Rejoignez-nous

Sport

Ski alpin : Dominik Paris bourreau de Beat Feuz sur la Streif

Publié

,

le

Il a manqué deux dixièmes à Beat Feuz pour battre Dominik Paris. (©KEYSTONE/EPA/CHRISTIAN BRUNA)

Entre Beat Feuz et la descente de Kitzbühel, l'histoire est compliquée. Pour la troisième fois de sa carrière, le Bernois a terminé 2e sur la Streif vendredi, devancé uniquement par Dominik Paris.

Il y a eu Peter Fill en 2016 et Thomas Dressen en 2018. Il y a désormais Dominik Paris. C'est cette fois au tour de l'Italien de se dresser en bourreau de Beat Feuz sur la Streif. La mythique descente autrichienne échappe toujours au Bernois, et il ne peut pas y faire grand-chose. au schuss final et presque aucune erreur. Vraiment, Beat Feuz avait tout fait pour s'adjuger l'épreuve verglacée du Hahnenkamm.

C'est du moins ce que l'on croyait jusqu'à que s'élance Dominik Paris. L'Italien n'a surpris personne, lui qui était l'autre grand favori de cette course. Mais le voir passer la ligne d'arrivée avec deux dixièmes d'avance sur son rival suisse force l'admiration. Peut-être moins propre sur ses skis que Feuz, Paris a en revanche pris le parti de la prise de risque.

A la limite sur le haut du parcours, frôlant même la faute rédhibitoire, Paris a su emmagasiner un maximum de vitesse avec lui, de quoi combler son retard sur toute la deuxième moitié de la course et passer devant Feuz. C'est la troisième fois qu'il s'adjuge la mythique Streif, après 2013 et 2017.

La surprise Striedinger

Haletant, le duel entre ceux qui sont sans doute les deux meilleurs skieurs au monde a relégué le reste de la meute loin derrière, à plus d'une seconde. A une exception près: Otmar Striedinger. L'Autrichien de 27 ans a obtenu le second podium de sa carrière après sa deuxième place au Super-G de Beaver Creek en 2013. Parti avec le dossard 27, il a profité des meilleures conditions de visibilité.

Les autres? Vaincus par la Streif. Vincent Kriechmayer, qui restait sur un succès à Wengen samedi dernier, a failli chuter à deux reprises. Si son travail de gainage a payé pour éviter d'être mis au tapis, il a manqué une porte et a été éliminé. Destin similaire pour son compatriote Max Franz. Quant à Hannes Reichelt, qui avait remporté l'entraînement de jeudi, et Matthias Meyer, ils terminent respectivement 6e et 7e. Seul Christof Innerhofer limite la casse en échouant au pied du podium à 93 centièmes.

Côté suisse, la jeune troupe n'est pas parvenue à se faire à cette piste exigeante. Seul Mauro Caviezel est dans le top 20 (17e/+2''09) après les 30 premiers concurrents.

 

(KEYSTONE-ATS)

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

International

Washington et Moscou échangent des prisonniers

Publié

le

Les Etats-Unis et la Russie ont échangé jeudi des prisonniers, dont la star américaine du basket Brittney Griner et le marchand d'armes russe Viktor Bout. (archives) (© KEYSTONE/AP/Alexander Zemlianichenko)

Les Etats-Unis et la Russie ont procédé jeudi à un échange de prisonniers comprenant la star américaine du basket Brittney Griner et le marchand d'armes russe Viktor Bout, ont annoncé respectivement la Maison Blanche et le ministère russe des Affaires étrangères.

"Le 8 décembre 2022, à l'aéroport d'Abou Dhabi, la procédure d'échange du citoyen russe Viktor Bout contre la citoyenne américaine Brittney Griner, qui purgeaient respectivement des peines dans des établissements pénitentiaires aux Etats-Unis et en Russie, a été accomplie avec succès", a indiqué le ministère russe des Affaires étrangères sur Telegram.

Moscou a souligné négocier "depuis longtemps" avec Washington en vue de la libération de Viktor Bout, qui y purgeait une peine de 25 ans de prison.

