Rejoignez-nous

Culture

Pierre Soulages, star de la peinture française, est mort à 102 ans

Publié

,

le

Le peintre français Pierre Soulages est décédé à 102 ans (archives). (© KEYSTONE/LAURENT DARBELLAY)

Pierre Soulages, star mondiale de la peinture connue pour ses tableaux aux nuances infinies de noir, est décédé dans la nuit de mardi à mercredi à l'âge de 102 ans.

"C'est une triste nouvelle, je viens de raccrocher avec sa veuve, Colette Soulages", a déclaré à l'AFP Alfred Pacquement, ami de longue date et président du musée qui porte son nom à Rodez (Aveyron).

Le décès du peintre est intervenu à l'hôpital de Nîmes, à 23h30 d'une insuffisance cardiaque, a indiqué à l'AFP Mohamed Kaoud, majordome des Soulages à Sète depuis 27 ans. Sa veuve, centenaire, "tient le coup, mais n'a peut-être pas encore tout à fait réalisé", a-t-il ajouté.

Le couple venait "de fêter son 80e anniversaire de mariage", a précisé M. Pacquement, l'un des historiens de l'art et conservateurs qui a probablement le plus travaillé sur l'oeuvre de Soulages, en organisant notamment l'hommage qui lui a été rendu au Louvre en 2019.

Réactions

"Pierre Soulages avait su réinventer le noir, en y faisant jaillir la lumière. Par-delà le noir, ses oeuvres sont des métaphores vives où chacun de nous puise l'espoir", a réagi le président Emmanuel Macron sur Twitter.

C'est "une grande perte pour le monde de l'art et pour la France", a estimé la ministre de la culture, Rima Abdul Malak, en pleine séance de questions au Sénat, tandis que son prédécesseur Jack Lang a estimé, dans un communiqué, qu'un "monument de l'art s'en est allé".

"Tristesse en apprenant le décès de Pierre Soulages", a twitté pour sa part la Première ministre Elisabeth Borne. "Il laisse derrière lui une oeuvre immense qui traverse le temps", a-t-elle ajouté, qualifiant aussi le grand peintre d'"incroyable réinventeur du noir et maître des lumières".

Les hommages ont aussi afflué de son pays natal. "c'est une immense tristesse car je perds un ami (...) jusqu'au bout il a peint, jusqu'à il y a quelques semaines, il a travaillé chez lui à Sète", a déclaré à l'AFP Benoît Decron, directeur du musée Soulages de Rodez.

La présidente de la région Occitanie, Carole Delga, qui l'avait encore rencontré début octobre, a salué un "immense artiste" "visionnaire" et "complice inspirant", avec qui elle "partageait l'amour de l'art, du Japon, de l'Aveyron et de Sète".

Mille nuances de noir

Grand, toujours vêtu de noir, Soulages a acquis une renommée mondiale grâce à ses grandes toiles aux mille nuances de noir. Il disait chercher à "en faire jaillir la lumière".

Pendant plus de 75 ans, il a tracé inlassablement son sillon, s'attirant la reconnaissance des institutions culturelles et du marché de l'art qui en a fait un des artistes français les plus cotés, de son vivant. Une de ses toiles de 1961, correspondant à sa période rouge, a été vendue à 20,2 millions de dollars à New York en novembre 2021.

Il était aussi représenté au salon international d'art contemporain Paris + Art Basel, la semaine dernière, aux côtés d'un Picasso ou d'un Kandinsky, ainsi que de la jeune scène émergente mondiale. "Jusqu'au bout il a peint, jusqu'à il y a quelques semaines", a déclaré, très ému, Benoît Decron, le directeur à Rodez, joint par l'AFP.

Homme de fidélités

Soulages est né le 24 décembre 1919 à Rodez, dans un milieu artisan qui a nourri son imaginaire au milieu de l'atelier de carrosserie de son père et des collines environnantes.

Il n'a jamais coupé le lien avec son territoire natal, tout en peignant ailleurs. C'était un homme de fidélités, à lui-même, aux paysages de son enfance, aux grands plateaux, à sa quête artistique de lumière, selon ses proches.

Fasciné par la préhistoire dès son plus jeune âge, il a beaucoup travaillé au brou de noix avant de poursuivre avec ses grands aplats noirs de peinture à l'huile, qu'il raclait, grattait et modelait presque dans l'épaisseur de la peinture, faisant surgir des nuances de rouge, de bleu et des transparences inattendues.

Il avait basculé dans ce qu'il appelait "l'outrenoir" en 1979, alors qu'il peinait sur une oeuvre entièrement recouverte d'un noir épais, striée par hasard. "J'étais au-delà du noir, dans un autre champ mental", a-t-il raconté. "Le pot avec lequel je peins est noir. Mais c'est la lumière, diffusée par reflets, qui importe".

