Rejoignez-nous

Lausanne

Deux singes font leur apparition à Aquatis

Publié

,

le

Frederick et Nieves, deux singes sakis, ont posé leurs valises dans la serre tropicale d'Aquatis à Lausanne. (©Keystone/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Deux singes Sakis ont pris leurs quartiers dans la serre tropicale d’Aquatis à Lausanne. Pour l’heure, les deux représentants de cette espèce menacée originaire de la forêt amazonienne découvrent encore avec un brin de curiosité les lieux.

Il y a peu, Frederick et Nieves, deux Sakis à face pâle âgés chacun de huit ans, ne se connaissaient pas. L’un vivait dans un parc de conservation de Birmingham (GB), l’autre dans un zoo de Santillana (E).

C’est fin avril que leurs chemins se sont croisé sur les hauts de Lausanne, dans l’aquarium-vivarium d’Aquatis. Dans un premier temps, le couple a été placé dans un enclos séparé en deux zones, histoire de s’acclimater. « Cela permet aux soigneurs d’observer leur comportement et de voir s’il y a mésentente », explique à Keystone-ATS Jean-Marc Meylan, directeur du lieu.

Mais le courant est visiblement vite passé et moins de deux jours plus tard, la séparation entre le mâle et la femelle a pu être retirée.

Frederick et Nieves cohabitent désormais dans une forêt tropicale de 600 m2 où ils peuvent se déplacer comme bon leur semble. Pour l’heure, tous deux regagnent volontairement leur enclos au moment de dormir, mais les choses changeront peut-être avec le temps. Côté alimentation, ils se nourrissent de noix, de noisettes, de cacahuètes et de quelques insectes.

Pas d’autres singes

En accueillant ces primates, le centre lausannois dit vouloir leur offrir « des conditions optimales afin d’encourager leur reproduction en vue de la conservation de l’espèce ». Interrogé sur la possible venue d’autres singes, le directeur écarte cependant cette piste.

« Nous n’avons pas cette volonté. L’arrivée de ces animaux est également à voir comme un complément dans la serre et nous permet d’avoir une représentation de l’écosystème dans son ensemble », poursuit Jean-Marc Meylan.

Et ces Sakis vont-ils aller à la rencontre des visiteurs? « Pas tellement. Ce sont des animaux très calmes, très zen », ajoute-t-il. « On les appelle d’ailleurs les singes Bouddha ».

 

(KEYSTONE-ATS)

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lausanne

Coups de coeur du programmateur musical du Festival de la Cité

Publié

le

La Néo-Zélandaise Aldous Harding est l'un coups de coeur du programmateur Vincent Bertholet. (Photo : Bruce)

Le Festival de la Cité commence ce soir à Lausanne. 89 propositions artistiques sont au programme. Le programmateur des musiques actuelles Vincent Bertholet nous livre trois de ses coups de coeur.

89 propositions artistiques seront présentées au Festival de la Cité 2019. La 48e édition commence aujourd’hui et investira 19 lieux du quartier historiques et ses alentours. Fidèle à ses ambitions, le Festival de la Cité propose cette année encore une programmation riche et éclectique avec des noms plus familiers que d’autres. Côté musique, le programmateur Vincent Bertholet propose des artistes venus de tous les continents et avec des styles très différents. Citons, par exemple, la symphonie pop de la Lausannoise Billie Bird, le jazz du trompettiste virtuose Dave Douglas ou encore le collectif qui mêle jazz et afrobeat Kokoroko. Vincent Bertholet donne trois de ses coups de cœur 2019 :

Vincent Bertholet
Programmateur des musiques actuelles au Festival de la Cité
Vincent Bertholet Programmateur des musiques actuelles au Festival de la Cité

Le Festival de la Cité a lieu jusqu’à dimanche. Tout le programme est à retrouver ici.

Aldous Harding – Mardi 9 juillet à 20h30 – Face Nord

Squid – Mercredi 10 juillet à 20h & vendredi 12 juillet à 22h – Face Nord 

Félicien Lia – Jeudi 11 juillet à 19h30 à – Les Marches – Pont Bessière

Continuer la lecture

Lausanne

Les finales de Graines de foot annulées à cause de la canicule

Publié

le

Elles devaient réunir 46 équipes juniors vaudoises et 520 enfants ce samedi 29 juin 2019 à Lausanne. Les finales de Graines de foot sont annulées à cause de la canicule.

