Rejoignez-nous

Enfants

Tout ce que vous devez savoir sur les poux de tête

Publié

,

le

Parcequ’il n’y a pas de saisons, ils s’attrapent n’importe quand et n’importe où: les poux … LFM vous dit tout ce qu’il faut savoir sur ce parasite du cuir chevelu !

Non, avoir des poux n’est pas un signe de manque d’hygiène. Et non, ils ne sautent pas de tête en tête.

La proximité entre écoliers facilite le retour des poux, véritable cauchemar des parents. Cet insecte parasitaire véhicule de nombreuses idées reçues. Par exemple, avoir des poux n’est pas un signe d’un manque d’hygiène. En effet, le pou se nourrit de sang, et non du sébum sécrété par le cuir chevelu. Il n’a donc aucune raison de préférer des cheveux gras ! Par contre, il s’accroche beaucoup plus facilement aux longs cheveux détachés. Pensez donc à attacher la longue chevelure de votre bambin par précaution !

Quatre à huit œufs par jour

Le pou se nourrit exclusivement de sang humain, il ne peut donc pas être transmis par les animaux ! Autre légende non-fondée, le pou ne saute pas d’une tête à l’autre. Contrairement à la puce, il est incapable d’effectuer de si grands bonds ! Il se déplace simplement d’un individu à l’autre lors d’un contact direct et prolongé, comme lors d’un câlin ou lorsqu’on se rapproche tête contre tête sur un selfie. Attention, ce parasite du cuir chevelu est capable de vivre jusqu’à 36 heures sans se nourrir et peut donc rester sur un bonnet ou une serviette ! Pensez donc à bien isoler tous les éléments qui auraient pu être contaminés.

La lavande est un insecticide naturel et son pouvoir répulsif est absolument vrai ! Il s’agit d’un insecticide naturel, tout comme le vinaigre, que vous pouvez dissoudre dans l’eau pour rincer les cheveux de vos enfants.
Une femelle peut pondre de 150 à 300 œufs en 50 jours, il est donc impératif de traiter votre enfant dès les premiers symptômes, comme des démangeaisons ou des boutons !

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En ce moment

La radio NRV lance son moyen-métrage pour la Fête des Vignerons

Publié

le

Il y a deux mois de cela, commençait une course effrénée pour un projet qui en vaut la peine. En effet, dans un petit coin caché de l’école de la Veveyse, deux anciens élèves et ex-membres de Radio NRV, Laurent et Lucas, se sont lancés dans une Web-Série qui présente le trajet des élèves jusqu’à Vevey, où se dressera la Fête des Vignerons.

Arriveront-ils à bon port?

C’est à vous de le découvrir en suivant les cinq épisodes qui paraîtront chaque soir depuis le 16 juillet.

Au menu de cette fiction réalisée avec brio: péripéties et humour. Ce moyen métrage d’une trentaine de minutes vous invite à venir les rejoindre au Jardin Doret.

Effectivement, Radio NRV a l’honneur d’avoir son rôle à jouer lors de cette occasion qui n’a lieu qu’une seule fois par génération. La Veveyse est un district jeune et c’est pour cela que ce seront des jeunes du Cycle d’Orientation de la Veveyse qui vous accueilleront et orienteront à la Méjon Friboua, le stand de la Fête géré par le canton de Fribourg. Pour leur stand, ils ont décidé d’innover et c’est pourquoi notre stand ne sera pas fixe mais bel et bien mobile. Si vous vous faites aborder par des individus sur un triporteur noir avec une énorme caisse, ne paniquez pas, ce n’est que NRV… prêt à vous servir!

Afin d’être un peu instructifs et ludiques, les élèves armés de leur triporteur auront deux autres choses à vous proposer de plus qu’une simple visite guidée. Vous aurez l’occasion de découvrir neuf capsules abordant autant de thématiques différentes liées à la Fête et au canton préparées par les adolescents eux-mêmes. Une fois que nous aurons assez parlé, ce seront les plus courageux d’entre vous qui passeront à l’action. Ils vous feront chanter, sans mauvais jeu de mots! Les élèves vous ont concocté un petit karaoké avec cinq variantes du Lyoba, chanson bien traditionnelle mais qu’ils ont eu l’audace de revisiter à la sauce Veveyse.

