Rejoignez-nous

International

Echange de tirs "accidentel" à la frontière inter-coréenne

Publié

,

le

EPA/JEON HEON-KYUN
La Corée du Nord a tiré dimanche de multiples coups de feu en direction de la Corée du Sud, au niveau de la Zone démilitarisée (DMZ) qui divise la péninsule, entraînant une riposte de l'armée du Sud, a annoncé Séoul. Selon les Etats-Unis, ces tirs étaient accidentels.

Ce rare échange de tirs s'est produit au lendemain de l'apparition en public de Kim Jong Un, pour la première fois depuis trois semaines, après des semaines de spéculations et de rumeurs à l'étranger sur son état de santé.

Un poste de garde sud-coréen a été touché par plusieurs tirs du Nord dimanche matin et aucune victime n'a été signalée du côté du Sud, a déclaré dans un communiqué l'état-major interarmées.

"Pas intentionnels"

"Nos militaires ont riposté par deux séries de coups de feu et par un message de mise en garde, conformément à notre procédure", a déclaré Séoul. L'armée sud-coréenne a ensuite déclaré que ces tirs nord-coréens n'étaient "pas considérés comme intentionnels", selon l'agence de presse sud-coréenne Yonhap.

Un avis partagé par le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo. "Quelques tirs sont venus du Nord, nous pensons que ceux-ci étaient accidentels. Les Sud-Coréens ont en effet riposté. Il n'y a pas eu de perte de vie de part et d'autre", a-t-il dit sur la chaîne ABC.

Les deux pays sont encore techniquement en guerre depuis l'armistice ayant mis fin à la Guerre de Corée en 1953. Contrairement à son nom, la DMZ est l'un des endroits les plus fortifiés de la planète. Elle est truffée de clôtures de fil de fer barbelé et de champs de mines, ce qui rend toute tentative de traversée extrêmement dangereuse.

Donald Trump "content"

L'apaisement des tensions militaires à la frontière fait partie des accord conclus en septembre 2018 lors d'un sommet à Pyongyang entre le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un et le président sud-coréen Moon Jae-in. Ces accords sont cependant restés lettre morte pour la plupart.

De même, les pourparlers avec les Etats-Unis portant sur l'arsenal nucléaire de Pyongyang sont au point mort en dépit de trois rencontres entre Donald Trump et M. Kim.

Ce processus aurait été encore un peu plus compromis si le leader nord-coréen s'était vraiment retrouvé dans l'incapacité de diriger le pays ou s'il était décédé comme le laissaient entendre, ces dernières semaines, certaines spéculations.

La télévision d'Etat a montré M. Kim marchant, souriant largement et fumant une cigarette lors de l'inauguration vendredi 1er mai d'une usine à Sunchon, au nord de Pyongyang.

Le président américain s'est dit samedi "content" de la réapparition publique du dirigeant nord-coréen et de le voir apparemment en bonne santé. "Je suis pour ma part content de voir qu'il est de retour et en bonne forme!", a écrit Donald Trump sur Twitter.

Raisons inconnues

Mike Pompeo a déclaré ne pouvoir "rien dire" sur les raisons derrière la mystérieuse absence de Kim Jong Un. Il a refusé d'indiquer s'il savait si le dirigeant nord-coréen avait été malade pendant cette période.

Il y a eu "d'autres périodes prolongées lorsque le président Kim n'a pas été vu", a précisé M. Pompeo. "Nous avons vu les mêmes images datant d'hier que le monde. Il semble que le président Kim est en vie et va bien", a-t-il ajouté.

Ce n'est en effet pas la première fois que M. Kim disparaît de la vie publique. En 2014, il était resté invisible six semaines avant de réapparaître marchant avec une canne. Quelques jours plus tard, les services de renseignements sud-coréens avaient expliqué qu'il avait été opéré pour un kyste à la cheville.

Un haut responsable dela présidence sud-coréenne, cité par Yonhap, a de son côté affirmé que M. Kim "n'a pas été pas été opéré". "Les médias ont fait des spéculations concernant une intervention (subie par) M. Kim, en évoquant un changement dans sa manière de marcher", a-t-il indiqué, tout en soulignant que Séoul possède suffisamment d'éléments pour en conclure que ce n'est pas le cas.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

Zakaria offre la victoire à Gladbach

Publié

le

Zakaria (à droite) a inscrit le but de la victoire pour Gladbach samedi (© KEYSTONE/AP/Martin Meissner)

Denis Zakaria a offert la victoire à Mönchengladbach, vainqueur 1-0 de Dortmund lors de la 6e journée de Bundesliga. Le milieu genevois a inscrit son deuxième but de la saison samedi.