Le créateur et organisateur de l’événement, Georges Guinand, nous l’a confirmé mercredi matin par téléphone. Il a mesuré plus de 40 degrés mardi sur les terrains synthétiques de la Tuilière. Décision prise pour le bien-être des enfants :

Georges Guinand
Graines de foot
Georges Guinand Graines de foot

Avec un violent orage lors des qualifications le 15 juin, puis la canicule qui force l’annulation des finales, Graines de foot a été fortement touché par la météo cette année :

Georges Guinand
Graines de foot
Georges Guinand Graines de foot

Graines de foot, c’est plusieurs mois de préparation pour Georges Guinand. Le tournoi des juniors vaudois sera de retour pour une 20e édition l’année prochaine.

Continuer la lecture

Lausanne

La canicule prive les petits lausannois du cortège annuel

Publié

le

Les 1-2P ne participeront pas au traditionnel défilé de fin d'année à travers la ville à cause de la canicule. (Photo: Ville de Lausanne)

A Lausanne, le cortège de la Fête des classes enfantines est annulé à cause de la canicule. Les animations au parc de Milan sont maintenues.

Le cortège de la fête des classes enfantines à Lausanne est annulé. En raison de la canicule, sur recommandation de l’Etat-major des Directives d’intervention spécialisée en cas d’accident majeur (DIAM) et après avoir pris l’avis des Directions d’établissements et du Service de santé, la Ville a décidé d’annuler le cortège des écolières et écoliers enfantins prévu demain 26 juin. Le transport des élèves, l’attente sur la place de Montbenon et le défilé présentent des risques pour les enfants et le public. David Payot, municipal lausannois en charge de la jeunesse :

David Payot
Municipal lausannois en charge de la jeunesse
David Payot Municipal lausannois en charge de la jeunesse

En revanche, les carrousels et autres animations prévus au parc de Milan sont maintenus. Les écoliers lausannois sont invités à se rendre avec leurs parents aux carrousels sur la place de Milan où ils sont attendus dès 14h. Cette partie récréative se déroulera sous l’entière responsabilité des parents. Des points d’eau et d’ombre sont prévus.

Le cortège des 3-5P qui doit se dérouler le mercredi 3 juillet est pour l’heure maintenu. Décision sera prise le concernant en début de semaine prochaine en fonction de l’évolution météorologique. Pour rappel, hier, c’est la Ville de Genève qui annulait le défilé de la Fête des écoles. A Lausanne, la manifestation sportive Women Sport Evasion, qui était prévue ce week-end à Vidy, a aussi annoncé annuler l’événement à cause de la canicule.

(DR/COMM)

Continuer la lecture

Lausanne

Nouvelle tournée pour la brasserie historique La Bavaria

Publié

le

La Bavaria a retrouvé son lustre d'antan avec ce qu'il faut de modernité. (Photo : D.R.)

Dès vendredi, l’historique brasserie lausannoise du Petit-Chêne La Bavaria rouvre ses portes après deux ans de travaux. Inscrit au patrimoine, le bâtiment a été entièrement rénové et mis aux normes.

Après deux ans de travaux, la brasserie historique La Bavaria est de retour aux affaires. Inscrit au patrimoine, le bâtiment a été entièrement rénové et mis aux normes. Les habitués des lieux ne seront de loin pas dépaysés. Verrière, peintures, mobilier en bois et vieil escalier en colimaçon sont toujours présents. Côté cuisine, un duo de jeunes chefs a été nommé. Les spécialités qui ont fait la réputation de la brasserie seront toujours à la carte de manière revisitée. Pour le co-gérant, il était évident de respecter l’esprit de cette brasserie ouverte en 1881 :

Graziano De Luca
Co-gérant de La Bavaria
Graziano De Luca Co-gérant de La Bavaria

De la nouveauté et de la modernité, certes, mais l’esprit de La Bavaria a été soigneusement conservé. La pièce principale au rez-de-chaussée semble tout juste avoir été rafraichie. C’est faux, mais c’est un compliment pour l’architecte Fabrizio Giacometti :

Fabrizio Giacometti
Architecte
Fabrizio Giacometti Architecte

Qualifié de monument d’importance régionale, le bâtiment de La Bavaria a été mis sous protection spéciale du canton avec une inscription à l’Inventaire. L’ouvrage a nécessité 24 mois de travaux pour mener à bien cette mission de restauration, mise aux normes en vigueur et de modernisation. Un travail qui implique de nombreuses contraintes. Architecte du projet, le Lausannois Fabrizio Giacometti a dû composer avec ces impératifs :

