Rejoignez-nous

Lausanne

Deux singes font leur apparition à Aquatis

Publié

,

le

Frederick et Nieves, deux singes sakis, ont posé leurs valises dans la serre tropicale d'Aquatis à Lausanne. (©Keystone/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Deux singes Sakis ont pris leurs quartiers dans la serre tropicale d’Aquatis à Lausanne. Pour l’heure, les deux représentants de cette espèce menacée originaire de la forêt amazonienne découvrent encore avec un brin de curiosité les lieux.

Il y a peu, Frederick et Nieves, deux Sakis à face pâle âgés chacun de huit ans, ne se connaissaient pas. L’un vivait dans un parc de conservation de Birmingham (GB), l’autre dans un zoo de Santillana (E).

C’est fin avril que leurs chemins se sont croisé sur les hauts de Lausanne, dans l’aquarium-vivarium d’Aquatis. Dans un premier temps, le couple a été placé dans un enclos séparé en deux zones, histoire de s’acclimater. « Cela permet aux soigneurs d’observer leur comportement et de voir s’il y a mésentente », explique à Keystone-ATS Jean-Marc Meylan, directeur du lieu.

Mais le courant est visiblement vite passé et moins de deux jours plus tard, la séparation entre le mâle et la femelle a pu être retirée.

Frederick et Nieves cohabitent désormais dans une forêt tropicale de 600 m2 où ils peuvent se déplacer comme bon leur semble. Pour l’heure, tous deux regagnent volontairement leur enclos au moment de dormir, mais les choses changeront peut-être avec le temps. Côté alimentation, ils se nourrissent de noix, de noisettes, de cacahuètes et de quelques insectes.

Pas d’autres singes

En accueillant ces primates, le centre lausannois dit vouloir leur offrir « des conditions optimales afin d’encourager leur reproduction en vue de la conservation de l’espèce ». Interrogé sur la possible venue d’autres singes, le directeur écarte cependant cette piste.

« Nous n’avons pas cette volonté. L’arrivée de ces animaux est également à voir comme un complément dans la serre et nous permet d’avoir une représentation de l’écosystème dans son ensemble », poursuit Jean-Marc Meylan.

Et ces Sakis vont-ils aller à la rencontre des visiteurs? « Pas tellement. Ce sont des animaux très calmes, très zen », ajoute-t-il. « On les appelle d’ailleurs les singes Bouddha ».

 

(KEYSTONE-ATS)

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lausanne

Mobilisation en baisse pour le climat à Lausanne

Publié

le

Selon la police municipale, 4'500 personnes ont pris le départ à Lausanne de la Grève du Climat. (Photo: D.R.)

C’est le cinquième acte, le troisième un jour de semaine. Les jeunes suisses sont à nouveau descendus dans la rue pour la grève mondiale en faveur d’une action rapide pour le climat. Plus de 30 marches ont lieu à travers le pays.

Cinquième acte de la Grève du Climat aujourd’hui en Suisse. Les jeunes, mais aussi des moins jeunes, ont défilé dans près de 30 villes. En ligne de mire des manifestants : que la Suisse déclare l’état d’urgence climatique et prenne des mesures concrètes permettant d’atteindre un bilan net d’émissions de gaz à effet de serre nul d’ici 2030. A Lausanne, un cortège avec près de 4’500 personnes est parti à 10h30 de la place de la Gare. Comme les fois précédentes, il a rejoint la place de la Riponne en empruntant plusieurs axes de la Ville. Reportage :

Au coeur de la grève
Reportage
Au coeur de la grève Reportage

Les participants ont sillonné le centre dans la bonne humeur, mais ils étaient clairement moins nombreux que lors des précédents rassemblements. Les manifestants étaient environ 4’500 au départ du cortège, selon la police municipale. Lors des précédentes mobilisations en faveur du climat, Lausanne avait vu quelque 10’000 jeunes dans les rues. Membre de la Grève du Climat, Margherita Anastopoulos, 18 ans, a participé au mouvement :

Margherita Anastopoulos
Membre de la Grève du Climat
Margherita Anastopoulos Membre de la Grève du Climat

Moins de monde, certes, mais pas de quoi ébranler la motivation de la jeune femme. Au contraire :

Margherita Anastopoulos
Membre de la Grève du Climat
Margherita Anastopoulos Membre de la Grève du Climat

A Genève, le cortège a rassemblé quelque 2’500 personnes, contre 5’000 lors de la précédente grève du climat du 15 mars. Outre, peut-être, un certain essoufflement, la baisse de la mobilisation pourrait s’expliquer par les examens en approche.

