Rejoignez-nous

International

Quatre astronautes décollent vendredi vers la Station spatiale

Publié

,

le

Les quatre astronautes vont rejoindre la Station spatiale, tous pour la deuxième fois. Le Français Thomas Pesquet est le seul Européen. (© KEYSTONE/AP)

Le vol habité de la Nasa et de SpaceX vers la Station spatiale internationale (ISS), prévu jeudi avec notamment à son bord le Français Thomas Pesquet, est reporté d'une journée à cause de la météo, a annoncé l'agence spatiale américaine mercredi.

Le vol devrait avoir lieu vendredi à 05h49 (11h49 suisse) au lieu de jeudi à 06h11 (12h11 GMT), à cause "de conditions météorologiques défavorables". "Même si les conditions autour du site de lancement devaient être favorables pour le décollage, les équipes doivent également prendre en compte les conditions le long de la trajectoire de vol", a précisé la Nasa dans un communiqué.

L'agence spatiale américaine "prévoit une probabilité de 90% de conditions météorologiques favorables" pour le décollage, et la météo devrait aussi "s'améliorer" le long de la trajectoire de vol. Le vent reste "la principale préoccupation météorologique" concernant le décollage.

Quatre hommes à bord

SpaceX va envoyer vendredi quatre astronautes vers la Station spatiale internationale pour sa deuxième mission de routine depuis que les Etats-Unis ont repris les vols habités vers l'espace. C'est la première avec un Européen à bord: le Français Thomas Pesquet.

La mission baptisée Crew-2 comprend deux astronautes américains, Shane Kimbrough et Megan McArthur, le Japonais Akihiko Hoshide, et Thomas Pesquet de l'agence spatiale européenne (ESA). Tous ont déjà été dans l'espace.

L'agence spatiale européenne a de son côté surnommé la mission "Alpha", en référence à Alpha du Centaure, le système stellaire le plus proche de notre système solaire.

SpaceX, fondée par Elon Musk, s'est imposée auprès de la Nasa pour les transports spatiaux au moment où la capsule Starliner de Boeing cumule les retards dans ses vols tests.

Le succès en mai 2020 du premier vol test habité de SpaceX a brisé le monopole russe des envols vers l'ISS et redonné aux Américains la capacité d'accomplir cet exploit, après la fin du programme de navettes spatiales "Shuttle" en 2011.

Le vol de vendredi réutilisera le propulseur ayant servi lors de la mission Crew-1, une première, et le vaisseau spatial Crew Dragon sera le même que celui du vol d'essai.

Thomas Pesquet a indiqué à des journalistes que sa présence soulignait l'engagement de l'Europe dans la conquête spatiale.

"C'est important pour nous en tant qu'agence (spatiale) parce que nous faisons partie du programme de l'ISS depuis 20 ans maintenant et nous comptons participer à ce qui va se passer ensuite", a affirmé le Français, faisant notamment allusion au programme de vol habité vers la Lune, Artémis.

Station bondée

Thomas Pesquet a aussi confié à l'AFP son excitation à l'idée de voyager dans la capsule futuriste et entièrement autonome Crew Dragon, très différente des vaisseaux russes Soyouz qu'il connaît.

"La façon dont elle est faite, c'est juste fantastique, on sait tout le temps ce qui se passe", a-t-il dit.

"Sur Soyouz, c'est incroyablement fiable, mais il fallait comprendre toutes ces informations (...) disséminées aux quatre coins du tableau de bord", "et c'est pour ça que la formation a été beaucoup plus longue".

Les quatre astronautes vont croiser pendant quelques jours l'équipe de Crew-1 avant que cette dernière ne rentre de sa mission de six mois. La station va donc être inhabituellement pleine, avec pas moins de 11 personnes à bord.

Alors que trois Russes seront à bord, Thomas Pesquet et son collègue japonais Hoshide comptent bien enrichir la nourriture avec des plats de chez eux. Pesquet a ainsi révélé qu'on trouverait des crêpes Suzette au menu.

Mini-cerveaux

Pendant sa mission, l'équipe sera chargée de mener de nombreuses expérimentations scientifiques. Parmi les préférées, selon Thomas Pesquet, l'examen des effets de l'apesanteur sur les organoïdes cérébraux (de mini-cerveaux créés en laboratoire).

Les scientifiques espèrent que ces recherches pourront aider les agences spatiales à se préparer aux missions qui exposeront les équipes aux difficultés de l'espace pour de longues périodes, et même à aider à combattre les maladies du cerveau sur Terre.

