Rejoignez-nous

Football

FC Sion: un grand merci à Edin Omeragic

Publié

,

le

La troisième bévue d'Edin Omeragic qui permet au FC Sion de rester en Super League. (© KEYSTONE/CYRIL ZINGARO)

Trois bévues du gardien remplaçant du Servette FC Edin Omeragic ont permis au FC Sion d'assurer son maintien. Il ne passera pas par la case du barrage après son nul (3-3) heureux face aux Genevois.

Victorieux 3-2 du FC Zurich au Letzigrund après avoir pourtant été mené 2-0 à la 27e, le FC Lucerne devra sauver sa place en Super League lors d'une double confrontation face au FC Schaffhouse. Si une morale existait dans le football, jamais cette équipe si séduisante depuis le remplacement de Fabio Celestini par Mario Frick, n'aurait dû connaître un tel sort. Poussée par son public et par un élan formidables, elle est depuis des semaines l'une des formations les plus séduisantes du pays.

Une impression pitoyable

On ne peut pas malheureusement en dire autant du FC Sion. Sans les cadeaux royaux du malheureux Omeragic, le FC Sion aurait dû prolonger sa saison une semaine de plus comme l'an dernier pour un barrage qui aurait été bien celui de tous les dangers en raison de la pauvreté de son jeu. Face pratiquement à la seconde équipe du Servette FC, les Valaisans ont laissé une impression pitoyable. Si le Servette FC avait tout simplement aligné un gardien à la hauteur, jamais les Valaisans n'auraient cueilli ce point du nul qui les sauve.

Edin Omeragic a commis une première erreur de relance sur l'ouverture du score de Filip Stojilkovic à la 26e. A la 77e alors que son équipe menait 3-1 face à des Sédunois qui avaient vraiment abdiqué, il récidivait pour offrir à Itaitinga la possibilité de réduire la marque. A la 85e, il renvoyait mal une frappe de ce même Itaitinga pour le plus grand bonheur de Gaëtan Karlen et des supporters valaisans. Le FC Sion était sauvé, c'est vrai. Mais il n'a pas sans doute fini de se demander par quel miracle.

Encore sous contrat une année, Paolo Tramezzani a mené à bien une deuxième opération maintien après celle de 2020. Mais son président doit désormais se demander si son entraîneur sera bien l'homme de la situation la saison prochaine. Le manque d'identité dans le jeu interpelle. Le FC Sion donne, par ailleurs, l'image d'une équipe sans âme, incapable d'entraîner son public. Ce constat ne date malheureusement pas de hier.

Alex Frei de retour au FC Bâle

Grand artisan du maintien du FC Sion en 2020, Pajtim Kasami a été le buteur qui a permis au FC Bâle de conserver sa deuxième place au classement. Le Champion du monde a signé le 2-1 pour les Rhénans face à Lugano. Mais cette rencontre contre les Tessinois n'était pas le fait du jour au Parc Saint-Jacques. L'imminence de l'arrivée d'Alex Frei l'a reléguée au second plan.

Moins de vingt-quatre heures après avoir conduit le FC Winterthour en Super League, le meilleur buteur de l'histoire de l'équipe de Suisse s'apprête à reprendre les rênes de "son" club. Après un court intermède malheureux en 2018, Alex Frei revient par la grande porte. Aux yeux de David Degen, il est l'homme qui va redonner très vite ses lettres de noblesse au FCB. Le chantier qui se présente devant lui semble pour le moins très vaste.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Le PSG intronise Galtier, qui se voit "capable" de relever le défi

Publié

le

Christophe Galtier a été intronisé mardi au PSG (© KEYSTONE/EPA/MOHAMMED BADRA)

Paris tient son nouvel entraîneur: au terme d'un interminable feuilleton conclu par le départ de l'Argentin Mauricio Pochettino, le PSG a intronisé mardi Christophe Galtier.

L'ancien coach de Nice s'est dit "capable" de relever le défi, avec un objectif évident, absolu, prioritaire, la Ligue des champions.

La négociation pour évincer "Poche", qui était sous contrat jusqu'en 2023, a fini par aboutir et le club lui a réservé des adieux laconiques mardi à la mi-journée sur son site internet, juste avant une conférence de presse qui a officialisé la nomination de Christophe Galtier mardi en début d'après-midi.

Le Français (55 ans), qui selon une source ayant connaissance du dossier s'est engagé pour deux saisons avec le champion de France, s'est présenté devant la presse vêtu d'un costume sombre et d'une cravate grisée au Parc des Princes, juste avant un premier entraînement programmé mardi après-midi.