Mobilisation mondiale

Cette Grève du Climat est suivie dans le monde entier. Des marches ont été organisées dans 1263 villes de 107 pays différents, a affirmé Greta Thunberg, l’étudiante suédoise à l’origine du mouvement.

« L’activisme fonctionne. Alors, agissons », a lancé l’adolescente de 16 ans dans une vidéo postée sur son compte Twitter. « Si nous vivons comme nous le faisons maintenant, nous aurons besoin chaque année de 4,2 planètes Terre », a souligné celle qui a été proposée pour le Prix Nobel de la paix 2019.

Continuer pour aller plus loin

Président de l’association Swiss Youth for Climate et doctorant à l’EPFL, Victor Kristof fait partie des manifestants. Il se réjouit de constater un début de réponse politique à la pression de ces mouvements de grève :

Victor Kristof
Manifestant et président de Swiss Youth for Climate
Victor Kristof Manifestant et président de Swiss Youth for Climate

S’il reconnaît des progrès, Victor Kristof est convaincu que la mobilisation des jeunes dans la rue reste indispensable :

Victor Kristof
Manifestant et président de Swiss Youth for Climate
Victor Kristof Manifestant et président de Swiss Youth for Climate

Depuis le début du mouvement, le Grand Conseil vaudois a déclaré l’Etat d’urgence climatique. D’autres cantons ou villes ont fait de même. Victor Kristof estime que c’est un premier pas encourageant, mais qu’il faut aller plus loin :

Victor Kristof
Manifestant et président de Swiss Youth for Climate
Victor Kristof Manifestant et président de Swiss Youth for Climate

Continuer la lecture

Lausanne

Lausanne : trafic routier au centre-ville perturbé vendredi

Publié

le

Photo : Robin Baudraz

Le trafic routier au centre-ville de Lausanne sera particulièrement perturbé vendredi 24 mai 2019. Les jeunes sont de retour dans la rue. Ils manifestent pour appuyer leur demande de politique climatique ambitieuse.

Le rendez-vous à Lausanne est fixé à 10h vers la gare, en bas du Petit-Chêne. Départ du cortège vers 10h30. Après avoir monté l’avenue Ruchonnet, il passera notamment par la place Saint-François et le Pont Bessières, avant de rallier la Riponne via la place de la Palud. La fin de la manifestation est annoncée pour 17h.

Raphaël Pomey, chargé de communication à la police de Lausanne :

Raphaël Pomey
Police Lausanne
Raphaël Pomey Police Lausanne

A Genève le rendez-vous pour la grève du climat est fixé à 8h à Uni-Mail.

Information utile !Vendredi 24 mai 2019, dès 10 heures, un important rassemblement suivi d'un cortège traversera le…

Gepostet von Police Municipale de Lausanne am Donnerstag, 23. Mai 2019

Continuer la lecture

Lausanne

Lausanne Jardins s’apprête à transfigurer la ville

Publié

le

Des balançoires géantes seront installées à Valency. (Photo: D.R.)

Lausanne Jardin 2019 est prêt à éclore. La sixième édition de cette exposition à ciel ouvert proposera de traverser la ville d’Ouest en Est à la découverte de 31 jardins.

Un jet d’eau à Saint-François, un jardin suspendu à Chaudron, des balançoires géantes à Valency. Ces créations sont celles de Lausanne Jardins 2019. La sixième édition de cette exposition végétale proposera de découvrir 31 jardins du 15 juin au 12 octobre. Toutes partagent un thème commun : « Terre à Terre ». Ariane Widmer, présidente de l’association organisatrice Jardin Urbain :

Ariane Widmer
Présidente de l'association organisatrice Jardin Urbain
Ariane Widmer Présidente de l'association organisatrice Jardin Urbain

Monique Keller, commissaire de Lausanne Jardins 2019 :

Monique Keller
Commissaire de Lausanne Jardins 2019
Monique Keller Commissaire de Lausanne Jardins 2019

Les espaces verts de cette édition 2019 sont le fruit d’un concours international, du travail des jardiniers de la Ville, d’étudiants de l’ECAL et de la Haute école du paysage d’ingénierie et d’architecture de Genève ou du jardinier Gilles Clément. Cette exposition à ciel ouvert créée en 1997 propose de traverser la ville sur un axe d’Ouest en Est. Monique Keller :

Monique Keller
Commissaire de Lausanne Jardins 2019
Monique Keller Commissaire de Lausanne Jardins 2019

 

Un jet d’eau verra le jour à Saint-François avec Lausanne Jardins 2019

Avec une exposition d’une durée quatre mois, les œuvres végétales vont évoluer au fil des mois. Monique Keller :

Monique Keller
Commissaire de Lausanne Jardins 2019
Monique Keller Commissaire de Lausanne Jardins 2019

Et au terme de l’exposition, le but est que certaines installations soient pérennisées. Ariane Widmer, présidente de Jardin Urbain :

Ariane Widmer
Présidente de l'association organisatrice Jardin Urbain
Ariane Widmer Présidente de l'association organisatrice Jardin Urbain

Notons enfin que plusieurs événements et balades thématiques sont proposées jusqu’au 12 octobre.

