Rejoignez-nous

International

Premier vol spatial de la Nasa depuis un site commercial australien

Publié

,

le

C'est depuis le centre spatial d'Arnhem, au nord de l'Australie, qu'un vol spatial de la Nasa a décollé dimanche soir, le premier depuis un site commercial hors des Etats-Unis (archives). (© KEYSTONE/AP/Equatorial Launch Australia)

Le premier vol spatial de la Nasa depuis un site commercial situé hors des Etats-Unis a décollé dimanche soir de l'Outback australien, un moment "historique" pour l'industrie spatiale du pays.

Il s'agit du premier de trois vols prévus au total au départ du centre spatial d'Arnhem (nord de l'Australie). La fusée, qui transporte un petit téléscope spatial décrit comme un "mini Hubble", a décollé jusqu'à 350 km d'altitude dans la nuit étoilée.

"C'est un moment historique pour nous en tant que société en particulier, mais c'est aussi historique pour l'Australie", a déclaré à l'AFP le PDG d'Equatorial Launch Australia, Michael Jones, avant le décollage.

Sa société détient et exploite le site de lancement situé dans l'extrême nord de l'île. M. Jones a décrit le décollage de dimanche comme le "coming out" de l'industrie spatiale australienne et salué la chance de travailler avec la Nasa.

Visibles de l'hémisphère Sud

Après plusieurs délais dûs à la pluie et au vent, la fusée-sonde suborbitale a pu partir étudier les rayons X émanant des étoiles Alpha Centauri A et B, qui ensemble forment une étoile binaire. Après avoir atteint son apogée, la charge utile de la fusée doit enregistrer des données sur le système binaire avant de redescendre sur terre à l'aide d'un parachute.

Selon la Nasa, ce lancement offre un aperçu unique sur d'autres systèmes solaires et offre de nouvelles opportunités aux scientifiques.

"Nous sommes impatients de pouvoir lancer d'importantes missions scientifiques depuis l'hémisphère Sud et d'observer des objectifs que nous ne pouvons voir depuis les Etats-Unis", avait déclaré Nicky Fox, directrice du département d'héliophysique de la Nasa, en présentant la mission à Washington.

Des années de travail

M. Jones a expliqué que la localisation unique avait compliqué les préparatifs: les fusées doivent être amenées depuis Darwin jusqu'au site - 28 heures de route - et il a fallu des années de travail pour obtenir toutes les autorisations officielles.

Le prochain lancement est prévu pour le 4 juillet, laissant peu de temps à l'équipe - le temps de "nous dépoussiérer, prendre une journée de repos, puis nous y remettre", selon M. Jones.

C'est la première fusée de la Nasa à décoller d'Australie depuis 1995. Le Premier ministre australien Anthony Albanese a salué le début d'une "nouvelle ère" pour l'industrie spatiale de son pays.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

International

Home Depot s'appuie sur une demande solide au deuxième trimestre

Publié

le

Home Depot a fait part mardi de résultats trimestriels conformes aux attentes de Wall Street et s'est dit rassurée par la solidité de la demande pour les articles pour la maison. (archives) (© KEYSTONE/AP/NAM Y. HUH)

La chaîne américaine de magasins de bricolage Home Depot a fait part mardi de résultats trimestriels conformes aux attentes de Wall Street et s'est dit rassurée par la solidité de la demande pour les articles pour la maison.

Le groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 43,4 milliards de dollars (41,2 milliards de francs) au deuxième trimestre de l'exercice comptable 2022, en hausse de 6,5% sur un an.

Ses ventes à nombre de magasins comparables, critère de référence dans le commerce, ont elles augmenté de 5,8% au niveau mondial et de 5,4% aux Etats-Unis.

Le bénéfice net de Home Depot s'est établi à 5,2 milliards de dollars (+7,6%). Rapporté par action, il est de 5,05 dollars, un peu au-dessus des prévisions du marché.

Ces résultats s'expliquent en partie par l'augmentation des dépenses en magasin. La facture moyenne des clients de mai à juillet a été de 90,02 dollars, soit 9,1% de plus qu'il y a un an.

"Si l'inflation n'explique pas l'ensemble des hausses, elle a contribué aux chiffres de Home Depot", note Neil Saunders de GlobalData.

"Cela a été plus facile pour Home Depot que pour d'autres commerçants de pratiquer des augmentations de prix simplement parce que la chaîne vend de nombreux articles dont les gens ont besoin pour leurs projets de rénovation ou de réparation", ajoute l'analyste.

"Une large proportion de ces produits ont un caractère essentiel et seront achetés quel que soit leur prix", précise M. Saunders.

Home Depot a maintenu ses prévisions pour l'ensemble de l'exercice comptable 2022, où l'entreprise table sur une hausse de ses ventes de 3%, une marge d'exploitation d'environ 15,4% et un taux d'imposition proche de 25%.

