Rejoignez-nous

Jeux olympiques

JO: sans passeport, Lobalu ne peut pas représenter la Suisse

Publié

,

le

Dominic Lobalu a pu courir pour la Suisse aux championnats d'Europe (© KEYSTONE/EPA/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Tout frais champion d'Europe du 10'000 m, Dominic Lobalu s'est vu interdire par le CIO de représenter la Suisse aux JO de Paris. La décision est motivée parce qu'il n'a pas de passeport suisse.

Lobalu (25 ans) pourrait néanmoins s'aligner cet été à Paris, mais au sein de l'équipe des réfugiés. Arrivé en Suisse avec ce statut en 2019, le coureur va devoir encore patienter avant de recevoir un passeport lui ouvrant les portes de toutes les compétitions internationales.

Le conseil exécutif du CIO, réuni en session à Lausanne, a constaté que Dominic Lobalu n'était pas un citoyen suisse. Dès lors, selon la charte olympique, il n'est pas éligible pour représenter la Suisse aux JO.

Invitation

Comme il a réussi les limites et résultats demandés, Lobalu a été invité à participer aux JO sous la bannière des réfugiés. Mais on ne sait pas encore s'il acceptera cette invitation.

Le coureur avait quitté l'Athlete Refugee Team après une course à Genève en 2019 et requis l'asile en Suisse. Après des années de procédure, le natif du Soudan du sud a pu participer aux récents championnats d'Europe à Rome sous les couleurs suisses et a gagné l'or du 10'000 et le bronze du 5000 m.

Stupéfaction et incompréhension

En fin de soirée, Swiss Athletics a indiqué dans un communiqué avoir pris connaissance de la décision du CIO avec stupéfaction et incompréhension. Selon la Fédération, le conseil exécutif du CIO aurait eu la possibilité réglementaire de permettre à Dominic Lobalu de courir pour la Suisse.

Swiss Athletics attend de plus amples informations du CIO avant d'évoquer la suite de l'affaire avec l'athlète et son entourage. L'objectif de Swiss Athletics est de permettre à Dominic Lobalu une participation aux JO couronnée de succès.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Un choc au sommet mouvementé à St. Etienne

Publié

le

Javier Mascherano: une défaite qui passera mal... (© KEYSTONE/EPA EFE/ALEJANDRO GARCIA)

Le premier scandale des Jeux ? A St. Etienne, le Maroc a battu l'Argentine 2-1 dans un choc au sommet interrompu pendant plus de deux heures.

Des incidents sont survenus après l'égalisation des Argentins à la... 106e minute pour provoquer l'arrêt du match. Au retour des joueurs sur le terrain, devant des tribunes vides, l'arbitre a annulé le but égalisateur, et la rencontre a brièvement repris, se terminant sur la victoire du Maroc.

Juste avant l'interruption, au bout des arrêts de jeu, une vingtaine de supporters du Maroc avaient envahi le terrain. Des bouteilles et gobelets ont aussi été lancés, contraignant l'arbitre à inviter les joueurs à regagner les vestiaires. Les Argentins venaient alors d'égaliser (2-2).

Les deux équipes ont bien quitté le terrain, mais la fin du match n'a pas été sifflée, a constaté l'AFP. Pendant deux heures, le site officiel des JO a indiqué que la rencontre était toujours interrompue.

Cristian Medina a inscrit le deuxième but des hommes de Javier Mascherano après deux ballons contrés et deux tirs sur la transversale. Un but finalement refusé pour un hors jeu. La rencontre a aussi été marquée par des sifflets à l'encontre des joueurs argentins.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Le no 1 mondial sur le flanc

Publié

le

Jannik Sinner: un forfait regrettable. (© KEYSTONE/AP/Alberto Pezzali)

Coup dur pour Jannik Sinner ! Le no 1 mondial ne disputera pas les Jeux de Paris. Il souffre des amygdales.

Après une semaine de préparation à Monte-Carlo, l'Italien est tombé malade lundi soir. Le corps médical l'a fortement conseillé de renoncer à s'aligner au tournoi olympique. "Je suis très triste et très déçu. Les Jeux olympiques étaient l'un de mes grands objectifs de l'année", indique Jannik Sinner dans un communiqué.

Demi-finaliste face au futur vainqueur Carlos Alcaraz lors du dernier Roland-Garros, Jannik Sinner était, bien sûr, l'un des grands favoris à la course à la médaille d'or avec Alcaraz et Novak Djokovic. Il entend maintenant prendre le temps de se soigner pour être en pleine possession de ses moyens dans un mois à l'US Open.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

"Je ne suis pas là pour faire du tourisme"

Publié

le

Jérémy Desplanches: des ambitions réelles pour son ultime rendez-vous. (© KEYSTONE/PATRICK B. KRAEMER)

Jérémy Desplanches mettra fin à sa carrière à l'issue des JO. Le Genevois savoure chaque moment depuis son arrivée à Paris. "Mais je ne suis pas là pour faire du tourisme", lâche-t-il.