"Je suis ému, oui, je suis fier, oui", a déclaré Galtier, arrivé au côté du président parisien Nasser Al-Khelaïfi. "Je mesure très précisément la responsabilité qui m'est donnée, de faire en sorte que le PSG vive une grande saison. Je m'y suis préparé. Si j'ai accepté ces responsabilités, c'est que j'en suis capable."

"Ensemble on est beaucoup plus fort"

Christophe Galtier est pour le club parisien le symbole d'une nouvelle approche, moins "bling-bling", même si l'ex-entraîneur de l'OGC Nice dispose, comme "Poche", d'un effectif de luxe.

Il aura donc fallu un mois et demi, après l'annonce fracassante de la prolongation de la superstar Kylian Mbappé, pour que le navire-amiral de Qatar Sport Investment (QSI) boucle le remaniement quasi-complet de son organigramme, avec Luis Campos comme directeur sportif et Galtier comme entraîneur.

Un court communiqué du PSG a défitivement soldé l'ère Pochettino (50 ans), dont le sort était acté depuis plusieurs semaines. Puis Galtier s'est présenté devant les journalistes au Parc des Princes.

"Le Parc est un symbole du foot français. Et face à la phrase +ici c'est Paris+ (réd: l'un des slogans du club), on sent de suite les attentes de vous, les spécialistes, et des supporters, et par rapport à ces attentes il va falloir travailler dans le bon sens", a-t-il fait valoir.

"Mais seul, c'est impossible, ensemble on est beaucoup plus fort. J'ai mis très peu de temps à prendre ma décision, mais évidemment que la présence de Luis Campos au PSG a été déterminante", a-t-il dit.

Régulier mais inexpérimenté

Le duo Campos-Galtier se connaît bien pour avoir travaillé à Lille, posant les jalons du titre-surprise du Losc en Ligue 1 en 2021. Il doit symboliser la "fin des paillettes" et le retour à la "réalité" promis par le président parisien Nasser Al-Khelaïfi dans un entretien au Parisien.

Le dirigeant qatarien fait le choix d'engager l'un des techniciens les plus réguliers de la dernière décennie en France, mais sans doute aussi le coach le moins expérimenté sur la scène européenne de l'ère QSI.

"Galette" a été arraché au projet niçois d'Ineos, après une seule saison correcte, mais pas extraordinaire. Les négociations ont été âpres: il a d'abord fallu trouver un accord financier avec le club niçois, peu enclin à laisser partir son entraîneur libre, malgré une saison mitigée. Puis négocier le départ de Pochettino et de son staff, à qui il restait un an de contrat.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Football

PSG: un contrat de deux ans pour Christophe Galtier

Publié

le

Christophe Galtier: un immense défi l'attend à Paris. (© KEYSTONE/AP/CHRISTOPHE ENA)

Christophe Galtier s'est engagé pour deux ans avec le Paris SG. L'ancien entraîneur de Nice succède à l'Argentin Mauricio Pochettino.

Aperçu dans les locaux administratifs du club parisien dans la soirée selon des vidéos postées sur les réseaux sociaux, Christophe Galtier doit être intronisé mardi par le PSG, qui a convoqué une conférence de presse à 14h00 au Parc des Princes. Avant cette saison 2021/2022 à Nice qui n'a pas répondu à toutes les attentes, Christophe Galtier avait été sacré Champion de France à la tête de Lille.

Le natif de Marseille, âgé de 55 ans, n'a encore jamais dirigé un groupe avec autant de stars mondiales que celui du PSG. Il n'a pas, non plus, remporté le moindre match de Ligue des champions en six rencontres.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Une nouvelle défaite de Chicago

Publié

le

Xherdan Shaqiri: une première saison bien "compliquée" à Chicago. (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Xherdan Shaqiri et Chicago ont concédé une défaite de plus, la neuvième, au cours d'une saison bien terne. Le Fire s'est incliné 2-1 à San Jose, l'avant-dernier de la Conférence Ouest.

Quatre jours après son succès à domicile devant Philadephia, Chicago n'a pas enchaîné. Auteur d'un doublé aux 47e et 87e, Benjamin Kikanovic a été l'homme du match. Dans les rangs du Fire, Xherdan Shaqiri a été remplacé peu après l'heure de jeu alors que son équipe était menée 1-0. Le Bâlois a visiblement toujours de la peine à enchaîner les efforts.

