Rejoignez-nous

International

Zelensky s'attend à une offensive plus large des troupes russes

Publié

,

le

Volodymyr Zelensky redoute plusieurs vagues d'assaut des soldats russes sur la région de Kharkiv. (© KEYSTONE/EPA/TOMS KALNINS)

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a dit s'attendre, dans un entretien à l'AFP, à une offensive russe plus large dans le nord et dans l'est de l'Ukraine. Selon lui, l'assaut dans la région de Kharkiv vise à prendre la capitale régionale éponyme.

Les Russes "ont lancé leur opération. Elle peut être constituée de plusieurs vagues et ça, c'est leur première vague", a assuré le président ukrainien, alors que la Russie vient d'engranger ses plus grands gains territoriaux depuis fin 2022.

Il a néanmoins assuré que, malgré les avancées russes des derniers jours dans cette région du nord-est, la situation était meilleure pour ses forces qu'il y a une semaine, lorsque les troupes du Kremlin ont franchi par surprise la frontière le 10 mai. "Elles sont à 5, 10 km au maximum de la frontière. On les a arrêtées."

Pour lui, la Russie veut attaquer la ville de Kharkiv, deuxième ville du pays, à seulement quelques dizaines de kilomètres du front. Moscou avait déjà échoué à la prendre en 2022 et le président russe Vladimir Poutine a affirmé vendredi ne pas avoir l'intention de l'attaquer "pour l'instant".

Manque de soldats

L'offensive russe vise officiellement, selon M. Poutine, à répliquer aux frappes ukrainiennes des derniers mois en territoire russe et créer une zone tampon censée empêcher ces frappes.

Les forces de Moscou essayent de profiter du manque d'hommes et d'armes auquel est confrontée l'Ukraine après deux ans de guerre. Volodymyr Zelensky a reconnu un manque d'effectifs. "Il y a un nombre important de brigades qui sont vides".

Face à ses carences, Kiev a voté une législation controversée pour accélérer la mobilisation militaire avec l'abaissement de l'âge de 27 ans à 25 ans, qui est entrée en vigueur samedi. Vendredi, le président ukrainien a également signé une loi qui permet de recruter des détenus en échange d'une libération conditionnelle.

Il s'agit désormais pour l'Ukraine et ses alliés occidentaux de faire preuve de résilience, a insisté M. Zelensky, réclamant de nouveaux systèmes de défense antiaériens. Au total, l'Ukraine n'a qu'un quart de telles défenses dont elle a besoin, a-t-il lâché. Elle nécessite également de 120 à 130 avions de combat F16 pour mettre fin à la domination de la Russie dans les airs, a déclaré le chef de l'Etat.

Près de 10'000 évacuations à Kharkiv

En attendant, l'Ukraine a encore lancé, selon Moscou, une centaine de drones d'attaque contre plusieurs régions russes et la péninsule ukrainienne occupée de Crimée, faisant deux morts et entraînant des coupures de courant et des incendies d'infrastructures.

Dans le nord-est de l'Ukraine, près de dix mille personnes ont été contraintes de quitter leur habitation dans la région de Kharkiv. "Au total, 9907 personnes ont été évacuées", a déclaré le gouverneur Oleg Synegoubov, précisant que les forces armées ukrainiennes avaient repoussé deux tentatives de percer les défenses au cours de la nuit.

Mais la situation est "sous contrôle", les "défenseurs menant des assauts et des opérations de ratissage dans certaines zones", a-t-il assuré. M. Synegoubov avait auparavant indiqué que les Russes avaient "commencé à détruire Vovtchansk, en utilisant chars et artillerie". Ce n'est pas simplement dangereux d'être là-bas, c'est pratiquement impossible", avait-il dit.

La ville, située à une cinquantaine de kilomètres de Kharkiv, la capitale régionale, comptait quelque 18'000 habitants avant-guerre. L'armée russe a souvent fini par détruire les villes ukrainiennes pour les conquérir, à l'instar de Bakhmout l'an passé ou Avdiïvka en février. Kiev accuse Moscou d'utiliser des civils comme "boucliers humains" à Vovtchansk et d'avoir commis au moins une exécution sommaire.

Avancée de l'ennemi

Un peu plus à l'ouest, les forces russes ont progressé sur leur deuxième axe d'assaut dans la région. Elles visent le village de Loukiantsi, pour ouvrir la voie vers Lyptsi, une autre localité sur la route de Kharkiv. "Les hostilités continuent à Loukiantsi. Oui, il y a une avancée de l'ennemi dans cette localité. Mais nos soldats essayent encore de la tenir", avait affirmé le gouverneur de la région de Kharkiv.

De son côté, l'armée russe a revendiqué vendredi la capture, en une semaine, de 12 localités dans la région et affirmé que ses forces continuaient à progresser.

