Rejoignez-nous

Vaud

Un congé paternité de 20 jours pour l'administration publique

Publié

,

le

Le Grand Conseil vaudois s'est montré favorable en premier débat à un congé paternité de 20 jours. (©KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Les collaborateurs de l'Etat de Vaud devraient avoir droit à un congé paternité de 20 jours. Le Grand Conseil vaudois s'est montré favorable mardi en premier débat à cette proposition du gouvernement. Une fois adopté, le dispositif entrera en vigueur rapidement.

Le Conseil d'Etat avait déjà préparé ce projet de loi avant que le peuple suisse n'accepte il y a dix jours le congé paternité, plébiscité à 81% par le peuple vaudois, a déclaré le député des Verts Felix Stürner président de la commission chargée d'étudier la proposition.

Compromis trouvé

Celle-ci prévoit de modifier la Loi sur le personnel de l'Etat et d'augmenter à 20 jours au total la durée du congé paternité. Au départ, il était question de cumuler les 10 jours accordés au niveau fédéral et les 20 jours cantonaux, a indiqué l'écologiste.

Un compromis s'est cependant dessiné en faveur de la suppression du congé fédéral, avec en contrepartie une mise en pratique directe et non échelonnée de ces 20 jours dès 2021, a-t-il expliqué.

Suisse en retard

Fort de ce consensus, le PLR a recommandé d'accepter la proposition, même si des voix discordantes se sont fait entendre. "Globalement la Suisse est en retard dans ce domaine, le congé doit passer à 20 jours", a déclaré Jean-Daniel Carrard, syndic d'Yverdon-les-Bains, ville qui va prochainement l'allonger.

Le camp rose-vert s'est abondamment réjoui de cette occasion de renforcer la politique sociale et d'égalité moderne du canton. La gauche de la gauche qui vise, elle, un congé parental d'un an, a estimé qu'il s'agissait d'un tout petit pas, bien nécessaire.

Inégalité de traitement

Des députés UDC ont demandé de laisser le temps aux deux semaines de congé fédérales de se mettre en place. Et de souligner une inégalité de traitement: "Je ne vois pas pourquoi ce sont les seuls employés de l'Etat qui y ont droit", a relevé l'UDC Nicolas Bolay. "On aimerait une équité pour tous", a ajouté son collègue Philippe Jobin, craignant un déséquilibre par rapport aux PME et aux entreprises privées.

"On croit rêver en entendant l'UDC dire qu'il faut laisser le temps au temps", a répliqué Nicolas Mattenberger. L'Etat de Vaud doit se montrer exemplaire. D'autres entreprises ont mis en place des congés plus généreux. La société a changé, les pères ont envie de partager ces tâches avec les mères, a souligné le socialiste.

Lors de l'examen des articles concernés, sa collègue Claire Attinger Doepper a tenté de revenir à la solution d'un cumul, attendu, selon elle, par les jeunes générations. Son amendement a été refusé au vote. Les autres modifications ont elles passé la rampe. Un deuxième débat est prévu.

Un pas important

Aujourd'hui, Vaud est le dernier canton suisse, à part Fribourg, à n'offrir que cinq jours. Morges et Lausanne offrent déjà 20 et 21 jours, a rappelé la présidente du Conseil d'Etat Nuria Gorrite. Il n'y a aucun privilège, a-t-elle défendu. Les gardiens de prison, les infirmiers ne sont pas en concurrence avec les PME.

Le budget de l'opération se monte à maximum deux millions par an. L'Etat est le plus grand employeur avec près de 40'000 employés. Ce n'est pas rien de marquer ce pas facilitant la conciliation du travail et de la vie familiale, a-t-elle souligné.

Et d'ajouter que le canton va devoir recruter des cadres de manière massive. "Il ne faut pas croire que nos conditions sont particulièrement attractives". Et de rappeler que certaines entreprises accordent déjà des congés paternité bien plus longs.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vaud

Le PLR Pascal Broulis est lancé dans la course au Conseil des Etats

Publié

le

La pause politique aura été de courte durée pour Pascal Broulis, qui se lance dans une nouvelle bataille: l'élection au Conseil des Etats en 2023. (© Keystone/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Un Vaudois de plus engagé dans la course au Conseil des Etats. Réunis en congrès à Savigny, les délégués du PLR Vaud se sont choisis un poulain en vue des élections fédérales de 2023. C’est l’ancien ministre des finances vaudois Pascal Broulis qui portera les couleurs des libéraux-radicaux.

