Rejoignez-nous

International

Navalny honoré pour sa défense de la liberté en Russie

Publié

,

le

Principal opposant à Vladimir Poutine, Alexeï Navalny est incarcéré pour fraude dans une affaire largement considérée comme relevant de la répression politique (Archives). (© KEYSTONE/AP Moscow City Court)

Le prix Sakharov 2021 de défense de la liberté de pensée a été décerné mercredi à l'opposant russe emprisonné Alexeï Navalny par le Parlement européen. Ce dernier a salué son combat "sans répit" pour la démocratie et contre la corruption dans son pays.

"Il a combattu sans répit la corruption du régime de Vladimir Poutine. Cela lui a coûté sa liberté et presque sa vie", a indiqué sur Twitter le président du Parlement européen, l'Italien David Sassoli.

"Au nom du Parlement européen, je demande sa libération immédiate et inconditionnelle", a officiellement réclamé dans l'hémicycle strasbourgeois l'eurodéputée écologiste finlandaise Heidi Hautala, vice-présidente de l'institution. "Les autorités russes doivent cesser tout harcèlement, toute intimidation et toute attaque contre l'opposition, la société civile et les médias", a-t-elle ajouté.

Les autorités russes n'ont pas réagi dans l'immédiat mercredi après-midi.

Pour le Fonds de lutte contre la corruption, l'organisation fondée par Alexeï Navalny, interdite en Russie depuis l'été, ce prix récompense tous les Russes luttant pour "la vérité". "Ce prix Sakharov c'est bien sûr un prix pour vous, les gens pas indifférents qui même dans les périodes les plus sombres, ne craignent pas de dire la vérité", a réagi sur Twitter l'organisation.

"Voix forte de la Russie"

Sur fond de tensions entre la Russie et les Occidentaux, le choix d'Alexeï Navalny a immédiatement été salué par le secrétaire général de l'Otan, Jens Stoltenberg. Ce prix est "la reconnaissance du rôle important qu'il a joué depuis de nombreuses années pour défendre les valeurs de la démocratie et être une voix forte en Russie", a dit le chef de l'Alliance atlantique devant la presse à Bruxelles.

La candidature de M. Navalny était soutenue par le PPE (droite), principal groupe politique du Parlement européen, et le groupe centriste Renew, troisième force politique. De leur côté, les groupes S&D (gauche) et écologistes avaient proposé d'honorer les femmes afghanes se battant pour l'égalité et leur liberté face au régime des talibans, à qui le Parlement européen a également "rendu hommage".

Le Parlement européen témoigne ainsi de son engagement auprès des Russes et des Afghans aspirant à "une vie sans peur", a souligné Heidi Hautala. L'ex-présidente par intérim de Bolivie, Jeanine Añez, actuellement emprisonnée, avait également été présélectionnée pour recevoir ce prix.

Antichambre du Nobel

Principal opposant à Vladimir Poutine, Alexeï Navalny est incarcéré pour fraude dans une affaire largement considérée comme relevant de la répression politique. Il avait failli mourir empoisonné en août 2020, ce que les Occidentaux ont attribué aux services russes. Moscou a nié toute implication. Navalny avait été soigné en Allemagne, ce qui avait tendu les relations entre Berlin et Moscou, puis il avait été emprisonné dès son retour en Russie.

Après l'intellectuel ouïghour Ilham Tohti, condamné à la prison à vie en Chine pour "séparatisme", lauréat en 2019, le prix portant le nom du grand dissident de l'URSS Andreï Sakharov avait été attribué en 2020 à "l'opposition démocratique" au président Alexandre Loukachenko au Bélarus et reçu par sa cheffe de file Svetlana Tikhanovskaïa.

Lancé en 1988, le prix Sakharov "pour la liberté de l'esprit" récompense chaque année des personnes ou organisations défendant les droits humains et les libertés fondamentales. Il est doté d'une somme de 50'000 euros, soit près de 55'000 francs. A plusieurs reprises le prix a fait office d'antichambre du Nobel de la paix, comme pour le gynécologue congolais Denis Mukwege et la Yazidie Nadia Murad, la jeune Pakistanaise Malala Yousafzai ou encore Nelson Mandela, premier lauréat du prix Sakharov.