Son titre reculait de 0,42% dans les échanges électroniques précédant l'ouverture de Wall Street.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp / afp

Continuer la lecture

Culture

Légende du rock russe condamnée pour avoir dénoncé la guerre en Ukraine

Publié

le

Iouri Chevchouk est le leader du groupe de rock DDT. Très célèbre en ex-URSS, il a dénoncé au fil des ans l'emprise de Vladimir Poutine (archives). (© Keystone/STEFFEN SCHMIDT)

Iouri Chevtchouk, monstre sacré du rock russe, a été condamné mardi à une amende de 50'000 roubles (765 francs) en Russie. Il avait dénoncé l'offensive contre l'Ukraine et le président Vladimir Poutine lors d'un concert.

Un tribunal d'Oufa (centre de la Russie) a reconnu le chanteur de 65 ans coupable d'"action publique destinée à discréditer le recours aux forces armées russes", a indiqué le service de presse de l'instance judiciaire dans un communiqué.

Le 18 mai à Oufa, le rockeur avait martelé que "la patrie, ce n'est pas être le lèche-cul en permanence du président", selon des vidéos diffusées en ligne. "Maintenant, on tue des gens en Ukraine, pourquoi ? Nos gars meurent en Ukraine, pourquoi ?", a-t-il lancé à la foule, déplorant "les jeunes d'Ukraine et de Russie qui meurent (...) à cause des plans napoléoniens de notre César".

Contre toutes les guerres

Si M. Chevtchouk a été condamné à une amende, la loi pénale russe prévoit pour de telles offenses des peines pouvant aller jusqu'à cinq ans de prison en cas de récidive et de circonstances aggravantes.

Le chanteur n'a pas assisté à son audience mardi en raison d'une quarantaine liée au coronavirus. Dans une déclaration écrite transmise via son avocat, il a souligné "avoir toujours été contre la guerre, dans n'importe quel pays et à n'importe quelle époque".

"Tous les problèmes et toutes les difficultés de caractère politique entre les pays et les peuples, il faut les régler par une voie diplomatique", a-t-il insisté.

Figure de la contestation

Le leader du groupe de rock DDT, très célèbre en ex-URSS, a dénoncé au fil des ans l'emprise de Vladimir Poutine, l'interpellant même en 2010 lors d'une rencontre retransmise à la télévision. Il fut aussi l'un des meneurs d'un vaste mouvement de contestation en Russie en 2011-2012, qui a été réprimé par le Kremlin.

Avant l'ère Poutine, Iouri Chevtchouk s'était illustré par sa campagne contre la première guerre de Tchétchénie, entre 1994 et 1996.

Il avait commencé sa carrière dans les années 1980, la dernière décennie de l'URSS, gagnant en popularité grâce à ses chansons anti-système dans cet empire rongé par les crises. A la chute de l'URSS, en 1991, Chevtchouk était déjà une figure du rock russe.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

Petrucciani et Spitz disputeront la finale du 400 m à Munich

Publié

le

Ricky Petrucciani s'est qualifié pour la finale du 400 m des Européens, tout comme Lionel Spitz (© KEYSTONE/AP/Martin Meissner)

Deux Suisses disputeront la finale du 400 m des Européens de Munich mercredi à 21h43. Ricky Petrucciani s'est qualifié à la place, Lionel Spitz décrochant le deuxième ticket attribué au temps.

Champion d'Europe M23 l'an dernier sur le tour de piste, Ricky Petrucciani (22 ans) a terminé 2e de la première demi-finale en 45''55, à 0''53 de son record personnel et à 0''29 du chrono réalisé lors des séries. Le Tessinois a été nettement battu par Matthew Hudson-Smith (44''98), mais a assuré avec aisance la 2e place.

Deuxième Helvète engagé dans les demi-finales du 400 m masculin, Lionel Spitz (21 ans) a pour sa part fini 4e de la deuxième série en 45''56. Le champion de Suisse 2022 de la discipline a dû patienter jusqu'à l'arrivée de la troisième demi-finale pour savourer cette qualification inattendue.

Silke Lemmens a en revanche logiquement connu l'élimination en demi-finales du 400 m féminin. La Zougoise de 22 ans, médaillée de bronze des Européens M23 en 2021, a pris la 7e place de la deuxième série en 53''08. Elle est ainsi restée à plus d'une seconde de son meilleur temps.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

World Tour: Kwiatkowski chez Ineos jusqu'en 2025

Publié

le

Michal Kwiatkowski continue sa carrière chez Ineos (© KEYSTONE/EPA PAP/ANDRZEJ GRYGIEL)

Le Polonais Michal Kwiatkowski a prolongé jusqu'en 2025 son contrat avec l'équipe Ineos, avec qui il court depuis 2016. Cette année, il a gagné l'Amstel Gold Race pour la deuxième fois après 2015.

Professionnel depuis 2011, Kwiatkowski (32 ans) s'est forgé un palmarès appréciable. Il a notamment été champion du monde en 2014. Ses autres principaux succès ont été Milan - San Remo (2017), les Strade Bianche (204, 2017) et la Clasica San Sebastian (2017). En 2020, il avait remporté une étape du Tour de France.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Poutine accuse Washington de faire traîner le conflit en Ukraine

Publié

le

Le président russe Vladimir Poutine a lancé des accusations envers Washington dans le cadre de la guerre en Ukraine et des tensions autour de Taïwan (archives). (© KEYSTONE/AP/Mikhail Klimentyev)

Vladimir Poutine a accusé mardi les Etats-Unis de faire traîner le conflit en Ukraine, initié par une offensive militaire de Moscou il y a presque six mois. Cette accusation survient au moment où des bases militaires russes de Crimée subissent des incendies.

