Rejoignez-nous

Le 6/9 LFM

Mettez de la vie dans votre jardin et louez des poules

Publié

,

le

Des œufs directement dans votre jardin, c'est la promesse du site Locapoules.ch qui vous permet de louer des poules et un poulailler.

Depuis le semi-confinement, beaucoup de Romands ont encore plus à cœur de consommer local et réduire les intermédiaires. Pour aller dans ce sens, locapoules.ch permet à tout un chacun de louer des poules, le poulailler et tout le matériel nécessaire pour la période qui va d'avril à octobre.

En échange de soins quotidiens, les fermiers en herbe profiteront d'oeufs frais et bio chaque matin. En plus de débarrasser les déchets ménagers comme les épluchures, le pain ou encore le riz, les poules s'occuperont de manger les insectes et les mauvaises herbes du jardin.

Pour un poulailler XL avec 2 poules pondeuses, il faut compter environ CHF 800.-

Infos: locapoules.ch

 

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le 6/9 LFM

Une plateforme pour aider les réfugiés et leurs animaux

Publié

le

@DR
@CDR

La guerre en Ukraine a contraint de nombreuses personnes à fuir. Jusqu'à présent plus de 50’000 réfugiés sont arrivés en Suisse et grand nombre d’entre eux arrivent avec leur animal de compagnie bien-aimé.

Afin de les soutenir et de les soulager dans cette situation difficile, une coalition a été formée par QUATRE PATTES, la Fondation pour les droits de l’animal TIR im Recht (TIR), la Fondation pour la protection des animaux Susy Utzinger (SUST) et l’Association vétérinaire suisse pour la protection des animaux (AVSPA). Ensemble ils ont créé la plateforme numérique SwissHelpForUkrainianPets.ch

Lors de leur arrivée en Suisse, la nourriture et autres accessoires pour animaux font cruellement défaut. De plus, certains animaux ont besoin de soins vétérinaires. L’objectif est de garantir une aide immédiate et concertée aux réfugiés ukrainiens qui se trouvent sur notre territoire avec leurs animaux de compagnie. L’accent est mis sur les possibilités de soins pour les animaux (nourriture, médicaments), les informations concernant les différentes autorités, les offres d’hébergement ainsi que des renseignements et conseils juridiques. 

La plateforme numérique est multilingue, elle est disponible en français, allemand, anglais, ukrainien et russe, et au cours des deux premiers mois, le site a déjà comptabilisé plus de 130’000 visiteurs. Elle regroupe les offres d’aide et d’information suivantes :

  • une liste des centres de distribution de nourriture et de matériel pour animaux ;
  • une liste des cabinets vétérinaires qui proposent une aide gratuite et/ou à prix réduit ;
  • les adresses des autorités compétentes ;
  • les directives concernant les animaux de compagnie en provenance d’Ukraine ;
  • les offres d’hébergement pour les réfugiés avec animaux domestiques ;
  • des groupes Facebook proposant de l’aide aux réfugiés avec leurs animaux ;
  • des points d’information, par exemple pour les animaux perdus et/ou mise en relation avec des équipes de recherche.

Soutien supplémentaire dans les centres fédéraux d'asile 

En outre, la coalition coordonne les livraisons de nourriture et d’accessoires pour animaux dans les centres fédéraux d’asile afin de soigner les chiens et les chats des réfugiés et offre son soutien quant à l’infrastructure. Les premières livraisons de nourriture et d’accessoires pour animaux ont été effectuées dans les centres fédéraux pour requérants d’asile (CFA) de Bâle et Altstätten SG afin d’assurer les premiers soins aux animaux. 

Collaboration avec les autorités

La coalition travaille en étroite collaboration avec les autorités et des ONG. L’objectif est d’organiser l’hébergement temporaire des animaux domestiques de manière sûre et adaptée à l’espèce jusqu'à ce que la suite de l’hébergement soit clarifiée. Il s’agit de soutenir un placement aussi rapide et optimal que possible des réfugiés avec animaux.

Une lueur d’espoir en ces temps difficiles   

Lors de la première aide d’urgence au CFA de Bâle, la coalition a pu contribuer à la réalisation d’un happy ending : Bantic, le petit chat d’Anita, une fillette de 6 ans, qui s’était réfugiée en Suisse avec sa mère et sa grand-mère après un séjour de 9 jours dans un abri, était porté disparu. Bantic s’était d’abord caché quelques jours sous le plancher d’une grande tente au CFA. Malgré les recherches engagées par la famille, des collaborateurs et des pompiers, le chat n’a malheureusement pas pu être retrouvé. Quel choc pour la petite famille, qui venait tout juste de quitter l’horreur de la guerre. La coalition s’est alors rapidement procuré le piège à chat d’un refuge proche, l’a installé et a également soutenu les recherches dans les réseaux sociaux. Heureusement, Bantic est tombé dans le piège le lendemain et a pu être rendu à sa famille, comblée.

 

Continuer la lecture

Le 6/9 LFM

La Crique ouvre (enfin) ses portes à Morges

Publié

le

De

La Crique Morges La Presque 2022
©LFM

Après des mois de complications administratives, les quatre fondateurs de la Crique vont inaugurer leur buvette sur la place Louis Soutter à Morges ce vendredi 17 juin.

Légèrement différente des plans de base, La Crique - renommée La Presque pour cette première année de transition - va prendre ses quartiers à Morges dans le Parc de l'Indépendance du 17 juin au 13 août.

"Ca va ressembler à un petit village champêtre au bord du lac avec un côté pittoresque."

Au menu: vin local, boissons faites maison, sandwiches chauds et froids, gaufres salées et tout ce qu'il faut pour un apéro réussi, vue sur le lac incluse.