Moscou a engrangé en une semaine ses plus importants gains territoriaux depuis fin 2022, avec quelque 257 km2 conquis dans la seule région de Kharkiv, selon une analyse jeudi de l'AFP à partir de données fournies par l'Institut américain pour l'étude de la guerre (ISW).

Appel à la Chine

Volodymyr Zelensky a également souhaité voir la Chine et des pays du Sud "impliqués" dans la conférence de paix. "Des acteurs mondiaux" comme la Chine "ont une influence sur la Russie. Et plus nous aurons de pays de ce type de notre côté, du côté de la fin de la guerre, je dirais, plus la Russie devra compter avec cela", a relevé le président ukrainien.

Il a évoqué trois dossiers qui seront négociés en Suisse et que les Etats présents pourraient soutenir. Le premier concerne la libre navigation en mer Noire, pour protéger la sécurité alimentaire mondiale en permettant les exportations de céréales ukrainiennes.

Le deuxième vise un accord sur un appel à faire cesser les frappes sur les infrastructures énergétiques et le troisième est le retour en Ukraine de milliers d'enfants déportés en Russie, un crime, selon la Cour pénale internationale, qui a émis un mandat d'arrêt contre le président russe Vladimir Poutine.

"Si nous arrivons à la fin du sommet à ces trois mesures avec une majorité de pays, cela voudra dire que la Russie ne pourra plus les bloquer", a-t-il estimé.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

International

Un individu tire sur une aire de jeux à Detroit: au moins 9 blessés

Publié

le

Les tirs ont eu lieu à Rochester Hills, dans la banlieue de Detroit. (© KEYSTONE/AP/Katy Kildee)

Un individu a tiré au hasard samedi dans une aire de jeux de l'Etat américain du Michigan (nord), faisant neuf blessés au moins dont un enfant, a annoncé le shérif local. Un suspect a été "cerné" dans les environs.

Les tirs ont eu lieu à Rochester Hills, dans la banlieue de la ville de Detroit. "L'individu s'est garé, est sorti de son véhicule, s'est approché de l'aire de jeux, a ouvert le feu. Il a rechargé, ouvert le feu, est parti", a déclaré le shérif du comté d'Oakland.

"A ce stade, cela ressemble beaucoup à un acte commis au hasard", a-t-il ajouté, soulignant que le tireur "n'a pas de lien avec les victimes".

Pistolet retrouvé in situ

La fusillade a fait entre neuf et dix blessés, dont un enfant de huit ans, a précisé le shérif. Un pistolet de marque Glock et plusieurs chargeurs vides ont été retrouvés sur place.

"Nous avons un individu, dont nous croyons qu'il est un suspect, cerné dans les environs", a ajouté le shérif. Des équipes d'intervention de la police et des véhicules blindés ont été déployés sur place.

Avec plus d'armes à feu que d'habitants, les Etats-Unis d'Amérique affichent le taux de mortalité par arme à feu le plus élevé de tous les pays développés. Les fusillades y sont un fléau récurrent que les gouvernements successifs ont jusqu'à présent été impuissants à endiguer, de nombreux Américains restant très attachés à leurs armes.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Football

L'Angleterre lance son tournoi face à la Serbie

Publié

le

L'Angleterre de Gareth Southgate entame son Euro samedi face à la Serbie (© KEYSTONE/EPA/TOLGA AKMEN)

Favorite de l'Euro 2024, l'Angleterre entame son tournoi dimanche à 21h face à la Serbie. Les Three Lions affronteront ensuite le Danemark puis la Slovénie dans un groupe C qui leur est promis.

Rarement les perspectives auront été réjouissantes pour l'Angleterre, dont l'unique titre sur la scène internationale remonte à la Coupe du monde 1966. La sélection de Gareth Southgate a ainsi survolé un groupe de qualification qui s'annonçait pourtant compliqué, terminant invaincue avec 6 points d'avance sur l'Italie.

Portée par une somptueuse attaque autour du capitaine et buteur Harry Kane et des jeunes stars Jude Bellingham, Phil Foden et Bukayo Saka, l'Angleterre a les moyens de "venger" la défaite subie aux tirs au but en finale de l'édition 2021 face à l'Italie dans son antre de Wembley.

Les Anglais, qui avaient ensuite été sortis en quarts de finale du Mondial 2022 par la France, devraient survoler le groupe C de cet Euro. Dimanche à Gelsenkirchen, ils se frotteront à la Serbie, qui dispute sa première phase finale dans un championnat d'Europe depuis son indépendance.

Il s'agira d'ailleurs du premier duel entre les deux nations, l'Angleterre ayant affronté une fois la sélection de Serbie-Monténégro en 2003 à Leicester. Les Serbes, dont la défense n'est pas le point fort, ont décroché leur ticket sans panache en prenant la 2e place du groupe G derrière la Hongrie.