Parallèlement, un navire humanitaire transportant des céréales vers l'Afrique a quitté l'Ukraine mardi: une première depuis qu'ont été signés en juillet par Kiev et Moscou, via une médiation de la Turquie et sous l'égide de l'ONU, des accords sur l'exportation des céréales ukrainiennes bloquées à cause du conflit.

La guerre, qui a débuté le 24 février, a entraîné de la part des pays occidentaux de très lourdes sanctions à l'encontre de la Russie et une importante aide financière et militaire pour l'Ukraine. Ce qui a provoqué des tensions sans précédent en particulier entre Washington et Moscou.

"Déstabiliser" le monde

"La situation en Ukraine montre que les Etats-Unis cherchent à faire traîner ce conflit", a accusé le président russe Vladimir Poutine dans une adresse à la Conférence internationale sur la sécurité à Moscou. Il a reproché plus globalement aux Etats-Unis de chercher à "déstabiliser" le monde, invoquant aussi la récente visite à Taïwan de la présidente de la Chambre des représentants Nancy Pelosi.

Selon lui, les Etats-Unis "cultivent la possibilité d'un conflit en Asie, en Afrique, en Amérique latine". Le président russe a dénoncé une "démonstration insolente de leur manque de respect envers la souveraineté des autres pays et leurs obligations internationales".

Incendies en Crimée

Cette accusation survient au moment où un nouvel incident s'est produit dans une base russe en Crimée, la péninsule annexée par la Russie en 2014 qui sert de base arrière logistique aux forces russes.

Mardi, un incendie a provoqué une explosion de munitions dans une base située dans le district de Djankoï (nord), selon le ministère russe de la Défense. Deux civils ont été blessés et l'évacuation des habitants d'un village voisin était en cours, selon le gouverneur de la Crimée, Sergueï Aksionov.

L'"opération 'démilitarisation' dans le style d'orfèvrerie des forces armées ukrainiennes va se poursuivre jusqu'à la complète désoccupation des territoires ukrainiens. Nos soldats sont les meilleurs sponsors de notre bonne humeur. La Crimée est l'Ukraine", a commenté le chef de l'administration présidentielle ukrainienne, Andriï Iermak, sur sa chaîne Telegram.

La semaine dernière, des munitions destinées à l'aviation militaire avaient explosé à la suite d'un incendie dans un dépôt situé sur le territoire de l'aérodrome militaire de Saki, dans l'ouest de la Crimée. Ces explosions avaient fait un mort et plusieurs blessés.

L'incident a été présenté par Moscou comme le fruit d'un accident, mais les experts et des images satellites semblent révéler le résultat d'une attaque ukrainienne.

"Dissuasion d'une attaque nucléaire"

Le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, a de son côté tenté de rassurer mardi sur les intentions russes dans le domaine du nucléaire. "L'objectif principal des armes nucléaires russes est la dissuasion d'une attaque nucléaire", a-t-il affirmé.

La centrale nucléaire de Zaporijjia, sous contrôle russe dans le sud de l'Ukraine, reste aussi depuis des jours source de tensions majeures: plusieurs frappes dont s'accusent mutuellement Moscou et Kiev ont visé l'installation, la plus grande d'Europe. La crainte d'une catrastrophe nucléaire a été brandie jusqu'au Conseil de sécurité de l'ONU.

Des céréales pour l'Afrique

Alors que le conflit a entraîné le blocage pendant des mois de l'exportation de céréales ukrainiennes, aggravant l'insécurité alimentaire dans de nombreux pays en développement, le premier navire de l'ONU chargé de céréales pour l'Afrique est parti mardi.

Selon le ministère ukrainien de l'Infrastructure, le navire a quitté le port de Pivdenny (sud), avec à son bord quelque 23'000 tonnes de céréales pour l'Ethiopie. Selon le Programme alimentaire mondial (PAM), un nombre record de 345 millions de personnes dans 82 pays sont aujourd'hui confrontées à une insécurité alimentaire aiguë, tandis que jusqu'à 50 millions de personnes dans 45 pays risquent de sombrer dans la famine sans aide humanitaire.

Depuis les accords sur l'exportation des céréales ukrainiennes signés fin juillet, plus d'une quinzaine de bateaux au total ont quitté l'Ukraine, selon le décompte de Kiev, mais aucune cargaison humanitaire de l'ONU n'avait encore pris la mer.

Présent au port de Pivdenny dimanche, le ministre ukrainien de l'Infrastructure Oleksandre Koubrakov a dit espérer que "deux ou trois" navires supplémentaires affrétés par l'ONU pourraient en partir prochainement.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Taureau

Au top de votre séduction, vous suscitez beaucoup d’intérêt autour de vous… Des succès très flatteurs sont promis prochainement.

Les Sujets à la Une

X