Rejoignez-nous

International

Un ex-policier londonien condamné à la perpétuité pour des viols

Publié

,

le

Cette affaire a aggravé la crise de confiance que traverse Scotland Yard depuis l'affaire Sarah Everard, (© KEYSTONE/AP/FRANK AUGSTEIN)

Pendant deux décennies, la police de Londres employait l'un des pires prédateurs sexuels de l'histoire récente du Royaume-Uni: un ex-policier londonien a été condamné mardi à la prison à perpétuité pour des dizaines de viols et agressions sexuelles sur douze femmes.

"Vous avez profité de façon monstrueuse des femmes", a déclaré la juge Bobbie Cheema-Grubb en rendant son jugement, qui conclut une affaire aggravant la crise de confiance plombant Scotland Yard, sourde aux alertes concernant l'un de ses agents. "Vous vous êtes comporté comme si vous étiez intouchable", parce qu'étant membre de la police, a-t-elle ajouté.

Dans le box, l'ex-policier a gardé la tête baissée et les yeux fermés tout au long de la lecture du prononcé de sa peine, assortie d'une période de sûreté de 30 ans. Il était poursuivi pour au moins 85 infractions, dont 48 viols, qui se sont produits entre 2003 et 2020. Pendant cette période, il avait été promu pour intégrer l'unité d'élite de la police de la capitale chargée de la protection du Parlement et des représentations diplomatiques.

"Ses crimes sont une tache sur notre police", a réagi dans un communiqué la ministre de l'Intérieur Suella Braverman, rendant hommage aux victimes "courageuses". "Il n'y a pas de place pour de tels comportements prédateurs et odieux dans notre police".

La police a raté neuf occasions d'arrêter ce violeur en série qui a pu sévir pendant 17 ans. Il a finalement été interpellé en octobre 2021 pour une première affaire de viol, poussant d'autres victimes à se manifester. "Ces femmes ne sont pas faibles (...) elles ont été les victimes de votre cerveau criminel", a asséné la juge.

Confiance "ébranlée"

Ayant plaidé coupable, l'ancien policier n'a pas eu de procès, mais deux jours d'audience lundi et mardi pour déterminer sa peine à la Southwark Crown Court à Londres.

Lundi, le procureur Tom Little avait livré un éprouvant récit des agressions "systématiques" commises par l'ancien fonctionnaire en reprenant le récit de ses victimes qu'il "humiliait". Il usait de son "charme", a-t-il expliqué, pour "séduire et tromper" ses victimes, et de son statut pour dissuader ses victimes de dénoncer ses agissements.

A une femme rencontrée dans un bar en 2003, il s'était présenté comme "la personne la plus sûre avec qui elle pouvait être", selon le procureur, avant de placer son arme sur sa tête et de la violer à plusieurs reprises.

Une autre encore a raconté avoir été frappée avec un fouet, enfermée dans un placard et sifflée comme un chien, l'ex-policier la traitant comme sa chose, qui lui "appartenait et devait lui obéir". Toutes ont dit avoir eu peur de parler parce qu'"elles pensaient qu'on ne les croirait pas parce que vous étiez un policier", a insisté la juge.

A cause de cette affaire et d'autres, dans laquelle la police "n'a pas été suffisamment rigoureuse", "il y a des femmes dont la confiance en la police est profondément ébranlée", a regretté le chef de Scotland Yard, Mark Rowley, cité dans un communiqué. "Nous sommes plus déterminés que jamais à rectifier le tir".

Onde de choc

Mark Rowley a lui-même été nommé après l'onde de choc provoqué il y a moins de deux ans par l'affaire Sarah Everard, une Londonienne de 33 ans enlevée, violée et tuée par un agent de la police de la capitale, depuis condamné à la prison à vie. La police avait ignoré des signaux alarmants sur le comportement du ravisseur.

L'enquête indépendante ouverte après cette affaire a été élargie à la présente affaire. La police de Londres a indiqué que 1633 affaires d'agressions sexuelles ou de violences domestiques présumées impliquant plus de 1000 officiers et agents ces dix dernières années seraient réexaminées pour s'assurer que les décisions appropriées avaient bien été prises.

Elle a annoncé mardi qu'un nouveau policier londonien avait été inculpé de viol. "Il ne doit pas y avoir d'échappatoire pour les personnes qui abusent de leur position de confiance et de leur autorité au sein de la police", a réagi le maire de Londres Sadiq Khan.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

International

Harris dit à Gantz, rival de Netanyahou, sa "profonde inquiétude"

Publié

le

La visite à Washington de Benny Gantz, grand rival politique du premier ministre israélien Benyamin Netanyahou, suscite des remous en Israël. (© KEYSTONE/EPA/MICHAEL REYNOLDS)

La vice-présidente américaine Kamala Harris a dit lundi à Benny Gantz, membre du cabinet de guerre israélien, sa "profonde inquiétude" face à la crise humanitaire à Gaza. Elle a "exhorté Israël à prendre des mesures" pour augmenter l'entrée d'aide.

