Rejoignez-nous

People

Jessica Alba se confie sur sa carrière : "J'ai été le dindon de la farce"

Selon la star, les critiques de cinéma n'ont jamais apprécié ses films.

Publié

,

le

Jessica Alba ne pense pas que les critiques de cinéma ont été très généreuses envers elle au fil de sa carrière.

La star de "Sin City", qui est désormais fondatrice de la marque de beauté The Honest Company, a effectivement confié lors de son passage dans l'émission YouTube "Hot Ones" qu'elle ne s'est jamais sentie aimée par les spécialistes du 7ème art. Selon elle, ces derniers font tout pour obtenir de gros titres au lieu de vraiment analyser des films.

Elle a expliqué: "Je pense que beaucoup de critiques de films, peut-être que je parle sans vraiment savoir, surtout aujourd'hui, mais même à l'époque, veulent que leurs gros titres soient cinglants. Tout tourne autour du titre, il faut que ce soit un titre salé. Et je ne sais pas pourquoi, le scandale semble prévaloir sur les compliments."

D'après l'actrice, pas un seul de ses projets cinématographiques n'a été complimenté au cours de sa carrière.

Elle a poursuivi: "Pour une raison quelconque, j'ai été le dindon de la farce à chaque fois. Je ne pense pas avoir jamais reçu de bonne critique de toute ma carrière, mais ça me va ! Après tout, je suis là sur Hot Ones."

Par ailleurs, Jessica a récemment surpris la toile en révélant que l'équipe de "Beverly Hills" lui avait conseillé de ne pas regarder les acteurs principaux dans les yeux lors de son passage dans la série culte.

Elle a admis: "Sur le tournage de "Beverly Hills", je n’avais même pas le droit de regarder dans les yeux les acteurs principaux, ce qui est vraiment étrange quand tu es, genre, en train d’essayer de tourner une scène avec eux. C’était genre : "Tu n’as pas le droit de regarder les acteurs principaux dans les yeux ou on te vire du plateau." ."

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

People

American Music Awards : Katy Perry dédie sa performance à son père

La chanteuse a interprété son morceau "Only Love" lors de la 48ème cérémonie des American Music Awards.

Publié

le

De

À l'occasion de la 48ème édition des American Music Awards, Katy Perry est montée sur scène pour chanter "Only Love", un morceau issu de son nouvel album "Smile" qu'elle a tenu à dédier à son père Keith Hudson. Il s'agissait ainsi du premier live de la star depuis la naissance de sa fille Daisy Bloom - son premier enfant avec son partenaire Orlando Bloom - qui est venue au monde en août dernier. Katy a été rejointe sur scène par le musicien Darius Rucker afin d'offrir une version "réinventée" de sa chanson, déclarant avant de commencer: "Ma performance aux American Music Awards ce soir est dédiée à mon père."

La cérémonie était présentée par l'actrice Taraji P. Henson et comprenait des performances live de la part de nombreuses stars, y compris Dua Lipa, The Weeknd, Megan Thee Stallion, Nelly, et BTS.

Justin Bieber et Shawn Mendes ont notamment entonné leur duo "Monster", tandis que Justin a interprété seul ses morceaux "Holy" et "Lonely". Billie Eilish a également chanté "Therefore I Am" en live pour la toute première fois, accompagnée de son frère et producteur Finneas ainsi que leur batteur Andrew Marshall. The Weeknd a de son côté interprété ses tubes "In Your Eyes" et "Save Your Tears" avec Kenny G. Le chanteur est reparti de la cérémonie avec trois récompenses, dont celles de l'artiste soul/R&B préféré, chanson soul/R&B préférée de l'année pour "Heartless", et meilleur album Soul/R&B pour "After Hours". Jennifer Lopez et Maluma ont interprété 'Pa' Ti' et 'Lonely', qu'ils ont co-écrit ensemble pour la comédie romantique 'Marry Me'.

Continuer la lecture

People

Taylor Swift nommée artiste de l'année aux American Music Awards

La star a reçu cette prestigieuse récompense depuis chez elle tandis qu'elle travaille sur le ré-enregistrement de ses anciens morceaux.

