Rejoignez-nous

Culture

Golden Globes: "The Fabelmans" et "Les Banshees d'Inisherin" sacrés

Publié

,

le

Michelle Yeoh est récompensée pour rôle dans "Everything Everywhere All At Once". (© KEYSTONE/AP/Jordan Strauss)

Les Golden Globes ont fait leur grand retour mardi à la télévision, distinguant notamment le réalisateur américain Steven Spielberg. De nombreux poids lourds d'Hollywood étaient présents dans la salle, malgré les scandales qui ont terni l'image de ces récompenses.

Le cinéaste a reçu le Golden Globe du meilleur réalisateur pour "The Fabelmans", ainsi que le prix du meilleur film dramatique. Il a partagé la vedette avec la tragicomédie irlandaise "Les Banshees d'Inisherin", distingué dans la catégorie des comédies.

Le film, qui raconte la fin abrupte d'une amitié sur une île imaginaire dans les années 1920, a raflé trois Golden Globes, dont celui de meilleure comédie et meilleur acteur pour Colin Farrell.

Largement inspiré de l'enfance de M. Spielberg, "The Fabelmans" met en scène un jeune juif américain qui rêve de faire des films dans les années 1960, pendant que ses parents voient leur couple se défaire inexorablement. Sur scène, le réalisateur a expliqué n'avoir "jamais eu le courage d'affronter cette histoire frontalement".

Racisme et sexisme

De son propre aveu, son histoire personnelle transparaît par fragments dans certains de ses films comme "E.T." ou "Rencontre du troisième type". Mais le cinéaste, qui a perdu son père en 2020 et sa mère en 2017, a finalement attendu jusqu'à ses 75 ans pour véritablement porter son enfance à l'écran.

Boudés par le gratin et privés de télévision l'an dernier, les Golden Globes ont tenté de tourner la page des accusations de racisme, de sexisme et de corruption visant l'association de la presse étrangère d'Hollywood (HFPA), qui forme leur jury et qui ne comptait aucun membre noir en 2021.

Après une cérémonie sans retransmission télévisée en 2022, la chaîne américaine NBC a accepté cette année de reprendre la diffusion à la suite d'une série de réformes pour améliorer la diversité de la HFPA.

Autant que les prix, l'attention était donc focalisée sur la présence ou non des stars invitées, pour jauger si Hollywood est prêt à accorder un retour en grâce aux Golden Globes.

Absents de marque

De nombreux poids lourds ont répondu présent. Les réalisateurs James Cameron, nominé pour le second volet d'"Avatar", et Guillermo del Toro, qui a remporté le prix du meilleur film d'animation pour son "Pinocchio", ont ainsi foulé le tapis rouge, tout comme l'acteur Brad Pitt ou la chanteuse Rihanna.

Mais la soirée a également compté des absents de marque. Sacrée meilleure actrice dans un film dramatique pour son rôle de cheffe d'orchestre impitoyable dans "Tar", Cate Blanchett n'était pas présente pour recevoir son prix.

D'autres gagnants comme Kevin Costner ("Yellowstone"), Zendaya ("Euphoria") et Amanda Seyfried ("The Dropout") étaient également absents. De même que Tom Cruise, producteur du blockbuster "Top Gun: Maverick", qui a renvoyé ses trois Golden Globes en 2021 en signe de protestation, ou l'acteur Brendan Fraser, nominé pour "The Whale".

Austin Butler était, en revanche, ravi de monter sur scène pour accepter son rôle de meilleur acteur dans un film dramatique, après sa brillante incarnation de la légende du rock'n'roll Elvis Presley dans le biopic "Elvis". "Tu étais une icône et un rebelle et je t'aime tellement", a déclaré l'acteur américain, en s'adressant directement au chanteur décédé.

Farrell et Yeoh

Côté comédies, outre Colin Farrell, Michelle Yeoh a été élue meilleure actrice pour son interprétation d'une propriétaire de laverie plongée dans des univers parallèles dans le surréaliste "Everything Everywhere All At Once". Le film a également valu un prix de meilleur second rôle à l'acteur vietnamien Ke Huy Quan, qui y incarne son mari.

Face aux scandales, la HFPA a notamment renouvelé le jury des Golden Globes, en incluant 103 nouveaux entrants - qui ne sont pas membres à part entière de l'association -, dont de nombreuses femmes et personnes issues de minorités ethniques.

Reste à savoir si cela sera suffisant pour que les Golden Globes retrouvent leur influence d'antan. Par le passé, un succès lors de cette cérémonie était un outil marketing précieux, capable de lancer une campagne victorieuse vers la récompense suprême des Oscars, prévus le 12 mars.

Mais leur pouvoir d'influence semble désormais durablement amoindri, selon la presse spécialisée. Cette année, les studios eux-mêmes, qui avaient l'habitude de noyer les vainqueurs sous le champagne, ont pour la plupart renoncé à leurs somptueuses "after-parties".