Durant ces 50 jours, l'équipe de la Crique va organiser des vide-dressing, des brunchs, des tournois de pétanque, des cours de yoga ou encore des soirées fondue tous les mardis.

Infos: lacrique.ch

Robin et Charles, deux des quatre fondateurs de la Crique, étaient les invités du 6-9 LFM:

Continuer la lecture

Le 6/9 LFM

"En Corps" de Cédric Klapisch

Publié

le

Fasciné par la danse depuis toujours, le réalisateur de “L’Auberge espagnole” revient sur nos écrans avec une fiction remplie de vitalité qui, contrairement à d'autres films connus sur le sujet comme “Black Swan” de Darren Aronofsky, ne traite pas que de souffrance et de rivalité mais rend hommage au plaisir et à la passion !

C’est l’histoire d’Elise, une brillante danseuse étoile de 26 ans. Son amour pour la danse lui a été transmis par sa mère, décédée quand elle était enfant. Un soir, lors d’une représentation, le pire se produit : Elise se blesse gravement. Quand les médecins lui annoncent qu’elle ne va certainement plus pouvoir danser, son monde s’écroule. La jeune femme va alors tenter de se reconstruire. Grâce à un petit coup de pouce du destin et une rencontre inattendue, elle se retrouve aide de cuisine dans une résidence pour artistes en Bretagne. Là, elle va croiser la route d’une troupe de danse contemporaine qui va lui redonner goût à la vie !

Dans le rôle principal, on découvre Marion Barbeau. La première danseuse de l'Opéra de Paris signe là son premier rôle au cinéma. Marion relève le challenge haut la main et nous offre une performance authentique et pleine d’intensité. A ses côtés on trouve Muriel Robin, propriétaire de la résidence pour artistes, qui devient une sorte de mère de substitution pour Elise et François Civil, très drôle dans son rôle de kinésithérapeute hyper sensible.

La filmographie est d’un esthétisme saisissant et donne immédiatement le ton avec une scène d’ouverture magistrale de 15 minutes de ballet, sans autre dialogue que celui des corps qui se meuvent au rythme de la musique classique.

Avec “En corps” Cédric Klapisch nous parle de reconstruction, de résilience et de seconde chance ! Il nous prouve que même quand la vie ne se déroule pas comme espéré, il ne tient qu’à nous de nous reconstruire.

Continuer la lecture

Le 6/9 LFM

La funambule qui va traverser Vevey perchée sur un fil

Publié

le

De

© Rémy Legeay

Samedi 9 avril à Vevey, tous les yeux seront rivés sur la funambule Tatiana-Mosio Bongonga qui va traverser la Place du Marché sur un fil suspendu à 20 mètres au-dessus du sol.

Organisée par le Théâtre le Reflet de Vevey, cette performance se veut comme un lien entre la population et les arts de la scène. Sans attache et portée par le vent, Tatiana-Mosio Bongonga évoluera sur un fil à travers la Place du Marché à Vevey accompagnée par un ensemble musical. D'une longueur de 180 mètres, ce fil reliera deux bâtiments veveysans: le Château de l'Aile et le Théâtre du Reflet.

Pour réaliser ce spectacle Lignes ouvertes, la Cie Basinga a convié les habitants de la région de Vevey à assurer la traversée en devenant cavalettistes pour limiter les oscillations du fil sur lequel évolue la funambule. Ensemble,  seront garants de la stabilité du fil sur lequel évolue Tatiana-Mosio Bongonga.

Un moment de poésie et de fête, une performance aérienne à vivre dans un grand frisson, le samedi 9 avril à 17h sur la Place du Marché à Vevey (entrée libre). En cas de mauvais temps, la performance pourrait être reportée au dimanche 10 avril à 11h.

Tatiana-Mosio Bongonga était l'invitée du 6-9 LFM

Continuer la lecture

Le 6/9 LFM

Un cinéaste à la recherche de la vérité

Publié

le

© EPA/ALESANDRO DI MEO

Ses films sont de sublimes voyages sensoriels aux personnages complexes et hauts en couleur , évoluant pour la plupart dans des contextes historiques grandioses.  Le cinéma de Roland Joffé est engagé et d’une grande humanité.

Né à Londres en 1945, Roland Joffé débute sa carrière de réalisateur sur les chapeaux de roue en 1984 avec “The Killing Fields” ( "La Déchirure" ), un film sur les massacres commis au Cambodge après la prise du pouvoir par les Khmers Rouges. Le film sera récompensé par trois Oscars.

Deux ans plus tard, il remporte la Palme d’or au festival de Cannes pour “The Mission”, film dans lequel il met en scène Jeremy Iron et Robert de Niro. C'est un récit sur la conquête et la domination hispano-portugaise dans le Nouveau monde au 18ème siècle qui dénonce la violence des conquérants mais aussi l’hypocrisie de l’Eglise.

Suivront ensuite “City of Joy”, “The Scarlet Letter”, “Vatel”, “There be Dragons” et “The Forgiven”.

Au travers de ses films, Roland Joffé questionne l’essence même de la nature humaine et met en lumière des thèmes fondamentaux comme l’amour, le pardon ou encore la religion.

Il était de passage à Lausanne la semaine dernière dans le cadre de la 5ème édition du festival “Rencontres 7e Art Lausanne”.

Retrouvez ci-dessous l’interview de Roland Joffé.

Roland Joffé
Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Capricorne

Avancée rapide dans la voie choisie… Pourtant, pas d’action à « l’emporte-pièce » qui pourrait vous desservir par la suite !

Les Sujets à la Une

X