Continuer la lecture

Lausanne

Davantage de places de parcs pour les habitants de Grancy

Publié

le

Un nouveau système de tarification des places de parc du quartier de Grancy sera mis en place dans le courant du mois de juin 2019. Une modification qui fait suite à la demande des résidents, titulaires d’un macaron de stationnement « zone A ».

Selon un communiqué de la Ville de Lausanne, ces adaptations visent à offrir plus de places aux habitants du quartier en fin de journée et permettre une plus grande rotation des visiteurs des commerces, restaurants et autres activités économiques, dans une zone qui compte 203 places de parcs.

Pour améliorer la situation et offrir un meilleur taux de rotation des visiteurs, l’ensemble des places de stationnement devient payant, la plupart avec un accès pour les possesseurs de macarons. Sur le modèle de la zone « L » du centre-ville et du secteur « France/Maupas », une grande partie de ces places demeurent à disposition des détenteurs de macarons «zone A ».

Grâce à ce réaménagement, 4 places supplémentaires seront utilisables sans restriction de durée pour les possesseurs du macaron A, portant ainsi leur nombre à 88.

Ce réaménagement a fait l’objet d’une consultation auprès de l’Association des commerçants de Grancy et de la maison de quartier Sous-gare ainsi que d’une publication dans la feuille des avis officiels.

 

(RB avec COMMUNIQUE)

Continuer la lecture

Lausanne

La Fête des Voisins lausannoise sous le thème de l’écologie

Publié

le

La Fête des Voisins 2019 se déroulera le 24 mai. (Marino Trotta/Ville de Lausanne)

Rendez-vous devenu traditionnel, la Fête des Voisins aura lieu le 24 mai. Communes, de Suisse et d’ailleurs, encouragent à cette occasion la création d’un événement permettant de favoriser le lien social.

Le 24 mai, la Fête des Voisins battra sont plein dans plusieurs villes du canton, mais aussi aux niveaux national et international. A Lausanne, ce sera la 15e édition. Cette année, la Municipalité place la fête sous le thème de l’écoresponsabilité. Outre les t-shirts et du matériel promotionnel, le « kit organisateur » distribué aux 350 premiers inscrits contiendra notamment une sélection de produits locaux pour l’apéritif. Des produits avec une particularité commune : le zéro plastique. Natacha Litzistorf, municipale lausannoise :

Natacha Litzistorf
Municipale lausannoise en charge du logement
Natacha Litzistorf Municipale lausannoise en charge du logement

Pour la municipale en charge du logement, la Fête des Voisins, c’est un événement annuel, mais ses bénéfices se mesurent sur le long terme :

Natacha Litzistorf
Municipale lausannoise en charge du logement
Natacha Litzistorf Municipale lausannoise en charge du logement

La Fête des Voisins lausannoise a été créée en 2005. Adjointe de la cheffe du Service du logement, Andrea Faucherre s’occupe du projet depuis ses débuts :

Andrea Faucherre
Adjointe de la cheffe du Service du logement, Lausanne
Andrea Faucherre Adjointe de la cheffe du Service du logement, Lausanne

Chaque année, Andrea Faucherre se rend dans plusieurs fêtes des voisins lausannoises pour prendre la température. A la question est-ce vraiment important d’avoir ce rendez-vous annuel pour rencontrer ses voisins, elle répond par l’affirmative. Andrea Faucherre :

Andrea Faucherre
Adjointe de la cheffe du Service du logement, Lausanne
Andrea Faucherre Adjointe de la cheffe du Service du logement, Lausanne

L’an passé, quelque 350 fêtes avaient été organisées à travers la ville. Les Lausannois intéressés par l’organisation d’un événement avec le « kit organisateur » peuvent s’inscrire jusqu’au 17 mai sur le site de la commune.

Continuer la lecture

C'était quoi ce titre ?

Les 2 derniers titres

Horoscope du jour

Verseau

Aujourd’hui, la Lune dans votre 3ème décan, fait ami-ami avec Jupiter… Certains pourraient envisager de redécorer leur petit nid d’amour…

Publicité

Les Sujets à la Une

X