"Marchand de la mort"

Arrêté en Thaïlande en 2008, puis extradé, Viktor Bout, 55 ans, est surnommé le "marchand de mort". Son parcours a été l'une des inspirations du film "Lord of War" dans lequel Nicolas Cage interprète un trafiquant d'armes cynique.

L'une des avocates de Brittney Griner en Russie, Maria Blagovolina, sur Telegram, a "confirmé que l'échange a eu lieu".

Selon la diplomatie russe, "Washington refusait catégoriquement le dialogue sur l'inclusion (de Viktor Bout) dans un mécanisme d'échange". "Néanmoins, la Russie a continué à travailler activement pour sauver notre compatriote", a-t-elle poursuivi.

"Grâce aux efforts déployés, il a été possible de s'entendre avec la partie américaine pour organiser l'échange", a ajouté le ministère russe des Affaires étrangères.

Brittney Griner, 32 ans, considérée comme l'une des meilleures joueuses de basket au monde, avait été arrêtée en février à Moscou en possession d'une vapoteuse contenant du liquide à base de cannabis.

Elle avait été condamné en août à neuf ans de prison pour trafic de cannabis.

Dans un communiqué, la famille de Paul Whelan, un Américain qui purge une peine de 16 ans en Russie pour "espionnage", s'est dit "heureuse" pour Mme Griner, mais "toujours dévastée" de savoir Paul Whelan dans une prison russe, à l'approche de Noël que la famille passera "pour la quatrième fois" sans lui.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

Deux podiums suisses pour lancer la saison

Publié

le

Talina Gantenbein a pris la troisième place devant Fanny Smith (archive). (© KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER)

Les spécialistes du skicross suisses ont entamé la saison de Coupe du monde avec deux places sur le podium.

Aussi bien Jonas Lenherr chez les messieurs que Talina Gantenbein chez les dames ont pris le troisième rang à Val Thorens en France. Fanny Smith a pris la 4e place de la finale après un mauvais départ.

Lenherr a pris pour neuvième fois place sur un podium de la Coupe du monde, la première depuis le 24 janvier 2021 lorsqu'il avait terminé troisième à Idre Fjäll. Le Saint-Gallois de 29 ans a été battu par l'Autrichien Johannes Rohrweck et l'Allemand Tobias Müller.

Le champion olympique Ryan Regez a déçu avec une élimination dès les quarts de finale. Le Bernois, qui avait également remporté le classement général de la Coupe du monde, avait fait une longue coupure après sa dernière saison fructueuse. Il avait passé trois mois aux Etats-Unis avec sa partenaire. De son côté, Alex Fiva, vice-champion olympique, a échoué dès les huitièmes de finale. Luca Lubasch est tombé lourdement et a été transporté hors de la piste.

Chez les dames, Gantenbein a accroché son troisième podium en Coupe du monde, à chaque fois au troisième rang. La Grisonne a laissé de manière surprenante Fanny Smith derrière elle. La Suédoise Sandra Näslund, qui avait remporté l'hiver dernier onze des douze courses, a fêté sa 29e victoire en Coupe du monde. Elle rattrape ainsi Smith au palmarès.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Alexander Zverev a rejoué - et gagné - en exhibition

Publié

le

Alexander Zverev a pu rejouer après de longs mois d'absence. (© KEYSTONE/DPA Deutsche Presse-Agentur GmbH/MICHAEL SCHWARTZ)

L'Allemand Alexander Zverev, grièvement blessé à la cheville droite en demi-finales de Roland-Garros en juin, a rejoué pour la première fois jeudi lors d'un tournoi d'exhibition en Arabie saoudite.

L'Allemand a battu Dominic Thiem.

Zverev, 12e mondial, a remporté les deux super tie breaks 10/8, 10/7 face à l'Autrichien (105e) au premier tour de la Diriyah Cup à laquelle participent également Stefanos Tsitsipas (4e), Daniil Medvedev (7e), Andrey Rublev (8e), Taylor Fritz (10e) ou Nick Kyrgios (22e) notamment.

L'Allemand de 25 ans, finaliste de l'US Open 2020, s'était déchiré les trois ligaments externes de la cheville droite en demi-finales de Roland-Garros face à Rafael Nadal début juin.