Un programme alléchant, pas vrai? Faut-il encore que les élèves arrivent à bon port… Que l’aventure commence!

Découvrez le premier épisode ci-dessous :

Continuer la lecture

Enfants

Lausanne-sur-Mer: Un air de vacances va flotter sur les pyramides de Vidy

Publié

le

De

La mer va s’installer à Vidy du 6 au 21 juillet et du 14 au 25 août pour la 18e édition de Lausanne-sur-Mer.

Ces 22 jours permettront à tout un chacun de tester et de s’initier à différents sports aquatiques comme le wakeboard, le ski nautique et le paddle (avec une plateforme adaptée aux personnes à mobilité réduite). Nouveauté 2019: le mermaiding, l’art de nager avec une queue de sirène.

Toutes les activités sont encadrées par des professionnels.

Lausanne-sur-Terre

En dehors des activités aquatiques, une multitude d’autres sports pourront être testés aux Pyramides: street workout, badminton, basket, foot gonflable, slackline, foot-tennis. Un Airtrack (un tapis gonflé qui vous propulse dans les airs) viendra compléter le tableau.

Les initiations sur terre sont gratuites et les activités nautiques coûtent 5.- (10.- pour les adultes). Quant aux inscriptions, elles se font le jour-même, directement sur place.

Infos: lausanne-sur-mer.ch

Sylvain Nicolier, organisateur de Lausanne-sur-Mer, était sur LFM pour présenter l’événement:

Sylvain Nicolier
Lausanne-sur-Mer
Sylvain Nicolier Lausanne-sur-Mer

Continuer la lecture

Enfants

Miam.ch: une chaîne YouTube éducative, culinaire et participative

Publié

le

«Miam» est une chaîne youtube de recettes de cuisine faciles à réaliser, présentées par des enfants pour les enfants !

Les films invitent les enfants à une réflexion autour d’une alimentation équilibrée et au plaisir de cuisiner et de partager leurs recettes en les faisant participer à la chaîne.

 L’objectif de cette chaîne youtube est de motiver les enfants à consommer à cuisiner des aliments sains et équilibrés.

L’idée de la chaîne  » Miam  » a été imaginée par le réalisateur indépendant Baptiste Janon et par l’association fribourgeoise Le Système D.

Différentes thématiques sont abordées durants les reportages tels que le partage, la notion de plaisir, le principe des sens, l’idée de travailler ensemble ou les produits de saison. Derrière la relation à la nourriture des enfants se cachent également des questions par rapport à l’environnement et sur la production des aliments: d’où vient la farine que l’on utilise pour faire des raviolis ? Sommes nous des voleurs si on mange le miel des abeilles ? Si nous mangeons de la viande, cela veut dire qu’il faut tuer des animaux… Autant de questions auxquelles Miam propose des réponse adapté aux plus petits !

La chaîne est accessible par www.miam.ch, et vous aussi vous pouvez y participer ! Filmez votre recette préférée et envoyez le clip à l’adresse: miam.systemed@gmail.com !

Continuer la lecture

Enfants

Impuretés dans l’eau: une gourde filtrante pour vos enfants

Publié

le

Micropolluants, produits cosmétiques, traces de médicaments ou de substances phytosanitaires… Plusieurs centaines de milliers de Suisses boivent une eau du robinet qui n’est pas saine et nos enfants y sont les plus sensibles. Découvrez cette gourde filtrante pour avoir une eau sûre ! 

L’eau du robinet est à disposition permanente : à la maison, à l’école, au travail… Mais sa qualité ne vaut pas celle d’une eau de source ou d’une eau minérale embouteillée.

