Rejoignez-nous

Culture

Alec Baldwin auteur d'un tir mortel sur le tournage d'un western

Publié

,

le

Alec Baldwin joue le rôle d'un hors-la-loi, Harland Rust, qui vient en aide à son petit-fils de 13 ans condamné à la pendaison pour un meurtre (archives). (© KEYSTONE/AP/JULIE JACOBSON)

L'acteur américain Alec Baldwin a tué jeudi par balle, vraisemblablement par accident, la directrice de la photographie et blessé le réalisateur du western qu'il était en train de tourner dans le Nouveau-Mexique. Le drame est lié à une arme servant d'accessoire.

Halyna Hutchins et Joel Souza "ont été blessés par balles, lorsque Alec Baldwin a déchargé une arme à feu utilisée pour le tournage" du film "Rust", ont déclaré les services du shérif du comté de Santa Fe.

Halyna Hutchins, 42 ans, a été évacuée par hélicoptère vers un hôpital voisin, où elle a été déclarée morte par les médecins. Le réalisateur de "Rust", Joel Souza, 48 ans, a quant à lui été admis en soins intensifs. Selon un porte-parole du shérif cité par The Hollywood Reporter, il se trouve dans un "état critique".

D'après le média spécialisé, citant un porte-parole de la production, il s'agit d'un "accident" impliquant un accessoire devant être chargé à blanc. L'enquête se poursuivait jeudi soir avec l'audition des témoins par les policiers.

Aucune poursuite n'a été engagée à ce stade, précise le communiqué du shérif.

Un précédent

Le site du tournage, le ranch Bonanza Creek abondamment utilisé dans les westerns, était bouclé jeudi après-midi, d'après des médias locaux. "Rust" est un western écrit et réalisé par Joel Souza, avec Alec Baldwin comme co-producteur et dans le rôle du hors-la-loi Harland Rust, qui vient en aide à son petit-fils de 13 ans condamné à la pendaison pour un meurtre.

Agé de 63 ans, Alec Baldwin s'est rendu particulièrement populaire aux Etats-Unis ces dernières années par ses imitations de l'ancien président américain Donald Trump dans la célèbre émission satirique "Saturday Night Live".

En mars 1993, l'acteur Brandon Lee était décédé sur le tournage du film "The Crow" après avoir été blessé au ventre par balle. L'arme utilisée pour tirer durant une scène sur le fils de la star des arts martiaux Bruce Lee, alors âgé de 27 ans, était censée ne contenir que des balles à blanc.

L'autopsie a révélé qu'il avait été touché par un projectile de calibre .44 resté bloqué dans le canon et délogé par la détonation de la cartouche à blanc. Le procureur chargé de l'enquête avait conclu à la "négligence".

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Culture

La Suisse offre une oeuvre de Simone Holliger à l'OMS

Publié

le

Tedros Adhanom Ghebreyesus et Alain Berset encadrent Simone Holliger, devant l'oeuvre d'art offerte par la Suisse à l'OMS. (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

La Suisse a offert une oeuvre d'art de Simone Holliger à l'Organisation mondiale de la santé (OMS) à son siège à Genève. Celle-ci a été inaugurée dimanche soir par le conseiller fédéral Alain Berset et le directeur général de l'institution Tedros Adhanom Ghebreyesus.

L'oeuvre "Früchte tragen" de l'artiste trentenaire qui réside à Bâle est exposée dans le nouveau bâtiment de l'OMS. Elle montre un système interconnecté de tubes d'aluminium qui se propagent sur la galerie reliant l'ancien et le nouveau site.

La sculpture s'inspire de la circulation sanguine, du système nerveux ou du métabolisme, a précisé de son côté l'Office fédéral de la culture (OFC). Elle souligne les interdépendances et l'importance de la solidarité dans un contexte marqué par la maladie, les conflits et le réchauffement climatique.

Simone Holliger y voit un symbole en faveur des liens entre les personnes mais aussi de la relation tissée par l'être humain avec les éléments naturels. L'½uvre a été choisie par un jury, constitué du président et de deux membres de la Commission fédérale d'art, de représentants de l'OMS et de l'administration fédérale.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

Lausanne: près de 3800 personnes ont visité des ateliers d'artistes

Publié

le

Pour cette 16e édition d'Aperti, pas moins de 59 artistes avaient répondu à l'appel à Lausanne, Lutry, Renens, Prilly, Chavannes-près-Renens et Mont-sur-Lausanne. Ils ont présenté samedi et dimanche de 12h00 à 18h00 leurs oeuvres dans 57 ateliers (archives). (© Keystone/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

La 16e édition d'Aperti s'est tenue ce week-end à Lausanne et dans les environs. Près de 3800 personnes ont pu visiter des ateliers d'artistes et discuter de la création avec eux, ont indiqué dimanche les organisateurs.

Pas moins de 59 artistes avaient répondu à l'appel à Lausanne, Lutry, Renens, Prilly, Chavannes-près-Renens et Mont-sur-Lausanne. Ils ont présenté samedi et dimanche de 12h00 à 18h00 leurs oeuvres dans 57 ateliers. "Une belle occasion d'arpenter la ville à la découverte d'univers artistiques multiples", écrivent les responsables dans un communiqué.

Pour les visiteurs, un véritable panorama était en effet à découvrir à l'enseigne d'Aperti 2022, mêlant peinture, dessin, photographie, livre d'artiste, sculpture, gravure, installation, vidéo et multimédia. Cette année, en marge des travaux présentés dans leurs ateliers, certains artistes ont même créé des ½uvres in situ, parfois participatives.