Après l'exhibition saoudienne, il devrait revenir à la compétition officielle lors de la United Cup, le nouveau tournoi par équipes mixtes qui lance la saison 2023 à partir du 29 décembre en Australie, en visant l'Open d'Australie à Melbourne (16-29 janvier).

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Football

Luis Enrique démis de ses fonctions de sélectionneur

Publié

le

Luis Enrique a été démis de ses fonctions de sélectionneur de l'équipe d'Espagne. (© KEYSTONE/EPA/Friedemann Vogel)

Le sélectionneur de l'Espagne Luis Enrique a été démis de ses fonctions jeudi, deux jours après l'élimination de la Roja en huitièmes de finale du Mondial 2022 contre le Maroc aux tirs au but.

Nommé à la tête de l'Espagne en juillet 2018, il avait fait une parenthèse entre mars et novembre 2019 pour faire le deuil de sa fille, puis a hissé l'Espagne en demi-finale de l'Euro et en finale de la Ligue des Nations, finissant par être critiqué pour son style de jeu de possession stérile.

Luis de la Fuente a été nommé nouveau sélectionneur de l'Espagne, a annoncé la fédération espagnole jeudi dans la foulée du limogeage de Luis Enrique.

Jusqu'ici entraîneur de la sélection espagnole des moins de 21 ans, Luis de la Fuente sera officiellement présenté lundi et fera ses premiers pas en mars avec les matches de qualifications pour l'Euro 2024 en Allemagne.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Football

La fédération portugaise dément les menaces de départ de Ronaldo

Publié

le

Cristiano Ronaldo, ici aux côté du Suisse Eray Cömert, a-t-il menacé de quitter la sélection ? (© KEYSTONE/EPA/JOSE SENA GOULAO)

La fédération portugaise de football (FPF) a démenti que Cristiano Ronaldo, seulement remplaçant lors du dernier 1/8 de finale contre la Suisse (6-1), avait menacé de quitter la sélection.

"Une information publiée ce jeudi rapporte que Cristiano Ronaldo a menacé de quitter l'équipe nationale lors d'une conversation avec Fernando Santos, l'entraîneur national", écrit la FPF dans ce communiqué.

"La FPF précise qu'à aucun moment le capitaine de l'équipe nationale, Cristiano Ronaldo, n'a menacé de quitter l'équipe nationale lors du stage au Qatar", ajoute la fédération.

Le démenti de la FPF intervient en réponse à un article du quotidien sportif portugais Record, qui écrit ce jeudi que "Cristiano Ronaldo a menacé de partir".

Selon Record, le joueur de 37 ans aurait eu un échange houleux avec son sélectionneur après avoir appris qu'il commencerait la rencontre contre la Suisse sur le banc, ce qui l'aurait amené à menacer de quitter la sélection, avant de finalement changer d'avis et de se calmer.

"Cristiano Ronaldo se construit chaque jour un palmarès unique au service de l'équipe nationale et du pays, qui se doit d'être respecté et qui atteste d'un degré d'engagement incontestable envers l'équipe nationale. Ainsi, le degré d'engagement du joueur le plus capé de l'histoire du Portugal a encore été démontré - s'il le fallait - lors de la victoire face à la Suisse, en 1/8 de finale de la Coupe du monde 2022", écrit encore la FPF.

Plus remplaçant depuis 2008

Lors de ce 1/8 de finale, Ronaldo n'était que remplaçant, ce qui ne lui était plus arrivé depuis 2008 en sélection. Il est entré à la 75e minute sans influer sur le match. A la fin de la rencontre, il a brièvement salué les supporters portugais et a rapidement rejoint les vestiaires.

Après le match, "CR7" avait reçu le soutien de ses proches et notamment de sa compagne Georgina Rodriguez.

"Pendant que les 11 joueurs chantaient l'hymne, tous les objectifs étaient fixés sur toi. Quel dommage de ne pas avoir pu profiter du meilleur joueur du monde pendant les 90 minutes. Les fans n'ont pas arrêté de te réclamer et de crier ton nom", a-t-elle écrit sur Instagram.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X