Rejoignez-nous

Culture

Karine Meylan prend la tête du Musée romain de Lausanne-Vidy

Publié

,

le

Karine Meylan entrera le 15 juin prochain dans sa fonction de nouvelle directrice du Musée romain de Lausanne-Vidy. (© Ville de Lausanne)

Une femme va prendre la direction du Musée romain de Lausanne-Vidy. La Municipalité lausannoise a nommé vendredi Karine Meylan, actuelle conservatrice à l'ArchéoLab de Pully. Elle remplacera dès le 15 juin Laurent Flutsch à la suite de son départ à la retraite.

"Son expertise dans les disciplines de la muséologie, de l'archéologie et de la médiation culturelle lui permettra de poursuivre l'excellent travail mené par M. Flutsch au musée ces vingt dernières années et de faire face aux futurs enjeux notamment en matière d’accès à la culture", écrit la Ville dans un communiqué.

Née en 1981, Karine Meylan est titulaire d'un Master à l'Université de Lausanne en archéologie gallo-romaine, histoire ancienne et histoire ainsi que d'un certificat en pratique muséale de l'International Council of Museums (ICOM). Elle termine actuellement un doctorat en archéologie à l'Université de Lausanne, spécialisée dans le domaine de la médiation des sciences historiques.

Elle dispose d'une grande connaissance du domaine muséal de l'archéologie pour avoir travaillé plus de dix ans commeconservatrice à l'ArchéoLab et comme commissaire d'exposition, notamment à la Villa romaine d'Orbe-Boscéaz, au Musée des Arts et des Sciences de Sainte-Croix et à l'UNIL, détaille la Municipalité.

Hommages à Laurent Flutsch

La Municipalité de Lausanne témoigne aussi à Laurent Flutsch sa vive reconnaissance pour avoir, depuis plus de vingt ans, permis au Musée romain de Lausanne-Vidy de se positionner comme une institution de premier plan dans le domaine de l'archéologie en Suisse romande.

"Les nombreuses expositions présentées sous sa direction ont attiré et émerveillé des générations d'écoliers et marqué un public de tous âges par le caractère unique de l'expérience qui leur était offerte, en alliant intelligence, humour, originalité et rigueur scientifique", salue-t-elle.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Culture

Une quinzaine de groupes pour le Festival de blues de Crissier

Publié

le

Le festival veut explorer deux siècles de Blues (image symbolique). (© KEYSTONE/AP/Jeff Roberson)

La quatorzième édition du Blues Rules Crissier Festival se tient les 7 et 8 juin prochain à Crissier, près de Lausanne (VD). Seize groupes seront à l'affiche, pour l'essentiel des Etats-Unis et de Suisse.

Sous le mot d'ordre "retour aux racines", le festival veut explorer deux siècles de Blues et les multiples influences qui le définissent. Huit groupes américains seront à l'affiche, quatre groupes suisses et quatre groupes venant du reste du monde (Colombie, France, Canada), indiquent les organisateurs mercredi soir dans un communiqué.

Le Blues est sans conteste lié aux esclaves africains envoyés aux Etats-Unis, mais on y trouve aussi beaucoup d'influences caribéennes, hispaniques et amérindiennes, rappellent les organisateurs. Depuis, cette musique n’a pas cessé d’évoluer, collant à son époque et inspirant toutes les musiques actuelles.

Le Blues Rules Crissier Festival proposera donc différents styles à son public, des rythmes amérindiens jusqu'au punk blues, en passant par le Fife and Drum, le Blues rural, le cajun, le zydéco, le Jug Band, le R'n'B ou le rap.

Parmi les artistes présents, figureront notamment le duo père-fils Twice as Good, récompensé par des prix prestigieux, les "gardiens de la tradition" Rising Star Fife and Drum Band, ou le "passeur de connaissances" John Primer. La lauréate du Swiss Blues Award 2024, Justina Lee Brown, sera également de la partie.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

Vaud: "Time Designers" remporte le concours d'innovation Qart

Publié

le

Pierre Coutaz et Guillaume Bonneau, lauréats du 2e Qart, avec leur projet Time Designers, ont reçu leur distinction mardi à l'ECAL en présence des conseillères d'Etat Nuria Gorrite et Isabelle Moret (© Keystone/ARC/Jean-Bernard Sieber)

La deuxième édition de Qart, concours d'idées vaudois reliant l'art et la technologie, a récompensé "Time Designers". Ce projet porté par Pierre Coutaz et Guillaume Bonneau promet de développer des montres d'avant-garde intégrant un affichage spectaculaire basé sur des liquides magnétisés.