Le PLR Vaud mise sur Pascal Broulis. Réunis en congrès jeudi soir à Savigny, les délégués du parti ont décidé de lancer l’ancien ministre des finances vaudois dans la course au Conseil des Etats. Il a été préféré à la conseillère nationale, et ancienne ministre elle aussi, Jacqueline De Quattro. Pascal Broulis nous explique ce qui fait de lui le candidat idéal.

Pascal BroulisCandidat PLR au Conseil des Etats

Et l'ancien grand argentier d'ajouter ce qui le motive à convoiter un siège au Conseil des Etats.

Pascal BroulisCandidat PLR au Conseil des Etats

Deux sièges en vue

L’objectif du PLR avec cette candidature de Pascal Broulis: maintenir le siège jusqu’ici occupé par Olivier Français. Mais aussi, pourquoi pas, ravir le siège de la gauche en misant sur une formule qui a fait ses preuves: l'Alliance vaudoise. La nouvelle présidente du PLR Vaud, Florence Bettschart Narbel.

Florence Bettschart NarbelPrésidente du PLR Vaud

On ne connaît, en revanche, pas encore le nom de celui ou celle qui mènera campagne aux côtés de Pascal Broulis sur ce ticket. Centre et UDC doivent encore définir une stratégie au début d'année. N'est-ce pas déroutant de commencer la campagne seuls? On retrouve la présidente fraîchement élue.

Florence Bettschart NarbelPrésidente du PLR Vaud

Si on ne connaît pas encore l'entier du ticket, on sait en revanche qui seront les adversaires principaux de l'Alliance vaudoise: le ticket rose-vert composé du socialiste Pierre-Yves Maillard et du conseiller national vert Raphaël Mahaim. N'aurait-il pas été opportun de leur opposer une femme et donc de choisir Jacqueline De Quattro?

Florence Bettschart NarbelPrésidente du PLR Vaud
Continuer la lecture

Vaud

Florence Bettschart-Narbel élue présidente du PLR cantonal

Publié

le

Florence Bettschart-Narbel devient la première femme élue à la tête du PLR Vaud (archives). (© Keystone/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

La députée au Grand Conseil vaudois Florence Bettschart-Narbel a été élue jeudi soir à la présidence du PLR Vaud. Jusqu'ici vice-présidente, elle était la seule candidate pour remplacer Marc-Olivier Buffat. Elle devient ainsi la première femme à la tête du parti cantonal depuis la fusion entre libéraux et radicaux en 2012.

Lors du congrès du PLR Vaud à Savigny, Mme Bettschart-Narbel a été plébiscitée par acclamation des délégués. Cette avocate lausannoise de 48 ans est membre du Grand Conseil depuis 2017. En mars 2021, elle s'était présentée à l'élection à la Municipalité de Lausanne, sans succès.

M. Buffat a récemment décidé de remettre son mandat pour la fin de l'année. L'avocat lausannois et député au Grand Conseil dirige le parti depuis avril 2018.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Vaud

Vaud: l'inscription de la protection du climat dans la Constitution se jouera en juin

Publié

le

L'initiative des Verts vaudois pour le climat attendra. Alors que le parti était persuadé que la votation sur ce texte visant à inscrire la protection du climat et de la biodiversité dans la Constitution cantonale se tiendrait en mars, il n'en sera rien. Le Conseil d'Etat a annoncé ce jeudi que les Vaudois seront appelés aux urnes au mois de juin.

Les Vaudois ne voteront pas sur l’initiative des Verts pour le climat en mars prochain. Le Conseil d’Etat a communiqué ce jeudi sa décision d’organiser le vote, destiné à inscrire la protection du climat et de la biodiversité dans la Constitution cantonale, le 18 juin. La présidente du gouvernement, Christelle Luisier Brodard nous explique les raisons de ce choix.

