Rejoignez-nous

Genève

Le maire de Genève promet de réduire les dépenses

Publié

,

le

Sami Kanaan a, dans le cadre des notes de frais des conseillers administratifs de la Ville de Genève, indirectement accusé ses collègues du conseil municipal de manquer de respect pour la fonction (archives). (©KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

Sami Kanaan a, dans le cadre des notes de frais des conseillers administratifs de la Ville de Genève, indirectement accusé ses collègues du conseil municipal de manquer de respect pour la fonction. Par ailleurs, il promet que les dépenses vont baisser.

Sami Kanaan a déclaré dans une interview publiée samedi par plusieurs journaux Tamedia qu'il avait appris que le champagne, les cocktails et les courses en taxi privé avaient fini sur les notes de frais de certains de ses collègues du gouvernement grâce au rapport de la Cour des comptes. "L'auto-discipline de certains collègues n'a pas fonctionné et c'est très regrettable."

A la question de savoir s'il s'agissait d'un manque de respect pour la fonction, M. Kanaan a répondu : "Dans les cas spécifiques mentionnés dans le rapport, on peut le dire."

Au début du mois, la Cour des comptes de Genève avait publié un rapport dénonçant les excès de dépenses de l'administration municipale. Guillaume Barazzone, par exemple, s'est vu rembourser 42'000 francs pour la seule année dernière, dont plus de 17'000 francs pour les frais de téléphonie mobile. Il a expliqué qu'il avait en partie confondu sa carte de crédit privée avec celle de la ville parce qu'elles se ressemblent. Il a avoué des erreurs et a remboursé plus de 50'000 francs à la ville.

Transparence accrue

Sami Kanaan, qui est responsable de la culture et du sport, a eu 27'000 francs de frais annuels moyens, selon une liste publiée par la ville. M. Kanaan a expliqué qu'il s'agissait principalement de frais de voyage et que tout cela était lié à sa fonction politique. "Je peux expliquer toutes les dépenses."

Il a poursuivi en disant que les cas d'abus ne pouvaient pas se reproduire. Le système de contrôle a été considérablement amélioré et la transparence s'est accrue. "Nous devons changer les choses maintenant et examiner les règlements sur les dépenses des autres villes."

 

(ATS)

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Économie

Accord entre une entreprise active à l'aéroport et les syndicats

Publié

le

Un accord confidentiel a été trouvé entre une entreprise de restauration qui exploite plusieurs points de vente à l'aéroport Genève et les syndicats Unia et SIT, qui avaient publiquement dénoncé, en octobre, le non-respect des conditions de travail (archives). (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

Un accord confidentiel a été trouvé entre une entreprise de restauration qui exploite plusieurs points de vente à Genève Aéroport et les syndicats Unia et interprofessionnels des travailleurs (SIT). Les forfaits quotidiens indemnisant les déplacements augmenteront dès le 1er août.

Cet accord, conclu après plusieurs mois de "négociations constructives" sous l'égide de la Chambre des relations collectives de travail, met fin au conflit qui opposait les parties, ont annoncé mardi les syndicats et Canonica SA dans un bref communiqué commun. "L'accord prévoit qu'aucune communication supplémentaire ne sera faite", a précisé Pascal Pétroz, administrateur de la société.

Parmi les revendications figurait la prise en compte du temps de déplacement entre les vestiaires et le lieu de travail. Au vu de l'impasse dans laquelle se trouvaient les discussions, initiées au printemps 2023, les syndicats avaient publiquement dénoncé, en octobre, le fait que ces déplacements prennent plus de quinze minutes en raison de la distance importante et des contrôles de sécurité.

A l'époque, des employés avaient aussi symboliquement brandi des récipients contenant un liquide jaune ressemblant à de l'urine, affirmant devoir uriner dans des gobelets à l'arrière des points de vente faute de pouvoir prendre une pause. Cette action médiatique avait scandalisé l'entreprise.

L'accord trouvé entre les partenaires sociaux met un terme au conflit médiatique et juridique entre les parties, précise le communiqué. "Les syndicats ont admis que certaines mesures auxquelles ils ont recouru en 2023 pouvaient être disproportionnées et Canonica SA a accepté de retirer les procédures civiles et pénales engagées à l'encontre des syndicats et représentants du personnel."

