Rejoignez-nous

Sport

Football : YB battu 3-0 par Manchester United

Publié

,

le

Steve von Bergen s'incline devant Juan Mata et ManU (©KEYSTONE/AP Keystone/ALESSANDRO DELLA VALLE)

"Etre bons ne suffit pas, nous devons être parfaits. Et ça n'a pas été le cas ce soir."

Comme souvent, l'esprit de synthèse de Steve Von Bergen a fait merveille, au sortir de la défaite 3-0 des Young Boys en ouverture de la Ligue des champions.

"Il y avait une classe d'écart sur le terrain, poursuit le défenseur neuchâtelois. Nous devons apprendre. Il nous reste encore cinq matches pour essayer d'atteindre la perfection. Or c'est ce dont nous avons besoin, face à de tels adversaires, pour faire un ou trois points."

Bien sûr, "le football est parfois cruel", concède Von Bergen au regard d'une première mi-temps dominée par YB. "Ensuite, nous étions un peu émoussés, il nous a manqué quelque chose et nous avons senti Manchester un maîtrise totale. Mais nous ne nous sommes pas cachés."

Jean-Pierre Nsame abonde dans ce sens. "Nous avons des joueurs de qualité et nous l'avons démontré. Nous n'avons pas arrêté de jouer, même à 2-0, et c'est ce visage que nous voulions afficher. Nous sommes en apprentissage et nous voulons faire mieux parce que cela ne nous suffit pas de participer. C'est une bonne leçon: ManU était sûr de son football et de son plan de jeu."

A Guillaume Hoarau, le vieux guerrier qui sait ce que demande le haut niveau, de conclure. "Bienvenue en Champions League !" Une simple phrase qui en dit long sur ce qui s'est passé mercredi au Stade de Suisse mais qui, aussi, invite à espérer une suite plus belle. "Nous savions que cette aventure allait être difficile. Mais elle est, également, magnifique", glisse le Français.

 

(KEYSTONE-ATS / AP KEYSTONE / PHOTO : ALESSANDRO DELLA VALLE)

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

International

Quatre bateaux suisses en finale

Publié

le

Frédérique Rol et Patricia Merz sont en finale à Munich (© KEYSTONE/PHILIPP SCHMIDLI)

Quatre bateaux suisses se sont qualifiés pour les finales A des Championnats d'Europe d'aviron à Munich. Le quatre sans barreur nouvellement formé autour de Roman Röösli a maîtrisé son sujet.

Roman Röösli, 2e aux championnats du monde en deux de couple il y a quatre ans, a réintégré l'équipe suisse d'aviron il y a quelques semaines seulement. Et le dernier projet de "Swiss Rowing" promet déjà beaucoup. Joel Schürch, Tim Roth, Röösli et Andrin Gulich rivalisent déjà avec les meilleurs à Munich, même s'ils n'ont effectué que quelques kilomètres ensemble à l'entraînement. Lors de la course de rattrapage, les quatre Suisses n'ont perdu que 2''5 sur les expérimentés Roumains et se sont qualifiés de manière convaincante pour la finale A. Le quatre sans barreur devrait faire partie des bateaux suisses à suivre jusqu'aux JO de 2024 à Paris.

Le deux de couple poids légers avec Jan Schäuble et Raphael Ahumada, qui a déjà remporté une course de Coupe du monde cette saison à Belgrade et le classement général de la Coupe du monde, s'est également qualifié pour la finale A. Le quatre de couple féminin avec Célia Dupré, Salome Ulrich, Lisa Lötscher et Pascal Walker a pour sa part remporté sa manche de rattrapage. Patricia Merz et Frédérique Rol se sont qualifiées pour la finale A en terminant deuxièmes du rattrapage (à seulement trois centièmes de l'Irlande).

Déception en revanche pour le quatre de couple masculin qui ne s'est pas qualifié pour la finale A avec une 10e place.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Barcelone vend 24,5% supplémentaires de Barça Studios pour 100 mios

Publié

le

Barcelone continue de vendre pour pouvoir garder son train de vie (© KEYSTONE/EPA/Alejandro Garcia)

Après avoir annoncé le 1er août la vente de 24,5% des parts de Barça Studios à la plateforme Socios.com pour 100 millions d'euros, le FC Barcelone a récidivé.

Le club catalan a indiqué avoir cédé 24,5% supplémentaires de sa filiale à la société Orpheus Media. Et ce pour cent autres millions.

Après la vente de 10% puis de 15% des revenus issus des droits TV de la Liga au fonds d'investissement américain Sixth Street cet été pour 400 millions d'euros au total, et la vente de 24,5% des parts de Barça Studios à la plateforme Socios.com début août, le FC Barcelone continue ses manoeuvres pour obtenir des liquidités rapidement afin de pouvoir inscrire toutes ses recrues (Raphinha, Kessié, Christensen, Koundé, Lewandowski...) dans le respect du plafond salarial avant le début du championnat.

Connue en Espagne comme le "quatrième levier", cette vente de Barça Studios (filiale chargée de gérer les réalisations audiovisuelles et les négoces numériques du club) va offrir de nouvelles liquidités au Barça, ce qui devrait augmenter son plafond salarial et l'aider à inscrire ses nouveaux joueurs auprès de LaLiga. Pour rappel, les dirigeants du FC Barcelone avaient obtenu l'aval des socios (supporters-actionnaires) pour vendre 49,9% des parts de Barça Studios.

