Rejoignez-nous

Hockey

L'attaquant tchèque Jiri Sekac rejoint le LHC

Publié

,

le

Jiri Sekac (à gauche) est international tchèque à 80 reprises (archives). (© KEYSTONE/EPA/TATYANA ZENKOVICH)

Le Lausanne HC complète son contingent de joueurs étrangers. Il a bouclé la signature pour trois ans de l'attaquant tchèque Jiri Sekac, âgé de 29 ans.

International tchèque à 80 reprises, champion de KHL avec l'Avangard Omsk, ce puissant ailier de 189 cm pour 91 kg compte 115 matchs de NHL et 409 matchs de KHL à son actif. Natif de Kladno en République tchèque, il y a fait ses gammes en juniors.

Jiri Sekac a poursuivi sa formation dans les ligues mineures nord-américaines (Peterborough Petes en Ontario Hockey League, puis Youngstown Phantoms en USHL) avant d'entamer sa carrière professionnelle en KHL (Lev Poprad, Lev Prague, Sparta Prague).

Il est engagé par les Canadiens de Montréal en 2014 et y dispute 50 matchs. Il a ensuite été échangé aux Ducks d'Anaheim, puis aux Chicago Blackhawks et aux Coyotes d'Arizona, avant de retourner en KHL, au sein de la formation AK Bars Kazan, où il a joué trois ans et remporté le titre. Le Tchèque a enfin disputé les deux dernières saisons avec le CSKA Moscou, puis l'Avangard Omsk.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Genève

Daniel Vukovic annonce sa retraite

Publié

le

Daniel Vukovic a terminé sa carrière avec les Rapperswil-Jona Lakers. (© KEYSTONE/MARCEL BIERI)

Daniel Vukovic (35 ans) a annoncé son départ à la retraite sur les réseaux sociaux. Le défenseur canado-suisse n'a plus trouvé de club après deux dernières saisons passées aux Rapperswil-Jona Lakers.

Vukovic, déniché par Chris McSorley, avait débarqué à Genève-Servette en 2009. Ce robuste défenseur au sens du sacrifice aigü a passé onze saisons aux Vernets avant de prendre la direction du canton de St-Gall. Il a disputé 659 matches de National League avec une finale perdue contre Berne en 2010 et deux Coupes Spengler (2013 et 2014).

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

Le portier Merzlikins prolonge 5 ans à Columbus

Publié

le

L'ancien gardien de Lugano, Elvis Merzlikins a fait son chemin en NHL. (© KEYSTONE/FR52593 AP/JAY LAPRETE)

Le gardien Elvis Merzlikins (27 ans) a signé un nouveau contrat de cinq ans avec les Columbus Blue Jackets en NHL.

Le Letton à licence suisse a joué dès les juniors pour HC Lugano avant de devenir titulaire en National League. Il avait rejoint l'Etat de l'Ohio il y a deux ans où il s'est rapidement imposé comme le portier no 1.

A Columbus, il côtoie les défenseurs suisses Dean Kukan et Tim Berni ainsi que l'attaquant jurassien bernois Grégory Hofmann, qui a quitté Zoug cet été.

La saison de NHL débutera le mardi 12 octobre.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

La simplicité, recette lausannoise du succès

Publié

le

Christoph Bertschy et Lausanne ont su jouer simple (© KEYSTONE/CYRIL ZINGARO)

En jouant de manière simple, Lausanne a trouvé le chemin des filets à cinq reprises contre Fribourg-Gottéron. A répéter vendredi à domicile contre Davos.

Mais pourquoi se complique-t-il la vie? Mais pourquoi n'a-t-il pas simplement shooté au but en espérant une déviation? Ces questions, des milliers de fans se les posent lors de chaque soirée de National League et même à chaque rencontre sportive.

A croire que jouer simple est finalement difficile, puisque les équipes n'y arrivent généralement pas d'un - simple - coup de baguette magique. C'est pourtant avec cette recette maintes fois exploitée que Lausanne a signé son deuxième succès en trois parties et remporté son deuxième derby romand, après avoir battu Genève-Servette vendredi dernier à Malley. Sauter sur les rebonds, balancer le puck à travers le trafic ou capitaliser sur une erreur de placement, voilà la recette du succès.