Publié

le

De

Taylor Swift demeure la star la plus récompensée de l'histoire aux American Music Awards grâce à trois nouveaux trophées qu'elle pourra ajouter à sa très grande collection. L'interprète de "the 1" a effectivement été nommée artiste de l'année, remportant également le prix d'artiste féminine favorite, et celui du meilleur clip pour "Cardigan". Elle monte ainsi au nombre incroyable de 32 victoires aux American Music Awards en moins de vingt ans de carrière.

Au cours d'une vidéo enregistrée pour l'occasion, la star a déclaré: "La raison pour laquelle je ne suis pas présente ce soir, c'est parce que je suis en train de ré-enregistrer mes anciennes chansons. Donc ça a vraiment été une expérience géniale et j'ai hâte que vous les entendiez."

Taylor a choisi de ré-enregistrer ses anciens morceaux suite à une longue lutte judiciaire contre son précédent manager Scooter Braun, lequel détient légalement ses anciens albums et les a récemment vendus à une compagnie privée.

Quant au reste de la cérémonie, Justin Bieber a remporté le trophée d'artiste masculin préféré du public, ainsi que celui de meilleure collaboration de l'année pour son featuring avec le duo country Dan + Shay "10,000 Hours". The Weeknd a également raflé trois récompenses, dominant ainsi les catégories soul et R&B grâce à son dernier album "After Hours".

Au cours de ces 48ème American Music Awards, Doja Cat a aussi remporté le trophée de meilleure nouvelle artiste de l'année, tandis que le groupe de K-pop BTS est sorti vainqueur de la catégorie "meilleur duo/groupe pop/rock". Harry Styles a raflé le prix du meilleur album pop/rock de l'année pour "Fine Line", tandis que Dua Lipa a gagné celui de la meilleure chanson pop/rock grâce à son tube "Don't Start Now".

Continuer la lecture

People

Olivia Wilde a dansé de joie après avoir engagé Harry Styles pour son thriller "Don't Worry Darling"

La star était aux anges lorsque le chanteur et acteur a accepté de participer à son film.

Publié

le

De

Olivia Wilde n'arrivait pas à y croire quand Harry Styles a accepté de jouer dans son prochain film. L'ex-membre des One Direction sera bientôt à l'affiche du thriller "Don't Worry Darling" aux côtés de Florence Pugh et Chris Pine, et la réalisatrice a admis dans les colonnes de Vogue que sa participation la comblait de joie.

Mentionnant la costumière du film Ariana Phillips, Olivia a expliqué: "Elle et moi avons fait une petite danse de la victoire quand nous avons appris que nous avions officiellement obtenu Harry pour le film, parce que nous savions qu'il appréciait vraiment la mode. Et ce film est incroyablement stylé. Il est très sophistiqué et opulent, et je suis vraiment reconnaissante qu'il soit si enthousiaste à propos de cet aspect, car certains acteurs s'en moquent."

Ne tarissant pas d'éloges sur le chanteur anglais, la cinéaste a ajouté: "Pour moi, il est très moderne et j'espère que cette image qu'il dégage d'un homme qui a confiance en lui, vraiment dépourvu de toute trace de masculinité toxique, est révélatrice de sa génération et donc de l'avenir du monde. Je pense qu'il défend à bien des égards cette idée. C'est assez puissant et assez extraordinaire de voir quelqu'un redéfinir ce que cela peut signifier d'être un homme qui a confiance en lui."

"Don't Worry Darling" aura lieu dans les années 50 et racontera l'histoire d'une femme au foyer (jouée par Florence Pugh) qui n'est pas satisfaite par sa vie et dont le mari cache un dangereux secret. Le tournage a commencé en octobre dernier et malgré un cas de coronavirus qui a interrompu la production cet automne, celle-ci devrait reprendre dans les jours à venir.

Continuer la lecture

People

Kate Mara se remémore Heath Ledger : "Il m'a pris sous son aile"

La star a évoqué l'expérience incroyable qu'elle a vécue sur le tournage de "Brokeback Mountain".

Publié

le

De

Kate Mara n'avait que 19 ans lorsqu'elle a joué dans "Brokeback Mountain" aux côtés de Heath Ledger et Jake Gyllenhaal, et la star se souvient encore de la fabuleuse expérience qu'elle a vécue sur ce tournage, notamment de la très bonne relation qu'elle entretenait avec le regretté Heath Ledger.

