Rejoignez-nous

International

Djokovic se souvient de "moments et d'affrontements incroyables"

Publié

,

le

Djokovic a rendu hommage à Federer vendredi après-midi (© KEYSTONE/EPA/ANDREJ CUKIC)

Novak Djokovic a réagi vendredi après-midi à la retraite de Roger Federer. Le Serbe évoque sur Instagram "plus d'une décennie de moments et d'affrontements incroyables" avec le Bâlois.

Novak Djokovic a réagi vendredi après-midi à la retraite de Roger Federer. Le Serbe évoque sur Instagram "plus d'une décennie de moments et d'affrontements incroyables" avec le Bâlois.

"Roger, c'est difficile de vivre ça et de mettre des mots sur tout ce que nous avons partagé dans ce sport ensemble. Plus d'une décennie de moments et d'affrontements incroyables en souvenir", a écrit le Serbe sur le réseau social, 24 heures après l'annonce de la retraite de Federer.

"Ta carrière a donné le ton de ce que signifie atteindre l'excellence et dominer avec intégrité et sang-froid" ajoute Novak Djokovic, qui a donné rendez-vous à Roger Federer à Londres pour la prochaine Laver Cup (23-25 septembre). Le Serbe fera partie de l'équipe européenne composée de Roger Federer - qui y disputera sa dernière compétition-, Rafael Nadal et Andy Murray.

Un silence qui faisait débat

Novak Djokovic, l'un des grands rivaux du Bâlois avec Rafael Nadal, n'avait publié aucun commentaire sur ses comptes Twitter et Instagram jeudi, contrairement à l'Espagnol, qui avait salué son "ami et rival" et confessé qu'il aurait "aimé que ce jour n'arrive jamais".

Le silence de Nole avait suscité des débats sur les réseaux sociaux et avait même étonné les médias serbes, à l'image du quotidien Kurir. "Il manque le message de Novak à Federer", titrait sur son site internet le journal, évoquant un "Nole toujours silencieux".

Novak Djokovic s'était toutefois montré très admiratif il y a quelques années à propos du talent de Roger Federer ("Impossible de ne pas se demander s'il est de la même planète").

50 affrontements

Novak Djokovic et Roger Federer se sont affrontés à 50 reprises au total, Nole l'ayant emporté 27 fois (11 victoires à 6 en Grand Chelem). L'une de leurs finales les plus mémorables est celle de Wimbledon en 2019 où, malgré deux balles de match en sa faveur à 8-7 40/15 au cinquième set, Federer manqua d'engranger son 21e Majeur.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Culture

Gaza: dix proches du chef du Hamas auraient péri dans une frappe

Publié

le

Près d'un demi-million de personnes souffrent toujours de la faim à un niveau "catastrophique" dans la bande de Gaza, qui reste menacée par la famine malgré une légère amélioration dans le nord, a affirmé mardi un rapport appuyé par l'ONU. (© KEYSTONE/EPA/MOHAMMED SABER)

L'armée israélienne a bombardé mardi la bande de Gaza, où une frappe a tué dix proches du chef du Hamas, selon la Défense civile. Les Etats-Unis pressent eux Israël d'éviter une nouvelle escalade à la frontière avec le Liban.

Selon la Défense civile de Gaza, les dix membres de la famille d'Ismaïl Haniyeh, le chef politique du Hamas qui vit en exil au Qatar, ont été tués dans un bombardement israélien sur un camp de réfugiés de la ville de Gaza, dans le nord. Sollicitée par l'AFP, l'armée israélienne n'a pas confirmé ces informations.

Le porte-parole de la Défense civile, Mahmoud Bassal, a indiqué que la soeur du chef du Hamas, Zahr Haniyeh, avait été tuée avec neuf autres personnes dans cette frappe sur la maison familiale dans le camp de Chati. En avril, trois fils et quatre petits-enfants de M. Haniyeh avaient péri dans une frappe à Chati.

L'armée a assuré avoir frappé deux sites utilisés par le Hamas à Chati et Daraj Tuffah, également dans le nord de Gaza, visant des combattants qui agissaient "dans des écoles" et les accusant "d'être impliqués dans la détention d'otages" et d'avoir participé à l'attaque du 7 octobre contre Israël, qui a déclenché la guerre, dernier épisode du long conflit israélo-palestinien.

Autres bombardements

Selon un correspondant de l'AFP, une frappe a également fait cinq morts, dont deux enfants, près de l'hôpital al-Chifa de la ville de Gaza.