Co-lauréat du Nobel de la Paix cette année, le journaliste russe Dmitri Mouratov, rédacteur en chef de Novaïa Gazeta, l'un des derniers médias ouvertement critiques du pouvoir en Russie, a affirmé qu'il aurait pour sa part remis le Nobel de la Paix à Alexeï Navalny, bête noire du président russe. Le prix Sakharov sera remis officiellement lors d'une cérémonie dans l'hémicycle du Parlement européen à Strasbourg le 15 décembre.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Culture

Des réfugiés rohingyas portent plainte contre Facebook

Publié

le

Les plaignants reprochent notamment aux algorithmes de Facebook d'avoir poussé certains profils d'utilisateurs vers des groupes encore plus extrémistes qu'ils ne le sont déjà (archives). (© KEYSTONE/AP/Richard Drew)

Des réfugiés rohingyas ont porté plainte lundi contre Facebook. Ils réclament 150 milliards de dollars d'indemnités au réseau social qu'ils accusent d'avoir laissé se propager sur sa plateforme des messages de haine visant cette minorité ethnique.

La plainte déposée auprès d'un tribunal de Californie, où Facebook a son siège, affirme que les algorithmes utilisés par le géant de la technologie ont favorisé la désinformation et des idéologies extrémistes qui se sont traduites par des actes violents dans le monde réel.

"Facebook est comme un robot programmé avec une unique mission: se développer", écrivent les plaignants. "La réalité indéniable est que la croissance de Facebook, nourrie par la haine, la division et la désinformation, a laissé dans son sillage des centaines de milliers de vies rohingyas dévastées", poursuit le document consulté par l'AFP.

La plupart des Rohingyas, une minorité ethnique musulmane, ont trouvé refuge au Bangladesh à partir de 2017 après avoir fui une violente campagne de répression en Birmanie, pays à majorité bouddhiste où ils sont considérés comme des clandestins même s'ils y sont souvent présents depuis des générations.

Poussés vers des groupes plus extrémistes

La plainte collective déposée lundi à San Francisco affirme que les algorithmes de Facebook poussent certains profils d'utilisateurs vers des groupes encore plus extrémistes qu'ils ne le sont déjà, une situation idéale pour "les dirigeants et régimes autocratiques".

Des organisations de défense des droits humains reprochent de longue date à Facebook de ne pas s'engager suffisamment dans la lutte contre la désinformation et les informations mensongères.

Certains critiques assurent que même lorsque la plateforme est alertée sur des contenus haineux, elle n'agit pas, ce qui selon eux aboutit à des persécutions sur des minorités et peut même peser sur le résultat de certaines élections.

Loi birmane invoquée

Frances Haugen, lanceuse d'alerte qui a claqué la porte de Facebook en mai dernier et dénonce les pratiques de son ancien employeur, a déclaré devant le Congrès américain que le réseau, dont la maison mère a été récemment rebaptisée Meta, attisait les "violences ethniques" dans certains pays.

D'après la loi américaine, Facebook n'a que peu de chances d'être tenu responsable des messages publiés par ses utilisateurs. Pour contourner cet écueil juridique, la plainte des Rohingyas met en avant le fait que la loi birmane, qui n'offre aucune protection de ce genre, devrait primer.

Contactée par l'AFP, Facebook n'avait pas réagi lundi soir à l'annonce de cette plainte.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Culture

Drake demande le retrait de ses deux nominations aux Grammy Awards

Publié

le

La superstar canadienne du rap Drake a demandé aux organisateurs des Grammy Awards de retirer ses deux nominations (archives). (© KEYSTONE/AP/Chris Pizzello)

La superstar canadienne du rap Drake a prié les organisateurs de retirer ses deux nominations pour les Grammy Awards. L'Académie du disque a accédé à sa demande, a appris lundi l'AFP de sources proches des protagonistes.

Drake a beau avoir été sélectionné dans les candidats en lice pour deux prix de la catégorie "rap", son album à succès "Certified Lover Boy" a été royalement ignoré dans les catégories généralistes, de loin les plus en vue, lors des nominations le mois dernier. L'artiste s'est à de multiples reprises pris le bec par le passé avec l'Académie du disque, qu'il accuse de le snober.

Le chanteur est par ailleurs visé par des plaintes pour un mouvement de foule qui a fait dix morts lors d'un festival au Texas.

Aucune explication n'a été donnée par l'entourage de Drake au sujet de sa demande de retrait des nominations. Une source proche de l'artiste a indiqué que cette décision avait été prise d'un commun accord par Drake et son équipe et que les organisateurs des Grammy Awards avaient accepté.

Une source de l'Académie du disque a confirmé ces détails à l'AFP et les nominations de Drake avaient disparu de la liste figurant sur le site officiel des Grammy Awards.