De passage sur l'émission "Watch What Happens Live After Show with Andy Cohen", Kate a partagé :

"J'avais 19 ans, mais il n'avait que quelques années de plus que moi. C'était assez fou, mais on avait une relation très tendre. Toute cette expérience a vraiment été incroyable."

L'acteur australien, qui est décédé en 2008 des suites d'une overdose de médicaments, n'était âgé que de 26 ans lorsqu'il a été choisi pour donner la réplique à Jake Gyllenhaal dans le film de Ang Lee.

Kate a confié : "Même s'il n'avait que quelques années de plus, il m'a vraiment pris sous son aile, parce que je n'avais pas beaucoup travaillé. C'était vraiment spécial."

Quelques mois après sa mort, Heath a reçu un Oscar posthume pour le rôle du Joker dans le film de Christopher Nolan "Batman : The Dark Knight : Le Chevalier Noir". Trois ans auparavant, l''acteur avait également été nommé aux Oscars dans la catégorie de Meilleur Acteur pour son rôle dans "Brokeback Mountain", toutefois le trophée a été remporté par Philip Seymour Hoffman pour le rôle titre de "Truman Capote". À l'époque, Jake Gyllenhaal était aussi nommé dans la catégorie de Meilleur Second Rôle mais c'est la performance de George Clooney dans "Syriana" qui a raflé la mise.

Heath Ledger est survécu par sa fille Matilda Ledger, née de son union avec l'actrice Michelle Williams. Matilda a désormais 14 ans.

Continuer la lecture

People

Sienna Miller a profité du confinement pour écrire un roman... ou presque

La star a tenté d'écrire son premier roman tout au long de la crise sanitaire.

Publié

le

De

Ne pouvant plus se rendre sur les plateaux de tournage, Sienna Miller a profité du confinement pour essayer d'écrire son tout premier roman. Un projet qui n'a malheureusement pas autant porté ses fruits qu'elle l'aurait souhaité.

L'actrice a partagé avec la SAG Foundation: "Je n'ai pas travaillé depuis un an et je suis actuellement à Londres pour tourner Anatomy of a Scandal, ce qui est incroyable étant donné que nous sommes toujours bloqués ici. C'est vraiment soulageant d'être de retour sur un plateau et de collaborer avec des gens. C'était vraiment surréaliste. J'avais ce grand projet pendant le confinement d'écrire un roman ! C'était amusant au début. C'était comme une journée de neige perpétuelle, ce qui est finalement devenu très ennuyeux et j'ai réalisé à quel point je préfère travailler avec d'autres personnes. Pouvoir enfin déclamer des répliques qui n'étaient pas les miennes a été un vrai soulagement."

Le dernier film de Sienna, "21 Bridges", est sorti l'année dernière, et la belle actrice a récemment confié une anecdote inattendue sur le tournage de ce blockbuster. Sienna a effectivement admis que le regretté Chadwick Boseman avait payé une partie du salaire que lui avaient refusé les producteurs du film.

Elle a expliqué au magazine Empire : "C’était un film avec un assez gros budget. Et je pense que tout le monde comprend les problèmes de disparité de salaire à Hollywood. J’ai demandé un salaire que le studio ne voulait pas me donner. J’hésitais déjà à retourner au boulot et ma fille reprenait l’école donc j’ai juste dit "Je ne le ferai que si je suis compensée de manière honnête". Chadwick a décidé de donner une partie de son salaire pour s’assurer que j’allais obtenir le salaire que j’avais demandé. Il disait que c’était ce que je méritais. C’est une des choses les plus ahurissantes que j’ai jamais vécues. Ça n’arrive jamais, ce genre de chose. Il m’a dit "Tu seras payée pour ce que tu vaux, ce que tu mérites". C’est inimaginable de voir un homme, dans cette ville (Hollywood), se comporter d’une manière aussi honnête et respectable."

Chadwick Boseman est décédé en août dernier des suites d'un cancer du côlon.

Continuer la lecture

C'était quoi ce titre ?

Les 2 derniers titres

Horoscope du jour

Cancer

Charme, séduction, magnétisme, décidément vous possédez des atouts incroyables ! Excellents contacts avec vos amis

Publicité

Les Sujets à la Une

X