Rejoignez-nous

Hockey

La simplicité, recette lausannoise du succès

Publié

,

le

Christoph Bertschy et Lausanne ont su jouer simple (© KEYSTONE/CYRIL ZINGARO)

En jouant de manière simple, Lausanne a trouvé le chemin des filets à cinq reprises contre Fribourg-Gottéron. A répéter vendredi à domicile contre Davos.

Mais pourquoi se complique-t-il la vie? Mais pourquoi n'a-t-il pas simplement shooté au but en espérant une déviation? Ces questions, des milliers de fans se les posent lors de chaque soirée de National League et même à chaque rencontre sportive.

A croire que jouer simple est finalement difficile, puisque les équipes n'y arrivent généralement pas d'un - simple - coup de baguette magique. C'est pourtant avec cette recette maintes fois exploitée que Lausanne a signé son deuxième succès en trois parties et remporté son deuxième derby romand, après avoir battu Genève-Servette vendredi dernier à Malley. Sauter sur les rebonds, balancer le puck à travers le trafic ou capitaliser sur une erreur de placement, voilà la recette du succès.

Barberio proche des 100%

"On a joué un match beaucoup plus simple, a analysé Mark Barberio. On a amené le puck sur le filet et on a été récompensé." De retour après avoir purgé ses quatre derniers matches de suspension, le capitaine québécois a retrouvé le "C" en même temps que sa position sur l'échiquier lausannois. "Quel plaisir d'être de retour, s'est enthousiasmé le Canadien à l'heure de l'interview. C'est toujours dur de voir tes coéquipiers jouer sans pouvoir les aider. Maintenant mon but, c'est de continuer à aider l'équipe."

Opéré de l'épaule, le Montréalais a enchaîné avec de la rééducation. Alors où se situe-t-il peu après la mi-septembre? "Je dirais que je me sens à 90-95%. En termes de douleurs, il n'y en a pas et c'est vraiment encourageant. C'est juste une question de force mais ça va venir, je travaille beaucoup là-dessus." Privé de glace, Mark Barberio a eu le loisir d'observer ses coéquipiers en ce début de saison. Comment analyse-t-il les performances de ses collègues? "Je pense qu'on travaillait fort, mais qu'il y avait des erreurs mentales qu'on a pu corriger ce soir contre Fribourg. Surtout à la ligne bleue et des deux côtés de la glace. On a offert trop de pucks à l'adversaire."

Provoquer la chance

John Fust a-t-il trouvé la formule magique avec cette option à deux défenseurs étrangers et deux importés en attaque au lieu de ce 1+3 du début de saison? "Hormis les deux premiers tiers à Rapperswil, je suis content de l'équipe, note le coach des Lions. Au final, ce n'est qu'une question de confiance et de créer la chance. Ce qu'on a su faire ce soir. On a été récompensé par certains buts, parce qu'on a accepté d'aller provoquer cette chance. Il est donc fort probable que l'on conserve le même alignement contre Davos."

Concernant le retour de Barberio et la mise en tribunes de Phil Varone, John Fust n'a pas tourné autour du pot: "Mark est notre leader et notre capitaine. Sekac et Varone ont connu des débuts difficiles, ils doivent encore s'adapter. Sekac a mieux jouer même s'il n'a pas marqué. Quant à Varone, il a des qualités, ça va venir. Il lui faut faire des ajustements."

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hockey

Evander Kane suspendu 21 matches

Publié

le

Evander Kane est suspendu pour 21 matches (© KEYSTONE/AP/Jeff Chiu)

La NHL a suspendu Evander Kane pour 21 matches.

L'ailier canadien, coéquipier de Timo Meier à San Jose, est sanctionné pour avoir violé le protocole Covid-19 de la Ligue. Selon plusieurs médias, il aurait présenté un faux certificat de vaccination à la Ligue et à son club.

Evander Kane, dont le retour au jeu surviendra au plus tôt le 30 novembre face aux Devils, a fait l'objet de plusieurs enquêtes de la part de la NHL. Dont une après que sa femme, Deanna, avait affirmé que Kane pariait sur des matches de NHL. Evander et Deanna Kane sont en instance de divorce.

La NHL a annoncé fin septembre qu'il n'y avait aucune preuve pour soutenir les allégations de paris, mais que deux enquêtes supplémentaires sur Evander Kane avaient été ouvertes. Elle a précisé lundi que son enquête simultanée sur des allégations de violence domestique n'a pas abouti, mais n'a pas confirmé l'affaire du faux certificat.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

Hofmann débloque son compteur personnel

Publié

le

Hofmann (15, ici en pré-saison) a réussi samedi son premier point en NHL (© KEYSTONE/AP/Michael Thomas)

Grégory Hofmann n'a pas tardé à débloquer son compteur personnel en NHL.

