Choisissez votre radio
Connect with us

Radicalisation: où en est la helpline genevoise?

Publicité

Genève

Radicalisation: où en est la helpline genevoise?

Mardi, le Grand Conseil vaudois a adopté une motion pour la création d’une helpline pour lutter contre la radicalisation.

 

Le Grand Conseil vaudois a adopté une motion pour la création d’une helpline pour lutter contre la radicalisation. Cette permanence téléphonique s’inspire du modèle genevois. Au bout du lac, une phase de test a en effet été lancée au début d’année avec l’association la Main Tendue. Des bénévoles formés répondent aux interrogations de ceux qui s’inquiètent de la radicalisation de leurs proches. 30 appels de ce type ont déjà été reçus dans le canton depuis le début d’année.

Yaël Liebkind, la directrice de la Main Tendue, nous explique le déroulement :

 

Yaël Liebkind Directrice de la Main Tendue

 

Ce n’est donc pas le rôle de la Main Tendue d’assurer le suivi. Yaël Liebkind :

 

Yaël Liebkind Directrice de la Main Tendue

 

Des propos recueillis par Quentin Lienard.

La phase de test à Genève doit se terminer à la fin de l’année.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Genève

Retrouvez LFM sur tous les supports

écrans
To Top