Elle a aussi "salué l'approche constructive" des autorités israéliennes dans les négociations en cours pour une cessation temporaire des hostilités déclenchées par l'attaque du mouvement islamiste Hamas le 7 octobre sur le sol israélien.

La démocrate a "appelé le Hamas à accepter les conditions qui sont sur la table pour une libération des otages, qui se traduiraient par un cessez-le-feu immédiat de six semaines et permettraient d'augmenter l'aide humanitaire".

La visite à Washington de cet ancien ministre de la défense, grand rival politique du premier ministre israélien Benyamin Netanyahou, suscite des remous en Israël. M. Gantz doit aussi rencontrer le conseiller à la sécurité nationale Jake Sullivan et le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Football

L'Inter signe son 9e succès d'affilée en Serie A

Publié

le

Alexis Sanchez a marqué sur penalty lundi face au Genoa (© KEYSTONE/AP/Luca Bruno)

L'Inter Milan est idéalement lancé vers un 20e Scudetto.

Les hommes de Simone Inzaghi ont cueilli lundi soir leur 9e victoire consécutive en Serie A en battant le Genoa 2-1 en clôture de la 27e journée. Ils comptent 15 points d'avance sur la Juventus et 16 sur le Milan AC.

Yann Sommer en reste donc à 16 blanchissages dans ce championnat d'Italie 2023/24 en 26 apparitions. Le gardien de l'équipe de Suisse est resté sans réaction sur la puissante reprise du pied gauche armée des 16 mètres par Johan Vasquez après un dégagement manqué par la défense lombarde (54e, 2-1).

Les Intéristes, qui affichent un "goal-average" de 18-3 sur leurs cinq derniers matches de championnat, avaient fait la différence en première mi-temps grâce à un but de Kristjan Asllani (30e) et à un penalty transformé par Alexis Sanchez (38e). Ils ont maîtrisé leur sujet après la réduction du score pour signer leur 11e succès en autant de matches joués en 2024 toutes compétitions confondues.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Sam Kerr inculpée pour outrage à caractère raciste

Publié

le

Sam Kerr a été inculpée d'outrage à caractère raciste (© KEYSTONE/AP/TERTIUS PICKARD)

Sam Kerr a été inculpée d'outrage à caractère raciste sur un agent de police au Royaume-Uni. L'internationale australienne est l'une des stars féminines du football.

Les faits sont anciens et remontent au 30 janvier de l'année dernière à Twickenham, dans la banlieue sud-ouest de Londres, a précisé un porte-parole de la Metropolitan Police. Ils se sont produits alors qu'un agent de police intervenait en réponse à un litige sur le tarif d'une course en taxi, a-t-il poursuivi.

Agée de 30 ans, Sam Kerr, qui joue au FC Chelsea, a comparu devant un tribunal de Wimbledon le 1er février dernier. La Fédération australienne a indiqué dans un communiqué qu'elle était "au courant de la procédure impliquant Sam Kerr au Royaume-Uni".

"Puisqu'il s'agit d'une affaire judiciaire en cours, nous sommes dans l'incapacité de fournir d'autres commentaires à ce stade", a ajouté Football Australia dans un communiqué diffusé à Sydney.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

Le premier mariage homosexuel, sous protection policière

Publié

le

Le chef du parti de gauche Syriza, première force d'opposition au parlement, Stefanos Kasselakis (ci-contre) a annoncé qu'il épouserait son compagnon américain, Tyler McBeth, en Grèce cet été (Photo d'illustration). (© KEYSTONE/AP/YORGOS KARAHALIS)

Le premier mariage entre personnes du même sexe a eu lieu ce week-end en Grèce, sous protection de la police qui a fait état lundi de "menaces" reçues par les amoureux.

"Notre mariage, qui a eu lieu en présence de nos trois enfants, s'est déroulé sans peur ni stress, comme il se doit", ont écrit les jeunes mariés dans une lettre publiée par la police sur X.

Le couple, qui a indiqué avoir reçu des "menaces pour leur sécurité", a remercié la police pour son assistance "pendant et après la cérémonie", selon le communiqué de la police.

La Grèce a adopté le 16 février une loi autorisant le mariage homosexuel et l'adoption d'enfants par des couples de même sexe.

Quelque 4000 opposants à la loi, emmenés notamment par Niki, le parti d'extrême droite proche de la Russie, avaient manifesté devant le Parlement brandissant des icônes de la Vierge et des croix chrétiennes.

Ce pays méditerranéen, dans lequel l'influente Eglise orthodoxe était farouchement opposée à la réforme, est devenu ainsi le 37e pays dans le monde, le 17e de l'Union européenne et le premier pays chrétien orthodoxe à légaliser l'adoption pour des parents de même sexe.

Le chef du parti de gauche Syriza, première force d'opposition au parlement, Stefanos Kasselakis a annoncé qu'il épouserait son compagnon américain, Tyler McBeth, en Grèce cet été.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Sagittaire

Veillez à bien ancrer vos sentiments dans la réalité ! Sinon, vous pourriez vous retrouver piégé/e dans les vicissitudes d’un amour impossible !!!

Les Sujets à la Une

X