Rejoignez-nous

Économie

Chavannes-près-Renens: la tour végétalisée mise à l'enquête

Publié

,

le

Mise à l'enquête mardi, la Tour des Cèdres à Chavannes-près-Renens aura un impact architectural majeur sur toute la région et au-delà. (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Le projet de Tour des Cèdres à Chavannes-près-Renens a été mis à l'enquête mardi. La tour végétalisée de 36 étages accueillera 252 appartements et un espace public au 32e étage. Jusqu'au 25 avril, la population pourra échanger avec les différents partenaires dans un espace ad hoc dans le quartier.

Le projet de l'architecte Stefano Boeri qui avait remporté le concours d'architecture en 2015 propose une tour végétale sur le modèle du "Bosco verticale" de Milan, premier des 81 projets en cours à l'échelle mondiale, écrit le groupe Orllati dans un communiqué. Il a depuis passablement évolué, bénéficiant des améliorations du modèle et des expériences déjà réalisées.

Le projet mis à l'enquête prévoit notamment l'augmentation de 90% des arbres de la tour et l'intégration de plantes grimpantes. Le nombre d'appartements a été accru pour une plus grande variété de typologie. Un travail d'optimisation des espaces extérieurs, de la qualité des appartements et d'amélioration du bilan thermique a été mené, explique le promoteur. Un espace public est prévu au 32e étage.

Par ailleurs, la construction de la tour de plus de 120 mètres de haut aura un impact architectural majeur sur toute la région. Elle libère 22'000 m2 d'espaces publics au sol qui ont fait l'objet d'un concours remporté par le bureau Belandscape, précise le communiqué.

Espace de communication

L'entreprise Orllati a également décidé de réaliser la tour sans places de parc supplémentaires. Elle questionne ainsi directement la pertinence du renforcement routier prévu pour la deuxième phase du plan de quartier.

Enfin le groupe rappelle les bénéfices d'une tour végétale: celle "des Cèdres est un écosystème vivant qui absorbe le CO2, réduit la chaleur et économise de l'énergie, capte les particules fines, augmente la biodiversité, collecte de l'eau."

Pour accompagner la mise à l'enquête d'une durée de trente jours, un espace de communication dédié a été créé dans le quartier. La population pourra découvrir à quoi ressemble le quartier à terme. Des séances de questions et d'échanges sont prévues mardi soir et mercredi, ainsi que les mercredis de 17h00 à 19h00 jusqu'au 25 avril.

Un long chemin

En février 2014, les citoyens de Chavannes-près-Renens avaient approuvé par 60% des voix le plan de quartier des Cèdres prévoyant la possibilité d’une tour. Le projet du Milanais Stefano Boeri avait été plébiscité à l'unanimité du jury en 2015.

Par la suite, le projet avait été retardé par un conflit entre Bernard Nicod et Avni Orllati. D'abord associés, les deux maîtres d'ouvrage se disputaient la propriété de la parcelle. Un accord avait été trouvé en automne 2020.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Économie

Le marché suisse du sport recule légèrement en 2023

Publié

le

Les ventes de vélos ont connu un net recul l'an dernier. (archive) (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Le marché suisse du sport a reculé quelque peu l'an dernier, faisant les frais de l'inflation et de la prudence des consommateurs.

Les ventes (hors vélo) ont diminué de 1,5% en 2023, après des hausses de 2% en 2022 et de 14% en 2021. Le volume a atteint environ 2,17 milliards de francs, selon une étude du cabinet d'études de marché GfK publiée lundi.

Le secteur des articles tels que les skis, les sacs à dos, les casques ou les appareils de fitness a enregistré une baisse des ventes de 3%, tandis que le textile a lâché 2%. Le secteur des chaussures est celui qui, une fois de plus, s'en est le mieux sorti, avec une croissance de 3%, note GfK.

La plus grande part du chiffre d'affaires provient du marché des activités d'extérieur, à hauteur de 20% et qui a engrangé environ 450 millions de francs. Le chiffre d'affaires du secteur textile est resté constant à un niveau élevé, tandis que le secteur des autres articles a perdu du terrain, notamment dans le domaine du camping, note GfK.

Le chiffre d'affaires des chaussures d'extérieur a également baissé, mais a été partiellement compensé par la tendance des chaussures de course en montagne (trail). De manière générale, le secteur des chaussures de course reste à la mode et enregistre une croissance de 4%, détaille l'étude.

Le secteur des loisirs a continué de progresser. Cela se manifeste en particulier dans les chaussures avec une augmentation du chiffre d'affaires de 5%. Le secteur dédié aux activités hivernales a de son côté affiché un retrait de 2%. Le chiffre d'affaires dans le domaine du fitness a lui continué de baisser, de 3% pour l'exercice 2023.

Les vélos retropédalent

En ce qui concerne le marché du vélo, des réductions de prix ainsi qu'une saturation du marché ont entraîné un net recul des ventes l'an dernier, constate également GfK.