Reproches

Drake, considéré comme l'un des musiciens les plus influents actuellement, n'a que quatre Grammy Awards à son actif. Dans une interview en 2017, il avait accusé les Grammys de le cantonner dans la catégorie des rappeurs parce qu'il est noir.

Lors de la cérémonie 2019, Drake avait une nouvelle fois reproché aux Grammys de ne pas traiter les artistes de hip-hop noirs à leur juste valeur. "C'est un secteur qui dépend parfois d'un petit groupe de personnes ne comprenant pas ce qu'un gamin métis venu du Canada peut avoir à dire", avait-il lancé en recevant son seul prix de la soirée.

D'autres artistes noirs, comme The Weeknd, Frank Ocean et Jay-Z, ont également fustigé les choix des Grammys ces dernières années, les accusant de laisser les musiciens noirs de côté.

La 64e cérémonie des Grammy Awards doit se tenir à Los Angeles le 31 janvier.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Culture

La succession de Karl Lagerfeld atteint 12 millions d'euros

Publié

le

Un autoportrait du couturier a été acquis pour 107'250 euros alors qu'il était estimé entre 2000 et 3000 euros (Photo prétexte). (© KEYSTONE/AP/Gregorio Borgia)

La vente d'une partie de la succession du couturier Karl Lagerfeld qui s'est achevée lundi chez Sotheby's à Monaco, a totalisé 12 millions d'euros, soit quatre fois les estimations.

La première partie de la vente de la succession de l'ancien directeur artistique de la maison Chanel, qui s'est tenue en salle et en ligne à partir de vendredi, s'est conclue lundi sur "un triomphe", selon Sotheby's.

L'intégralité des 582 lots proposés ont été dispersés, avec des enchères totales de 12 millions d'euros contre une estimation de 2 à 3 millions d'euros.

Plus de 1400 enchérisseurs s'étaient inscrits à la vente qui s'est déroulée "dans une ambiance électrique", selon Pierre Mothes, vice-président de Sotheby's France, cité dans un communiqué.

Parmi les pièces, dont 96% ont été vendues au-dessus de l'estimation haute, un "Portrait de Karl Lagerfeld" par l'artiste japonais Takashi Murakami est parti pour 292'100 euros, contre une estimation de 80'000 à 120'000 euros et une oeuvre du peintre français Guy-Pierre Fauconnet, "Vache et sa Laitière", datant de 1920, a été adjugée 152'400 euros, contre une estimation comprise entre 4000 et 6000 euros.

Art Déco

Les biens mis en vente, dont de nombreux objets de mobilier, étaient issus des résidences du couturier, dont un appartement Quai Voltaire à Paris.

Passionné par la période Art Déco, le styliste possédait de nombreuses créations et meubles des Français Louis Süe et André Mare, parmi les artistes fondateurs du mouvement dans les années 1920.

Ainsi une paire de fauteuils et ottoman datant de 1925, estimée entre 20'000 et 30'000 euros a été acquise pour 114'300 euros et une coiffeuse estimée entre 7000 et 10'000 euros est partie pour 88'900 euros.

Parmi les objets personnels de Lagerfeld, un Autoportrait a été acquis pour 107'250 euros (estimé entre 2000 et 3000 euros) tandis que trois carnets d'inspiration du couturier, estimés entre 3000 et 5000 euros, ont trouvé preneur pour 152'400 euros.

"Dom Pérignon Balloon Venus", sculpture de Jeff Koons, a été acquise pour 38'100 euros, juste au-dessus de l'estimation et une Rolls Royce Phantom de 2018, estimée entre 300'000 et 350'000 euros a atteint 439'000 euros.

La seconde partie de la vente, en ligne, se tiendra à Paris du 6 au 16 décembre avant une vente à Cologne, en mars prochain.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

Andreescu forfait pour l'Open d'Australie

Publié

le

La Canadienne Bianca Andreescu fait l'impasse sur l'Open d'Australie pour mieux se prérarer. (© KEYSTONE/AP/JOHN MINCHILLO)

La Canadienne Bianca Andreescu, lauréate de l'US Open en 2019, a annoncé faire l'impasse sur l'Open d'Australie (17-30 janvier).

Elle assure avoir besoin de temps pour se remettre physiquement et mentalement après deux années difficiles marquées par le Covid-19.