Le Jurassien bernois s'est fait l'auteur d'un assist dès son deuxième match, samedi lors d'un match gagné 2-1 après prolongation par Columbus face à Seattle.

L'attaquant de 28 ans a réalisé la passe décisive sur le 1-1 des Blue Jackets, inscrit par Eric Robinson à la 51e. Auteur d'un tir cadré, il a griffé la glace pendant 12'30'' - contre plus de 16' de temps de jeu pour son premier match -, terminant avec un bilan de +1.

C'est le Finlandais Patrik Laine qui a offert la victoire à Columbus après 2'16'' en "overtime". Seattle, qui disputait déjà son troisième match de la saison, avait ouvert la marque par l'intermédiaire de Brandon Tanev à la 35e.

Deux autres Suisses se sont illustrés samedi dans la Ligue nord-américaine. Timo Meier a obtenu un assist lors du premier match de la saison des Sharks, vainqueurs 4-3 de Winnipeg. Buteur la veille à Anaheim, Kevin Fiala a lui aussi réalisé un assist, dans un match gagné 3-2 par Minnesota sur la glace des Kings de L.A.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

Fribourg égale un record, Genève-Servette respire

Publié

le

Le Biennois Damien Brunner est trop rapide pour le défenseur des Zurich Lions, Patrick Geering. C'est 1-0 pour Bienne. (© KEYSTONE/PATRICK B. KRAEMER)

Leader de National League, Fribourg-Gottéron a fait honneur à son rang avec un succès 5-0 sur la glace d'Ajoie. De son côté, Genève-Servette a pris le meilleur 4-1 sur les Rapperswil-Jona Lakers.

Grâce à son neuvième succès consécutif sans concéder le moindre point, Fribourg-Gottéron a donc égalé la meilleure performance du club qui datait de la saison 91-92 quand Slava Bykov et Andreï Khomutov faisaient la pluie et le beau temps à St-Léonard. Le record absolu est détenu par Lugano qui avait fêté quinze victoires "pleines" de suite lors de la saison 88-89.

A Porrentruy, les hommes de Christian Dubé ont agi comme un leader au lendemain d'un autre derby romand assez épuisant. Dans le contrôle, les Fribourgeois ont ouvert le score grâce à David Desharnais qui a mystifié le portier Vikton Östlund d'un tir pris de derrière la cage (12e). Des déviations de Walser sur un tir de Sutter (25e) et de Spunger sur un envoi de Diaz (38e) ont consolidé ce neuvième succès de rang et une place de leader bien méritée. La défense est au point avec un deuxième blanchissage de suite et surtout que deux buts encaissés au cours des quatre derniers matches. De leur côté, les Ajoulots sont dans le dur avec un cinquième revers de rang.

Laborieux mais précieux. Genève-Servette a mis fin à une série de cinq défaites consécutives pour fêter son deuxième succès à domicile et son deuxième succès à trois points de la saison. Le retour du capitaine Noah Rod a été couronné de succès, quelle charge sur le Suédois Djuse en début de partie ! Mais la première période des joueurs de Patrick Emond a été assez consternante. Un brouillis de mauvais choix qui a été sanctionné par l'ouverture du score des Lakers en infériorité numérique grâce à Wetter (14e). Il a fallu attendre la mi-match pour voir des Genevois mettre de l'ordre dans leur jeu. Joël Vermin "remonté" aux côtés de Jooris et de Moy a égalisé d'une spectaculaire reprise de volée (33e). La délivrance est venue d'une action confuse où un défenseur de Rapperswil-Jona a trompé son propre gardien après un tir de Vatanen (41e). Les Genevois ont pu assurer leur victoire sur un power-play - si défaillant la veille à Fribourg - grâce à un but de Jooris (54e). Rod a scellé le score dans la cage vide.

Lausanne inconstant

Lausanne manque toujours de constance. Au lendemain de leur succès probant à Bienne, les joueurs de John Fust ont subi la loi des Langnau Tigers (4-1), toujours aussi déroutants. Le match fut assez enlevé. Quelques belles parades de Tobias Stephan ont permis aux Lausannois de rester dans le match. Les Emmentalois ont ouvert le score par Alexandre Grenier, un ancien pensionnaire de Malley. Après l'égalisation de Glauser à 5 contre 4, Schweri et Olofsson (son 12e but déjà) ont assuré le succès bernois.

Bienne, grâce à des doublés de Damien Brunner et Luca Cunti, est revenu victorieux de son déplacement au Hallenstadion face aux Zurich Lions. Les Seelandais restent ainsi dans le sillage de Fribourg-Gottéron. Les Zurichois inquiètent avec un troisième revers de suite.