Treizième de la Conférence Est, Chicago recevra samedi Columbus. Le Fire est à 8 points d'une qualification en play-off.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

L'entraîneur Jorge Sampaoli quitte l'Olympique de Marseille

Publié

le

Jorge Sampaoli quitte Marseille avant la Ligue des champions. (© KEYSTONE/AP/JEREMIAS GONZALEZ)

L'Argentin Jorge Sampaoli, arrivé à Marseille en février 2021, n'est plus l'entraîneur de l'OM, a annoncé le club vendredi, en parlant d'une "décision commune".

"Nous sommes satisfaits du chemin parcouru et des émotions vécues ensemble, mais à la suite d'une longue réflexion, les deux parties, qui agissent dans l'intérêt du projet de l'Olympique de Marseille, ont convenu de mettre un terme à cette étape", écrit l'OM dans un communiqué.

Avec Sampaoli, l'OM a fini deuxième de Ligue 1 la saison dernière et s'est donc qualifié directement pour la Ligue des champions. Mais dès le mois de mai, l'Argentin avait fait passer un message très clair à ses dirigeants quant à ses exigences sur le mercato.

"Est-ce qu'on veut la Ligue des champions pour l'argent ou pour y être compétitif ? C'est ce qu'il y a de plus important à savoir pour le président, le propriétaire et le coach: savoir pourquoi on se donne cet objectif", avait-il dit.

"Il faut savoir si il y a la possibilité de créer une équipe de Ligue des champions. Parce que jouer la Ligue des champions, c'est jouer contre de grandes équipes. Venir pour jouer quelques matches et ne pas vraiment faire partie de la compétition, ça me semble illogique", avait ajouté Sampaoli, réputé être très exigeant en matière de recrutement.

Pour l'instant, l'OM n'a recruté que deux défenseurs centraux, Samuel Gigot et le jeune Isaak Touré. Le club a aussi perdu deux titulaires indiscutables, William Saliba, reparti à Arsenal, et Boubacar Kamara, parti libre à Aston Villa.

Sampaoli, 62 ans, était arrivé à Marseille après la démission d'André Villas-Boas, qui concluait un cycle chaotique, marqué par l'attaque du centre d'entraînement de la Commanderie par des supporters et par le remplacement de Jacques-Henri Eyraud par Longoria.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Football

Le "hors-jeu semi-automatique" sera utilisé au Mondial 2022

Publié

le

Kylian Mbappé avait inscrit un but controversé contre l'Espagne en finale de la Ligue des nations en octobre dernier. (© KEYSTONE/EPA ANSA/MATTEO BAZZI)

La FIFA a validé vendredi l'utilisation lors du Mondial 2022 du "hors-jeu semi-automatique", un outil destiné à accélérer et fiabiliser les décisions arbitrales.

L'assistance vidéo (VAR) avait été introduite lors du Mondial 2018 en Russie.

Cette étape supplémentaire, testée lors de la Coupe arabe fin 2021 puis pendant le Mondial des clubs, permet d'établir à tout moment la position des joueurs et du ballon, facilitant la détection des hors-jeu sans toutefois remplacer l'appréciation des arbitres.

Lors du tournoi qatari (21 novembre au 18 décembre), la "technologie semi-automatisée du hors-jeu" (SAOT) utilisera douze caméras placées sous le toit du stade, et contrôlera "jusqu'à 29 points de données" par joueur "50 fois par seconde", explique la Fifa dans un communiqué.

Intelligence artificielle

Placé au centre du ballon, un capteur enverra lui des données à la salle de visionnage "500 fois par seconde", permettant de déterminer le moment où le ballon est joué bien plus précisément que ne pourrait le faire un oeil humain.

"En combinant (ces) données, et à l'aide d'une intelligence artificielle", une alerte sera transmise aux arbitres vidéo "à chaque fois que le ballon est reçu par un attaquant qui se trouvait en position de hors-jeu" au moment de la passe, détaille l'instance du football.

En "quelques secondes", il leur reviendra alors de vérifier manuellement le moment de la passe ainsi que la ligne de hors-jeu, avant d'en informer l'arbitre principal, auquel reviendra la décision finale.

La validation du but controversé de Kylian Mbappé en octobre 2021, lors de la victoire de la France face à l'Espagne en finale de Ligue des nations (2-1), avait ainsi illustré l'impossibilité d'automatiser totalement les hors-jeux: une fois la position des joueurs prise en compte, il reste à apprécier si un adversaire a pu remettre intentionnellement la balle en jeu.

Afin de permettre au public de mieux comprendre les décisions arbitrales, des animations 3D seraient ensuite diffusées sur les écrans du stade, précise par ailleurs la Fifa.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Scorpion

Bercé par la douce brise de l’amour, vous vous surprenez à voguer sur une mer d'huile, sans vous soucier du lendemain. Trop cool !

Les Sujets à la Une

X