Pas moins de six Suisses - Sommer, Elvedi, Zakaria et Embolo d'un côté, Kobel et Akanji de l'autre - étaient titulaires dans cette rencontre entre les deux Borussia. L'un d'eux devait forcément en être le grand homme, et ce fut Denis Zakaria.

L'ancien joueur de Servette et d'YB a trompé Gregor Kobel d'une frappe puissante du pied droit armée à hauteur du point de penalty, après un une-deux bien involontaire avec un défenseur du BVB. Sa réussite permet à Gladbach de décrocher son deuxième succès de la saison et de relever quelque peu la tête.

Privé d'Erling Haaland et de Marco Reuss, blessés, Dortmund n'a pas pu éviter sa deuxième défaite dans cet exercice 2021/22. Le club de la Ruhr, qui accuse désormais quatre longueurs de retard sur le Bayern Munich, a dû il est vrai évoluer à 10 contre 11 dès la 40e à la suite de l'expulsion de Dahoud.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

L'Atalanta obtient un point face à l'Inter

Publié

le

Freuler et l'Atalanta ont obtenu un point face à l'Inter samedi (© KEYSTONE/AP/Luca Bruno)

L'Atalanta a obtenu un point sur le terrain du champion en titre, l'Inter Milan, samedi lors de la 6e journée de Serie A (2-2).

Mais Remo Freuler et ses équipiers auraient pu espérer mieux, à quatre jours de la réception de Young Boys en Ligue des champions.

Les Bergamasques ont d'ailleurs bien pensé avoir inscrit le 3-2 à la 88e, deux minutes après que l'ex-Sédunois Federico Dimarco avait manqué un penalty pour l'Inter. Mais la réussite de Roberto Piccoli a été annulée après consultation de la VAR, le ballon étant au préalable sorti des limites du terrain.

Les deux points égarés par l'Inter, qui s'était retrouvée menée 2-1 à la 38e, font par ailleurs le bonheur de leurs rivaux du Milan AC. Les Rossoneri se retrouvent en effet provisoirement en tête du classement grâce à leur succès obtenu dans l'après-midi à la Spezia.

Petit-fils de Cesare Maldini et fils de Paolo Maldini, deux légendes du club, Daniel Maldini (19 ans) a marqué à cette occasion son premier but avec l'AC Milan pour sa première titularisation en championnat. Il a ouvert la marque de la tête (47e).

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Les Américains accentuent leur avance

Publié

le

Spieth et les USA ont accentué leur avance samedi matin en Ryder Cup (© KEYSTONE/AP/Jeff Roberson)

Les Américains ont encore remporté samedi trois points sur quatre possibles lors des foursomes matinaux en Ryder Cup.

Les USA menaient ainsi 8-3 face aux tenants du titre européens à mi-parcours de la 43e édition de cette compétition, disputée à Whistling Straits dans le Wisconsin.

Les Etats-Unis doivent glaner 14,5 points pour récupérer un trophée remporté par l'Europe en 2018. Cette dernière, qui peut le conserver à condition d'obtenir 14 points, a d'ailleurs remporté neuf des douze dernières éditions, dont trois des six dernières organisées sur sol américain.

La domination américaine est jusqu'ici éclatante, avec trois points ajoutés lors des foursomes, épreuve dont le principe impose aux deux joueurs d'une même équipe de frapper alternativement une seule balle. Steve Stricker a d'ailleurs reconduit les mêmes duos qui s'étaient mis en évidence vendredi, avec le même résultat au bout.

Seuls Garcia/Rahm résistent

Dustin Johnson/Collin Morikawa ont battu (2 & 1) Paul Casey/Tyrrell Hatton. Jordan Spieth/Justin Thomas, qui avaient mal démarré en concédant les trois premiers trous, ont renversé la situation pour s'imposer aux dépens de Viktor Hovland/Bernd Wiesberger (2 up). Xander Schauffele/Patrick Cantlay ont vaincu (2 & 1) Lee Westwood/Matt Fitzpatrick.