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Culture

Bain de foule pour Nemo dans sa ville natale de Bienne

Publié

le

Nemo a évoqué ses projets après sa victoire à l'Eurovision mais aussi sa lutte pour faire avancer le dossier des personnes non-binaires. (© KEYSTONE/PETER SCHNEIDER)

"Les dernières semaines ont été complètement folles, tout est allé très vite", a expliqué Nemo lors d'une rencontre lundi avec les médias. L'artiste de Bienne a dû faire face d'un jour à l'autre à une nouvelle notoriété.

L'interprète de "The Code" veut continuer à faire preuve d'audace dans le domaine musical et continuer à écrire. Vêtu d'un jeans et d'un tee-shirt rose, l'artiste entend aussi s'engager pour les personnes non-binaires.

Nemo se réjouit de rencontre mardi le conseiller fédéral Beat Jans pour aborder la question de l'inscription d'un troisième genre dans les documents officiels. "Il est important d'améliorer la situation des personnes non-binaire en Suisse", a insisté l'artiste.

Nemo va rencontrer de19h00 à 21h00 la population biennoise lors d'une fête destinée à célébrer sa victoire au concours Eurovision. L'artiste non-binaire, qui a grandi dans la cité bilingue, va signer des autographes, poser pour des selfies et dialoguer avec ses admirateurs. Il n'est pas prévu que Nemo chante.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

La Nuit des images illumine Plateforme 10 à Lausanne

Publié

le

La Nuit des images quitte les jardins de l'Elysée pour investir Plateforme 10 (archives). (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

La Nuit des images fait son grand retour à Lausanne, après cinq ans d'absence. L'événement festif investit samedi le site de Plateforme 10, où Photo Elysée a pris ses marques en 2022. Avec un menu foisonnant qui comprend pêle-mêle des projections sur les façades, une expo de la photographe Sabine Weiss, l'entrée libre aux trois musées, de la musique et des animations.

Après des années dans les jardins de l'ex-Musée de l'Elysée, le Quartier des arts de Plateforme 10 servira pour la première fois de décor à cette fête de la photographie. De18h00 à 01h00 du matin, une multitude d'animations, puis de projections sont au menu.

Cette dixième édition se déploiera sur l'ensemble du site proche de la gare, et investira des espaces peu utilisés jusqu'ici, comme le toit-terrasse de Photo Elysée et du mudac (design). Des projections illumineront les façades des deux bâtiments du site, dont celui du Musée cantonal des Beaux-Arts (MCBA).

Guerre et Nuit

Invité phare de la soirée, le photographe français Antoine d'Agata (1961), membre de l'agence Magnum, présentera un diaporama mélangeant 30 années de pratique, entre actualités de guerre et instantanés nocturnes des parias et des laissés-pour-compte. Après la projection, il reviendra sur sa carrière lors d'un entretien avec Nathalie Herschdorfer, directrice de Photo Elysée.

Debi Cornwall, la lauréate du Prix Elysée 2023, présentera son travail sur la mise en scène de la réalité et la frontière floue entre vérité et fiction. Au programme également, Cian Oba-Smith, Yuyan Wang, Matthieu Nicol, Antoine Martin ou Nikita Teryoshin.

Nouvelle exposition

A l'occasion de la Nuit des images, Photo Elysée dévoile une exposition consacrée à Sabine Weiss (1924-2021), à l'occasion du centenaire de la naissance de l'artiste. Le musée a invité la plasticienne française Nathalie Boutté à dialoguer avec son oeuvre.

La Nuit des images, c'est aussi une multitude d'animations, parfois ludiques. L'installation "Exquisite Corpse" des photographes Jaap Scheeren et Luke Stephenson invite le public à prendre part au jeu surréaliste, le cadavre exquis. Le musicien My Name is Fuzzy propose de grimper dans sa voiturette électrique transformée en discothèque pour une personne.

Sur un mode participatif, Damjanski propose une animation monumentale et hypnotique. Et dès l'entrée du site, des sets de DJs accueilleront le public durant toute la soirée.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

Les notes du festival Lavaux Classic dès jeudi à Pully puis à Cully

Publié

le

Le Lavaux Classic débutera jeudi à l'Octogone de Pully avant de se poursuivre sur les scènes de Cully (image d'illustration). (© KEYSTONE/ALESSANDRO DELLA BELLA)

Le coup d’envoi du festival Lavaux Classic aura lieu à Pully au Théâtre de l'Octogone jeudi en lieu et place de la salle Del Castillo à Vevey. Arcadi Volodos, l’un des plus grands pianistes en activité, ouvrira les feux. La manifestation se poursuivra jusqu'au 30 juin avec une quinzaine de concerts essentiellement "au bord de l'eau" à Cully.

Le concert d'ouverture aurait dû se dérouler à la salle Del Castillo. En raison de l'installation d'une fanzone pour l’Euro 2024 à proximité, il a dû être relocalisé. Les billets achetés avant le 10 juin 2024 restent valables pour cette nouvelle configuration, précisent les organisateurs.