Le public était divers: passionnés d'art, familles, amis ou encore collectionneurs. Pour tous, l'occasion était donnée de découvrir des lieux privés et de rencontrer des artistes dans leur univers intime et expérimental. Pour participer à ces "coulisses de la création", il suffisait de télécharger un pass gratuit qui était scanné à l'entrée des ateliers. La prochaine édition se tiendra au printemps 2023, annoncent déjà les organisateurs.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

129 victimes de féminicides s'affichent sur le tapis rouge à Cannes

Publié

le

La banderole portant les noms de 129 victimes de féminicides a été déployée par des militantes avant la projection d'un documentaire "Riposte féministe" qui les a suivies dans leurs activités. (© KEYSTONE/AP/Petros Giannakouris)

Une immense banderole avec le nom de victimes de féminicides en France a été déployée dimanche sur le tapis rouge cannois par des membres d'un collectif féministe. Les colleuses sont à l'honneur d'un documentaire présenté dans l'après-midi sur la Croisette.

Angélique, Evelyne, Sofya, Nadia, une femme... Les noms ou identités des 129 victimes de féminicides en France, "depuis le dernier Festival de Cannes" en juillet 2021, se sont affichés sur les marches du Festival. Vêtues de noir, les militantes ont ensuite pris la pose, le poing levé, avant d'utiliser des fumigènes, nimbant le tapis rouge de fumée noire.

La scène a été immortalisée par le photographe Raymond Depardon, dont le fils Simon a réalisé, avec Marie Perennès, le documentaire "Riposte féministe", qui suit ces militantes collant, souvent de nuit, des messages sur les murs des villes pour dénoncer les violences sexistes, le harcèlement de rue et apporter des messages de soutien aux victimes d'agressions sexuelles.

Fumigènes dans les sous-vêtements

Avant la projection du film, présenté dimanche en séance spéciale, les colleuses ont une nouvelle fois levé le poing quand la réalisatrice a égrené leur prénom.

"On est en noir parce qu'on est endeuillées", ont expliqué les colleuses à l'AFP après la projection, "On n'allait pas venir à Cannes pour poser, on n'a pas voulu monter les marches en souriant, mais comme des activistes, pas comme des actrices", qui ont caché les fumigènes dans leurs sous-vêtements.

"En fait à Cannes aussi on se réapproprie l'espace comme on se réapproprie la rue", a estimé Thaïs Caprio. "En fait les féministes débarquent à Cannes et pas que sur l'écran".

Une autre action coup de poing féministe a marqué le 75e Festival de Cannes: une militante dénonçant les viols commis par des Russes en Ukraine avait fait irruption, torse nu et culotte tachée de sang, vendredi sur le tapis rouge, avant d'être stoppée par les services de sécurité. L'action avait ensuite été revendiquée sur Twitter par le mouvement Scum, qui se définit comme féministe "radical".

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Culture

Les autorités neuchâteloises félicitent Loris

Publié

le

La fan zone de Neuchâtel a vibré une dernière fois samedi soir pour Loris. (© Ville de Neuchâtel)

Le conseil communal de Neuchâtel tient dimanche à féliciter l'artiste du cru Loris pour son "magnifique parcours" dans l'émission de TF1 The Voice. Le jeune chanteur s'est hissé parmi les cinq finalistes, aux portes de la finale des deux meilleurs.

"En à peine trois mois, à 18 ans, Loris a touché des millions de téléspectateurs francophones et fait connaître loin à la ronde le nom de Neuchâtel", loue le conseil communal dimanche dans un communiqué. Même sans avoir décroché la victoire, revenue à la chanteuse Nour, il s'est montré "tout à fait remarquable".

"Sa voix et sa personnalité ont su séduire des artistes chevronnés comme Marc Lavoine ou Nolwenn Leroy", admire l'exécutif, qui souligne la "belle prestation" du jeune homme en finale. Loris est le premier Suisse à être allé aussi loin dans ce show très compétitif.

Le conseil communal remercie le jeune chanteur d'avoir gardé un lien fort avec Neuchâtel tout au long de son parcours et remercie son entourage ainsi que le Tennis-Club du Mail pour la mise en place de la "fan zone", qui a accueilli à Neuchâtel des centaines de personnes pour suivre l'émission.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

Le Festival des Bastions propose cet été huit concerts gratuits

Publié

le

Le Festival des Bastions qui avait accueilli en 2021 le violoncelliste français Gautier Capuçon, ici à l'image, revient cet été avec huit concerts gratuits (archives). (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Lancé en pleine crise sanitaire, le Festival des Bastions revient cet été pour une troisième édition. Huit concerts gratuits réunissant 45 musiciens sont à savourer entre le 12 juin et le 6 septembre au Kiosque des Bastions qui vient d'être entièrement rénové.

La programmation variée et éclectique mélange les genres et les styles. Elle met en scène aussi bien des jeunes talents que de grands artistes de musique classique, de musique traditionnelle arménienne, de musique baroque, de jazz et de chant lyrique s'inspirant de comédies musicales.

Le concert d'ouverture du 12 juin sera assuré par les élèves de l'école de musique Violinissimo, emmenés par Fabrizio Von Arx et Hong Anh Shapiro. A découvrir le 23 août, le pianiste Joseph-Maurice Weder qui interprétera un concerto de Chopin.

Le Quatuor Aviv (violoncelle, alto, violon) sera sur scène le 31 août. Enfin, la soirée de clôture du 6 septembre réunira le pianiste Kit Armstrong, le violoniste Fabrizio Von Arx et des musiciens genevois.

https://bastions.ch//

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Lion

Vous avez entrepris un lent cheminement à l’intérieur de vous-même. Quelques planètes sympathiques vous aideront grandement.

Les Sujets à la Une

X