Rejoignez-nous

Suisse Romande

Des cigarettes de BAT seront produites à Neuchâtel chez PMI

Publié

,

le

Des cigarettes de BAT seront produites chez Philp Morris à Neuchâtel (archives). (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Philip Morris International (PMI) et British American Tobacco (BAT) ont conclu un accord de fabrication sous contrat pour la production de cigarettes à Neuchâtel, a indiqué vendredi la filiale suisse de BAT. La fabrication a démarré vendredi.

La production "de volumes limités de cigarettes de BAT aura lieu dans l'usine de PMI située à Neuchâtel. Il s'agit d'un accord spécifique au marché domestique suisse", peut-on lire dans le communiqué.

Selon RFJ, au moment du processus de consultation, la question de maintenir cette production du marché suisse à Boncourt (JU) s'était posée, mais il avait déjà été conclu par les responsables de BAT que le volume était insuffisant. Le choix de produire chez un concurrent a donc été privilégié, une pratique courante dans le monde des multinationales.

A Neuchâtel, seule une partie des volumes destinés au marché suisse sera produite. Tout le reste ainsi que tous les volumes qui étaient auparavant exportés seront fabriqués dans d’autres usines du groupe BAT.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

Vaud veut promouvoir le foot féminin

Publié

le

A une année de l'Euro dames en Suisse, Vaud veut promouvoir le foot féminin de base (archives). (© KEYSTONE/APA/APA/HELMUT FOHRINGER)

L'Association cantonale vaudoise (ACVF) veut promouvoir le football féminin. Un budget de 750'000 francs sera investi durant les trois prochaines années, financé à parts égales entre l'Etat de Vaud et la fondation FootAvenir, qui regroupe la BCV, le Centre patronal, l'ECA et Retraites Populaires.

Nommé "Honeyball", ce projet vise notamment à créer des équipes de toutes les catégories du football féminin de base, partout dans le canton. "Dans le contexte général de manque d'infrastructures, cela ne sera possible qu'en regroupant les clubs autour d'un seul et même objectif", indiquent vendredi les partenaires du projet dans leur communiqué. Un soutien financier sera également offert aux clubs qui hébergent déjà des équipes ou des arbitres féminines.

“Le sport, et particulièrement le football, véhicule des valeurs de respect et d'inclusion qu'il convient de soutenir et de renforcer, notamment en accordant aux femmes la place qu'elles méritent sur les terrains, comme dans les instances dirigeantes des clubs et entités sportives", relève Christelle Luisier, ministre vaudoise des sports, citée dans le communiqué.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Vaud

Les employés du site de Micarna d'Ecublens poursuivent leur grève

Publié

le

Les employés du site de Micarna d'Exublens ont commencé à débrayer jeudi matin à 09h15. (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Les employés du site de Micarna d'Ecublens (VD) ont décidé vendredi matin de reconduire leur grève entamée jeudi pour une deuxième journée. Les grévistes protestent contre la fermeture du site annoncée pour le printemps 2025.

"Face à la non-entrée en matière de la direction sur leurs revendications, les employés de Micarna à Ecublens ont décidé ce matin de reconduire leur grève pour une deuxième journée", indique le syndicat Unia vendredi matin dans un communiqué.

Durant la journée de jeudi, la direction a rejeté tous les appels à discuter, répondant au contraire par "des pressions" sur les travailleurs et "des menaces", poursuit-il. Les grévistes ont commencé à débrayer jeudi à 09h15 après une assemblée générale tenue dès 04h30. Le mouvement s'est poursuivi avec l'équipe de nuit.

Le site Micarna d'Ecublens compte 84 employés. Sa restructuration prévoit la suppression de la totalité de ces postes.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Genève

Le Grand Conseil accepte le programme de législature 2023-2028

Publié

le

Le Conseil d'Etat genevois élu au printemps 2023 a présenté en novembre dernier son programme de législature 2023-2028. Le Grand Conseil a accepté cette feuille de route politique. (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

Le Grand Conseil genevois a donné jeudi soir son feu vert au programme de législature 2023-2028 présenté en novembre dernier par le Conseil d'Etat. Les deux précédentes feuilles de route gouvernementales, qui couvraient les périodes 2014-2018 et 2018-2023, avaient été refusées.

La résolution liée à ce programme de législature a été acceptée par 47 voix contre 36. Ce vote n'est toutefois que symbolique: le refus de ce programme n'aurait en effet eu aucune conséquence pratique.