Barberio proche des 100%

"On a joué un match beaucoup plus simple, a analysé Mark Barberio. On a amené le puck sur le filet et on a été récompensé." De retour après avoir purgé ses quatre derniers matches de suspension, le capitaine québécois a retrouvé le "C" en même temps que sa position sur l'échiquier lausannois. "Quel plaisir d'être de retour, s'est enthousiasmé le Canadien à l'heure de l'interview. C'est toujours dur de voir tes coéquipiers jouer sans pouvoir les aider. Maintenant mon but, c'est de continuer à aider l'équipe."

Opéré de l'épaule, le Montréalais a enchaîné avec de la rééducation. Alors où se situe-t-il peu après la mi-septembre? "Je dirais que je me sens à 90-95%. En termes de douleurs, il n'y en a pas et c'est vraiment encourageant. C'est juste une question de force mais ça va venir, je travaille beaucoup là-dessus." Privé de glace, Mark Barberio a eu le loisir d'observer ses coéquipiers en ce début de saison. Comment analyse-t-il les performances de ses collègues? "Je pense qu'on travaillait fort, mais qu'il y avait des erreurs mentales qu'on a pu corriger ce soir contre Fribourg. Surtout à la ligne bleue et des deux côtés de la glace. On a offert trop de pucks à l'adversaire."

Provoquer la chance

John Fust a-t-il trouvé la formule magique avec cette option à deux défenseurs étrangers et deux importés en attaque au lieu de ce 1+3 du début de saison? "Hormis les deux premiers tiers à Rapperswil, je suis content de l'équipe, note le coach des Lions. Au final, ce n'est qu'une question de confiance et de créer la chance. Ce qu'on a su faire ce soir. On a été récompensé par certains buts, parce qu'on a accepté d'aller provoquer cette chance. Il est donc fort probable que l'on conserve le même alignement contre Davos."

Concernant le retour de Barberio et la mise en tribunes de Phil Varone, John Fust n'a pas tourné autour du pot: "Mark est notre leader et notre capitaine. Sekac et Varone ont connu des débuts difficiles, ils doivent encore s'adapter. Sekac a mieux jouer même s'il n'a pas marqué. Quant à Varone, il a des qualités, ça va venir. Il lui faut faire des ajustements."

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

Lausanne se reprend, Fribourg battu pour la 4e fois de suite

Publié

le

Le défenseur vaudois Aurélien Marti sera le premier sur le puck, au détriment du Fribourgeois Matthias Rossi. (© KEYSTONE/CYRIL ZINGARO)

Lausanne a relevé la tête lors de la 7e journée de National League. A Fribourg, les Vaudois ont pris le meilleur sur Gottéron 5-2 en retrouvant un certain allant offensif.

Après la performance indigne face à Rapperswil samedi, les Lausannois savaient qu'ils devaient montrer un autre visage. Et marquer des buts. Mission accomplie dans les deux cas. On peut même dire que ce fut réalisé en 156 secondes au cours d'un tiers médian dominé de fort belle façon, tout en étant aidé par un brin de chance (le 3-1 de Jäger dévié) et par des errances fribourgeoises comme sur le 4-1 de Bertschy en infériorité numérique avec un Raphael Diaz pas dans son meilleur soir.

Pas question pour John Fust de se caresser le ventre en élevant cette partie au rang de match référence. Parce que son LHC a aussi connu quelques moments qui ont fait suer ses suiveurs et que Tobias Stephan a rendu une copie brillante. Mais les Vaudois souhaitaient pouvoir s'appuyer sur des buteurs et ce sont bien les "suspects usuels" qui ont aidé leurs couleurs. Damien Riat a signé un doublé, alors que le futur Fribourgeois Christoph Bertschy - sifflé par quelques fans de Gottéron - s'est signalé par son 4-1 en box-play pour couper les velléités des Dragons.

Le retour dans l'alignement de Barberio a coûté sa place à Phil Varone. Et force est de constater que l'absence du centre ontarien n'a pas tant déstabilisé le bloc des Lions. Les attaquants suisses ont su prendre leurs responsabilités, à l'image d'un Jason Fuchs auteur de son deuxième but en trois matches.

Pour Gottéron, il s'agit mine de rien de la quatrième défaite consécutive. Pas de quoi réclamer le départ de Christian Dubé puisque les Fribourgeois ont inscrit deux points à la suite de leurs deux revers en prolongation. Mais certains attaquants, on pense par exemple à Rossi ou Herren, n'apportent pas ces buts qui font tellement de bien lorsque les premières lignes se cherchent.

