Rejoignez-nous

Lausanne

Dès lundi, Lausanne introduit le 30 km/h de nuit

Publié

,

le

La municipale Florence Germond a annoncé que le déploiement du 30km/h la nuit à Lausanne débuterait lundi prochain. (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Lausanne devient la première ville de Suisse à généraliser le 30 km/h la nuit. Dès lundi, elle va abaisser la vitesse dans 120 rues et les équiper de panneaux de signalisation. L'opération devrait durer 7 semaines. Objectif: lutter contre les nuisances sonores.

Mardi, aux abords du bruyant carrefour des Figuiers, Florence Germond, municipale lausannoise de la mobilité, a dit son "plaisir et sa très grande émotion" de voir se réaliser un projet qui avait débuté en 2017 par des tests aux avenues de Beaulieu et de Vinet. "Après plusieurs étapes et non des moindres, nous allons commencer lundi à poser les premiers panneaux dans toute la ville", a-t-elle annoncé.

Pour la municipale, il s'agit d'un "très grand pas" en faveur d'une meilleure santé de la population: 33'000 habitants verront leur qualité de vie augmenter et leur sommeil s'améliorer, a-t-elle noté.

Axes pénétrants exceptés

Dès la mi-septembre, la vitesse sera ainsi abaissée à 30 km/h entre 22h00 et 06h00 du matin sur près de 60 kilomètres de voirie urbaine. Seules une quinzaine de rues resteront à 50 km/h, notamment les axes "pénétrants" de la ville (route de Romanel, de Berne...), ainsi que les bords du lac.

Les critères de sélection fixés par l’Etat de Vaud ont porté sur la densité de population où des dépassements de valeurs limites du bruit ont été constatés avec un seuil fixé à 200 habitants/km.

610 panneaux

Il s'agit d'"une première en Suisse pour une ville de cette taille", a précisé la municipale. "Si Sion a annoncé récemment le 30 km/h au centre-ville, nous souhaitons au contraire travailler dans les quartiers".

Près de 610 panneaux de signalisation devront être installés. Les premiers tronçons routiers seront ceux situés au bord du lac. Le déploiement se poursuivra ensuite vers le centre de la ville et se terminera au nord. Son coût s’élève à 295'000 francs.

Les essais effectués ont démontré que la vitesse de nuit à 30 km/h permet de réduire le bruit moyen de deux à trois décibels, avec une réduction par deux du bruit ressenti. Avec moins 80%, l'impact est aussi considérable sur les bruits de pointe, causés par des par accélérations excessives, qui réveillent la population, a rappelé la directrice de la mobilité.

50 carrefours clignotants

En parallèle, une cinquantaine de carrefours, soit près d'un tiers, vont passer aux feux clignotants depuis 22h00 ou minuit. Ce afin d’améliorer la fluidité du trafic.

Les autorités se montreront tolérantes pendant la période de mise en place des panneaux. Une soixantaine d'indicateurs de vitesse seront posés dans toute la ville afin d'accompagner efficacement les automobilistes, a souligné la municipale.

L'impact sur les bus sera important, concède-t-elle. Mais contrairement à Zurich, Lausanne a encore une marge de manoeuvre en ce qui concerne les mesures de priorisation des transports publics. Elle y travaille avec les tl (transports publics de la région lausannoise), afin de contrebalancer la réduction de la vitesse.

Appel à Berne pour les feux bleus

Quant aux feux bleus, "le but n'est pas de leur compliquer la vie", a noté Mme Germond. Depuis 2019, la ville ainsi que des parlementaires vaudois et genevois sont intervenus, pour l'heure sans résultat, auprès de la cheffe du Département fédéral des transports Simonetta Sommaruga, afin que des exceptions puissent être mises en place.

Au vu du consensus politique en la matière, Florence Germond a profité mardi de lancer un appel à la conseillère fédérale afin qu'elle présente au Parlement une modification de la loi sur la circulation routière (LCR). "Nous n'allons pas empêcher des dizaines de milliers de personnes dans toute la Suisse de bénéficier d'un repos nocturne parce que la LCR n'est pas bien ajustée", a-t-elle observé.