Une gourde filtrante performante

Lifestraw propose une gamme de gourdes filtrantes spécialement pensée pour les enfants qui comporte deux niveaux de filtration: un premier filtre qui élimine 99,99% des bactéries et des protozoaires* contenus dans l’eau de nos robinets. Un second filtre à base de charbon actif enlève le mauvais goût (du chlore par exemple) mais également les métaux lourds comme le plomb et les produits chimiques.

La gourde peut contenir 4,4cl et se décline en 5 couleurs. Les enfants peuvent la personnaliser comme ils le veulent avec des stickers vendus séparément !

Avec la gourde Lifestraw Play, les enfants pourront dorénavant boire une eau de qualité quel que soit l’endroit où ils se trouvent !

Continuer la lecture

Enfants

Les animaux de compagnie: influence positive pour nos enfants

Publié

le

Une étude récente aurait démontré que « les jeunes qui possèdent un animal ont tendance à avoir une meilleure estime d’eux-mêmes avant l’âge de 6 ans ».

Cette recherche vient renforcer les affirmations selon lesquelles les animaux de compagnie pourraient contribuer au bon développement des enfants et faciliter celui des adolescents.

Capacités sociales et estime de soi

Selon une étude publiée le 27 février dernier, grandir et évoluer avec un animal de compagnie quel qu’il soit apporte des bienfaits émotionnels, éducatifs et améliorent les comportement sociaux chez les enfants mais également chez les adolescents.

Les enfants et adolescents qui grandissent et/ou possèdent un animal de compagnie ont tendance à avoir une meilleure estime d’eux-mêmes avant l’âge des 6ans, ainsi qu’à se sentir moins seuls et à démontrer de meilleures capacités sociales.

Données prometteuses

« Quiconque a grandi avec, et aimé, un animal ressent intimement la valeur de sa compagnie », déclare le Dr Carri Westgarth, directrice du projet. « Les données scientifiques examinant les bienfaits sur le développement des enfants et des adolescents semblent prometteuses. Une analyse de ces données permet d’approfondir la connaissance des bienfaits les plus performants. Une façon de comprendre, à terme, comment les animaux apportent aux jeunes un soutien émotionnel, éducatif et les aident dans leur vie sociale. »

 Cette récente étude, publiée dans l’International Journal of Environmental Research and Public Health a été financée par le centre de recherche sur la nutrition des animaux de compagnie, Waltham, chez Mars Petcare, et a été menée par le Dr Carri Westgarth, de l’Institut des maladies infectieuses et de la santé mondiale de l’Université de Liverpool.

 
Soutien psychologique

Les scientifiques et chercheurs ont réalisé des examens approfondis sur la possession d’un animal de compagnie sur le développement émotionnel, éducatif et comportemental chez les enfants et adolescents.

« La possession d’un animal semble avoir un impact significatif sur l’estime de soi pour les enfants de moins de 6 ans et les jeunes de plus de 10 ans. Généralement, les chiens et les chats sont considérés comme les animaux qui apportent le meilleur soutien social, peut-être en raison d’un plus haut degré d’interaction et de réciprocité par rapport aux autres animaux », explique Rebecca Purewal, auteure principale de l’étude. « Dans les cultures occidentales comme orientales, les animaux de compagnie peuvent agir comme une forme de soutien psychologique, aidant les jeunes à se sentir bien dans leur peau et générant ainsi une image positive d’eux-mêmes. »

Encore beaucoup à apprendre

« L’analyse de sous-populations et de différents groupes d’âges dans l’étude montre que les animaux de compagnie sont susceptibles de favoriser le bon développement des enfants et des adolescents », cite Nancy Gee, chercheuse au centre Waltham et co-auteure de l’étude. « Il s’agit d’un domaine d’étude passionnant et nous avons encore beaucoup à apprendre sur l’influence que peut avoir la compagnie des animaux dans le développement des enfants. »

Continuer la lecture

C'était quoi ce titre ?

Les 2 derniers titres

Horoscope du jour

Bélier

Une personne à laquelle vous avez rendu un petit service, va vous aider à son tour. Un bienfait n’est jamais perdu !

Publicité

Les Sujets à la Une

X