En bronze en 2021 à Tokyo, Jérémy Desplanches n'affiche évidemment pas les mêmes ambitions. Il ne doit sa présence à Paris qu'à une invitation reçue à la dernière minute, à laquelle il ne croyait plus. Cette annonce l'a libéré totalement.

A-t-il un objectif concret sur le 200 m 4 nages, dont les séries sont programmées le 1er août? "C'est une question-piège", glisse-t-il. "Je me suis rendu compte que le plaisir provient de la performance en ce qui me concerne. Je pense que je peux aller en demi-finales. Plus loin peut-être?", se demande-t-il prudemment.

"Je me sens très heureux, apaisé. Je suis au bon endroit", sourit le Genevois, qui s'est confié aux médias mercredi après-midi. Mais je ne suis pas là pour faire du tourisme. Je prends toutes les bonnes énergies que je trouve ici", souligne le vice-champion du monde 2019, qui devrait entrer en lice le 30 juillet sur 4x200 m libre.

"Depuis que j'ai appris que j'avais une wild card pour le 200 m 4 nages, j'ai retranché six dixièmes à mes chronos à l'entraînement. C'est incompréhensible! Je ne sais pas si mon coach a exagéré", rigole-t-il. "Mais c'est une belle opportunité, que je vais essayer de saisir. Je veux juste faire de mon mieux."

Un vide à l'entraînement

Jérémy Desplanches avait évidemment continué à s'entraîner à fond pour ces Jeux, où il devait initialement être seulement aligné en relais (4x200 m libre et 4x100 m 4 nages). "Mais je sentais un vide en ne m'entraînant qu'en crawl et en dos. C'était plutôt bizarre", explique-t-il.

Cette chasse à la limite qualificative (1'57''94 sur 200 m 4 nages) avait pesé sur son mental. "Normalement, mon mental était toujours ma force", rappelle le double médaillé européen (or en 2018, argent en 2021). "J'espérais cette wild card, mais j'avais zéro plaisir lors de mes derniers 200 m 4 nages", raconte-t-il.

"J'étais perplexe lorsque j'ai appris que j'étais qualifié sur 200 m 4 nages. Mais je me suis vite rendu compte de ma chance. Et finalement, mon chrono de Doha (1'58''17 lors des Mondiaux 2024) n'était pas si mal", sourit Jérémy Desplanches, qui a décroché cette invitation grâce à ce temps réalisé en séries au Qatar en février.

La der' le 4 août

Recordman de Suisse du 100 m brasse, le Genevois se réjouit d'ores et déjà de disputer aussi le 4x100 m 4 nages le 4 août. "Si on (réd: Antonio Djakovic en crawl, Noè Ponti en papillon, Roman Mityukov ou Thierry Bollin en dos, et lui-même) est tous à notre meilleur niveau, on peut aller en finale", lâche-t-il.

"J'appréhende d'enlever ma combinaison pour la dernière fois. Cette course sera remplie d'émotions pour moi", et aussi pour ses coéquipiers, "mes petits frères" comme il les appelle. "C'étaient des garçons quand je les ai connus, ce sont maintenant des hommes qui jouent les médailles. Je suis fier d'eux", conclut-il.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Coco Gauff accompagnera LeBron James comme porte-drapeau

Publié

le

Coco Gauff aura l'honneur de mener la délégation américaine vendredi en compagnie de LeBron James. (© KEYSTONE/AP/Kirsty Wigglesworth)

Coco Gauff, 20 ans, sera la porte-drapeau de la délégation américaine lors de la cérémonie d'ouverture des JO 2024 vendredi sur la Seine. Elle partagera ce rôle avec LeBron James, de 19 ans son aîné.

Gauff, numéro deux mondiale et lauréate de l'US Open l'an dernier, a été désignée mercredi par le Comité olympique américain, deux jours après l'annonce concernant LeBron James, la plus grande star actuelle de la NBA, la Ligue nord-américaine de basket.

"Jamais je n'aurais imaginé avoir l'honneur de porter le drapeau américain pour +Team USA+ lors de la cérémonie d'ouverture... Je ne pourrais pas être plus fière d'ouvrir la voie à mes compatriotes au côté de LeBron", a commenté Coco Gauff, citée dans un communiqué.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Bélier

Une confiance inébranlable nourrit vos intentions. Avec persévérance et optimisme, vous avancez résolument vers l'accomplissement de vos plans.

Les Sujets à la Une

X