Mené 2-0 par Ambri-Piotta, Berne est parvenu à retourner le score pour s'imposer 3-2. A noter que le premier but léventin a été inscrit par Matt D'Agostini. Le Canadien, qui avait retrouvé la glace en National League la veille, n'avait plus joué depuis le 27 octobre 2020 après une grave blessure. Davos s'est imposé 3-1 sur la glace de Lugano.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

Fiala buteur face à Anaheim

Publié

le

Kevin Fiala (22, à droite) est félicité par ses partenaires après avoir inscrit le 1-1 (© KEYSTONE/AP/Johm McCoy)

Comme Roman Josi et Nino Niederreiter, Kevin Fiala a trouvé le chemin des filets dès son premier match de la saison en NHL.

L'attaquant saint-gallois a inscrit le 1-1 pour Minnesota, qui est allé s'imposer 2-1 sur la glace des Anaheim Ducks.

Auteur de 42 points en 57 matches durant l'exercice 2020/21, Kevin Fiala a profité d'une superbe passe de Mats Zuccarello en supériorité numérique à la 38e. Le Wild a dominé les débats vendredi (43 tirs cadrés à 29) mais a marqué le 2-1 à 8'' seulement de la fin du temps réglementaire grâce à Marcus Foligno.

Les Devils de Nico Hischier et Jonas Siegenthaler ont eux aussi connu la victoire pour leur première partie dans ce championnat 2020/21. New Jersey s'est imposé 4-3 après prolongation devant les Chicago Blackhawks de Philipp Kurashev, grâce à un but inscrit par Jack Hughes après 57'' en overtime.

Les trois Suisses alignés vendredi à Newark sont restés "muets" dans cette partie, le capitaine des Devils Nico Hischier terminant la soirée avec un bilan de +1 et 3 tirs cadrés à son actif. A noter que le nouveau défenseur de New Jersey Dougie Hamilton a ouvert la marque après 17'' de jeu seulement.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

Genève a besoin du match parfait

Publié

le

Patrick Emond donne ses consignes mais cela ne suffit toujours pas (© KEYSTONE/ALESSANDRO DELLA VALLE)

Neuvième défaite en dix matches pour un Genève-Servette qui ne trouve pas la solution. Battus 2-0 par le leader Fribourg, les Aigles doivent désormais réaliser une partie sans faute.

Genève-Servette à la recherche du match parfait. On dirait le titre d'un film d'aventures. La formule vient du coach Pat Emond: "On s'est bien préparé cette semaine. Le 2-0 est un peu sévère, sans enlever le mérite aux Fribourgeois. Mais un bon match ne suffit pas dans la situation où nous nous trouvons actuellement, on a besoin d'un match parfait."

C'est-à-dire un match sans erreurs défensives, comme sur le 1-0 de Jörg, par exemple. Parce que Genève n'a pas mal joué. Mais Genève a joué comme une équipe hésitante qui avait perdu huit de ses neuf dernières parties. En face, bouffi de confiance, Fribourg a surfé sur cette vague en jouant simple et en continuant à appliquer une recette qui fonctionne en ce moment avec des joueurs formant une véritable équipe.

"On avait demandé de serrer la défensive, ce qu'on a réussi à faire, poursuit Pat Emond. Je pense qu'on a eu nos chances de marquer, mais c'est comme au début de la saison, tout est difficile en attaque pour aller acheter nos goals. Je tiens à louer le travail des gars, je pense qu'ils se sont battus. C'est sûr que cette série négative est longue, mais ça ne sert à rien de nous apitoyer sur notre sort. Je ne m'arrête pas aux chiffres de cette série, d'autres le font à ma place. On doit se concentrer sur la partie de demain contre Rapperswil."

Après l'échec de Vouillamoz à l'aile des deux étrangers Filppula et Winnik, le Québécois avait choisi de placer Deniss Smirnovs. "Deniss a fait un match correct, mais ces jeunes doivent progresser, appuie Emond. Depuis le jour 1 ces gars ne sont pas placés dans les bonnes chaises. Ca fait qu'ils font ce qu'ils peuvent. C'a été bien pour certains et moins bien pour d'autres, mais à un moment donné quand tu achètes un vélo et que tu ajustes une roue, eh bien ça donne ça. Certains joueurs qui ont des habilités jouent comme si l'équipe était au complet alors qu'il manque des gars."

Même s'il n'y a pas de menace de relégation, cette crise genevoise pourrait avoir un impact à la tête de l'équipe. Interrogé en ce sens, le Québécois n'a pas épilogué: "Je veux m'en sortir, tout comme les joueurs. Mais je vais contrôler ce que je peux contrôler."

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X