La directrice de la mobilité s'est par ailleurs réjouie des propos du procureur général vaudois Eric Cottier, qui a récemment déclaré que le Ministère public allait analyser avec compréhension les situations en lien avec les ambulanciers et la police.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Lausanne

Mort de Mike: manifestation à Lausanne à quelques jours du procès

Publié

le

Les manifestants ont exigé que justice soit faite pour Mike, mort lors de son arrestation par la police en 2018. (© KEYSTONE/VALENTIN FLAURAUD)

Entre 400 et 500 personnes se sont rassemblées samedi après-midi à Lausanne, à quelques jours du procès des six policiers impliqués dans l'intervention qui a coûté la vie à Mike Ben Peter en février 2018. Les manifestants ont réclamé la "justice pour Mike."

C'est le collectif lausannois Kiboko, créé après la mort du Nigérian, qui a initié ce nouveau rassemblement aux côtés de plusieurs autres organisations. "Notre rôle est de continuer de dénoncer les violences policières et raciales, ainsi que le silence voire le soutien des autorités", a déclaré Sasha, l'une des membres du collectif, interrogée par Keystone-ATS. La manifestation se voulait aussi "commémorative" afin de "garder en mémoire qui était Mike", a-t-elle ajouté.

Parti sous le soleil de la Riponne, le cortège a dû ensuite affronter une pluie battante lors de son circuit au centre-ville. Si plusieurs personnes ont préféré renoncer et se mettre à l'abri, la majeure partie a tenu jusqu'au bout. Plusieurs discours ont été prononcés au fil du parcours, principalement pour conspuer la police et "son racisme meurtrier".

Les manifestants se sont notamment arrêtés plusieurs minutes devant l'hôtel de police, rue St-Martin, pour siffler et crier des slogans hostiles aux forces de l'ordre. Aucun débordement n'a toutefois été constaté.

Trois jours d'audience

Très attendu, le procès des six policiers est programmé du 12 au 14 juin à la salle d'audience cantonale de Renens. Tandis que leurs avocats plaideront l'acquittement, le Ministère public a retenu l'homicide par négligence.

Pour l'avocat de la famille de la victime, c'est l'homicide par dol éventuel qui doit s'appliquer. Autrement dit: le comportement des policiers rendait possible une issue fatale pour la victime, et ils s'en seraient accommodés.

L'acte d'accusation fait le récit d'une arrestation musclée le 28 février 2018, à proximité de la gare de Lausanne, lors d'un contrôle antidrogue. Mike Ben Peter, qui avait caché des boulettes de cocaïne dans sa bouche, s'était débattu face aux forces de l'ordre. Pour le contenir, les policiers l'avaient frappé et usé d'un spray au poivre, avant de l'immobiliser sur le ventre et de le menotter. Il était décédé d'un arrêt cardiaque.

"Restituer" le procès

Pour le collectif Kiboko, il est "stupéfiant" de parler d'homicide par négligence, ce qui revient à "nier la brutalité intentionnellement infligée à Mike". Samedi encore lors de la manifestation, les différents discours ont dénoncé "un passage à tabac", "une expédition raciste" ou encore "une authentique ratonnade".

Le collectif et ses soutiens ont prévu de se rendre au tribunal lors du procès, "avant tout pour soutenir la famille", a indiqué sa militante Sasha. Une "permanence" sera aussi installée au centre-ville de Lausanne, où chaque journée d'audience fera l'objet d'une "restitution" afin d'assurer "une transparence maximale" à ce procès, a-t-elle ajouté.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Économie

La place de la Gare de Lausanne attend les boulistes

Publié

le

Cet hiver, la place de la gare de Lausanne s'était transformée en patinoire. (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

En attendant la reprise des travaux à la gare de Lausanne, la Municipalité s'applique à rouvrir les espaces du chantier au public, dans le cadre d'un programme baptisé Entracte. Après avoir hébergé une patinoire cet hiver et le festival BDFIL au mois de mai, la place de la Gare accueillera cet été un "terrain de gravier" ainsi que des spectacles ponctuels, a fait savoir la Ville de Lausanne vendredi dans un communiqué.

