Rejoignez-nous

Morax dans la radio

Qui va payer la facture très salée des hôpitaux?

Publié

,

le

Le manque à gagner pour les hôpitaux vaudois se chiffre entre 150 et 250 millions de francs. (Photo du CHUV: KEYSTONE/POOL/Laurent Gillieron)

Qui paiera le manque à gagner des hôpitaux dans cette crise du coronavirus? Un bras de fer s'est engagé entre cantons et assureurs. Pour l'arbitrer, nous avons invité le conseiller national socialiste Pierre-Yves Maillard. Rendez-vous ce jeudi 14 mai à 7h20.

La facture s'élève à plusieurs millions pour les établissements reconnus d'intérêt public, comme dans le canton de Vaud, Genève ou Berne. Un manque à gagner qui s'explique par l'abandon de toutes les interventions jugées non urgentes en cette période de pandémie. Cette stratégie a permis aux hôpitaux d'éviter toute saturation, en revanche, elle a creusé des déficits abyssaux dans les comptes. Alors, qui va payer pour ça?

Pour la conseillère d'Etat vaudoise Rebecca Ruiz et son homologue genevois, Mauro Poggia, les excédents des caisses maladie doivent servir à combler ce déficit. Pour les assureurs, il n'est pas question de payer pour ceux qui ne se sont pas assez bien préparés à cette crise. Qui a tort? Qui a raison? On en parle ce jeudi matin avec le conseiller national socialiste Pierre-Yves Maillard, également membre de la commission de la santé.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Morax dans la radio

Sarah Marquis sur LFM

Publié

le

L'exploratrice romande Sarah Marquis, lors de son dernier passage dans nos locaux de LFM, le 13 janvier 2020.

L'aventurière jurassienne Sarah Marquis est notre première invitée de la semaine. On parle d'une conférence en ligne inédite ainsi que de son dernier livre pas comme les autres! Rendez-vous ce lundi 17 mai à 7h20.

Qui de plus légitime que l'exploratrice, marcheuse et auteure, Sarah Marquis pour nous donner de l'élan en ce début de semaine? Nous évoquerons une conférence live en ligne le 18 mai à 20h10. Un concept inédit filmé par une équipe de production dans la nature "comme au cinéma".

L'occasion également de parler de son livre "A dos d'oiseaux". Cette fois, ce n'est pas le récit d'une expédition de Sarah Marquis, même si certaines similitudes laissent songeur... Il s'agit de son premier livre de fiction, écrit comme beaucoup d'autres ouvrages, dans son mini-camp de base au fond des bois valaisans dans son tout petit chalet!

Continuer la lecture

Morax dans la radio

Une étude dénonce la banalisation de l'alcool auprès des jeunes

Publié

le

Les jeunes restent une cible privilégiée du marketing en matière d'alcool, car ils sont les clients de demain. C'est ce que rappelle Addiction Suisse dans sa nouvelle étude.

Toutes les 5 minutes, les jeunes sont exposés à des stimuli en lien avec de l'alcool. Une étude d'Addiction Suisse dénonce une normalité effrayante. On en parle avec le directeur Grégoire Vittoz. Rendez-vous ce mercredi 12 mai à 7h20.

Une étude pilote s'est intéressée aux trajets effectués par des jeunes entre 16 et 19 ans et le nombre d'incitations rencontrées. Les itinéraires des 5 plus grandes villes de Suisse, dont Lausanne, ont été analysés. Résultat: les participantes et participants ont été confrontés, en moyenne, toutes les 5 minutes à un stimulus. L'alcool est également omniprésent sur les réseaux sociaux.

Conclusion d'Addiction Suisse: une société qui banalise l'alcool protège mal ses jeunes... on en parle avec notre invité.

 

 

Continuer la lecture

Morax dans la radio

Luna Park version 2021

Publié

le

L'édition 2020 avait été repoussée de mai à septembre avec le port du masque obligatoire.

Le Luna Park revient à Lausanne du 12 mai au 6 juin. Une édition, une fois de plus, particulière à cause des mesures sanitaires renforcées. On en parle avec Jesse Secco Bergdorf. Rendez-vous ce mardi 11 mai à 7h20.

Les attractions envahiront la place Bellerive dès mercredi. Dans quelles conditions? Pour rappel, l'édition 2020 avait été annulée au printemps et repoussée en septembre. Le masque était obligatoire pour les plus de 12 ans.

Qu'en est-il pour 2021? Quelles sont les mesures? Et quelles conséquences pour les forains et le public? On fait le point un jour avant les festivités!

 

 

Continuer la lecture

Morax dans la radio

Le certificat Covid bientôt disponible

Publié

le

Le certificat Covid sera réalisé par l'administration fédérale (archives).

Le certificat Covid sera disponible fin juin! La nouvelle est tombée de nulle part en fin de semaine dernière. On en parle avec Samia Hurst, vice-présidente de la task force Covid. Rendez-vous ce lundi 10 mai 7h20.

Au final, ce ne seront pas les privés, mais bien l'Etat qui en prendra le contrôle. C'est ce qui a été annoncé par communiqué vendredi dernier. L'Office fédéral de l'informatique et de la télécommunication se chargera de programmer la base du fameux sésame. Il sera réservé à toutes les personnes vaccinées, guéries ou avec un test négatif récent.

Que permettra ce certificat? Pour quelle durée? Qu'en est-il des risques de surveillance des citoyennes et citoyens? Et est-ce que la protection des données est garantie? On fait le point avec notre invitée qui est également directrice de l’Institut Ethique, Histoire, Humanités et du Département de Santé et Médecine Communautaire à la Faculté de médecine de Genève.

Continuer la lecture

Morax dans la radio

Pour ou contre un don d'organes facilité?

Publié

le

Des chirurgiens et des infirmiers procèdent à une transplantation d'organe dans un bloc opératoire du CHUV. (KEYSTONE/Leandre Duggan)

La Suisse fait un pas vers le consentement présumé. Chaque personne deviendrait alors une donneuse potentielle. On en parle avec Pierre-Yves Maillard, ex-président du conseil de fondation de Swisstransplant. Rendez-vous ce vendredi 7 mai à 7h20.

C'est un vrai changement de paradigme à Berne. Mercredi, le Conseil national a accepté de justesse de faciliter le don d'organes. Actuellement, le donneur et la donneuse doivent le spécifier explicitement de leur vivant. Avec le vote du National, tout le monde deviendrait donneur, à moins d'un refus explicite.

En matière de don d'organes, la Suisse a passablement de retard sur de nombreux pays européens. Chaque semaine, deux personnes trouvent la mort par manque d'organes. Est-ce que le consentement présumé est LA réponse pour sauver davantage de vies? Et est-ce la population est prête à faire ce changement majeur? On en parle ce vendredi matin.

 

 

Continuer la lecture

C'était quoi ce titre ?

Les 2 derniers titres

Horoscope du jour

Balance

Stress au bureau et vous êtes un peu à cran. Surtout, mettez tout ça de côté quand vous rentrez chez vous.

Publicité

Les Sujets à la Une

X