Rejoignez-nous

International

Damas responsable d'une attaque au chlore à Douma en Syrie en 2018

Publié

,

le

"Il existe des motifs raisonnables de croire que les forces aériennes arabes syriennes sont les auteurs de l'attaque aux armes chimiques du 7 avril 2018 à Douma", a déclaré dans un communiqué l'OIAC, basée à La Haye. (© KEYSTONE/EPA/EMAD ALDIN)

L'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) a accusé vendredi Damas d'avoir mené une attaque au chlore qui a fait 43 morts en Syrie en 2018. Un incident qui avait déclenché des tensions entre Damas et l'Occident.

Selon un rapport très attendu des enquêteurs de l'OIAC, "il existe des motifs raisonnables de croire" qu'au moins un hélicoptère de l'armée de l'air syrienne a largué deux barils de gaz toxique sur la ville de Douma, près de Damas, durant la guerre civile.

Damas et son allié Moscou ont affirmé que l'attaque avait été mise en scène par des secouristes à la demande des États-Unis, qui ont lancé des frappes aériennes sur la Syrie quelques jours plus tard avec le Royaume-Uni et la France.

L'affaire avait également suscité la controverse après une fuite d'informations selon lesquelles deux anciens employés de l'OIAC, basée à La Haye, avaient mis en doute les conclusions d'une enquête antérieure.

"Agir"

Mais l'OIAC a déclaré que ses enquêteurs avaient "examiné une série de scénarios possibles" et conclu que "les forces aériennes arabes syriennes sont les auteurs de cette attaque".

"L'utilisation d'armes chimiques à Douma - et ailleurs - est inacceptable et constitue une violation du droit international", a déclaré dans un communiqué le directeur général de l'OIAC, Fernando Arias. "Le monde connaît désormais les faits - il appartient à la communauté internationale d'agir, à l'OIAC et au-delà", a ajouté M. Arias.

La Suisse condamne fermement l'utilisation d'armes chimiques en Syrie et exige de toutes les parties au conflit qu'elles respectent le droit international et en particulier le droit international humanitaire, indique le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) vendredi soir dans un communiqué.

Et d'ajouter qu'il est essentiel d'enquêter sur les faits afin de prévenir de futures exactions et de ne pas laisser des crimes aussi graves impunis.

Deux cylindres jaunes

"Au moins un hélicoptère Mi-8/17 de l'armée de l'air arabe syrienne, au départ de la base aérienne de Dumayr et opérant sous le contrôle des Forces du Tigre, a largué deux cylindres jaunes, qui ont touché deux immeubles résidentiels dans une zone centrale de la ville", est-il écrit dans le rapport.

Un cylindre a heurté un toit, "s'est rompu et a rapidement libéré un gaz toxique, du chlore, à des concentrations très élevées, qui s'est rapidement dispersé dans le bâtiment, tuant 43 personnes identifiées et affectant des dizaines d'autres", indique le rapport.

Le deuxième cylindre a percuté un appartement, s'est partiellement ouvert et "a commencé à libérer lentement du chlore, affectant légèrement ceux qui sont arrivés les premiers sur les lieux", ajoute-t-il.

Les enquêteurs ont analysé des échantillons prélevés sur les lieux, interrogé des survivants et des témoins et effectué des tests balistiques, notamment des "essais de chute de cylindre". Ils ont aussi examiné des preuves vidéo et photographiques, des images satellite, des schémas informatiques et sollicité des experts.

Moscou et Damas nient

Douma était contrôlée par des rebelles au moment de l'incident, survenu lors d'une offensive majeure des forces gouvernementales syriennes pour reprendre la ville, située près de la capitale, Damas.

Les secouristes ont déclaré à l'époque qu'ils avaient soigné des personnes souffrant de problèmes respiratoires, d'écume à la bouche et d'autres symptômes.

Damas et son allié, Moscou, ont nié à plusieurs reprises qu'il y avait eu une attaque à Douma et ont avancé un certain nombre de théories alternatives.

