Rejoignez-nous

People

"Un moment d'unité nationale" : le prince William ému par la cérémonie du Jubilé

Le prince pense que le peuple britannique en avait bien besoin après la pandémie.

Publié

,

le

Prince William visits BAFTA Jan 2021 - Avalon

Le prince William pense que le Jubilé de la reine Elizabeth a été un moment d'unité nationale.

Le petit-fils de la monarque de 96 ans pense en effet que ces célébrations ont réuni les gens après l'isolation du la pandémie du covid.

S'adressant à Dave Martin pour Big Issue, l'héritier du trône a déclaré : "Ç'a été un week-end fantastique. Un moment d'unité nationale. Beaucoup de gens se sont senti mieux après ces quelques années difficiles. Il y avait du rouge, blanc et bleu partout. C'était magnifique à voir."

Par ailleurs, le prince a récemment rejoint Dave pour vendre son magazine dans les rues de Londres et pense que les personnes sans-abris sont encore considérés comme tabous.

"Quand je te parle ou quand je parle à quelqu'un qui a vécu dans la rue, on commence à voir l'humain et les difficultés que vous avez traversé" a poursuivi l'époux de Kate Middleton. "Il y a encore beaucoup de tabous à ce sujet. Je pense que l'aspect de leur santé mentale fait peur aux gens. Nous devons gérer tout cela pour humaniser les gens sans domiciles."

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

People

Lady Di : Pourquoi Claire Chazal n'a pas annoncé sa mort le lendemain de son accident ?

Ce n'est pas la journaliste qui a annoncé cette triste nouvelle le 31 août 1997 mais Robert Namias, directeur de l'information de TF1.

Publié

le

Princess Diana - red nails - Avalon

Environ 25 ans après la mort de Lady Diana, l'ancien directeur de l'information de TF1, Robert Namias, a révélé pourquoi Claire Chazal n'a pas annoncé elle-même cette tragédie. En conversation avec Télé-Loisir, Robert a expliqué comment cet évènement bouleversant s'est déroulé dans les coulisses de la chaîne.

Pour rappel, la mère du prince William et du prince Harry a trouvé la mort dans un accident de voiture vers le tunnel de l'Alma à Paris et est morte de ses blessures la nuit même. Le lendemain matin, ce n'est pas Claire Chazal qui a annoncé cette nouvelle dévastatrice aux français bien qu'elle était alors présentatrices des informations de TF1. Robert Namias s'est lui-même occupé de faire part de cette tragédie et explique aujourd'hui pourquoi ce changement a été décidé.

"Vers 3 heures, durant cette fameuse nuit, j'ai reçu un premier coup de fil m'alertant d'un accident impliquant la Princesse Diana [...] Vers 4h30, l'extrême gravité de ses blessures s'avérait. J'ai commencé à mobiliser la rédaction" s'est-il souvenu. "J'ai donné la consigne au journaliste de veille d'appeler Claire pour la prévenir qu'il était possible qu'on parte très vite en édition spéciale".

Robert Namias comptait sur Claire Chazal pour annoncer le décès de la princesse mais il a finalement dû endosser ce rôle.

"Les minutes s'égrenaient, mais Claire Chazal restait injoignable. Entre temps, la première dépêche annonçant le décès de Lady Di était déjà tombée. En tant que directeur de l'info [...], j'avais autorité pour ouvrir l'antenne", a expliqué le journaliste. "J'ai décidé d'annoncer moi-même la mort de Diana. On a ouvert l'antenne à 6 heures. On a tenu ainsi en édition spéciale une bonne partie de la journée. Après cinq ou six heures de présentation, j'ai fini par passer le relais à Claire Chazal un peu avant son horaire habituel de 13h."

Continuer la lecture

People

"C'est pitoyable" : cette blague de Pierre Niney qui a énervé la toile

L'acteur a voulu faire rire les internautes mais sa plaisanterie a surtout eu l'effet inverse.