Fabrizio Giacometti
Architecte
Fabrizio Giacometti Architecte

Le bureau d’architecte a travaillé avec des images d’archives pour garder l’esprit du lieu. La lumière apportée dans l’établissement est ce qui frappe le plus. Fabrizio Giacometti :

Fabrizio Giacometti
Architecte
Fabrizio Giacometti Architecte

 

Continuer la lecture

Lausanne

Le CIO inaugure sa nouvelle maison à Lausanne

Publié

le

Plusieurs sportifs ont pris la parole durant la cérémonie. De gauche à droite, les patineurs Yuna Kim, Stéphane Lambiel et Katarina Witt. (©KEYSTONE/POOL AFP/FABRICE COFFRINI)

La Maison Olympique, siège du Comité international olympique (CIO), a été inaugurée dimanche à Lausanne devant un parterre d’invités. L’occasion pour son président Thomas Bach de rappeler combien l’institution se sent bien dans la capitale vaudoise et en Suisse.

Exactement 125 ans après la création du CIO par Pierre de Coubertin et plus de 100 ans après son installation à Lausanne, Thomas Bach a souligné que ce bâtiment illustre bien les liens profonds entre le CIO, Lausanne, le canton de Vaud et la Suisse. Tout comme le baron, il estime être au « meilleur endroit pour travailler à rendre le monde meilleur par le sport ».

Sous une grande tente installée dans le jardin et devant quelque 700 invités, l’Allemand a rappelé que le nouvel édifice construit sur le site du précédent , au bord du lac, permet de réunir sous un même toit tous les 500 collaborateurs de l’institution jusqu’ici dispersés en quatre lieux de la capitale vaudoise. « Une expression de notre unité », mais pas uniquement.

Bâtiment vert

Lors de l’élaboration du projet de construction, « nous voulions davantage qu’un bâtiment administratif (…) Nous voulions également intégrer des éléments de durabilité, de crédibilité et de jeunesse ». Ce bâtiment reflète ces trois éléments centraux de notre mission, a poursuivi l’Allemand.

L’architecture et particulièrement la durabilité du bâtiment ont également été saluées par le président de la Confédération Ueli Maurer. Ce dernier a exprimé l’attachement des autorités, de la population au CIO, à leur partenariat et au sport. « Merci pour la collaboration parfaite », a-t-il lancé.

Et d’ajouter que « la Suisse veut encore être partenaire du CIO pour l’avenir », « Je pense que nous sommes la parfaite « dream team » (équipe de rêve) pour les défis du futur ».

Colombe au sommet

Le bâtiment de 22’000 m2, dont les travaux ont coûté 145 millions de francs, a été imaginé par le bureau d’architectes danois 3XN. De l’avis du syndic de Lausanne, il s’agit là du « plus beau bâtiment contemporain » construit dans la ville. Transparent, ondulé, il s’intègre naturellement dans le site, se sont réjouies plusieurs voix.

Sur la plan écologique, les panneaux photovoltaïques installés sur le toit et représentant une colombe se posant dans le parc doivent produire l’équivalent de la consommation d’électricité de 60 ménages suisses. Une station de pompage prélève par ailleurs de l’eau pour refroidir et chauffer le site.

Côté symboles, l’escalier central rappelle les anneaux du mouvement olympique et la forme de l’édifice « s’inspire du mouvement des athlètes dans l’effort ».

Hendricks au micro

La cérémonie a été ponctuée d’interventions et de prestations musicales. La chanteuse Barbara Hendricks a notamment interprété « Imagine » de John Lennon avec le choeur des « Petits chanteurs de Lausanne » et un pianiste de 13 ans.

Parmi les personnalités présentes, on a notamment pu voir le prince Albert de Monaco. Le patineur Stéphane Lambiel, l’ancienne joueuse de tennis Gabriela Sabatini, l’ancienne gymnaste Nadia Comaneci ou Ole Einar Bjøerndalen, ancien biathlète norvégien qui a remporté 13 médailles olympiques, étaient également de la partie.

Fondé à Paris le 23 juin 1894 par le baron Pierre de Coubertin, le CIO a déplacé son siège à Lausanne en 1915. Il s’est d’abord installé au casino de Montbenon puis à la villa Mon-Repos, avant de déménager à Vidy en 1968.

(KEYSTONE-ATS)

Continuer la lecture

C'était quoi ce titre ?

Les 2 derniers titres

Horoscope du jour

Bélier

Si, dans vos affaires, vous avez manqué d’ardeur ces derniers temps, c’est désormais de l’histoire ancienne. Le pep’s fonctionne à plein tube !

Publicité

Les Sujets à la Une

X