Ils ont accusé les rebelles et les secouristes d'avoir mis en scène l'attaque et d'avoir apporté des cadavres sur les lieux. Ils ont également soutenu qu'une usine d'armes chimiques islamiste avait été touchée.

Refus d'accès au site

Mais les enquêteurs de l'OIAC ont déclaré qu'il n'y avait aucune preuve à l'appui de ces allégations. L'équipe "a méticuleusement examiné les pistes d'enquête et les scénarios suggérés par les autorités syriennes et d'autres États parties (à l'OIAC), mais n'a pas pu obtenir d'informations concrètes à l'appui", a indiqué l'organisme.

L'OIAC dit par ailleurs "regretter" que la Syrie ait refusé de lui permettre d'accéder au site pour enquêter, malgré diverses demandes et les obligations de Damas en vertu de la Convention sur les armes chimiques.

Le rapport rejette également les allégations d'anciens enquêteurs selon lesquelles l'OIAC a modifié les conclusions initiales d'une enquête en 2018, dans le but de rendre la preuve d'une attaque chimique plus concluante.

La Syrie nie l'utilisation d'armes chimiques et assure avoir remis ses stocks dans le cadre d'un accord de 2013, provoqué par une attaque présumée au gaz sarin qui a tué 1400 personnes dans la banlieue de Damas, à Ghouta.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

Crimes au Soudan: l'ONU s'en prend directement aux généraux

Publié

le

Le Haut-commissaire de l'ONU aux droits de l'homme Volker Türk estime que le Soudan est détruit "sous nos yeux" par les violences (archives). (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

L'ONU avertit les deux généraux rivaux au Soudan sur leur responsabilité dans de possibles crimes de guerre et autres atrocités. Mardi à Genève, le Haut-commissaire aux droits de l'homme Volker Türk a aussi réitéré sa "consternation" sur la bande de Gaza.

"Le Soudan est détruit devant nos yeux par les parties au conflit et les groupes affiliés", a dit l'Autrichien au début de la session du Conseil des droits de l'homme. Le chef de l'armée Abdel Fattah al-Burhane et celui des paramilitaires de la Force de soutien rapide (FSR) Mohamed Hamdane Daglo sont responsables des violences sexuelles et ethniques, de déplacements forcés, de la famine imminente et du désastre humanitaire, selon lui.

La guerre depuis avril 2023 a fait au moins plus de 16'000 victimes. Quelque 18 millions de personnes souffrent de la faim et plus de 12 millions de personnes ont fui.

M. Türk a à nouveau dénoncé de possibles crimes de guerre contre les civils dans la bande de Gaza. Les enquêteurs indépendants avaient conclu récemment à des crimes contre l'humanité.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Le Portugal entre en scène face à la Tchéquie

Publié

le

Le Portugal de Ronaldo et Semedo joue entame son Euro mardi. (© KEYSTONE/AP/Luis Vieira)

Le Portugal de Cristiano Ronaldo est le dernier cador à entrer en scène dans l'Euro 2024. Les vainqueurs de l'édition 2016 se frottent à la République tchèque mardi à 21h à Leipzig.

La Seleçao a impressionné durant la phase qualificative, avec dix succès en dix matches. Elle a ainsi parfaitement su réagir après son échec subi en quart de finale du Mondial 2022 face aux surprenants Marocains et le départ de son sélectionneur Fernando Santos.

Désormais placé sous la férule de Roberto Martinez, le Portugal a qui plus est battu la République tchèque à quatre reprises en cinq duels, dont deux fois lors de la Ligue des nations en 2022. Les Tchèques ont fêté leur unique victoire lors de leur premier affrontement, en quart de finale de l'Euro 1996.