Publié

le

Pierre Niney - Famous

Pierre Niney a tenté de faire rire ses abonnés sur Twitter mais ces derniers n'ont pas du tout apprécié. L'acteur a effectivement utilisé son compte officiel pour poster l'extrait d'un reportage de BFMTV. On pouvait y voir le témoignage d'un jeune étudiant en situation précaire qui tentait de sensibiliser le public à sa situation. En légende, Pierre a écrit : "Quand je vous dis que c’est le meilleur acteur de composition".

Une phrase qui est restée en travers de la gorge de certain.

Avec cette blague, celui qui a joué Yves Saint-Laurent faisait référence à Leonardo DiCaprio dans le film "Don't Look Up" et à la ressemblance entre les deux hommes, mais les twittos n'ont pas saisi la signification de sa plaisanterie, loin de là.

"C’est pitoyable de participer à la décrédibilisation générale d’un étudiant élu (dont c’est le job de faire entendre la souffrance étudiante qui est aussi la sienne). Je suis déçue de vous " peut-on lire dans les commentaires.

"pas drôle + les étudiant-es précaires crèvent la faim, supprime." lit-on également, ainsi que "L’humour est une arme. Il faut savoir viser. Et la clairement c’est raté".

D'autres internautes ont déclaré : "Nulle la blague, n'empêche". "Faire de l’humour sur la précarité des étudiants… Très décevant de votre part". "Assez révolté par votre tweet. Essayez donc de vivre avec 400€ de bourses de nos jours en tant qu'étudiant? Totalement déconnecté de la réalité cet acteur".

Des twittos qui ont compris la blague de l'acteur se sont empressés de le défendre : "Mais vous êtes tous devenus con ou quoi ??? Pierre Niney ne se moque pas de la précarité étudiante du tout ! Regardez juste à qui l'étudiant ressemble, on dirait Di Caprio ! C'est sérieux de faire des polémiques avec rien, vous vous emmerdez à ce point ?".

Continuer la lecture

People

Brad Pitt et Angelina Jolie : des révélations choquantes sur leur séparation refont surface !

Les deux stars se sont séparés en 2016 mais leur querelle se poursuit encore au tribunal.

Publié

le

Brad Pitt and Angelina Jolie 2013- Photoshot

Brad Pitt et Angelina Jolie se sont séparés en 2016 mais la guerre entre les deux stars est loin d'être terminée. Il vient en effet d'être révélé qu'une plainte a été déposée contre l'acteur par son ex-femme.

Six ans après leur rupture, leur dispute survenue en 2016 est encore au coeur de leur lutte judiciaire. Pour rappel, cette dispute avait poussé Angelina à demander le divorce et à tout faire pour obtenir la garde exclusive de leurs 6 enfants.

Angelina avait alors affirmé que son ex-mari avait frappé leur fils Maddox, ce que Brad a fermement nié par la suite, et de nouveaux détails ont fait surface à propos de cet incident survenu lors d'un trajet en avion privé. D'après Puck, Angelina a déclaré au FBI à l'époque que Brad "l'avait agressée physiquement et verbalement", elle et leurs enfants.

D'après les notes des autorités, Brad aurait pris Angelina par les épaules et lui aurait crié "Tu fous en l'air cette famille".

Une autre altercation aurait eu lieu par la suite et aurait engendré des blessures. De son côté, Maddox (à l'époque âgé de 15 ans) aurait tenté de mettre fin à cette querelle et aurait été blessé en intervenant. Angelina aurait aussi affirmé que Brad était sous l'emprise de l'alcool et avait renversé de la bière sur elle.

Aujourd'hui, la presse affirme qu'une nouvelle plainte a été déposée contre le FBI dans le cadre du Freedom of Information Act. D'après TMZ, cette plainte a été déposée en avril et la plaignante demande "des informations retenues pendant [plusieurs] années dans le but de s'assurer que ses enfants reçoivent des soins et des conseils qualifiés pour remédier au préjudice subi…"

Continuer la lecture

People

25 cannettes par jour ! Cette boisson à laquelle George Michael était accro

Le feu chanteur avait un grand penchant pour une célèbre boisson qu'il consommait en quantités excessives.

