Robert Hainard, du paradis perdu... à la renaissance? A la Maison de la Rivière p1