Le cap politique du Conseil d'Etat se décline en quatre axes. Il s'agit d'assurer une société stable, de favoriser une réponse collective aux transitions numériques, écologiques et démographiques, d'encourager l'expression des droits et libertés individuels et de mettre en place un Etat efficace et moderne.

Pour la PLR Natacha Buffet-Desfayes, accepter ce programme est un bon signal envers le Conseil d'Etat. "On parle à nouveau de prospérité et de mise en valeur des entreprises", s'est réjoui le PLR Yvan Zweifel. "Le programme est ambitieux, mais il ne doit pas engager des hausses de charges", a mis en garde le député PLR.

Baisses d'impôts

L'UDC et le MCG s'y sont opposés. "Ce programme n'a rien d'un programme: il est vide de sens et sonne creux", a relevé l'UDC Stéphane Florey. Pour le MCG, la rétrocession fiscale aux communes françaises et le nombre "excessif" de frontaliers sont problématiques.

A gauche, c'est la mise sous pression des services de l'Etat qui inquiète. La socialiste Caroline Marti a déploré les baisses d'impôts annoncées dans ce programme de législature. Son parti, qui est pourtant représenté au gouvernement, s'est ainsi opposé à cette feuille de route.

PFQ refusé

Le plan financier quadriennal (PFQ) qui accompagne le programme de législature a pour sa part été refusé par 55 voix contre 18 et 21 abstentions. La droite estime qu'il ne propose pas assez de mesures structurelles alors que la gauche critique les économies envisagées.

Attaqué sur plusieurs points par les députés, le Conseil d'Etat a répondu avec sobriété. "Merci pour ce moment!" a ironisé la cheffe du Département des finances Nathalie Fontanet.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Vaud

Tour du monde: le Vaudois Louis Margot a atteint la Martinique

Publié

le

Louis Margot a passé près de 80 jours seul sur l'Atlantique à bord de son bateau. (©Human Impulse)

76 jours sans poser le pied à terre. Voilà l’exploit réalisé par Louis Margot. Le Vaudois, originaire de Colombier-sur-Morges, vient de boucler la deuxième étape d’un tour du monde qu’il veut réaliser à la force de ses bras et de ses jambes. Il est arrivé en Martinique ce mercredi soir, lui qui est parti de Morges en vélo le 3 septembre dernier.

Louis Margot peut se targuer d’être un véritable aventurier des temps modernes. Le Vaudois est arrivé en Martinique mercredi soir, bouclant ainsi la deuxième étape de son tour du monde. Celui qui est originaire de Colombier-sur-Morges était parti de Morges à vélo tout début septembre. Il avait ainsi rallié le Portugal à la force des jambes. Troquant son deux-roues pour un bateau, il a ensuite fait halte aux Canaries avant sa grande traversée pour la Martinique. 76 jours sans poser le pied à terre. Il nous raconte ce qu’il a ressenti à son arrivée en Martinique.

Louis Margot

Entre requin et ciel étoilé

En 76 jours, Louis Margot a évidemment vécu de nombreuses aventures. La première : affronter les éléments et d’énormes vagues avec son bateau comme seule protection. Il nous raconte deux autres moments forts de sa traversée.

Louis Margot

Louis Margot a aussi vécu un coup dur plutôt cocasse qu’il a raconté sur les réseaux sociaux : ce moment où il a fini par épuiser son stock de douceurs. Ne lui restait plus alors qu’un stock  de nourriture lyophilisée et du beurre de cacahuète. Il s’y attendait, cette traversée a été un véritable défi mental.

Louis Margot

Pacifique nord ou sud?

Le périple de Louis Margot attise la curiosité. Preuve en est : près de 57'000 personnes le suivent désormais sur Instagram. Mais il va falloir être patients : le Vaudois va rester en Martinique trois semaines au minimum. Il s’agit pour lui de se reposer bien sûr, mais aussi de réfléchir à la suite du voyage.

Louis Margot

On rappelle que chacun peut suivre le voyage de Louis Margot sur le site de « Human Impulse » via une balise GPS ainsi que sur les réseaux sociaux où l’aventurier poste régulièrement des vidéos.

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Sagittaire

Un proche a des soucis sentimentaux ? Contentez-vous d'être à l'écoute, il ne faudrait pas que cela se retourne contre vous, par la suite !

Les Sujets à la Une

X