Dans le sud, deux bombardements d'Israël ont visé le centre de Rafah, où des véhicules militaires ont ouvert le feu, tandis que des quartiers ouest de la ville, frontalière avec l'Egypte, ont également été la cible de bombardements et de tirs de chars, selon des témoins.

"Déraciner" le Hamas

Benjamin Netanyahu avait annoncé dimanche que la phase "intense" des combats touchait à sa fin, notamment à Rafah où l'armée a lancé le 7 mai une offensive terrestre, mais que la guerre contre le Hamas se poursuivrait.

Il avait répété que "l'objectif" était "de récupérer les otages" retenus à Gaza et de "déraciner le régime du Hamas", en place depuis 2007. Le Premier ministre israélien a aussi affirmé qu'après la fin de cette phase, Israël serait "en mesure de redéployer certaines forces vers le nord", près de la frontière avec le Liban, "à des fins défensives", ajoutant aux craintes d'une extension du conflit.

"Eviter une escalade" avec le Liban

Le chef de la diplomatie américaine, Antony Blinken, a reçu lundi dans ce contexte à Washington le ministre israélien de la Défense Yoav Gallant. Il "a souligné l'importance d'éviter une nouvelle escalade du conflit et de parvenir à une solution diplomatique qui permette aux familles israéliennes et libanaises de rentrer chez elles", selon son porte-parole, Matthew Miller.

Les échanges de tirs entre l'armée israélienne et le Hezbollah libanais, un puissant mouvement islamiste allié du Hamas, armé et financé par l'Iran, ont entraîné le déplacement de dizaines de milliers d'habitants des zones frontalières du sud du Liban et du nord d'Israël.

La visite de M. Gallant fait suite à une semaine de tensions entre les Etats-Unis et Israël, après des critiques israéliennes sur des retards de livraisons d'armes américaines.

"Plus d'eau ni de nourriture"

L'offensive israélienne dans la bande de Gaza a fait jusqu'à présent 37'658 morts, en majorité des civils, dont 32 en 24 heures, selon des données du ministère de la Santé du gouvernement de Gaza, dirigé par le Hamas.

M. Blinken a "insisté" face à M. Gallant sur la nécessité pour Israël de faciliter l'acheminement de l'aide humanitaire dans la bande de Gaza assiégée.

"Il n'y a plus d'eau ni de nourriture. Nous sommes complètement piégés", a témoigné Haitham Abu Taha, parmi les quelques Palestiniens revenus à Rafah.

Près d'un demi-million de personnes souffrent toujours de la faim à un niveau "catastrophique" dans la bande de Gaza, qui reste menacée par la famine malgré une légère amélioration dans le nord, a affirmé mardi un rapport appuyé par l'ONU.

Pillages et contrebande "généralisés"

Le chef de l'Unrwa, l'agence de l'ONU en charge des réfugiés palestiniens, Philippe Lazzarini, avait dénoncé lundi les pillages et la contrebande "généralisés", qui "empêchent" la livraison de l'aide dont la population a "désespérément besoin".

L'Unrwa, en crise depuis qu'Israël a accusé 12 de ses employés d'être impliqués dans l'attaque du 7 octobre sans en apporter la preuve, "dispose de liquidités" jusqu'à la fin du mois d'août, a déclaré mardi Philippe Lazzarini.

En Israël, où Benjamin Netanyahu est vivement critiqué pour sa gestion de la guerre, les manifestations se multiplient pour exiger le retour des otages et la tenue d'élections anticipées.

Mais les tentatives de médiation internationales se heurtent à l'intransigeance des deux camps. Le Hamas réclame un cessez-le-feu permanent et un retrait complet israélien de Gaza, des conditions qu'Israël a toujours rejetées.

"Le Hamas ne peut disparaître, parce que c'est une idée", a déclaré mardi le conseiller israélien à la Sécurité nationale, Tzachi Hanegbi. "Il faut donc une idée alternative, pas seulement porter atteinte à ses capacités militaires. Et cette alternative, c'est une direction locale prête à vivre aux côtés d'Israël", a-t-il ajouté lors d'une conférence dans la banlieue de Tel Aviv.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

Les millions suisses "sur le point d'être versés" selon Lazzarini

Publié

le

Le commissaire général de l'Agence de l'ONU pour les réfugiés palestiniens (UNRWA) Philippe Lazzarini salue la décision suisse d'une relance d'une aide à son entité (archives). (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

L'Agence de l'ONU pour les réfugiés palestiniens (UNRWA) a désormais des liquidités pour son enveloppe régulière jusqu'à fin août. Sur la bande de Gaza, les 10 millions de francs promis la Suisse "sont sur le point d'être versés", a affirmé mardi son chef.

