Rejoignez-nous

Football

Victoire impérative pour le Servette FC au Letzigrund

Publié

,

le

Miroslav Stevanovic et le Servette FC à l'épreuve du FC Zurich. (© KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER)

Trois jours après son nul à St. Gall, le Servette FC se déplace ce mercredi à Zurich. Face au FCZ, les Grenat se doivent de l’emporter pour mettre la pression sur Lugano et Young Boys en lice jeudi.

A sept points des Bernois et à un des Tessinois, le Servette FC ne peut plus s’égarer si l’entend rester à la fois dans la course au titre pour quelques heures encore et dans celle de la deuxième place qui ouvrira les portes du tour préliminaire de la Ligue des Champions. Les Grenat se souviendront qu’ils s’étaient imposés 2-0 le 4 novembre dernier au Letzigrund face au FCZ grâce à des réussites de Chris Bedia et de Steve Rouiller.

Ce mercredi, le Servette FC trouvera sur sa route une équipe qui se bat pour une place européenne et qui a enfin refait le plein de confiance à la faveur de son succès 3-1 à Winterthour après trois défaites de rang. Mais il n'en demeure pas moins que le FCZ traverse une saison bien terne.

Dans l’autre match de la soirée, le Lausanne-Sport tentera de cueillir une première victoire dans le "relegation group" lors de la venue de Lucerne.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

Mort de Maradona: le procès de son équipe médicale encore reporté

Publié

le

Maradona est décédé d'une crise cardio-respiratoire le 25 novembre 2020, à l'âge de 60 ans, sur un lit médicalisé d'une résidence de Tigre, où il était en convalescence après une neurochirurgie pour un hématome à la tête (archives). (© KEYSTONE/AP/MARCOS BRINDICCI)

Le procès très attendu de huit professionnels de santé pour négligence potentielle ayant entraîné la mort de l'ancien footballeur Diego Maradona en 2020 a été reporté au 1er octobre par un tribunal argentin. Il devait commencer la semaine prochaine.

La légende argentine du football est décédée d'une crise cardio-respiratoire le 25 novembre 2020, à l'âge de 60 ans, seul, sur un lit médicalisé d'une résidence de Tigre, au nord de Buenos Aires, où il était en convalescence après une neurochirurgie pour un hématome à la tête.

En mars 2023, la justice argentine avait confirmé en appel le procès à venir de huit professionnels de santé, qui avaient été envoyés en 2022 devant la justice pour négligence potentielle ayant entraîné la mort de Maradona. Ces huit praticiens sont un neurochirurgien et médecin traitant, un médecin clinicien, une psychiatre, une psychologue, un chef infirmier et des infirmiers. Tous demeurent en liberté.

Les accusés avaient contesté soit leur renvoi en procès, soit le chef retenu, évoquant un homicide involontaire. Mais la justice, en appel, a maintenu la qualification d'"homicide avec dol éventuel", soit une infraction caractérisée lorsqu'une personne commet une négligence tout en sachant que celle-ci peut entraîner la mort. Elle est passible de 8 à 25 ans de prison.

Un mausolée

Mercredi, la chambre d'appel du tribunal de San Isidro, dans la province de Buenos Aires, a décidé de "suspendre l'audience prévue le 4 juin et de la reprogrammer le 1er octobre à partir de 09h30 locales". Il existe "une série de questions soulevées par les différentes parties qu'il reste encore à résoudre avant le début des audiences".

Dans la même résolution mercredi, le juge a décidé de ne pas accéder "pour le moment, au transfert de la dépouille" de Maradona, une sollicitude présentée il y a quelques semaines par ses filles et son ex-compagne Veronica Ojeda.

L'idée est de transférer les restes de l'ancien numéro 10, qui repose dans un cimetière privé à Bella Vista, en banlieue de Buenos Aires, vers le quartier central de Puerto Madero pour en faire un mausolée, où "le peuple argentin et les citoyens du monde puissent rendre hommage à celui qui fut la plus grande idole de l'Argentine".

Le juge a motivé sa décision temporaire d'"éventuelles mesures qui pourraient être requises" dans le cadre du procès.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Football

Vevey Sports fait un grand pas vers la finale

Publié

le

1'210 supporters avaient répondu présents pour encourager leur équipe.

Les Veveysans ont battu le FC Tuggen 3-0 à domicile dans le barrage de promotion de 1ère ligue. Une belle opération qui permet au club de mettre quelques crampons en finale.

Dans un stade bien garni, les Vaudois ont largement dominé cette rencontre. Mais il a fallu un peu de temps avant que les hommes de Jean-Philippe Lebeau ne lancent vraiment leur jeu. Rien d'étonnant pour l'entraîneur du Vevey Sports.

