contribué au succès de ces films, et je me devais de comprendre leur vision."

Ce que beaucoup ignorent est que Chris a initialement refusé le rôle Captain America car il souffrait alors d'anxiété sévère. L'acteur avait effectivement été victime de crises d'angoisse sur le tournage du film "Puncture" en 2010.

Il a récemment confié à ce sujet: "C'était la première fois que j'avais des crises d'angoisse sur un tournage. J'ai vraiment commencé à me dire "Je ne sais pas si je devrais être acteur, je ne sais pas si je suis en aussi bonne santé que je le pensais.""

Chris a donc refusé les avances de Marvel à de nombreuses reprises avant que les studios ne lui fassent une dernière offre pour laquelle aucune audition n'était nécessaire. Robert Downey Jr. (alias Tony Stark/Iron Man) a alors conseillé à l'acteur de ne pas se laisser envahir par la peur, ce qui l'a encouragé à accepter le rôle.

Chris s'est souvenu: "C'était la meilleure décision que j'ai jamais prise. (...) Pour être honnête, mes peurs ne se sont jamais réalisées."

Continuer la lecture

People

Jada Pinkett Smith brise son silence sur sa supposée liaison

August Alsina a récemment affirmé que Will Smith avait permis à son épouse d'avoir une liaison avec lui.

Publié

le

De

Après que le rappeur August Alsina a confié avoir entretenu une liaison avec Jada Pinkett Smith et avoir reçu la bénédiction de son époux Will Smith, l'actrice s'est enfin exprimée à ce sujet sur les réseaux sociaux.

Niant les commentaires d'August, un représentant de Jada a récemment déclaré à Page Six: "Ça n'est pas vrai du tout!"

Toutefois, la principale intéressée a ensuite publié un tweet qui semble faire allusion aux propos d'August, écrivant: "Le moment est venu de guérir... donc je m'invite moi-même à la Table Rouge."

Une référence à son émission Facebook Watch "Red Table Talk", au cours de laquelle elle entretient fréquemment des conversations à coeur ouvert avec des personnalités du showbiz ou bien sa propre famille. Ce tweet laisse donc entendre que Jada évoquera bientôt cette histoire durant un épisode de son fameux programme. Reste à savoir si elle invitera August Alsina et peut-être même son mari Will Smith...

Il y a quelques jours, August déclarait durant une interview avec la présentatrice Angela Yee: "Les gens peuvent penser ce qu'ils veulent, mais je n'aime pas que mon intégrité soit remise en question... Je ne suis pas un briseur de couple. Je n'aime pas les drames. Je ne pense pas non plus que les gens aient besoin de savoir tout ce que je fais et avec qui je sors. Mais dans le cas présent, c'est très différent car beaucoup de gens me regardent de travers car ils ne savent pas la vérité. Je n'ai jamais rien fait de mal. En fait, je me suis assis avec Will et nous en avons parlé. Ayant décidé avec sa femme que leur mariage était désormais un partenariat de vie, il m'a donné sa bénédiction."

Continuer la lecture

People

Dua Lipa se confie sur sa principale inspiration

La star a confié que les moments de sa carrière où elle s'est sentie intimidée ou impuissante ont inspiré sa musique.

Publié

le

De

Lorsqu'elle écrit de nouvelles chansons, Dua Lipa est inspirée par les mauvaises expériences qu'elle a endurées au cours de sa carrière.

La star a notamment confié à ELLE UK que son morceau "Boys Will Be Boys" a été inspiré par les problèmes qu'elle a rencontrés en tant que femme.

Elle a partagé: "Je parle souvent d'égalité, surtout au travail, mais cette chanson parle d'expériences personnelles et des difficultés que j'ai rencontré en tant que femme. J'en ai parlé à mes amies et elles ont toutes vécu la même chose, comme prétendre qu'elles étaient au téléphone quand elles rentraient chez elles la nuit.

Nous avons toutes essayé d'éviter les confrontations ou porté une tenue que nous n'aimions pas afin d'être en sécurité."

Par ailleurs, Dua passe la pandémie du coronavirus avec son petit ami Anward Hadid, et elle a récemment admis trouver le confinement très apaisant.

Elle a déclaré sur le podcast de Chelcee Grimes "What Coulda Been": "Je vais bien. Je travaille à distance autant que possible. Ca fait bizarre d'être à Londres depuis si longtemps. Je ne pense pas avoir passé autant de temps ici depuis cinq ou six ans. Lorsque j'ai compté en 2018 le nombre de jours où j'ai dormi dans mon lit à Londres, je suis tombée à 22, et ce en comptant toute l'année. J'ai certainement déjà battu ce record en 2020. J'apprends à apprécier ce calme. Tout a été si mouvementé."

Et bien que les concerts lui manquent, Dua en tire de précieuses leçons.

Elle a partagé: "J'apprends à être plus patiente, j'apprends que rien n'est vraiment urgent. J'apprends que je peux faire plus de choses à la maison. Les voyages et les déplacements me manquent vraiment, et faire des concerts depuis chez moi a été un défi."

Continuer la lecture

C'était quoi ce titre ?

Les 2 derniers titres

Horoscope du jour

Poisson

Immense envie de faire un tour assez loin ou du moins de changer d’air… Pour quelle raison ne le feriez-vous pas ?

Publicité

Les Sujets à la Une

X