Lancé en juin 2022 dans le but de stimuler la dynamique des industries créatives dans le canton de Vaud, l'appel à idées "QART – Quand l'art rencontre la technologie", a reçu pour sa deuxième édition près de 130 candidatures. Cinq finalistes ont été choisis, écrit le canton de Vaud mercredi dans un communiqué.

Le lauréat "Time Designers" a convaincu le jury grâce à sa technologie propriétaire qui parvient à sculpter un liquide précieux dans une sphère en saphir, en temps réel, sur le poignet de son propriétaire. Cette sphère est la base de montres uniques.

Dans cette histoire, la physique peut soit remplacer, soit partager la scène avec la joaillerie. Le projet bénéficiera d'un accompagnement d'une valeur de 25'000 francs afin de poursuivre son développement technique et commercial.

La remise des prix a eu lieu mardi à l'ECAL en présence des conseillères d'Etat Nuria Gorrite en charge de la culture et Isabelle Moret, ministre de l'économie. "La tenue de la deuxième édition de ce concours montre l'importance que nous portons à la création de synergies au sein de l'écosystème d'innovation vaudois", a notamment souligné Mme Moret, citée dans le communiqué.

Pour mémoire, le QART est soutenu par le Service de la promotion de l'économie et de l'innovation (SPEI) et accompagné par le Service des affaires culturelles (SERAC), le tout en partenariat avec arttechs.io. Il est porté par la Fondation Inartis.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

Un manuscrit de Richard Wagner est de retour à Zurich

Publié

le

Le manuscrit "Eine Mitteilung an meine Freunde" a été rédigé par Richard Wagner en 1851 à Zurich. (© Zentralbibliothek Zurich.)

Un manuscrit du compositeur Richard Wagner, réalisé à Zurich, est revenu sur son lieu de création après plus de 170 ans. L'université de Zurich (UZH) a acquis le document lors d'une vente aux enchères, a-t-elle annoncé mercredi.

"L'achat du manuscrit de Wagner est d'une grande importance pour Zurich, pour l'université et pour la science", indique le recteur de l'UZH Michael Schaepman, cité dans le communiqué.

Le manuscrit intitulé "Mitteilung an meine Freunde" (communication à mes amis) a été rédigé en août 1851 à Zurich dans la maison "Zum Abendstern" dans le quartier d'Enge. Le texte a été publié la même année comme supplément et préface aux livrets des opéras "Le Vaisseau fantôme", "Tannhäuser" et "Lohengrin".

Il s'agit d'une sorte d'état des lieux autobiographique: Wagner fait une interprétation de son ½uvre passée et résume ce que le drame musical doit accomplir à l'avenir.

Jusqu'à présent, le texte n'était disponible pour les scientifiques que dans une version imprimée. Le manuscrit révèle en revanche un travail important: écrit à l'encre brun foncé, il comporte de nombreuses ratures et corrections, ainsi que divers ajouts.

Aperçu de la pensée de Wagner

Les musicologues de l'UZH veulent maintenant étudier et retracer la manière dont ce texte a été rédigé. Selon l'université, ces analyses permettront d'acquérir de nouvelles connaissances et de jeter un regard sur l'½uvre, la pensée et l'activité de Richard Wagner à Zurich.

Zurich a été une étape importante dans la biographie et l'½uvre de Richard Wagner, note l'UZH. Après l'échec de la révolte de mai 1849 à Dresde contre le roi de Saxe Frédéric-Auguste II, à laquelle le compositeur avait participé, Wagner a vécu en exil à Zurich après sa fuite de 1849 à 1858.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

Deux semaines de spectacles estudiantins sur le campus de Dorigny

Publié

le

Le festival se tient durant deux semaines sur le campus de Dorigny (archives). (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Le festival estudiantin Fécule va animer le campus de Dorigny durant les deux prochaines semaines. Dès lundi, plus de 300 étudiantes et étudiants, collaborateurs ou associations présenteront leur travail artistique sur le site universitaire lausannois.

Du 29 avril au 11 mai, cette 17e édition mettra en lumière des productions de théâtre, musique et danse ainsi que diverses performances. Au menu, entre autres: "La Visite de la vieille dame" de Friedrich Dürrenmatt ou un concert du Big Band de Dorigny.

Les représentations se tiennent à la Grange de Dorigny, mais aussi au Nucleo (au Vortex) ainsi qu'en extérieur. Une exposition, des projets de médiation et des rencontres avec des chercheurs complètent le programme de ce rendez-vous annuel.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Vierge

Même mélancolique, vous devez vous changer les idées en sortant, car se replier sur soi-même pour broyer du noir n'a jamais été une solution !

Les Sujets à la Une

X