Retrouvailles

Le Danemark devrait être l'adversaire no 1 des Anglais en phase de poules. Les Danois ont terminé en tête du groupe H des éliminatoires à égalité avec la... Slovénie face à qui ils ont récolté 4 points. Les deux équipes se retrouvent dimanche à Stuttgart à 18h dans un match peut-être décisif pour une place en 8es de finale.

Le premier match du groupe D est également programmé dimanche, à 15h à Hambourg. La Pologne, qui a dû passer par les barrages pour décrocher son ticket, défie des Néerlandais en reconquête. Favorite de cette poule, la France de Didier Deschamps se frottera à l'Autriche lundi à 21h à Düsseldorf.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Golfe d'Aden: l'équipage quitte un navire frappé par les Houthis

Publié

le

Plusieurs navires ont été visés par les Houthis en mer Rouge, dont le True Confidence sur l'image (archives). (© KEYSTONE/AP U.S. military's Central Command)

Un cargo en perdition dans le golfe d'Aden après avoir été touché par des missiles tirés du Yémen par les rebelles Houthis a été abandonné par son équipage, a annoncé samedi l'armée américaine. L'incendie provoqué par l'attaque n'a pas pu être éteint.

L'équipage du Verbena a été recueilli par un autre navire marchand, a ajouté le commandement central américain (CENTCOM) sur le réseau social X (ex-Twitter), soulignant que "la frégate iranienne IRIN Jamaran se trouvait à huit milles nautiques du M/V Verbena et n'a pas répondu à l'appel de détresse".

Le M/V Verbena, un vraquier battant pavillon des Palaos, avait lancé un appel de détresse en raison d'un incendie à bord, causé par l'impact de deux missiles de croisière lancés jeudi par les Houthis, selon le CENTCOM. Un marin avait été grièvement blessé dans l'attaque. Il avait été évacué par les forces américaines.

Le Verbena, de propriété ukrainienne et exploité par la Pologne, avait déjà subi une autre attaque de missiles moins de 24 heures plus tôt.

Attaques en hausse

Depuis novembre, les Houthis soutenus par l'Iran prennent pour cibles des vaisseaux dans le golfe d'Aden et en mer Rouge en signe de solidarité, disent-ils, avec les Palestiniens à Gaza. Ces attaques, qui perturbent fortement le commerce maritime, ont augmenté ces derniers jours.

Mercredi, un autre cargo, le M/V Tutor, avait été abandonné par son équipage en raison d'une importante voie d'eau causée par un missile tiré depuis les environs de la ville yéménite de Hodeida, contrôlée par les Houthis, selon l'United Kingdom Maritime Trade Operations, une agence de la marine de guerre britannique. Le navire est actuellement à la dérive en mer Rouge.

Un porte-parole des Houthis a affirmé sur Telegram que le Verbena était "en train de couler dans le golfe d'Aden après avoir été touché par plusieurs missiles" et que le Tutor "risque de sombrer dans les prochaines heures".

"Ces opérations sont dédiées [...] à nos frères qui combattent à Gaza", a-t-il écrit, ajoutant que les Houthis "renouvellent leur avertissement à toutes les compagnies quant aux conséquences de traiter avec Israël et de l'arrivée de leurs navires dans les ports de Palestine".

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Football

Euro 2024: l'Italie bat l'Albanie 2-1

Publié

le

Nedim Bajrami ouvre le score après 23 secondes! (© KEYSTONE/EPA/GEORGI LICOVSKI)

Tenante du trophée, l'Italie a bien entamé son Euro en battant l'Albanie 2-1 à Dortmund dans le groupe B. Menée après 23 secondes de jeu seulement, la Squadra azzurra a eu le mérite de savoir réagir.

La partie a en effet commencé par un coup de tonnerre: une mauvaise touche de Dimarco a profité à Bajrami, qui ouvrait le score au milieu d'une défense médusée. L'ancien joueur de Grasshopper, né à Zurich, a ainsi inscrit le but le plus rapide de l'histoire de l'Euro.

Ce choc initial n'a pourtant pas perturbé les Italiens. Il ne leur a fallu qu'un quart d'heure pour renverser la situation. Bastoni a d'abord égalisé de la tête sur un excellent centre de Pellegrini (11e), puis Barella leur a donné l'avantage grâce à une magnifique volée (16e).

Les émotions se sont ensuite raréfiées, même si le gardien Strakosha a empêché plusieurs fois les champions d'Europe de prendre le large, notamment en déviant sur son poteau après un essai de Frattesi (33e). Les Albanais ont beaucoup subi et se sont montrés trop timides sur le plan offensif. Donnarumma n'a ainsi eu aucun arrêt digne de ce nom à effectuer avant la 90e et une occasion de Manaj.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Capricorne

Votre énergie positive et votre bonne humeur rayonnent, apportant chaleur et réconfort à tous ceux qui vous entourent qui apprécient d’être à vos côtés !

Les Sujets à la Une

X