Christelle Luisier BrodardPrésidente du gouvernement vaudois

Choix décrié par les Verts

Persuadés jusqu’ici que le vote se tiendrait en mars, les Verts vaudois déplorent le choix du gouvernement cantonal. S’ils admettent l’argument économique, ils dénoncent une décision purement politique de la majorité de droite du Conseil d’Etat. Alberto Mocchi, député vaudois et président du comité d’initiative.

Alberto MocchiPrésident du comité d'initiative et député vaudois

Le Conseil d’Etat, lui, rejette cette accusation. La majorité de droite n’a rien à voir avec ce report. On écoute la présidente du gouvernement vaudois, Christelle Luisier Brodard.

Christelle Luisier BrodardPrésidente du gouvernement vaudois

Les Vaudois seront donc appelés à voter le 18 juin prochain.

Continuer la lecture

Culture

Maison du dessin de presse: rétrospective 2022 et guerre en Ukraine

Publié

le

Les co-lauréats du prix Freedom Cartoonistes Foundation Gábor Pápai (gauche) et Vladimir Kazanevsky sont les invités de la nouvelle exposition de la Maison du dessin de presse à Morges, qui porte un regard sur la guerre en Ukraine (archives). (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

La Maison du dessin de presse à Morges opte pour une double exposition pour retracer l'année: une rétrospective forte de 140 dessins de 30 dessinateurs de presse suisses dans la rue et une exposition portant plusieurs regards sur la guerre en Ukraine en intérieur.

A découvrir dès vendredi et jusqu'au 5 février 2023, la rétrospective se déroule en plein air, dans la Grand-Rue piétonne. Mise en place durant la période de Covid, cette installation a eu tellement de succès qu’elle est réclamée tant par la ville que par les habitants et les commerçants, relèvent les organisateurs dans leur communiqué.

Sur 1500 dessins reçus, 140 ont été sélectionnés et imprimés sur des bâches, un chiffre lié au nombre de candélabres à disposition. Ils ont ensuite été montés sur des structures réutilisables et réutilisées. De quoi admirer entre autres les coups de griffes d'Alex, Caro, Pitch ou Vincent L'Epée.

Le dessin comme acte de résistance

La Maison du dessin de presse, dont l'entrée est également libre, propose en parallèle l’accrochage de dessins de presse plus difficiles d’accès, et destiné à un public plus averti que celui passant dans la rue.

Cette année, l’actualité impose de porter le regard sur la guerre en Ukraine et de proposer des dessins des co-lauréats du prix de la "Freedom Cartoonists Foundation", fondée et présidée par Chappatte. Il s’agit du Hongrois Gábor Pápai qui travaille dans le seul quotidien d'opposition encore publié à Budapest et de l’Ukrainien Vladimir Kazanevsky, 71 ans, en exil forcé suite à l'agression russe.

Outre une cinquantaine de dessins d'auteurs suisses, cet accrochage sur la guerre en Ukraine compte également une sélection des associations France Cartoons (France) et Cagle Cartoons (Etats-Unis). En tout, plus de 100 dessins dressent le portrait de Vladimir Poutine face à l’Ukraine et face au monde.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

Lausanne attribue sa bourse littéraire à Marie-Jeanne Urech

Publié

le

Marie-Jeanne Urech est la lauréate de la Bourse à la création littéraire de la Ville de Lausanne. (© Ville de Lausanne)

Marie-Jeanne Urech remporte la Bourse à la création littéraire de la Ville de Lausanne 2022. L'écrivaine reçoit 15'000 francs pour son projet de fiction intitulée "Dans l'éblouissement des chiens".

"Ce roman aborde les thèmes de la destruction et de la transmission à travers l'histoire d’une mère et de ses deux jeunes fils partant à la recherche d'un frigo dans une ville détruite", indique jeudi la Municipalité lausannoise dans un communiqué. Ce projet de roman a séduit le jury par "la qualité de son écriture ainsi que la portée du sujet".

Née à Lausanne en 1976, Marie-Jeanne Urech est écrivaine et réalisatrice de documentaires. Elle a déjà notamment publié "K comme almanach", "La Terre tremblante", "Malax" et "Les Valets de nuit".

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Capricorne

Nouveaux plans de carrière ? Mettez bien tout au point, car il y a là, une véritable chance à saisir.

Les Sujets à la Une

X