Rejoignez-nous

International

Ehammer éliminé à la longueur à Götzis

Publié

,

le

Simon Ehammer avait le masque samedi à Götzis (© KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER)

Simon Ehammer a subi une nouvelle déconvenue samedi pour son premier rendez-vous de la saison estivale. L'Appenzellois a été éliminé lors du décathlon de Götzis après trois essais nuls à la longueur.

Le vice-champion d'Europe 2022 du décathlon, qui espérait valider ce week-end son ticket pour les JO 2024, avait vécu la même mésaventure en mars lors des Européens en salle à Istanbul. Il avait alors déjà manqué le coche à la longueur lors de l'heptathlon.

Simon Ehammer avait pourtant brillé un an plus tôt à Götzis, notamment dans sa discipline de prédilection, signant un nouveau record de Suisse avec 8m45. Et il s'était paré de bronze au concours de la longueur des Mondiaux de Eugene durant l'été 2022.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

L'animateur Stéphane Plaza accusé de violences par d'ex-compagnes

Publié

le

Stéphane Plaza est devenu depuis plusieurs années l'animateur préféré des Français (archives). (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Stéphane Plaza, animateur phare du groupe de télévision français M6, est accusé de violences par trois anciennes compagnes, selon une enquête publiée jeudi par Mediapart. Ses avocats dénoncent "des allégations totalement extrapolées, voire mensongères".

"Mediapart s'est fait le relais de trois femmes qui portent atteinte à la dignité" de Stéphane Plaza, "se rendant ainsi complice du dénigrement public à l'encontre de ce dernier, alors qu'elles sont visées par une plainte pénale qu'il a déposée (contre elles) pour harcèlement et cyberharcèlement", selon un communiqué transmis à l'AFP. Sollicité, le groupe M6 n'avait pas réagi.

Mediapart explique pour sa part dans son article avoir "réuni de nombreux éléments et récits témoignant de maltraitances exercées par l'agent immobilier popularisé par M6 sur trois de ses compagnes: humiliations, menaces, violences verbales et, pour deux d'entre elles, physiques".

"Plusieurs relations en même temps"

Selon l'une des femmes interrogées, Stéphane Plaza "exerce des manipulations, des pressions et des maltraitances", afin de "faire cohabiter plusieurs relations sérieuses en même temps". Elle dit avoir eu trois doigts cassés par l'animateur lors d'une dispute, précise Mediapart.

Une autre compagne, mère célibataire et ancienne participante à l'une de ses émissions, a indiqué avoir déposé une main courante en septembre 2022 après avoir subi des violences, dénigrements et menaces de mort de la part de l'animateur, qui refusait de lui rendre les clés de son domicile.

Enfin, la troisième explique avoir mis fin à leur relation au bout de cinq mois après avoir été menacée par l'animateur alcoolisé lors d'un week-end en amoureux à Vienne, en Autriche, alors qu'elle venait de découvrir qu'il la trompait.

Star du petit écran

L'agent immobilier est devenu une star du petit écran quand M6 l'a propulsé en 2006 à la tête de l'émission "Recherche appartement ou maison" puis de "Maison à vendre" (2007) et de "Chasseurs d'appart" (2015). Il est devenu depuis plusieurs années l'animateur préféré des Français.

Stéphane Plaza est l'une des valeurs sûres de M6. Il réunit plusieurs millions de téléspectateurs avec ses différents programmes. Le groupe M6 est devenu en 2022 actionnaire majoritaire de son réseau d'agences immobilières, qui compte quelque 660 franchises à travers la France.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

Une experte de l'ONU dénonce "l'obstructionnisme" de Moscou

Publié

le

La rapporteuse spéciale de l'ONU sur la Russie dénonce les tentatives du gouvernement de Vladimir Poutine de dissuader une collaboration avec elle (archives). (© KEYSTONE/AP/Kristina Kormilitsyna)

La rapporteuse spéciale de l'ONU sur la Russie, Mariana Katzarova, dénonce les "tentatives d'obstructionnisme" de Moscou. Jeudi à Genève, elle a appelé la communauté internationale à continuer à faire pression pour la libération des détenus politiques.

"Cela a été une mission difficile", a affirmé la Bulgare pour son premier discours devant le Conseil des droits de l'homme. Elle accuse la Russie d'avoir tenté de dissuader les autres mécanismes onusiens de collaborer avec elle.

Malgré l'interdiction d'accès au territoire russe, elle dit avoir reçu des indications de près de 200 sources à l'intérieur et à l'extérieur du pays. "Je les applaudis", a-t-elle insisté en parlant des interlocuteurs qui ont souhaité dialoguer avec elle malgré la possibilité d'être détenus, torturés ou tués.

En raison des menaces de représailles contre ces personnes, elle ne dévoilera pas leur identité. Malgré toutes ces difficultés, le volume d'indications montre l'importance "des défis des droits humains auxquels la société russe fait face actuellement", a ajouté M. Katzarova. "La situation est grave en Russie aujourd'hui", a-t-elle encore dit.

Dans son rapport dévoilé lundi, elle affirmait qu'elle s'est même "significativement détériorée" dans le pays depuis le début de la guerre en Ukraine. Elle dénonçait notamment l'augmentation des condamnations "politiquement motivées". Rien que l'année dernière, 513 personnes ont été poursuivies pour ce type de charges et 198 affaires ont été lancées cette année.