En 1959, le peintre s'était fait construire une maison-atelier sur les hauteurs de Sète, face à la Méditerranée, où il vivait toujours ces dernières années. Il avait également deux ateliers à Paris. En 1986, l'Etat lui avait passé commande de plus de 100 vitraux pour l'abbatiale de Conques, qui avaient été inaugurés en 1994.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Culture

Le Québec pleure la mort du chanteur des Cowboys Fringants

Publié

le

Karl Tremblay, qui luttait depuis plusieurs années contre un cancer de la prostate, est décédé à 47 ans (archives). (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

Tout le Québec a pleuré mardi soir la mort de Karl Tremblay lors d'une cérémonie d'hommage empreinte d'émotions. Le chanteur du célèbre groupe québébois les Cowboys Fringants est décédé il y a deux semaines.

"Au-delà du chanteur, c'est un grand être que le Québec a perdu", confie à l'AFP Marie-Josée Poirier, une fan de 58 ans qui a attendu plusieurs heures pour être la première dans la file d'attente.

Parmi les milliers de fans présents, certains distribuent des avions en papier pour rappeler l'une des chansons du groupe, d'autres jouant les grands classiques pour réchauffer la foule par un temps glacial. "Il chante la vie, chaque chanson représente un moment qu'on a vécu", raconte Katherine Daoust, 32 ans, ajoutant que son décès est un "choc pour la culture québécoise".

Elle ne compte plus le nombre de fois qu'elle a vu en concert ce groupe "qui rassemblait plusieurs générations". Pour Alex Pelletier, quarantenaire en cravate lumineuse noire et verte autour du cou rappelant celle du chanteur, Karl Tremblay n'est rien de moins qu'une "icône".

Drapeau en berne

"Sa voix rassemblait tous les Québécois, même la France, la francophonie au complet est touchée" par son décès, dit-il. Depuis l'annonce de sa mort le 15 novembre, toute la classe politique a salué l'héritage laissé par l'artiste de 47 ans. Le Premier ministre de la province a salué mardi un "homme qui a marqué le Québec".

"C'est toute la nation québécoise qui se reconnait dans Karl et dans les Cowboys", déclare François Legault, tout vêtu de noir, devant les journalistes. Les quelque 15'000 billets gratuits pour assister à la cérémonie à Montréal se sont envolés en moins d'une demi-heure jeudi.

Le drapeau du Québec a été mis en berne devant l'Assemblée nationale mardi, et un registre de condoléances mis à la disposition du public en ligne. Karl Tremblay luttait ces dernières années contre un cancer de la prostate.

Le groupe avait dû annuler plusieurs concerts ces derniers mois après une dernière tournée à l'été 2023 qui a culminé par un ultime concert à Québec, rassemblant plus de 90'000 fans. En 27 ans de carrière, les Cowboys Fringants étaient devenus un véritable phénomène de société dans la province francophone du Canada. Le groupe se produisait aussi régulièrement en France et en Suisse.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Culture

Près de deux tonnes d'ivoire d'éléphants détruites à Reims

Publié

le

Près de 2 tonnes d'ivoire seront détruites (Photo prétexte). (© KEYSTONE/AP/SAKCHAI LALIT)

Des défenses d'éléphants, des bijoux, des statuettes réduits en cendres: 1,8 tonne d'ivoire, dont deux tiers d'objets remis par des particuliers, a été détruite mardi à Reims à l'initiative d'une ONG pour contribuer à endiguer le commerce d'ivoire fatal aux éléphants.

De la défense brute ou travaillée au jeu de mah-jong, de la sculpture phallique au bracelet, du couteau aux lunettes, ces 1800 kilos d'objets, équivalent à des défenses d'environ 180 éléphants, ont été broyés puis incinérés sous le contrôle d'un huissier.

Co-organisée par le Fonds international pour la protection des animaux (IFAW), une ONG dont le siège français est à Reims, et par l'Office français de la biodiversité (OFB), cette destruction de grande ampleur vise à endiguer le commerce de l'ivoire et à alerter "sur un trafic responsable de la mort de milliers d'éléphants chaque année", selon un communiqué commun des deux organisations.

Elle "montre symboliquement que l'ivoire n'a de valeur que pour les éléphants", a souligné le directeur d'IFAW France, David Germain-Robin.

Il ne reste aujourd'hui que 400'000 éléphants en Afrique, soit un déclin de 70% par rapport aux années 1970, principalement dû au braconnage, tandis qu'en un siècle, les populations d'éléphants ont chuté de plus de 90%, pointe le communiqué.

"Objets magnifiques"

En 2015, l'IFAW a lancée la campagne "Je donne mon ivoire" pour inciter les particuliers à remettre leurs objets afin de les faire détruire. Une initiative couronnée de succès, de nombreux particuliers cherchant à se défaire de leur ivoire "par conviction éthique ou faute de pouvoir les vendre légalement", selon Mia Crnojevic-Cherrier, chargée de campagnes au sein de l'ONG.