Et comme vendredi, seule la paire espagnole Sergio Garcia/Jon Rahm s'est montrée intraitable, pour dominer Brooks Koepka/Daniel Berger (3 & 1). Garcia est devenu du même coup le nouveau recordman du nombre de victoires dans l'histoire de la compétition, avec cette 24e (Nick Faldo en compte 23).

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

Le titre européen pour la Zurichoise Julie Derron

Publié

le

Julie Derron a remporté le titre européen à Valence (archives). (© KEYSTONE/dpa/MARKUS SCHOLZ)

La Zurichoise Julie Derron (25 ans) a été sacrée championne d'Europe à Valence. Elle a remporté l'or sur la distance olympique avec 1,5 km de natation, 40 km de vélo et 10 km de course à pied.

Elle a précédé de 26'' l'Allemande Annika Koch et la Britannique Sian Rainsley.

Deux semaines après sa deuxième victoire en Coupe du monde à Karlovy Vary, Derron est montée sur le toit de l'Europe. A sa propre surprise, elle est parvenue à rester au contact de la tête dans la partie de natation. Elle a ainsi rapidement joint le groupe de tête en vélo. "Dès lors, j'ai su que ça se présentait bien", relevait la championne d'Europe M23 de 2018, qui en l'absence de la sextuple championne d'Europe, Nicola Spirig, a réalisé une très grande course.

Après le deuxième changement, Derron a pris la tête de la course à pied et s'est dirigée vers une incontestable victoire en solo. Les autres Suissesses ont manqué le top 20. Alissa König a terminé 24e tandis qu'Estelle Perriard a abandonné après la natation.

Après son titre européen 2019 sur la distance sprint, Derron remporte sa deuxième médaille en élite.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Le titre à l'Italienne Balsamo. Elise Chabbey 13e

Publié

le

LÎtalienne Elisa Balsamo terrasse la Néerlandaise Marianne Vos sur la ligne d'arrivée. (© KEYSTONE/AP/Olivier Matthys)

L'équipe d'Italie, qui a porté Elisa Balsamo vers le titre, a infligé un nouvel échec à son homologue néerlandaise dans la course dames des Mondiaux, samedi après-midi, à Louvain (Belgique).

Battues aux JO de Tokyo où l'Autrichienne Anna Kiensehofer avait mené à bon port une longue échappée, les Néerlandaises se sont de nouveau inclinées, cette fois au sprint. Marianne Vos (34 ans), la plus titrée des +Oranje+, a pris la deuxième place, à une roue d'écart de la jeune Italienne (23 ans).

Balsamo, qui a participé aux JO de Tokyo sur la piste, a mis fin à une série de quatre victoires mondiales des Pays-Bas. Elle a redonné le titre à l'Italie qui l'attendait depuis les deux sprints vainqueurs de Giorgia Bronzini en 2010 et 2011.

"Cela aurait été impossible sans mon équipe qui a fait un travail extraordinaire", a remercié logiquement la jeune Piémontaise originaire de Cuneo (nord-ouest).

"Il fallait l'emmener le plus près possible de la ligne dans le sprint", a confirmé son aînée, Elisa Longo Borghini, qui a lancé le sprint à sa compatriote sur le faux-plat montant vers la ligne. Aux dépens de Vos, qui s'est retrouvée esseulée dans le sprint.

Deux Suissesses figuraient dans le groupe de tête qui s'est disputé la victoire: Elise Chabbey 13e et Sina Frei (15e).

La Genevoise et la spécialiste de VTT ont fourni une belle performance en parvenant à se maintenir dans le groupe de tête. "Mentalement, ce fut très dur. On n'avait pas une grande équipe en nombre, mais rien n'est sorti. Il m'a manqué un petit quelque chose à l'arrivée pour jouer une médaille. J'ai perdu un rayon après 50 km et j'ai cassé une chaussure, mais cela n'a pas changé le résultat", relevait Elise Chabbey.

De son côté, Marlen Reusser, qui avait conquis la médaille d'argent dans le contre-la-montre lundi, a été décramponnée par le groupe de tête à 15 km de l'arrivée. Auparavant, la Bernoise avait tenté sa chance seule, mais sans succès.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Poisson

Ne faites pas de promesses pour tout arranger mais risquant de vous placer dans une situation délicate. Vous ne pourriez les tenir !

Les Sujets à la Une

X