Publié

le

GEORGE MICHAEL FREEDOM UNCUT - Film Still - Outside PR

George Michael, qui est décédé en 2016 à l'âge de 53 ans, était accro au coca light. Le producteur et ami du feu musicien, Johnny Douglas, a révélé au Daily Star que le Coca était effectivement sa boisson préférée, au point où il en consommait de très grandes quantités chaque jour. Et ce n'était pas sa seule addiction.

"Il fumait de l'herbe en studio" a confié Johnny sur son ami. "Comme la plupart des gens. Il était aussi accro aux antidépresseurs mais il était très professionnel. Il n'était jamais très drogué et je ne l'ai jamais vu faire quelque chose de destructif à part son addiction au Coca Light. Il en buvait 25 cannettes chaque jour. C'était attaché à sa main. Si vous regardiez dans sa Range Rover, c'était comme un cimetière de cannettes de Coca Light."

Par ailleurs, le documentaire "Freedom Uncut" a récemment levé le voile sur les derniers voeux du chanteur.

On peut effectivement entendre l'interprète de "Careless Whispers" évoquer ce qu'il souhaitait laisser derrière lui avant de quitter ce monde. D'après le magazine Sunday Times Culture, il y déclare : "Je veux qu'on se souvienne de mes chansons... je veux qu'elles aient de l'importance pour les générations futures. Je veux qu'on se souvienne de moi comme une personne qui avait de l'intégrité."

Continuer la lecture

People

Tir mortel d’Alec Baldwin: le FBI le contredit

Alec Baldwin affirme que tout le monde sur le tournage de ‘Rust’ sait ‘exactement ce qui s'est passé’ avant la mort de Halyna Hutchins.

Publié

le

Alec Baldwin September 2019 Photoshot

Alec Baldwin affirme que tout le monde sur le tournage de ‘Rust’ sait ‘exactement ce qui s'est passé’ avant la mort de Halyna Hutchins.

Lors d’un tournage, la directrice de la photographie a été accidentellement abattue à Santa Fe, au Nouveau-Mexique, en octobre 2021, et Baldwin - qui a nié avoir appuyé sur la gâchette de l'arme qui a tué Hutchins - a suggéré que plusieurs personnes connaissent les circonstances de ce tragique incident.

Lors d'une apparition sur le podcast ‘The Chris Cuomo Project’, Baldwin a déclaré : "Je sais que chaque personne présente sur le tournage du film sait ce qui s'est passé".

Une enquête du FBI a récemment conclu que le coup n'a pas pu partir sans pression sur la détente.

Mais l'acteur hollywoodien insiste sur le fait que seules les personnes qui étaient sur le plateau savent vraiment ce qui s'est passé.

Il a déclaré : "Les gens qui parlent le plus fort de ce qui s'est passé ou qui spéculent sur ce qui s'est passé n'étaient pas sur le plateau de tournage... ils parlent sans cesse de 'et si' ceci et 'et si' cela.

"Ils ont tous parlé sur le sujet, et la chose qu'ils ont en commun c'est que personne n'était là. Et tous ceux qui étaient là, savent exactement ce qui s'est passé."

Le FBI pense qu’il n’est pas possible que l’arme à feu se soit actionnée toute seule, sans que personne n’appuie sur la détente.

L'arme à feu était censée être chargée de balles factices, et Baldwin a précédemment nié avoir appuyé sur la gâchette.

Les enquêteurs ont testé l'arme de différentes manières pour voir s'ils pouvaient tirer sans appuyer sur la détente. Mais finalement, ils ont conclu que ce n'était tout simplement pas possible.

Baldwin a abordé l'incident lors d'une interview télévisée l'année dernière.

Il a déclaré à l'époque : "La gâchette n'a pas été pressée. Je n'ai pas appuyé sur la détente. Je n'aurais jamais pointé une arme sur quelqu'un en appuyant sur la gâchette, jamais."

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Lion

Malgré les difficultés que vous venez de traverser, vous êtes prêt à tout recommencer. Chapeau bas pour votre endurance !!!

Les Sujets à la Une

X