Rejoignez-nous

Suisse

Migros confirme la suppression de 150 postes

Publié

,

le

Migros a confirmé la suppression de 150 postes à plein temps au sein de sa filiale Supermarché, basée au siège de la Fédération des coopératives Migros à Zurich. (archives) (© KEYSTONE/MICHAEL BUHOLZER)

Migros a confirmé mardi la suppression de 150 postes à plein temps au sein de sa filiale Supermarché, basée au siège de la Fédération des coopératives Migros (FCM) à Zurich, dans le cadre de sa restructuration. Celle-ci doit être mise en oeuvre d'ici au 1er juillet.

Migros a précisé à l'agence AWP qu'environ 100 autres employés seraient transférés à l'intérieur du groupe. "Tous les secteurs de la filiale Supermarché sont touchés, mais c'est la communication et le marketing qui perdront le plus de postes en valeur absolue. Le personnel des autres filiales n'est pas concerné par cette mesuré", a ajouté son porte-parole.

Les collaborateurs concernés par les suppressions de postes "bénéficieront de prestations individuelles qui dépendront notamment de leur ancienneté et de leur âge. Ils seront en outre soutenus dans leur recherche de nouveaux postes à l'intérieur et à l'extérieur de Migros par les ressources humaines ainsi que par des partenaires externes spécialisés", souligne le géant orange.

Il informe qu'actuellement environ 1400 postes sont à pourvoir au sein de l'entreprise, bien que ce soient souvent d'autres profils qui soient recherchés. Les employés ont été informés des suppressions d'emplois mardi matin.

Le poids lourd de la distribution avait indiqué vendredi dernier à AWP que le chiffre des 150 emplois passant à la trappe, relayé par le site d'information Inside Paradeplatz, était "assez exact" et qu'ils concernaient bien sa filiale Supermarché.

Mi-mai, l'entreprise a conclu un plan social avec des partenaires sociaux internes et externes en vue des licenciements. Elle avait annoncé la vente de plusieurs de ses filiales début février, ce qui devrait conduire à quelque 1500 suppressions d'emplois au total. Le détaillant cherche de nouveaux propriétaires pour sa filiale de voyages Hotelplan, sa filiale de cosmétiques et d'hygiène Mibelle ainsi que pour les deux marchés spécialisés Melectronics et SportX.

Changements dans les magasins

La vente de Melectronics entraînera également des changements dans une cinquantaine de grands supermarchés de Migros, fait également savoir le groupe. "Sur ces sites, les surfaces de vente intégrées de Melectronics seront réduites à un assortiment de base d'articles électroniques."

Le service de livraison de repas FoodNow, lancé en 2020 et actif dans quelques villes de Suisse alémanique, sera abandonné dès la fin mai. De même, le Nutri-Score sera progressivement retiré des produits Migros, son coût étant trop élevé, selon le groupe.

Migros fait par ailleurs part d'un changement à la tête des produits frais. Sandra Stöckli a décidé de quitter la direction fin juin et le groupe fin août. Les deux directions Fraîcheur et Food seront désormais réunies en une seule direction "dans le but de simplifier encore les procédures". Miriam Richter, responsable du secteur Food et Approvisionnement depuis mars, dirigera la nouvelle direction Fraîcheur et Food, ajoute Migros.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp

Continuer la lecture

Climat

Changement climatique: pluies plus intenses et plus fréquentes

Publié

le

En moyenne, les fortes averses journalières sont aujourd'hui 11% plus intenses qu'au début du 20e siècle. (photo prétexte) (© KEYSTONE/DPA/MARTIN GERTEN)

Le changement climatique a tendance à rendre les précipitations plus intenses et plus fréquentes en Suisse depuis 1901. Selon une étude, les versants nord et sud des Alpes ainsi que le nord-est du pays sont les plus concernés.

Cette tendance est plutôt faible dans les Alpes, dans certaines parties de la Suisse romande, au centre et au sud du Tessin, selon l'étude récemment publiée par l'Office fédéral de météorologie. MétéoSuisse a pris en considération les tendances aux fortes précipitations entre 1901 et 2023.

En moyenne, les fortes averses journalières sont aujourd'hui 11% plus intenses qu'au début du 20e siècle. Et les fortes précipitations qui se produisent près de quatre fois par an sont en moyenne 25% plus fréquentes qu'au début du siècle dernier.

L'étude a également analysé les fortes pluies d'une durée de dix minutes à cinq jours entre 1981 et 2023. L'intensité des précipitations courtes - d'une durée de dix minutes (+4,7% par décennie) à six heures (+2,4% par décennie) - a nettement augmenté. Leur fréquence n'a cependant guère changé.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Super League: trois clubs romands en lice cet après-midi

Publié

le

Didier Tholot: l'entraîneur du FC Sion entamera la saison contre YB (© KEYSTONE/CYRIL ZINGARO)

Trois clubs romands entament la saison de Super League cet après-midi. Une tâche difficile attend le promu Sion: les Valaisans joueront à Berne (14h15) sur la pelouse des Young Boys, tenants du titre.