"C'était la bonne décision" pour les commissions des deux Chambres du Parlement fédéral de valider la solution proposée par le Conseil fédéral, a dit à la presse à Genève le commissaire général Philippe Lazzarini. L'aide est prévue pour les exigences les plus urgentes de l'organisation dans la bande de Gaza jusqu'à la fin de l'année.

"L'ordre a peut-être déjà été établi. Je n'ai pas vérifié le compte bancaire aujourd'hui", affirme M. Lazzarini. Sur l'appel d'urgence de 1,2 milliard de dollars lancé par l'UNRWA pour les territoires palestiniens, seuls 15 à 18% ont été financés.

Plus largement, une vingtaine de pays avaient suspendu leur aide à l'agence après des accusations israéliennes selon lesquelles plus d'une dizaine d'employés auraient été associés au massacre du 7 octobre dernier. Une investigation internationale lancée par le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres avait affirmé qu'aucune preuve de ces allégations n'a été donnée. Un dispositif interne est encore en cours pour une quinzaine de cas.

Désormais, seuls les Etats-Unis, qui ont gelé pour un an toute assistance, et le gouvernement britannique n'ont de leur côté pas relancé leur financement. Il manque environ 125 millions de dollars jusqu'à la fin de l'année pour l'enveloppe régulière de l'UNRWA qui rassemble quelque 30'000 collaborateurs.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

La CPI émet des mandats d'arrêt contre le chef de l'armée russe

Publié

le

Sergueï Choïgou est notamment accusé d'être responsable de crimes de guerre consistant à diriger des attaques contre des biens civils (archives). (© Keystone/EPA SPUTNIK POOL/VYACHESLAV PROKOFYEV /SPUTNIK/KR)

La Cour pénale internationale (CPI) a annoncé mardi avoir émis des mandats d'arrêt contre le chef d'état-major russe Valéri Guérassimov et l'ancien ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou.

Ils sont tous deux accusés d'être responsables de crimes de guerre consistant à diriger des attaques contre des biens civils et à causer des dommages accidentels excessifs à des civils, ainsi que du crime contre l'humanité d'"actes inhumains", a indiqué la CPI dans un communiqué.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

Watches and Wonders: la fondation intègre Chanel, Hermès et LVMH

Publié

le

Lors de sa dernière édition au mois d'avril, Watches and Wonders a réuni 54 marques exposantes et 49'000 visiteurs. (KEYSTONE/Valentin Flauraud) (© KEYSTONE/VALENTIN FLAURAUD)

Le Conseil de fondation de Watches and Wonders accueille trois nouveaux membres. En intégrant les groupes Chanel, Hermès et LVMH, il explique vouloir soutenir l'ensemble de l'industrie horlogère.

"Cette intégration et cette ouverture marquent une étape importante dans la volonté de la fondation de soutenir l'industrie horlogère dans son ensemble, avec toutes ses parties prenantes",Geneva dans un commu informe la fondation Watches and Wonders niqué publié mardi.

La fondation, à but non lucratif, a été créée en septembre 2022 par les entreprises Rolex, Richemont et Patek Philippe suite au lancement de la première édition du nouveau salon de l'horlogerie Watches and Wonders.

Après deux ans de présidence, Jean-Frédéric Dufour, directeur général de Rolex, passera le flambeau le 1er juillet à son successeur, Cyrille Vigneron, président et directeur général de Cartier, pour deux ans. Il deviendra le trésorier de la fondation, précise le communiqué.

Sous la conduite de Cyrille Vigneron en tant que président et de Claude Peny en tant que vice-président, le Conseil d'administration "se concentrera sur la définition des axes stratégiques et de développement de Watches and Wonders Geneva".

Lors de sa dernière édition au mois d'avril, Watches and Wonders a réuni 54 marques exposantes et 49'000 visiteurs.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Verseau

Vous bénéficiez d'une énergie inépuisable qui vous renfonce dans la réalisation de vos ambitions. Ce que vous faites, va réussir, soyez-en sûr !

Les Sujets à la Une

X