Rejoignez-nous

Vaud

Ecublens : cohabitation compliquée entre le M1 et les voitures

Publié

,

le

© Transports lausannois - Flickr

Le M1 et le trafic ne font plus bon ménage à Ecublens. Comme le rappellent nos confrères de “24Heures”, une pétition munie de plus de 1’600 signatures a été remise en décembre dernier au Grand Conseil vaudois.

Excédés, les habitants de l’Ouest lausannois demandent au canton d’agir pour que le trafic motorisé ne soit plus systématiquement bloqué au passage à niveau du carrefour du Pontet. Un carrefour qui arrive à saturation, notamment aux heures de pointe. Au total, ce sont 5 passages qui posent des problèmes de cohabitation entre le Métro M1 et les voitures. L'augmentation de la cadence du Métro n'a pas amélioré la situation.

Cette grogne des habitants arrive au moment où le Conseil d’Etat demande un crédit de 800’000 francs pour étudier les possibilités de développement du M1. Une réponse à un postulat déposé en 2016 par le député socialiste Alexandre Rydlo et soutenu par l’ensemble de la députation de l’Ouest lausannois.

Le canton va donc se pencher sur le problème. Mais il pourrait très bien botter en touche. C'est en tout cas ce que redoute José Birbaum, Président du PLR et Indépendants de droite d'Ecublens, à l'origine de la pétition :

José BirbaumPrésident PLR et Indépendants, Ecublens

Et selon le député socialiste Alexandre Rydlo, qui habite l'Ouest lausannois, 3 possibilités existent pour remédier à la situation, qui devient très problématique :

Alexandre RydloDéputé, PS

Notez que dans le meilleur des cas, une amélioration de la situation ne devrait pas intervenir avant 5 à 10 ans. Sur les rails, des solutions devront aussi être trouvées pour absorber l’augmentation du trafic.

Selon les derniers chiffres des TL, la fréquentation du M1 a augmenté de plus de 40% depuis 2006. Rien qu’en 2019, le Métro a transporté plus de 13 millions de voyageurs.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hockey

Live: deux longueurs d'avance pour Lausanne!

Publié

le

Continuer la lecture

Vaud

"Un Tour déjà réussi" pour Antoine Aebi

Publié

le

Antoine Aebi a réussi un superbe prologue (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Le Vaudois Antoine Aebi a signé la meilleure performance helvétique lors du prologue du Tour de Romandie à Payerne. Avec sa 10e place, sa semaine et d'ores et déjà réussie.

Déjà présent l'année passée avec l'équipe de Swiss Cycling sur les routes romandes, le coureur de 25 ans n'avait pas terminé une étape parmi les 100 premiers. "Je me disais qu'un top 20 serait déjà un super résultat, alors je suis plus que satisfait" a-t-il déclaré. "Cela signifie aussi que mon Tour de Romandie est déjà réussi, et que le reste de la semaine sera du bonus."

Antoine Aebi ne s'enflamme toutefois pas après cette belle performance. "Le niveau physique est bon, je n'aurais pas fait ce résultat si je n'avais pas de bonnes jambes. Mais ça n'a rien à voir avec ce qu'on va vivre ces prochains jours", a-t-il ajouté.

Longue attente pour Zijlaard

Vainqueur surprise du jour, Maikel Zijlaard (Tudor) a signé quant à lui sa première victoire sur le World Tour pour enfiler le maillot jaune de leader. "La journée n'aurait pas pu mieux se passer. Je vais essayer de profiter au maximum avec ce maillot sur les épaules."

Parti à 15h16, le Néerlandais a dû attendre plus de deux heures et le dernier partant, le champion des Etats-Unis du contre-la-montre Brandon McNulty (UAE), pour célébrer. "Battre des spécialistes comme Josef Cerny, Ethan Hayter ou Rémi Cavagna, c'est vraiment incroyable", s'est réjoui Zijlaard.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Vaud

Tour de Romandie: le prologue pour Maikel Zijlaard

Publié

le

Maikel Zijlaard en plein effort (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Maikel Zijlaard (Tudor) est le premier leader du Tour de Romandie. Le Néerlandais a remporté le prologue de 2,28 km dans les rues de Payerne avec une seconde d'avance sur l'Australien Cameron Scott.

Zijlaard (24 ans) a ainsi signé le plus grand succès de sa carrière. Il a aussi apporté à l'équipe de Fabian Cancellara une victoire de prestige bienvenue. Double champion du monde, Julian Alaphilippe a disputé ce prologue à fond et n'est pas passé loin de l'emporter puisqu'il a fini troisième à 2 secondes.

Le meilleur Suisse a été le Vaudois Antoine Aebi (25 ans), excellent dixième à 4 secondes du vainqueur. Il a précédé de quelques centièmes le prometteur Argovien Jan Christen, classé onzième. Un autre Helvète a fini dans le top 20, à savoir Jan Sommer, seizième à cinq secondes.

Vainqueur sortant, l'Anglais Adam Yates n'a pas pris de risques inconsidérés sur ce tracé sinueux et glissant. Il s'est classé 47e à huit secondes.

Mercredi, la 1re étape aura lieu entre Château d'Oex et Fribourg sur 165,7 km d'un tracé vallonné.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Lausanne

Hôpital Riviera-Chablais: objectif d'assainissement pas atteint

Publié

le

La hausse des prix a pesé sur le dernier exercice de l'Hôpital Riviera-Chablais (archives). (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

L'Hôpital Riviera-Chablais (HRC) ne respectera vraisemblablement pas son plan de retour à des comptes équilibrés pour l'année qui s'étend de juillet 2022 à juin 2023. Cette situation est due à des facteurs exogènes sur lesquels l'établissement a peu d'influence, comme l'inflation ou la hausse des prix des matières premières et des médicaments.

Le Grand Conseil vaudois a approuvé mardi le rapport de la commission interparlementaire valdo-valaisanne qui exerce la haute surveillance sur l'établissement intercantonal. Il a notamment fait le point sur la situation financière de l'hôpital de Rennaz (VD).

Le programme de retour à l'équilibre a permis de dégager des économies importantes. Mais contrairement aux années 2021 et 2022, l'objectif pour 2023 ne sera vraisemblablement pas atteint. "Au lieu de 8,2 millions, le déficit projeté se situe à 12 millions de francs", a expliqué en plénum Aurélien Clerc (PLR).

Ce déficit s'explique par l'inflation, les hausses de prix des matières premières et des médicaments, ainsi que par celle des taux d'intérêt. De plus, les mois d'avril et mai 2023 ont été marqués par une baisse inexpliquée d'activité en soins aigus qui a également touché d’autres hôpitaux romands.

La commission, qui recommandait d'approuver ce rapport annuel, craint que l'HRC ne puisse pas atteindre l'équilibre financier espéré en 2026 sans une augmentation des tarifs DRG. Elle attire également l'attention des deux Grands Conseils sur "l'exposition considérable" de l'hôpital aux risques des taux d'intérêt, et à leurs conséquences sur les charges financières.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Balance

Veillez à préserver la sensibilité des personnes qui vous approchent ce jour, sinon vous pourriez subir les conséquences de vos emportements.

Les Sujets à la Une

X