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Économie

UBP augmente son bénéfice au premier semestre

Publié

le

L'établissement genevois Union Bancaire Privée a enregistré un bénéfice net en hausse de 24,6% à 138,1 millions de francs au premier semestre. La direction souligne un contexte financier favorable (archives). (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

L'établissement genevois Union Bancaire Privée (UBP) a enregistré un bénéfice net en hausse de 24,6% à 138,1 millions de francs au premier semestre. La direction souligne un contexte financier favorable.

Fin juin, les revenus se sont établis à 670,6 millions, en progression de 7,7%, indique un communiqué publié lundi. Plus grosse source de revenus, le résultat des commissions et prestations de service a avancé de 5,6% à 370,3 millions. Celui des opérations d'intérêts a pris 17,4% à 243,2 millions. Par contre, les opérations de négoce ont reculé de 1,5% à 52,6 millions.

Les charges d'exploitation ont crû de 7% à 443,6 millions. Le résultat opérationnel avant impôts a augmenté de 21,7% à 167,9 millions. Le ratio Tier 1 s'établissait à 27,2%, contre 28,9% fin décembre. Les avoirs sous gestion ont progressé de 7,3% à 150,8 milliards.

La direction dit avoir bénéficié d'un contexte financier favorable avec notamment des taux d'intérêt élevés et des performances solides en début d'année. Pour 2024, elle n'a pas donné de prévisions chiffrées.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp

Continuer la lecture

Culture

La Lake Parade de Genève a attiré plus de 100'000 personnes samedi

Publié

le

A Genève, 100'000 à 120'000 personnes ont participé à la Lake Parade samedi après-midi et à la Lake Sensation en soirée. La manifestation n'a pas connu d'incident important (archives). (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Par un temps estival, 100'000 à 120'000 personnes ont participé à la 22e Lake Parade samedi après-midi à Genève et à la Lake Sensation en soirée. La manifestation n'a pas connu d'incident important, et la fête est restée bon enfant.

Le cortège autour de la rade a attiré environ 70'000 personnes, tandis que 30'000 fêtards ont participé à la soirée qui a suivi, a estimé la police. Fondateur et organisateur de la manifestation, Christian Kupferschmid a avancé dimanche des chiffres un peu plus élevés: jusqu'à 85'000 personnes dans l'après-midi et 35'000 en soirée. "Les chiffres sont plus réalistes que par le passé", a-t-il relevé.

Satisfait de cette participation, M. Kupferschmid l'est aussi au niveau sanitaire, puisque moins de personnes ont eu besoin de soins. Samedi, 69 fêtards, contre 150 lors des éditions avant le Covid, ont été pris en charge, essentiellement en soirée pour des malaises liés à des abus d'alcool ou de substances et pour des plaies aux pieds, a noté Anthony Giannasi, porte-parole des samaritains.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

La 22e Lake Parade fait vibrer la rade de Genève

Publié

le

La Lake Parade a été gâtée par la météo. (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

La Lake Parade a fait vibrer la rade de Genève samedi après-midi. Seize Lake Mobiles ont formé un cortège musical de la rive droite à la rive gauche, entraînant dans leur sillage quelque 70'000 personnes.

Du soleil et une chaleur atténuée par une légère bise: cette 22e édition a bénéficié samedi d'une météo clémente. Roulant au pas, les 16 Lake Mobiles et leurs DJs ont déversé leurs décibels sur les quais. Pour la première fois, deux chars aux sonorités latino- tropicales ont participé au cortège.

Les camions se sont attardés sur la rive droite, où une foule de plus en plus dense était rassemblée à l'ombre des bâtiments. Le public, majoritairement jeune et vêtu légèrement voire déguisé, a participé à la fête dans une ambiance bon enfant.

Point culminant de la Lake Parade: les chars ont commencé à traverser le pont du Mont-Blanc à 17h30, faisant davantage trembler l'ouvrage que le trafic routier.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Balance

Vos amis jouent un rôle essentiel dans votre vie et sont une mine de joies profondes et inestimables. Ce qui vous lie à eux se consolide de jour en jour…

Les Sujets à la Une

X