Pour le reste, le Festival accueillera un florilège d'artistes nationaux et internationaux, dont la figure légendaire de la musique baroque William Christie, accompagné par le violoniste Théotime Langlois de Swarte. Ce dernier se produira également avec l'ensemble Le Consort, accompagné par l'étoile montant de la scène lyrique Adèle Charvet.

A l'affiche également, le Trio Moreau avec autour du plus célèbre musicien de la fratrie, le violoncelliste Edgar, ses deux talentueux cadets, le violoniste David et le pianiste Jérémie.

Deux autres violoncellistes de renommée internationale se rendront également à Cully: l'Italien Mario Brunello, en solo dans un récital Bach joué sur un rare violoncelle piccolo et Victor Julien Laferrière, qui sera associé au pianiste Théo Fouchenneret. La pianiste Béatrice Berrut assurera elle le concert de clôture.

Concerts gratuits

Les musiciens d'avenir seront aussi de la partie avec notamment le percussionniste suisse Samuel Gogniat ou l'ensemble à vents Astera. Au chapitre des collaborations inédites, le Novo quartet, la violoniste Anna Agafia Egholm et le pianiste Sergei Rekin s'attaqueront à "Concert" d'Ernets Chausson, pièce rarement jouée en raison de son effectif.

Lavaux Classic, c'est aussi un festival off proposant toute une série de concerts gratuits dans les jardins du domaine Potterat, un concours de piano pour jeunes talents, des balades en Lavaux et des ateliers pour les jeunes mélomanes.

La thématique de cette 21e édition "Au bord de l'eau" se réfère aux rives du Léman qui accueille le festival, mais aussi au titre d'un poème de Sully Prud'homme, mis en musique par Gabriel Fauré dont le centenaire de la mort est célébré cette année.

www.lavauxclassic.ch

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

Paul McCartney donnera des concerts en Europe en décembre

Publié

le

Paul McCartney lors de son concert au Hallenstadion de Zurich en 1989. (© Keystone/CHRISTOPH RUCKSTUHL)

Paul McCartney donnera des concerts en Europe en décembre. Il s'arrêtera à Paris, mais pas en Suisse.

"Salut la belle France !": c'est en français que Paul McCartney a annoncé lundi dans un message vidéo deux concerts les 4 et 5 décembre à Paris La Défense Arena. Après cette introduction, l'ex-Beatles, barbe de trois jours, poursuit son intervention malicieuse en anglais, envoyée en amont à la presse.

"C'est Paul ici, Paul McCartney, on vient jouer en France. On a passé un super moment la dernière fois qu'on est venus, c'est toujours génial en France. Alors venez, on va faire la fête". Les billets seront en vente le 21 juin.

Pas de concert en Suisse

Avec son "'Got back' tour", il se produira ensuite, toujours en décembre 2024, et chaque fois pour des doubles concerts, à Madrid, Manchester et Londres. Aucune date n'est annoncée en Suisse pour l'instant. Il a joué pour la dernière fois à Zurich en 2012.

Il aura auparavant joué en Amérique du Sud, en octobre prochain. Il s'arrêtera en Uruguay, Argentine, Chili et Pérou.

En novembre 2018, le bassiste gaucher et son groupe s'étaient produits devant 40'000 personnes à Paris La Défense Arena, plus grande salle fermée d'Europe, où est passée récemment Taylor Swift. Le natif de Liverpool avait promis de revenir.

"Macca", 81 ans, se produit dans le cadre de sa tournée mondiale "Got back". Un clin d'oeil à "Get back", nom originel du projet pour lequel les Beatles sont entrés en studio à Londres en janvier 1969.

Mais les bandes de cet album sont remisées au placard. Ces sessions fourniront ensuite des munitions pour "Abbey Road" (1969). Et, surtout, les pistes remaniées par le producteur Phil Spector, connu pour son fameux effet appelé mur du son, donneront "Let it be", ultime album paru (1970), avec un morceau intitulé "Get back".

Tournée lancée en 2022

La tournée "Got back" a été lancée aux États-Unis en 2022 puis est passée en 2023 par l'Australie, le Mexique et le Brésil. Pour ce tour de chant, "Sir Paul" et ses musiciens puisent dans le répertoire des Beatles, des Wings, autre projet de McCartney, et dans les albums solo de l'ex-Beatles.

Il y a toujours une actualité autour de Paul McCartney. Vendredi, "One hand clapping", album des Wings enregistré dans les conditions du live en 1974 et jamais exhumé, a enfin été publié.

Les ultra-fans de Paul McCartney connaissent déjà cet album, dont des versions pirates ont circulé. Un DVD était paru en 2010, en bonus de la réédition de l'album des Wings "Band on the run", mais pas avec la totalité des morceaux captés.

"One hand clapping" en contient 26, 27 même en comptant le medley en solo au piano de "Macca" fusionnant "The long and winding road" et "Lady Madonna".

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Bélier

Vous êtes une force impétueuse et dynamique qui refuse de rester immobile. Votre but : faire avancer les choses pour créer un climat profitable à tous.

Les Sujets à la Une

X