Autre élément important de la mission: la mise à niveau du système d'alimentation solaire de la station en installant des nouveaux panneaux compacts qui se déroulent comme un énorme tapis de yoga.

Le lancement de Crew-2 coïncide avec la journée de la Terre, et d'ici son retour à l'automne, elle aura contribué à la recherche sur l'environnement en ayant pris 1,5 million d'images de phénomènes comme la croissance des algues et l'éclairage artificiel la nuit.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Économie

USA: la croissance du PIB s'accélère au deuxième trimestre

Publié

le

Les données sur le PIB sont une bonne nouvelle pour le président américain Joe Biden mais plus encore pour sa vice-présidente, Kamala Harris. (archive) (© KEYSTONE/EPA/ALLISON JOYCE)

La croissance du produit intérieur brut (PIB) des Etats-Unis s'est de nouveau accélérée, plus qu'attendu, au deuxième trimestre de 2024, à 2,8% en rythme annualisé, contre 1,4% au premier trimestre, selon une première estimation publiée jeudi.

Les analystes anticipaient une accélération de la croissance mais l'envisageaient plus modeste, à 1,9% pour la période entre avril et juin, selon le consensus publié par briefing.com.

En la comparant au trimestre précédent, comme le plus la plupart des économies avancées, la croissance est de 0,7%, contre 0,4% sur le premier trimestre par rapport au dernier de l'année 2023.

Ces données sont ajustées de l'inflation, c'est-à-dire que le calcul exclut les effets de la hausse des prix.

Le département du Commerce explique cette accélération de la croissance par une "hausse des dépenses de consommation, tant dans les biens que les services" mais aussi une "progression de l'investissement privé dans les stocks".

Ces données sont une bonne nouvelle pour le président américain Joe Biden mais plus encore sa vice-présidente, Kamala Harris, désormais candidate démocrate à l'élection présidentielle du 5 novembre et qui veut faire de la bonne tenue de l'économie américaine un de ses arguments majeurs.

Elles pourraient en revanche inquiéter les investisseurs, qui espèrent voir les signes d'un ralentissement de l'économie américaine se multiplier, et que la Réserve fédérale (Fed) commencera à abaisser ses taux lors de sa réunion de septembre, la dernière avant le scrutin présidentiel.

Le département du Commerce doit publier vendredi l'indice PCE, celui utilisé par la Fed pour déterminer sa politique monétaire.

Or, si l'inflation a fortement ralenti au cours de l'année 2023, elle s'est stabilisée à un niveau supérieur à l'objectif de long terme de 2% de la Fed, ce qui a incité cette dernière à temporiser, alors que les marchés avaient débuté l'année en espérant trois baisses des taux en 2024.

Désormais la banque centrale américaine devrait se limiter à une seule baisse de taux, qui ne devrait donc pas intervenir à la prochaine réunion de son comité de politique monétaire (FOMC), qui se déroulera les 30 et 31 juillet.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp / afp

Continuer la lecture

Culture

Pharrell Williams porte la flamme olympique en région parisienne

Publié

le

Vendredi, le musicien américain Pharrell Williams portera la flamme olympique en région parisienne. Photo : l'artiste au festival Moon and Stars à Locarno en juillet 2016. (© KEYSTONE/TI-PRESS/GABRIELE PUTZU)

Le musicien et styliste américain Pharrell Williams portera la flamme olympique vendredi en région parisienne avant qu'elle ne rejoigne la capitale française pour la cérémonie d'ouverture, a-t-on appris de source proche de l'organisation.

Artiste multi-récompensé, Pharrell Williams est connu notamment pour ses tubes planétaires dansants "Get Lucky", en association avec le duo Daft Punk en 2013 et "Happy".

Il a été nommé en 2023 directeur artistique des collections masculines chez Louis Vuitton, marque phare du géant du luxe LVMH qui est partenaire premium des Jeux olympiques de Paris (26 juillet-11 août).

La star américaine de 51 ans fera partie des porteurs de la flamme olympique en Seine-Saint-Denis, le département le plus jeune et le plus pauvre de France métropolitaine, au nord de Paris.

La flamme, qui a commencé son parcours à Athènes en avril, sillonne jeudi et vendredi ce territoire populaire, passant notamment par la basilique de Saint-Denis connue pour sa nécropole royale, avant de rallier Paris pour la cérémonie d'ouverture. L'identité du dernier relayeur reste inconnue.