Encore aujourd'hui, "des milliers d'éléphants sont braconnés chaque année" pour alimenter le commerce d'ivoire, assure-t-elle.

Selon un communiqué des Douanes, qui ont fourni 400 objets pour cette opération, "il est estimé qu'environ 8% de la population des pachydermes est tuée chaque année".

En 2022, les objets en ivoire saisis en France provenaient principalement du Sénégal, du Bénin et de la République Centrafricaine, indiquent les Douanes.

La quantité des objets collectés par l'IFAW montre l'importance de "pérenniser un système sécurisé de collecte et de destruction de l'ivoire, pris en charge par l'État", insistent l'OFB et l'IFAW.

Certaines pièces détruites sont "des objets magnifiques" dont la destruction peut "susciter l'incompréhension", a relevé Loïc Obled, directeur général délégué de l'OFB. Mais "dès lors que l'ivoire n'est pas légal, nous souhaitons le soustraire du marché, pour tarir ce marché".

"Organisations criminelles"

Selon l'IFAW, les musées français sont peu demandeurs de recevoir ce type d'objets car leurs collections en regorgent déjà.

Néanmoins, l'IFAW et l'OFB les ont fait évaluer par un expert indépendant pour vérifier que le stock ne comprenait pas d'objets de "haute importance, culturelle, artistique ou historique". Aucun n'entrait dans cette catégorie.

Réalisée au lendemain de la présentation par la première ministre de la "Stratégie nationale biodiversité", cette destruction doit contribuer à la réussite "de la transition écologique, que ce soit chez nous ou dans des pays plus lointains", a ajouté M. Obled.

"Estimé à plus de 20 milliards de dollars au niveau mondial, le commerce illégal d'espèces de faune et de flore sauvages protégées fait partie des trafics les plus lucratifs" et émane très souvent d'"organisations criminelles structurées", souligne la secrétaire d'Etat chargée de la Biodiversité Sarah El Haïry, dans le communiqué.

IFAW France s'est engagé à planter un arbre au Zimbabwe par kilo d'ivoire reçu, afin de contribuer à restaurer l'habitat des éléphants.

Au mois de septembre, une migration massive et très précoce d'éléphants et de buffles du plus grand parc national du Zimbabwe vers le Botswana avait été constatée, en raison du manque d'eau et de nourriture.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Culture

Une affiche en forme de kaléidoscope pour le Paléo 2024

Publié

le

L'affiche juxtapose et mélange des photographies tirées de la vie du festival. (© Paleo Festival Nyon)

Kaléidoscopes, rotations et répétitions d'images constituent l'affiche 2024 du Paléo Festival. Ce visuel coloré évoque tous les moments de la vie du festival nyonnais, du lever au camping jusqu'aux concerts du soir.

Les organisateurs ont dévoilé mardi l'affiche du prochain festival. L'oeuvre est signée Princess de La Cruz et Tae-Yun Aum, qui ont remporté un workshop de la HEAD-Genève. Elle retranscrit l'énergie, l'humour, la diversité et la vie du festival, explique un communiqué.

Les artistes ont utilisé des visuels dans lesquels chaque festivalier peut se reconnaître, à travers des objets ou des routines qui font Paléo. Instruments de musique, nourriture, chapeaux, sacs de couchage, micros, enceintes et tentes de camping se retrouvent seuls ou assemblés avec d'autres éléments pour créer des effets kaléidoscopiques ou de répétitions.

Le prochain festival se tiendra du 23 au 28 juillet 2024. La billetterie ouvre le 5 décembre pour la vente de Noël d'abonnements, de packs et de bons Flex.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

Un duo désigné à la tête de la section cinéma de l'OFC

Publié

le

Laurent Steiert est chef suppléant de la section cinéma de l'OFC depuis 2005 (archives). (© KEYSTONE/MARCEL BIERI)

Nadine Adler Spiegel et Laurent Steiert reprendront la direction de la section cinéma de l'Office fédéral de la culture (OFC) au 1er mars 2024. Ils succèdent à Ivo Kummer qui prend sa retraite fin janvier 2024, indique mardi l'OFC.

Actuel chef suppléant de la section cinéma depuis 2005, Laurent Steiert assurera l'intérim entre le départ de M. Kummer et l'entrée en fonction du nouveau duo, précise l'Office. Il l'avait déjà fait après le départ de Nicolas Bideau en 2010.

Nadine Adler Spiegel est elle actuellement co-directrice du service contributions de soutien (culture) au Pour-cent culturel Migros. Elle y est responsable depuis neuf ans de l’encouragement du cinéma et a mis en place avec son équipe le programme de promotion Story Lab.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Capricorne

Le Ciel vous pousse vers une remise en question afin de faire le tri, pour savoir ce qui vraiment important pour vous. Très bien comme ça !

Les Sujets à la Une

X