Parce que si le marbre pour la statue de Julien Sprunger a déjà été commandé depuis longtemps à Carrare, le fait que le capitaine de 35 ans soit toujours celui vers qui il faille se tourner lorsque la situation se corse invite certes à l'admiration, mais aussi à une réflexion sur le futur du leadership à St-Léonard une fois que le grand numéro 86 aura raccroché ses patins.

Christian Dubé donne l'impression de chercher encore les meilleures combinaisons, tant défensivement qu'offensivement. Et après un début de saison intéressant et deux succès, le coach et manager général va devoir se racler la soupière pour redonner à ses joueurs un peu de confiance avant un nouveau derby, cette fois vendredi à Genève contre les Aigles.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

Roues de vélo pour Genève-Servette et Ajoie

Publié

le

Le Bernois Timothy Kast inscrit le 2-0 contre Ajoie. Un doublé pour lui. (© KEYSTONE/MARCEL BIERI)

Genève-Servette et Ajoie ont concédé de larges défaites en National League. Les Genevois se sont inclinés 6-0 à Bienne tandis que les Jurassiens n'ont pu empêcher Berne de triompher sur le même score.

Face à des Biennois en verve, les joueurs de Patrick Emond ont été complètement dépassés. Ils ont pris une roue de vélo sans montrer de signe de révolte. Certes, la liste des blessés est impressionnante, le portier Descloux a, lui aussi, rejoint l'infirmerie, du côté des Vernets, mais elle ne saurait tout expliquer.

Les joueurs traînent comme des âmes en peine sur la glace, à l'image de Joël Vermin, qui fait un très mauvais choix qui a conduit au 2-0 de Michael Hügli. Les Seelandais, eux aussi amoindris par les blessures de Haas, Cunti ou Fey, poursuivent pourtant leur cavalier seul en tête du classement (20 points sur 21 possibles). Lööv, Schlaepfer et Yakovenko ont profité de l'euphorie générale pour marquer leur premier but en National League.

Les Ajoulots ont connu un début de match difficile dans la capitale; par la faute d'un seul homme: Timothy Kast. Le Genevois, qui n'avait disputé qu'un match jusque-là avec les Bernois, a connu sa minute de gloire. Au cours de ses deux premières apparitions, il a inscrit un doublé sur ses deux premiers tirs. Il s'agit du quatrième doublé dans la longue carrière de l'ancien Zougois. Un bon vieux tir de Daugavins (13e) a donné une large avance aux joueurs de l'entraîneur Johan Lundskog. Pourtant, les Jurassiens ont fait frémir la patinoire à plusieurs reprises en se créant de belles occasions. Mais le réalisme est leur mal le plus criant des joueurs de Gary Sheehan.

L'exploit de la soirée est à mettre à l'actif des Langnau Tigers. Menés 4-1 à la 44e, les Emmentalois ont arraché l'égalisation à la 58e par Pascal Berger avant que le Suédois Jesper Olofsson ne donne la victoire 5-4 aux Bernois. Le gardien Simon Rytz, débarqué dans la journée d'Olten pour pallier l'incroyable série de blessures des portiers des Tigers, a été élu homme du match.

Lugano s'est imposé 3-2 après prolongation contre Zoug, qui avait égalisé à 1 seconde du temps réglementaire. Bertaggia a donné un deuxième point aux joueurs de Chris McSorley.

Troisième revers de rang pour Ambri-Piotta, battu 3-0 sur la glace de sa nouvelle patinoire par les Rapperswil-Jona Lakers. Le Tchèque Roman Cervenka s'est fait l'auteur d'un doublé pour les St-Gallois.

Classement: 1. Bienne 7/20 (30-13). 2. Zoug 7/17 (25-15). 3. Zurich Lions 5/11 (20-13). 4. Lugano 6/11 (21-16). 5. Ambri-Piotta 6/8 (12-15). 6. Fribourg-Gottéron 6/8 (17-21). 7. Davos 5/7 (13-17). 8. Genève-Servette 6/6 (14-22). 9. Berne 6/6 (22-16). 10. Langnau Tigers 6/6 (17-27). 11. Rapperswil-Jona Lakers 6/6 (16-17). 12. Lausanne 5/5 (11-14). 13. Ajoie 5/3 (9-21).

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Capricorne

Vous voilà tout patraque… A quand remonte votre dernière visite médicale ? Pourquoi prenez-vous plus soin de votre voiture que de vous-même ?

Les Sujets à la Une

X