Renouvellement attendu

Le chiffre atteint plus de 3000 depuis une vingtaine d'années. Les lourdes condamnations prononcées récemment contre les opposants Alexeï Navalny et Vladimir Kara-Murza sont inquiétantes en termes "d'instrumentalisation du système judiciaire pour des objectifs politiques", selon le rapport.

La rapporteuse spéciale demandait d'abolir toutes les législations qui violent les droits humains, comme celles sur les "agents étrangers", sur la "désinformation" contre l'armée russe ou "le discrédit" de celle-ci. Des centaines de personnes ont été affectées. Et le recours à la torture reste largement répandu dans les prisons, selon le rapport.

Le mandat de Mme Katzarova, lancé il y a un an par le Conseil des droits de l'homme de l'ONU, dérange lui Moscou, première grande puissance à être autant exposée devant l'instance onusienne. Or, la Russie, suspendue comme membre, fait activement campagne pour tenter de récupérer son siège lors de l'élection prévue en octobre à l'Assemblée générale de l'ONU à New York. Jeudi, elle n'a pas souhaité répondre à la rapporteuse à Genève.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Rupert Murdoch lâche les rênes de Fox Corporation et News Corp

Publié

le

Rupert Murdoch deviendra président "émérite" de ses deux sociétés (archives). (© KEYSTONE/AP/Mary Altaffer)

Le magnat des médias Rupert Murdoch, 92 ans, va quitter les présidences de Fox Corporation, maison mère de la chaîne préférée des conservateurs américains Fox News, et de News Corp. Il passera le relais à son fils Lachlan, ont annoncé les deux sociétés jeudi.

Cette mise en retrait sera effective lors de la prochaine assemblée générale des actionnaires des deux sociétés à la mi-novembre. Rupert Murdoch deviendra alors président "émérite".

"Au nom des conseils d'administration de Fox et de News Corp, des équipes dirigeantes et de tous les actionnaires qui ont bénéficié de son travail acharné, je félicite mon père pour ses 70 ans de carrière remarquable", a déclaré Lachlan Murdoch, 52 ans, cité dans un communiqué.

Il a salué l'"esprit pionnier" de son père, "sa détermination inébranlable" son "héritage durable" et a dit compter sur ses "conseils précieux".

Déboires judiciaires

Le patron de l'empire Fox, dont la chaîne d'information en continu Fox News est centrale pour les conservateurs, prend sa retraite à un moment clé, à l'approche de l'élection présidentielle américaine de 2024, pour laquelle Donald Trump est le favori de la primaire républicaine.

Le nonagénaire prend sa retraite cinq mois après que Fox News a dû accepter de verser la somme faramineuse de 787,5 millions de dollars au fabricant de machines de vote électronique Dominion Voting Systems, pour éviter un embarrassant procès en diffamation après la présidentielle de 2020.

Dans la foulée, l'un de ses présentateurs vedettes, Tucker Carlson, avait quitté la chaîne, qui a perdu de l'audience depuis.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Football

À Saint-Denis, Charles III rencontre le patron du PSG

Publié

le

Le roi Charles a reçu des mains du président qatari du PSG Nasser al-Khelaifi un maillot de l'équipe à son nom. (© KEYSTONE/EPA/BERTRAND GUAY / POOL)

Lors d'une brève incursion à Saint-Denis, ville populaire de banlieue limitrophe de Paris, le roi Charles III a rencontré jeudi l'international français Presnel Kimpembe et le président du PSG Nasser Al-Khelaïfi, qui lui ont remis un maillot du club à son nom.

Au cours d'une déambulation de quelques minutes sous une pluie battante sur la place du centre-ville de Saint-Denis, devant une mairie pavoisée pour l'occasion de drapeaux français et britanniques, le roi a été présenté au footballeur du PSG Presnel Kimpembe, en survêtement de l'équipe de France, et à Marie-Antoinette Katoto, attaquante du club parisien.

L'ancienne star de Chelsea Didier Drogba était également présente pour accueillir le roi. Aux côtés de Nasser Al-Khelaïfi, ils ont offert au monarque un maillot du PSG au nom de Charles et portant le numéro 3.

Auparavant, Charles et Camilla se sont rendus en compagnie de l'épouse du président français, Brigitte Macron, dans une salle située en face de l'établissement de la Légion d'Honneur où des installations sportives avaient été dressées pour l'occasion.

Camilla et Brigitte au ping-pong

Pendant un quart d'heure, ils ont regardé des écoliers et collégiens de Saint-Denis s'exercer à diverses activités sportives dans cette ville défavorisée qui accueille actuellement le Mondial de rugby et, l'été prochain, les JO-2024. Camilla et Brigitte Macron ont échangé quelques balles de ping-pong face aux caméras.

"J'ai trouvé ça top qu'ils aient passé un moment ici avec les enfants, à discuter avec des animateurs. Ça a été un super moment pour nous tous", a réagi auprès de l'AFP la pongiste de 19 ans Prithika Pavade, licenciée du club de Saint-Denis et championne d'Europe 2020 des moins de 21 ans, après avoir joué une courte partie avec la reine consort.

Le couple royal a conclu sa visite de 45 minutes en Seine-Saint-Denis en traversant la basilique Saint-Denis, nécropole des rois de France, dont il est reparti vers 13h00.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Lion

Dans le travail, chance de succès en acceptant un compromis, sinon échec ! Il pourra être nécessaire de s'en remettre à un arbitrage extérieur.

Les Sujets à la Une

X