Ce terrain sera "idéal pour des parties de pétanque entre amies et amis ou en famille", a pointé dans le communiqué Natacha Litzistorf, conseillère municipale à la tête de la Direction du logement, de l’environnement et de l’architecture. Par ailleurs un "pavillon climatique" offrira un "îlot de fraîcheur" aux promeneurs sur la place dite des Saugettes, au sud de la gare.

Quatre manifestations, parmi lesquelles la Fête de la Musique, ainsi que des spectacles d'humour et d'improvisation, sont prévues cet été sur la place de la Gare. La liste pourrait s'allonger puisque, comme le précise la Municipalité, "ces derniers mois, l’unité Pôle Gare de la Ville a reçu plusieurs demandes de projets (plus de 30 !), actuellement à l’étude, qui laissent présager une rentrée sous les meilleurs auspices!"

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Lausanne

Lausanne: 14 nouvelles zones de recharge électrique d'ici 2024

Publié

le

Il sera bientôt plus facile pour les Lausannois de trouver une borne où recharger sa voiture électrique. (Image prétexte) (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

La Ville de Lausanne va équiper 14 quartiers de bornes de recharge pour véhicules électriques d'ici 2024. Le quartier du Maupas sera le premier à en bénéficier, avec une mise en service prévue le 19 juin.

Chaque station comprendra trois bornes de recharge standard et une borne de recharge rapide. "La priorité étant d’offrir une possibilité de recharge aux Lausannoises et Lausannois, ces places seront réservées aux porteurs de macaron A à O (sans restriction de zone) et aux véhicules 100% électriques", précise vendredi la Municipalité dans son communiqué.

Les quartiers de Valency, Sous-Gare, Ouchy, Borde, Bellevaux, Sébeillon, Malley et Montchoisi doivent être équipés entre la mi-août et la fin de l'année. Les quartiers de Montriond-Cour, Florimont-Chissiez, Vallon, Béthusy et Vinet-Pontaise disposeront de leurs bornes de recharge en 2024.

P+R et parkings d'immeubles

Les Services industriels de Lausanne proposent par ailleurs une prestation "clé-en-main" pour équiper de telles bornes les parkings d'immeubles. Ces dispositifs apparaîtront également ces prochaines années sur les parkings P+R et au sein de l'administration, indique la Municipalité.

La Ville de Lausanne entend bannir les véhicules thermiques de son territoire d'ici 2030. L'encouragement de la mobilité électrique fait partie de sa stratégie pour y arriver.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Lausanne

Lausanne déclenche son plan canicule 2023

Publié

le

Lausanne déclenche son plan canicule (photo d'illustration). (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Lausanne réactive son plan canicule à partir de jeudi et jusqu'au 31 août. L'opération, menée par la Ville depuis 2010 sur mandat cantonal, prévoit des visites auprès des plus de 70 ans.

Le dispositif s'adresse plus particulièrement aux personnes vivant seules et non suivies par un centre médico-social (CMS), ainsi que celles souffrant d'une affection chronique.

Les personnes concernées, ou un membre de leur famille, peuvent contacter le numéro gratuit 0800 808 808, en service durant les jours de semaine. Lors de leur appel, leur demande sera enregistrée et elles pourront bénéficier d'une visite à domicile en cas de vague de chaleur, rappelle jeudi la Municipalité lausannoise. Elle précise que le numéro est réservé aux habitants de la ville.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Scorpion

Dès votre lever, votre gaieté débordante va « contaminer » votre entourage qui finira par vous rejoindre dans ce partage de joie et de bonne humeur !!! Trop cool !

Les Sujets à la Une

X