Pour l'institut, "le mauvais moral des consommateurs, l'augmentation des coûts dans différents domaines et la réticence à acheter qui en résulte, ainsi que la recherche accrue de promotions" devraient continuer à tirer le marché du sport vers le bas en 2024. La population en hausse et le commerce en ligne ne permettront en effet pas de compenser entièrement ce phénomène, selon ses estimations.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp

Continuer la lecture

Économie

Hausse ténue des prix à la production et à l'importation en mars

Publié

le

Les prix à l'importation ont augmenté de 0,1% par rapport à février. (archive) (© KEYSTONE/AP/Fabian Bimmer)

L'indice des prix à la production et à l'importation a continué de progresser en mars, en raison principalement de la hausse des prix des produits pétroliers.

Ce pré-indicateur de l'inflation s'est situé à 106,9 points pour le mois en revue, en hausse de 0,1% par rapport au mois de février dernier, communique lundi l'Office fédéral de la statistique (OFS). Par rapport à mars 2023, il a diminué de 2,1%, ajoute-t-il.

Dans le détail, le sous-indice faisant état des prix à la production a augmenté de 0,1% sur un mois, soutenu par l'augmentation des tarifs pétroliers. Sur un an, il enregistre une légère baisse de 0,5%.

Les prix à l'importation croissent également de 0,1% par rapport à février, en conséquence de la hausse des prix des produits pétroliers, de l'habillement, des métaux et des produits semi-finis en métaux. Le cuir, les articles en cuirs ainsi que les véhicules automobiles et les composants de véhicules ont également renchéri. Les hydrocarbures et les préparations pharmaceutiques sont en revanche devenus meilleur marché. En glissement annuel, le sous-indice affiche un repli de 5,4%.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp

Continuer la lecture

Économie

Credit Suisse: les ex-cadres ne doivent pas rembourser leurs bonus

Publié

le

La situation juridique actuelle rend difficilement envisageable un remboursement des bonus des anciens cadres de Credit Suisse (archives). (© Keystone/MICHAEL BUHOLZER)

Les anciens cadres de la défunte grande banque Credit Suisse (CS) peuvent conserver leurs bonus. Dans la situation juridique actuelle, une demande de remboursement n'aurait guère de chances d'aboutir.

Le Département fédéral des finances (DFF) a confirmé dimanche à Keystone-ATS cette information de la Sonntagszeitung. Le Conseil fédéral est arrivé à cette conclusion dans son rapport sur la stabilité bancaire.

Dans ce rapport, le gouvernement a dressé un état des lieux des moyens juridiques à disposition pour sanctionner rétroactivement les responsables d'une banque ayant mal géré leurs affaires, explique le DFF.

Le Conseil fédéral estime nécessaire d'agir au niveau des bases légales. "Il convient notamment de créer des instruments qui permettront, à l'avenir, dans des cas similaires, de retirer rétroactivement aux dirigeants des banques les bonus déjà versés. Avec l'introduction d'un régime pour les cadres supérieurs, ceux-ci doivent en outre être clairement identifiables", écrit le DFF.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Économie

Swiss suspend ses vols vers Tel Aviv et Beyrouth

Publié

le

Les personnes se trouvant en Israël doivent se renseigner sur place sur les possibilités de transports locales, indique le DFAE sur son site internet. (© KEYSTONE/MICHAEL BUHOLZER)

Au vu de la situation au Proche-Orient, Swiss suspend ses vols à destination et au départ de Beyrouth jusqu'au 18 avril inclus, indique la compagnie aérienne. Cela concerne concrètement le vol qui était prévu mardi prochain.

Swiss indique par ailleurs dans un communiqué que les vols au départ et à destination de Tel Aviv resteront suspendus au moins jusqu'à lundi. La compagnie dit être soulagée que ses sept collaborateurs sur place soient sains et saufs. "Nous sommes en contact permanent avec eux et nous examinons comment nous pouvons continuer à les protéger si la situation devait se dégrader", précise Swiss.

Les espaces aériens au-dessus d'Israël, de la Jordanie et de l'Irak, qui avaient été fermés dans la nuit de samedi à dimanche, ont été rouverts par les pays concernés. Les avions de Swiss peuvent donc à nouveau les traverser.

Jusqu'à jeudi, la compagnie évitera toutefois de survoler l'espace aérien iranien. Par conséquent, le temps de vol entre Zurich et Hong Kong, Bangkok, Singapour, Delhi et Mumbai sera prolongé de 90 minutes au maximum.

Swiss souligne suivre de près l'évolution de la situation au Proche-Orient. Ses spécialistes évaluent toutes les informations disponibles et échangent avec les autorités compétentes, en Suisse et sur place. Sur cette base, la compagnie décide de la reprise ou non des vols actuellement suspendus.

Peu de marge de manoeuvre

Le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) indique de son côté avoir peu de marge de manoeuvre sur place. L'ambassade de Suisse à Tel Aviv continue de fournir ses prestations de services habituelles, est-il écrit sur son site internet. Mais en cas de détérioration de la situation, la représentation "n'a toutefois que des possibilités très limitées voire aucune de fournir des prestations d'assistance en cas d'urgence".

L’évolution de la situation en Israël reste incertaine et peut évoluer rapidement, note le DFAE. Une détérioration de la situation sécuritaire dans l'ensemble de la région ne peut être exclue. Jusqu'à nouvel ordre, il est déconseillé de se rendre en Israël.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Scorpion

Grâce à votre travail tenace de ces derniers mois, vous bénéficiez de rentrées d'argent inattendues, ce qui entraîne amélioration de votre vie en général.

Les Sujets à la Une

X