"Je ne commencerai pas ma saison en Australie l'année prochaine, mais je prendrai du temps supplémentaire pour réfléchir, m'entraîner et être prête" pour la suite, a-t-elle écrit sur Twitter, évoquant "deux dernières années très difficiles pour diverses raisons".

"Cette année en particulier, j'ai passé plusieurs semaines en quarantaine d'isolement, ce qui m'a beaucoup affectée. En outre, ma grand-mère a passé plusieurs semaines aux soins intensifs pour une infection due au Covid-19", a expliqué la joueuse redescendue à la 46e place mondiale, qui a aussi contracté le virus en avril.

"Souvent, je ne me sentais pas moi-même, surtout lorsque je m'entraînais et/ou que je jouais des matches. J'avais l'impression de porter le monde sur mes épaules. Je n'arrivais pas à me détacher de tout ce qui se passait en dehors du terrain, je ressentais la tristesse et l'agitation collective autour de moi, et cela me pesait", a poursuivi Andreescu, évoquant une anxiété mentale ayant aussi frappé d'autres sportifs comme la Japonaise Naomi Osaka, pour des raisons différentes.

"Je veux me donner du temps supplémentaire pour me remettre sur pied, récupérer et grandir à partir de cela (aussi cliché que cela puisse paraître) et continuer à m'inspirer en faisant du bénévolat et en travaillant sur moi-même, car je sais qu'en faisant cela, je reviendrai plus forte que jamais", a conclu la Canadienne de 21 ans.

Impasse sur la saison 2020

Après avoir fait l'impasse sur la saison 2020 en raison d'une blessure à un genou, l'ancienne 4e mondiale avait fait son retour sur les courts en février, justement à l'Open d'Australie. Moins de deux mois plus tard, elle atteignait la finale du WTA 1000 de Miami, sans toutefois défendre ses chances contre la no 1 mondiale Ashleigh Barty, en raison d'une blessure à un pied.

La suite de saison fut difficile puisque son meilleur résultat fut un quart de finale à Strasbourg fin mai. Elle a ensuite été éliminée aux 1ers tours de Roland-Garros et Wimbledon, avant de s'arrêter en 8e de finale à l'US Open.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

Les Etats-Unis annoncent un boycott diplomatique des JO d'hiver

Publié

le

Les Etats-Unis ont décidé de boycotter les JO de Pékin sur le plan diplomatique. (© KEYSTONE/EPA/ROMAN PILIPEY)

Les Etats-Unis n'enverront aucun représentant diplomatique aux Jeux olympiques et paralympiques d'hiver de Pékin de 2022, en raison du "génocide et des crimes contre l'humanité en cours au Xinjiang".

L'annonce a été faite par la Maison Blanche lundi en dépit des mises en garde chinoises.

En étant présente, "la représentation diplomatique américaine traiterait ces Jeux comme si de rien n'était, malgré les violations flagrantes des droits humains et les atrocités de la Chine au Xinjiang. Et nous ne pouvons tout simplement pas faire cela", a justifié la porte-parole de la Maison Blanche, Jen Psaki.

La Chine avait prévenu plus tôt lundi qu'elle prendrait des "contre-mesures" si les Etats-Unis appelaient à un tel boycott, le qualifiant de "fanfaronnade". Le Comité international olympique a de son côté déclarer "respecter" la décision américaine.

"Si les Etats-Unis veulent à tout prix faire les choses à leur manière, la Chine prendra des contre-mesures fermes", avait affirmé le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Zhao Lijian.

"J'insiste sur le fait que les Jeux olympiques d'hiver ne sont pas une scène pour prendre des postures politiques et faire de la manipulation", a-t-il encore ajouté.

Avec ce boycott, aucun représentant du gouvernement des Etats-Unis n'assistera aux Jeux olympiques ou paralympiques, mais les athlètes américains, eux, participeront bien aux compétitions.

"Les athlètes de la Team USA ont notre soutien total. Nous serons derrière eux à 100% pendant que nous les encouragerons d'ici", a d'ailleurs affirmé Jen Psaki.

Le Comité international olympique (CIO) s'est réjoui que la décision "politique" de Washington ne remette pas en cause la participation des sportifs américains.

"La présence de responsables gouvernementaux et de diplomates est une décision purement politique pour chaque gouvernement, que le CIO, dans sa neutralité politique, respecte pleinement", a indiqué un porte-parole de l'instance olympique à l'AFP.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Cancer

Jolis aspects astrologiques dans vos sentiments. Et voici, qu’à votre insu, une amitié se mue en amour pour votre plus grand bonheur.

Les Sujets à la Une

X