Elle s'offrira en Seine-Saint-Denis vendredi un bouquet de stars et de personnalités dont l'ancien secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon et l'actuel directeur de l'Organisation mondiale de la santé Tedros Adhanom Ghebreyesus ou encore le rappeur MC Solaar et l'actrice Laetitia Casta.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

Tennis: Murray forfait en simple pour se concentrer sur le double

Publié

le

Andy Murray: seulement le double aux JO de Paris (© KEYSTONE/EPA/ADAM VAUGHAN)

Andy Murray (37 ans) ne disputera pas le simple des Jeux olympiques. Il va "se concentrer sur le double" avec Dan Evans, a annoncé l'Ecossais, double champion olympique 2012 et 2016 en simple.

"J'ai pris la décision de déclarer forfait en simple afin de me concentrer sur le double avec Dan", a déclaré l'ancien no 1 mondial. "Nos entraînements se sont très bien passés et nous allons bien jouer ensemble. Vraiment impatient de débuter et de représenter encore une fois la Grande-Bretagne", a ajouté celui qui, outre ses deux médailles d'or en simple aux JO, a également décroché l'argent olympique en double mixte en compagnie de Laura Robson à Londres en 2012.

L'Ecossais, qui joue depuis 2019 avec une hanche métallique, avait disputé début juillet son dernier tournoi de Wimbledon, également en double uniquement, avec son frère Jamie. Opéré d'un kyste à la colonne vertébrale en juin, le triple vainqueur en Grand Chelem avait dû déjà s'y résoudre à déclarer forfait en simple.

S'il maintient sa participation au double, Murray disputera alors à Roland-Garros, où débutent samedi sur terre battue les épreuves de tennis, ses cinquièmes et derniers Jeux. Il a déjà annoncé mardi sur son compte X qu'il prendrait sa retraite après ces JO.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Wawrinka-Kotov, Djokovic-Nadal possible au 2e tour

Publié

le

Wawrinka retrouve Kotov au 1er tour des JO (© KEYSTONE/EPA/CHRISTOPHE PETIT TESSON)

Présent jeudi à Roland-Garros pour le tirage des tableaux de simple du tournoi olympique de Paris, Stan Wawrinka peut avoir le sourire.

Le Vaudois a hérité d'un adversaire à sa portée en la personne de Pavel Kotov. Novak Djokovic doit en revanche la trouver saumâtre: il pourrait affronter Rafael Nadal dès le 2e tour!

Stan Wawrinka (ATP 109) peut avoir un sentiment de déjà-vu: le champion olympique 2008 de double a en effet affronté le Russe Pavel Kotov sur la terre battue de Roland-Garros il y a quelques semaines lors de la deuxième levée du Grand Chelem de l'année. Avec une défaite en quatre sets à la clé.

Le Vaudois a donc une revanche à prendre face au 62e joueur mondial, qui s'était imposé 7-6 6-4 1-6 7-6 au 2e tour. En cas de succès, la logique voudrait qu'il retrouve le Chilien Nicolas Jarry (ATP 25) au 2e tour, avant un éventuel duel avec le champion olympique 2021 Alexander Zverev (ATP 4) en 8e de finale.

Un choc entre les deux joueurs les plus titrés de l'histoire en Grand Chelem est donc envisageable au 2e tour. Tête de série no 1, Novak Djokovic (ATP 2) devra vaincre l'Australien Matthew Ebden (non-classé en simple) au 1er tour, alors que Rafael Nadal (ATP 161) en découdra avec le Hongrois Marton Fucsovics (ATP 83).

Un joli défi pour Golubic

Deuxième représentante de Swiss Tennis en lice à Paris, Viktorija Golubic (WTA 79) aura un sacré défi à relever au 1er tour. La Zurichoise, médaillée d'argent à Tokyo en double au côté de Belinda Bencic, défiera en effet l'Américaine Jessica Pegula (WTA 6), tête de série no 5.

Viktorija Golubic a affronté une seule fois l'Américaine, en 2022 à l'US Open, s'inclinant 6-2 6-2. Mais Jessica Pegula n'est pas vraiment à l'aise sur terre battue. Et elle s'est retrouvée au repos forcé pendant deux mois entre la mi-avril et la mi-juin en raison d'une blessure, qui l'a notamment privée de Roland-Garros.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X