A l'inverse des précédentes transactions avec Sixth Street, ces ventes de parts de Barça Studios ne s'étendent pas sur une durée de 25 ans, mais sont bien définitives.

Orpheus Media est une société dirigée par Jaume Roures, fondateur de Mediapro, ancien diffuseur de la Ligue 1 dont la défaillance en 2020 a plongé le football français dans une crise financière sans précédent.

En plus de la vente d'une partie de ses droits TV, le Barça a récemment joué sur plusieurs fronts pour obtenir rapidement des liquidités et ainsi être actif sur le marché avec un emprunt de 595 millions d'euros à Goldman Sachs et un accord de sponsoring avec Spotify pour environ 435 millions d'euros.

En août 2021, Laporta avait annoncé après un audit des finances du club que le Barça devait faire face à une dette totale estimée à 1,35 milliard d'euros, et le club s'était résolu à laisser partir Lionel Messi au PSG en expliquant qu'il ne pouvait se permettre de garder la star argentine, même avec un salaire réduit.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

Loïc Gasch doit renoncer aux Européens

Publié

le

Loïc Gasch met un terme à sa saison (© KEYSTONE/AP/Gregory Bull)

Loïc Gasch ne prendra pas part aux Championnats d'Europe à Munich. Le recordman de Suisse du saut en hauteur doit soigner sa cheville.

C'est sur son compte Instagram que le Vaudois a transmis la mauvaise nouvelle: "J'ai pris la difficile décision de renoncer aux Championnats d'Europe et de mettre un terme à ma saison afin de laisser le temps à ma cheville de se soigner."

Le Sainte-Crix a donné quelques détails: "Cette douleur est arrivée quelques jours avant les Championnats du monde aux Etats-Unis et depuis j'ai tout mis en oeuvre afin de répondre présent du côté de Munich, malheureusement cela n'a pas suffi."

Un jour avant son 28e anniversaire, le Vaudois subit donc un nouveau coup d'arrêt, même s'il se dit satisfait de sa saison avec notamment sa médaille d'argent obtenue à Belgrade lors des Mondiaux en salle.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Mityukov, Mamié et Ugolkova en demies

Publié

le

Roman Mityukov en demi-finales des Européens de Rome (© KEYSTONE/PATRICK B. KRAEMER)

Médaillé de bronze l’an dernier à Budapest, Roman Mityukov s’est qualifié de justesse pour les demi-finales du 200 m dos aux Européens de Rome. Le Genevois a décroché le 14e ticket attribué en séries.

Finaliste des récents Mondiaux dans sa discipline de prédilection, Roman Mityukov a nagé en 2’00’’29 vendredi matin dans le grand bassin du Foro Italico, soit à près de 4 secondes de son record de Suisse. Il devra se montrer bien plus rapide lors des demi-finales en soirée pour se hisser dans le top 8.

Lisa Mamié (6e des séries du 100 m brasse en 1’07’’38) et Maria Ugolkova (13e sur 50 m papillon en 26’’75) seront également engagées lors des demi-finales vendredi soir. Ce ne sera en revanche pas le cas de Julia Ullmann, 23e des séries du 50 m papillon.

Le relais 4x100 m 4 nages mixte (Nina Kost, Jérémy Desplanches, Julia Ullmann, Nils Liess) a également échoué dès les séries. Le quatuor a réalisé 3’52’’70, manquant pour un peu plus de deux secondes une place en finale.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Sport

Tennis: Belinda Bencic encore expéditive à Toronto

Publié

le

Belinda Bencic: trois victoires sans perdre un set à Toronto. (© KEYSTONE/AP/Nathan Denette)

Belinda Bencic (WTA 12) trace toujours sa route avec une rare autorité à Toronto. La Championne olympique disputera ce soir les quarts de finale du tournoi WTA 1000 canadien qu'elle a enlevé en 2015.

Belinda Bencic s'est imposée 6-1 6-3 en 63 minutes devant Garbine Muguruza pour signer son troisième succès de la semaine sans lâcher un set. Elle a remporté les cinq premiers jeux du match pour signifier à l'Espagnole qui était la patronne sur le court. Dans la seconde manche, elle a réussi le break décisif au huitième jeu. Huitième mondiale mais à la recherche d'une confiance envolée depuis des mois, Garbine Muguruza fut désarmée devant l'inspiration de sa rivale comme avaient pu l'être Tereza Martincova et Serena Williams ces derniers jours.

Ce vendredi toujours en "night session", Belinda Bencic n'affrontera pas la no 1 mondiale Iga Swiatek mais Beatriz Haddad Maia (WTA 24). La Brésilienne a battu la Polonaise 6-4 3-6 7-5. Première Brésilienne de l'histoire à se hisser en quart de finale d'un tournoi WTA 1000, la gauchère de Sao Paulo a gagné 15 matches depuis le mois de juin. Elle a notamment enlevé le titre sur le gazon de Birmingham. Longtemps freinée par les blessures - elle a subi quatre interventions chirurgicales -, la gauchère traverse à 26 ans la plus belle période de sa carrière.

Désormais joueuse la mieux classée du haut du tableau, Belinda Bencic a enlevé sa seule confrontation à ce jour avec Beatriz Haddad Maia. Elle a battu 6-3 6-2 la Brésilienne en janvier dernier à Sydney.

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X