L'autre match de ce groupe F, programmé à 18h à Dortmund, mettra aux prises la Turquie, en reconquête après avoir terminé en tête de son groupe de qualification devant la Croatie, et la Géorgie. Entraînés par l'ex-international français Willy Sagnol, les Géorgiens rêvent d'exploit pour la première phase finale de leur histoire dans un grand championnat.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

"Pas d'opération" pour Mbappé, qui s'est cassé le nez

Publié

le

Mbappé a le nez cassé, mais ne subira pas d'opération (© KEYSTONE/EPA/FRIEDEMANN VOGEL)

Le capitaine de l'équipe de France Kylian Mbappé, qui a eu le nez cassé lors du match face à l'Autriche lundi à l'Euro 2024, ne subira pas d'intervention chirurgicale.

"Ça va le faire, pas d'opération", a lâché à des journalistes le président de la Fédération française (FFF) Philippe Diallo en toute fin de soirée.

Star des Bleus, Kylian Mbappé s'est blessé en heurtant violemment l'épaule du défenseur autrichien Kevin Danso en voulant reprendre un ballon de la tête. Il est encore trop tôt pour estimer la durée de son indisponibilité. Mais le fait qu'il ne subira pas d'opération est rassurant tant les images filmées sur la pelouse du stade de Düsseldorf étaient impressionnantes.

Le capitaine des Bleus, nez en sang, avait dû quitter ses coéquipiers à la 86e minute. "Je ne peux pas donner d'éléments précis, parce que je n'en ai pas", avait dit Didier Deschamps en conférence de presse, ajoutant que son capitaine était "entre les mains du staff médical".

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

Boston domine Dallas en cinq matches en finale NBA

Publié

le

Les C's du jeune coach Joe Mazzulla (au centre) ont remporté un 18e titre record en NBA (© KEYSTONE/AP/Charles Krupa)

Boston a facilement dominé les Dallas Mavericks 106-88 lundi à domicile pour remporter la finale NBA 4-1 et décrocher un 18e titre record. Les Celtics n'avaient plus été sacrés depuis 2008.

Ce titre fait rentrer dans la riche histoire de la franchise le duo Jayson Tatum/Jaylen Brown. La tête dans les mains, le sourire béat, les larmes aux yeux, Tatum a ainsi savouré les derniers instants d'une rencontre dominée de bout en bout (106-88) qui permet aux Celtics de devancer les rivaux ancestraux des Los Angeles Lakers (17 titres) et reprendre le leadership des grandes franchises NBA.

Le trio Kevin Garnett/Paul Pierce/Ray Allen avait offert le dernier trophée en 2008 (aux dépens des Lakers en finale, avant que la franchise au trèfle n'entame sa reconstruction récente avec deux joueurs choisis en 3e position dans la draft: Jaylen Brown (27 ans) en 2016 et Jayson Tatum (26 ans) en 2017.

"Un long chemin"

Après les désillusions de 2022 (défaite en finale face à Golden State) et 2023 (défaite en finale de Conférence Est face à Miami), Tatum et Brown se sont retrouvés à la tête d'un effectif complet, redoutable des deux côtés du terrain. "On a répondu présent toute la saison. Ca a été un long chemin", a commenté Tatum au micro d'ESPN.

Encore inconnu il y a deux ans, Joe Mazzulla devient à 35 ans (il aura 36 ans le 30 juin) le deuxième plus jeune entraîneur de l'histoire à soulever le trophée, après la légende Bill Russell, quelques mois plus jeune lorsqu'il était entraîneur-joueur des Celtics déjà en 1967.

Lundi, Boston s'est rapidement détaché face aux Mavericks du Slovène Luka Doncic (28 points, 12 rebonds, 5 assists, mais aussi 7 pertes de balle), magicien du basket finalement impuissant face au collectif des "C's". Tatum (31 points) et Brown (21 points) ont quant à eux brillé dans le camp de Boston.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Verseau

Explorez de nouvelles possibilités en étant bien réceptif à tout ce qui se présente. Vous avez la liberté de favoriser ce qui vous plaît le mieux !

Les Sujets à la Une

X