Et des occasions, il y en a eues pour les Vaudois. À la 17e, par exemple, avec la percée de Marvin Louisius au milieu de la défense Schwytzoise. Le centre à la conclusion était cependant raté.

Le premier but a fini par tomber à la 39e. Cette fois, Louisius a pu récupérer un excellent centre. Sa frappe en direction du but n'a pas été parfaite, mais le poteau s'est chargé de finir le travail.

Le 2-0 est tombé au meilleur moment, en tout début de seconde mi-temps. C'est Darian Yana qui s'est offert un duel avec le gardien adverse. L'attaquant veveysan a su tromper le portier en faisant passer le ballon entre les jambes de celui-ci. Le coup de grâce a été signé Karim Dafir qui s'est retrouvé au bon endroit au parfait moment pour pousser le ballon au fond des filets.

Vevey aurait encore pu inscrire un ou deux buts, mais il a manqué de précision à la finition. Il n'empêche que les occasions, elles étaient pour les jaunes et bleus. Les Vaudois ont su empêcher Tuggen de trop s'approcher du but, et les Schwytzois ne se sont donc jamais montrés dangereux. Et c'était exactement le plan de jeu. "Faut d'abord pas prendre, et ensuite concrétiser ce qu'on a à concrétiser, explique Jean-Philippe Lebeau. Même à la fin, quand on est à 3-0, on voulait rester solide et ne pas encaisser."

Cette victoire permet aux Veveysans de prendre une belle option sur la finale de promotion. Après la rencontre, il y avait bien entendu de la joie, mais le coach voulait garder les pieds sur terre.

Le match retour se jouera samedi à Tuggen. Que faudra-t-il prendre de ce match et que faudra-t-il ajuster?

Coup d'envoi à 17h.

Continuer la lecture

Football

Conference League: Olympiakos bat la Fiorentina en finale

Publié

le

Ayoub El Kaabi, le héros de l'Olympiakos (© KEYSTONE/AP/Thanassis Stavrakis)

Olympiakos est devenu le premier club grec à remporter une Coupe d'Europe. A Athènes, l'équipe de Jose Luis Mendilibar a battu la Fiorentina 1-0 ap grâce à une réussite d'El Kaabi à la 116e.

Le buteur marocain, très attendu après ses exploits en demi-finale contre Aston Villa, a longtemps été muselé par la défense italienne et il a aussi cruellement manqué de ballons exploitables. Mais il a su jaillir au moment décisif sur un centre d'Hezze pour éloigner pour de bon le spectre des tirs au but.

Longtemps pauvre en émotions et riche en erreurs techniques, cette finale s'est enfin débridée lors des prolongations avec une frappe de Jovetic détournée par Terracciano (96e) et une reprise d'Ikoné sauvée par Tzolakis (110e). Ikoné a aussi été contré de justesse peu après le but grec qui a plongé le stade en pleine euphorie.

L'issue de la rencontre peut sembler cruelle pour la Fiorentina, qui a quand même eu les occasions les plus nettes, notamment par Bonaventura et Kouamé. Et surtout, les Italiens avaient déjà été battus sur le fil en finale de la même compétition la saison dernière par West Ham...

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Bayern Munich: Vincent Kompany sur le banc jusqu'en 2027

Publié

le

Vincent Kompany est le nouvel entraîneur du Bayern Munich (© KEYSTONE/EPA/PETER POWELL)

Vincent Kompany (38 ans) est le nouvel entraîneur du Bayern Munich. L'ancien international belge, qui quitte ainsi Burnley, s'est engagé jusqu'à fin juin 2027 avec le club allemand.

Kompany, qui prend ainsi la succession de Thomas Tuchel, n'était pas le premier choix des dirigeants bavarois. Ils ont essuyé plusieurs refus pour occuper ce poste très exposé.

Entraîneur depuis l'été 2019, d'abord à Anderlecht puis à Burnley, Vincent Kompany se voit confier, pour son premier club d'envergure, la mission de reconquérir le titre de champion d'Allemagne, cédé par le Bayern pour la première fois depuis 2013, au Bayer Leverkusen.

Avec Burnley, le technicien belge reste sur un bilan contrasté. Il y a deux saisons, il a fait monter le club en Premier League. Mais les Clarets ont été relégués immédiatement au terme de la saison écoulée.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Capricorne

Votre partenaire est votre refuge, votre pilier de soutien et c'est là que vous trouvez l'énergie nécessaire pour faire face à chaque contrariété du quotidien !

Les Sujets à la Une

X