Dès 16h30, le Lausanne-Sport accueillera le FC Bâle alors que, dans le même temps, Servette se déplacera à Lucerne.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Lignes claires réclamées pour les écoles sur les sujets délicats

Publié

le

Dagmar Roesler demande de faire confiance à l'école pour aborder des thèmes polémiques avec les enfants sans jugement de valeur et de manière neutre (archives). (© KEYSTONE/PETER SCHNEIDER)

La présidente du syndicat des enseignants alémaniques (LCH) veut des directives claires pour les écoles sur les crises et les guerres. L'école a le devoir de comprendre les événements politiques, mais, pour cela, elle a besoin d'un soutien politique, dit-elle.

Le plan d'études 21 donne des directives, mais il faut définir plus clairement ce qui est du ressort de l'école et ce qui ne l'est pas, déclare Dagmar Rösler dans un entretien diffusé dimanche par la SonntagsZeitung.

Elle appelle les politiciens à s'engager fermement pour permettre aux écoles d'aborder les sujets délicats avec les élèves "et que l'école, y compris les enseignants, soit soutenue et protégée dans cette démarche".

Faire confiance à l'école

Selon Mme Rösler, les écoles courent le risque de ne plus aborder des sujets polémiques, parce qu'elles sont accusées d'endoctrinement. "Il faut aussi faire confiance à l'école pour aborder ces thèmes avec les enfants sans jugement de valeur et de manière neutre".

Elle prône un renforcement de l'éducation civique dans tous les domaines du système éducatif, avec un meilleur ancrage dans les programmes scolaires. L'éducation politique au sens large doit être enseignée dès l'école primaire et maternelle, indique Mme Rösler.

Samedi dans la Schweiz am Wochenende, le président du Conseil national Eric Nussbaumer (PS/BL) avait également demandé un renforcement de l'éducation civique, à l'école et en dehors. Le Conseil fédéral n'a pas fait assez d'efforts dans ce sens, avait-il déclaré.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Des erreurs coûtent le match aux yerdonnois

Publié

le

Paul Bernardoni a dû s'avouer vaincu face à Perea. ©KEYSTONE/Jean-Christophe Bott

Le football a repris en Suisse ce week-end! Pour ouvrir la saison, Yverdon Sport recevait le FC Zurich. Une rencontre qui s'est soldée par une défaite 0-2.

C'est sous un soleil de plomb et dans une chaleur étouffante que le coup d'envoi a été lancé. D'un côté comme de l’autre, on a semblé prendre le temps de reprendre ses marques.

Mais les Zurichois se sont tout de même montrés plus entreprenants. Les hommes de Ricardo Moniz se sont offerts quelques frappes en première mi-temps, cadrées ou pas loin de l'être.

Les Nord-Vaudois, en revanche, ont eu bien de la peine à mettre en route leur attaque. C'est plutôt en sauvant des ballons venus de pieds zurichois qu'ils se sont illustrés. Se pose alors la question de la non-titularisation de Kevin Carlos, meilleur buteur du championnat la saison dernière.

La VAR et ses rebondissements

Son entrée en 2e mi-temps n’y aura cependant rien changé. L'ouverture du score zurichoise est tombée du pied de Juan José Perea à la 72e. L’attaquant s'était déjà illustré par sa vitesse, et c'est grâce à celle-ci qu'il a pu se frayer un chemin vers le but.

William LePogamCapitaine d'Yverdon Sport

La fin de match a été mouvementée. Les yverdonnois se sont vus accorder un penalty. Mais alors que tout le monde était en place et que Kevin Carlos s'apprêtait à tirer, la VAR a rappelé l'arbitre. On a d'abord cru que c'était le penalty qui était litigieux. Mais l'arbitre est finalement revenu sur une faute de Mohamed Tijani commise plusieurs minutes auparavant. Résultat, penalty annulé, carton rouge pour le défenseur yverdonnois et un coup franc pour le FCZ.

Le coup de grâce est tombé à la 101e avec un but de Umeh Emmanuel… qui n’avait dans un premier temps pas été accordé… avant d'être finalement accordé après vérification de la VAR quelques minutes plus tard.

Alessandro Mangiarratti, entraîneur d’YS, ne se laisse pas abattre par ce premier match. Mais il y a des choses à affiner. “On rate les moments clés, analyse-t-il. On enchaîne les erreurs et on encaisse un but. Et l’envie d'attaquer de manière plus agressive manquait.” Il souligne également que certains joueurs, comme Boris Cespedes, ne s'entraînent avec le groupe que depuis une semaine, ce qui n'aide pas.

Quant à la VAR, le coach ne passe pas par quatre chemins. “La VAR est là pour ça, je n'ai rien à dire. Si on ne fait pas l'erreur, la VAR n’intervient pas.”

Pour William LePogam, “ce n’est qu’un premier match. Je ne vais pas m’accabler dessus, la saison est longue.” Mais qu’est-ce qui a le plus posé problème à cette équipe yverdonnoiss d’habitude si forte à domicile?

William LePogamCapitaine d'Yverdon Sport

Les prochains matchs d’Yverdon-Sport, ce sera à l’extérieur. Les hommes d’Alessandro Mangiarratti se rendront à Genève le weekend prochain, puis à Winterthur.

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Cancer

L’époque se montre tout-à-fait propice à un voyage plaisant ou à une excursion en amoureux qui vous fera passer une journée parfaite et enrichissante.

Les Sujets à la Une

X